Revue de presse

Les titres de la presse du lundi 1 février 2010

ARCEP/REGULATION

3G-4G/Fréquences aux enchères

• Les fréquences 3G encore disponibles (deux blocs de 5 MHz) seront vendues aux enchères. La Commission des participations et transferts a défini une mise à prix minimum de 120 M€ pour chacun des deux lots. Deux critères ont été retenus, les montants financiers et les engagements que les candidats prendront concernant l’accueil des MVNO. Le président de l'ARCEP a précisé : "On espère pouvoir rendre publiques les règles vers la mi-février. Le délai pour les réponses sera la fin mars ou la mi-avril. Les deux blocs de fréquences seront attribués au plus tard en mai". (Les Echos, Reuters, lemagit.fr, jdnet.com,

• 4G : des licences "pas forcément très chères". Jean-Ludovic Silicani a précisé que les opérateurs qui seraient candidats aux licences 4G devraient s’engager à couvrir en priorité les zones peu denses, et que le prix des ces licences 4G serait de ce fait plus modéré qu’il ne l’aurait été autrement. "Le Parlement a fixé comme objectif prioritaire à cette génération de téléphonie mobile la couvertures de zones peu denses ou moins denses en priorité. Cela devrait être inscrit d’une façon ou d’une autre dans les critères de sélection des candidatures" (Reuters)

• UK auction of 2.6GHz spectrum not until 2011? According to the UK's Independent Spectrum Broker, Kip Meek, it appears likely that the country will not hold an auction for Long Term Evolution spectrum until 2011 at the earliest. Mr Meek claimed that the delay of the sale of 2.6GHz spectrum stems partially from reluctance from the market’s major players to get involved now; operators instead are understood to be focusing on trialling the provision of 3G services over the 900MHz band, as they claim this will help them assess how much they would be willing to pay for spectrum in the debated band (telegeography.com)

Dégroupage

• Orange veut louer son réseau ADSL plus cher, l’ARCEP saisit le gouvernement (La Tribune)

Montée en débits

• NRA-ZO : un piège pour les collectivités. Dans beaucoup d’opérations de NRA-ZO proposées par France Télécom aux collectivités, nombre de sous-NRA ne sont pas fibrés. La collectivité aura donc payé pour permettre à France Télécom de rester le maître absolu dans cet endroit, sans possibilité d’une offre alternative réelle pendant très longtemps. L'argument du haut débit sur le territoire est réel, mais moins que ceux de la fibre et de la pluralité de l'offre : une opération NRA-ZO retarde probablement l'arrivée de la fibre d'au-moins 5 à 10 ans sur la zone. SFR a d'ailleurs saisi l’ARCEP à la fin de l’année dernière au sujet de la politique de France Télécom dans les zones rurales. Dans les coulisses, on cite « Un nouveau plan Départements Innovants permettant à France Télécom de s’assurer le contrôle exclusif des zones rurales ». La montée en débit doit être associée à des investissements progressifs structurants, non pas à des solutions de bouche-trou chères et de courtes durées qui verrouillent le marché et les développements futurs (alainbaritault.wordpress.com)

Taxes

• " La taxe sur les télécommunications retoquée : la France était avertie". Commentaires de Yves Le Mouël, directeur général de la Fédération française des télécommunications (FFT), à l'origine de la saisine de la Commission de Bruxelles (lepoint.fr)

• Yves Le Mouël : "On ne voit pas le lien entre notre activité et celle de France Télévisions". Le directeur général de la FFT, dénonce l’antagonisme d’une charge qui entrave la croissance économique française et pèse sur le droit à l’internet pour tous (electronlibre.info)

• La Fédération Française des Télécoms prend note de l’annonce de la Commission Européenne d'ouvrir une procédure officielle d'infraction contre la France qui fait suite aux démarches qu’elle a entreprises (Communiqué de presse)

Neutralité du net

• "Nouveau paquet télécom: mesures adoptées et Net Neutrality" : un article de Sylvain Justier et Vincent Jaunet, avocats  (Décideurs Stratégie Finance Droit)

Régulateur européen

• Le nouveau régulateur européen entre en scène. Le BEREC a tenu sa première réunion, vendredi dernier, à Bruxelles (telecompaper.com, generation-nt.com)

Nouvelle-Zélande/Très haut débit

• New Zealand's Crown Fibre Holdings said that it has received 33 proposals from 18 respondents to participate in the government's ultra-fast broadband initiative ((Dow Jones)

TELEPHONIE MOBILE

Modèles économiques

• Dans cinq ans l'usage d'internet sera plus important sur les terminaux mobiles que sur les postes fixes. La physionomie du secteur de la téléphonie mobile est en train de changer. Les modèles économiques ne sont plus les mêmes. En Bourse, les investisseurs délaissent les fabricants traditionnels pour se reporter sur les nouveaux acteurs (Le Jal des Finances)

• Google garde l'iPhone et l'iPad dans sa ligne de mire. Eric Schmidt, le patron de Google, a expliqué que son "objectif n'est pas de gagner de l'argent en vendant des terminaux ou le logiciel Android". C'est de prendre position sur la publicité mobile (Les Echos)

La guerre des terminaux

• Nokia, iPhone, BlackBerry, Google ou HTC : qui va gagner la bataille des smartphones ? Avec une augmentation des ventes de 135% au 1S09, le mobile nouvelle génération fait sa révolution (Entreprendre)

• Steve Jobs and the tablet of hope (The Economist)

Usages

• "L'internet mobile va se développer en Chine" : une interview du DG de Lenovo (La Tribune)

• Apple au secours de l'écrit. L'iPad ouvre des perspectives prometteuses à l'industrie des médias et de l'édition (JDD)

• Comment acheter un iPhone moins cher (Le Figaro)

Chiffres

• Les opérateurs européens ont versé 4 milliards d'euros en 2009 pour subventionner les mobiles (Challenges)

• Coût moyen d'un iPhone 3Gs 16 GB : 122,50 € ; prix de l'appareil nu : 560 € (Challenges)

TELECOMS - STRATEGIES DES ACTEURS EN FRANCE

People

• Olivier Huart, le bon élève des télécoms qui doit sauver TDF (Le Figaro)

• Le PDG de France Télécom, Didier Lombard, reste serein face à l'arrivée de Free Mobile (Challenges)

• Didier Lombard risque de confier rapidement les commandes opérationnelles à Stéphane Richard (Challenges, telegeography.com)

TELECOMS - STRATEGIES DES ACTEURS A L'INTERNATIONAL

Europe

• La Commission européenne autorise le projet d'acquisition du FAI allemand, Hansenet, par Telefonica O2 (Communiqué CE)

Afrique

• La Banque mondiale et le gouvernement camerounais ont signé une convention de crédit en vue d'améliorer les télécommunications en Afrique centrale. Près de 80 milliards de FCFA seront consacrés au développement de fibre optique en Afrique centrale, à travers le Programme de réseau de télécommunications haut débit d'Afrique centrale ("Central Africa Backbone") (afriquejet.com)

Moyen-Orient

• Un rapport de la Banque mondiale fait état du retard affiché par le Liban dans tous les domaines des services d'accès Internet, notamment en ce qui concerne le haut débit (lorientlejour.com)

Class action

• Selon la justice américaine, Vivendi a trompé les marchés avant 2002, mais ses dirigeants d'alors ne sont pas coupables. Le groupe français compte déposer plainte contre l'avocat de la class action (La Tribune, Le Figaro, 20 minutes, Financial Times, Les Echos)

CONTENUS

Usages

• L'insolente progression de la consommation de vidéos sur les écrans du Net, qu'ils soient fixes ou mobiles, permet de mesurer l'évolution des pratiques culturelles des Français en la matière (Le Nouvel Economiste)

Télévision mobile personnelle

• Ultime tentative pour sauver la TMP. Le projet est au point mort en raison du manque de volonté des opérateurs mobiles. Le CSA, chargé du dossier, va prochainement tenir une réunion avec tous les acteurs concernés et signer les autorisations d'émettre (La Tribune)

SECTEUR POSTAL

Allemagne

• Deutsche Post has signalled it will push for a new minimum wage in the sector only days after a federal court rejected a wage floor set by the previous government. Frank Appel, chief executive told that letter delivery was a shrinking market thanks to the internet. "Is it right, in a declining market, just to compete on salary costs?" he asked. Mr Appel's thinking puts more pressure on Berlin, which already faces calls from unions to push again for a minimum wage after a court criticised the way Berlin had set the first rate in 2007. His remarks will anger rivals including Dutch group TNT and smaller German companies, who complain that the last hourly floor of €8 ($11.09) was agreed by Deutsche Post and the union Verdi, and was extended by Berlin to rivals without consultation (Financial Times)