Revue de presse

Les titres de la presse du mercredi 7 avril 2010

ARCEP/REGULATION

FTTH

• Bouygues Télécom s’inquiète des règles du jeu de la fibre optique. Martin Bouygues s’est déplacé en personne la semaine dernière à l’ARCEP pour rencontrer Jean Ludovic Silicani. Pour lui, la construction de plusieurs fibres à l’intérieur de chaque immeuble dans les grandes villes entraine « une véritable distorsion de concurrence ». Mais l’autorité n’a pas l’intention de changer les règles du jeu. (Les Echos)

• Les collectivités locales critiquent le plan très haut débit. L’Avicca souhaite plus d’incitations au déploiement de la fibre optique : une taxe sur le cuivre, afin qu’il n’attire pas trop d’investissements, et des sanctions pour les opérateurs qui ne respectent pas leurs obligations de couverture haut débit. Yves Rome, président de l’association, a publiquement regretté que le gouvernement n’ait pas posé la question de la séparation de l’infrastructure de France Télécom. Et pour dissuader France Télécom d’investir dans la montée en débit, qui fait de l’ombre à la fibre optique, Yves Rome propose de taxer fortement les lignes de cuivre, 2 ou 3 euros par client. (Les Echos, le communiqué de l’Avicca)

Triple Play

• UFC Que Choisir : « Les tarifs de l’ADSL risquent bien d’augmenter, mais pas à cause de nous ! » Après des années d'immobilisme, le prix du triple-play français pourrait très prochainement augmenter, cassant l'historique barre des 30 euros par mois. On doit cette sombre prédiction à l'oracle Free estimant que la pression des associations de consommateurs et des taxes spécifiques (comme la fameuse taxe télécom) ne laisseront pas le choix aux FAI et aux opérateurs. (ZDNet)

Neutralité des réseaux

• Alain Bazot, Président de l’UFC-Que Choisir a été interviewé par l’ARCEP sur la neutralité des réseaux. Pour lui, la sauvegarde de la neutralité du net est déterminante pour l’internet de demain. Elle permettra de préserver une égalité d’accès aux contenus et des tarifs compétitifs qui ont fait la spécificité du modèle français en la matière. (Blog d’Alain Bazot)

• Numerama revient sur l’interview publiée par l’ARCEP de Bertrand Miyet, président de la Sacem et titre : « La neutralité du net, c’est quand on paye la Sacem ». Dans une réflexion devenue monnaie courante, Bernard Miyet, qui prépare son plan B post-Hadopi, explique que la neutralité du net s'arrête là où commencent les droits d'auteur. "Notre problème n'est pas d'interdire, nous souhaitons autoriser", résume-t-il. En clair, la neutralité du net qui s'accompagne d'une nécessaire irresponsabilité juridique des intermédiaires techniques vis à vis de ce qu'ils transportent, est conditionnée au paiement par ces mêmes intermédiaires techniques des droits relatifs à ce qu'ils transportent. Implacable, mais complètement faux, et économiquement dangereux. (Numerama)

L’EVENEMENT

Net Neutralité : La justice américaine donne raison à Comcast contre la FCC

• Une cour d'appel inflige un revers à la FCC face à Comcast dans sa tentative de forcer les câblo-opérateurs à traiter tous leurs utilisateurs sur un pied d'égalité, en donnant raison au premier câblo-opérateur des Etats-Unis, Comcast. La cour d'Appel fédérale de Washington a donné raison à Comcast dans un litige à valeur de test pour la FCC qui tente d'assurer la "neutralité de la toile", c'est-à-dire l'obligation pour les FAI d'offrir la même vitesse et le même niveau de service à tous les utilisateurs, quelle que soit leur taille.

La cour a jugé que la FCC n'avait pas l'autorité légale pour réguler la gestion des réseaux des fournisseurs d'accès internet. Sous la direction de son président, Julius Genachowski, la FCC a commencé à préparer une nouvelle réglementation qui imposerait aux câblo-opérateurs de protéger la neutralité de la toile.

Court backs Comcast Over FCC on « Net Neutrality »(The Wall Street Journal, Financial Times, Reuters, New York Times)

US Internet reform plan hit by court ruling (Financial Times)

Did the courts hand Comcast a Pyrrhic Victory ? (New York Times)

FCC statement on Comcast v. FCC decision (Communiqué de la FCC)

TELEPHONIE MOBILE

Net neutralité

• Orange bride des mobiles Android… pour surfacturer ses clients ? L’opérateur supprime volontairement Gmail et Gtalk de téléphones équipés du système d’exploitation de Google. Une hérésie pour des abonnés, qui y voient le moyen pour Orange de pousser ses clients vers un forfait plus coûteux. (01net)

Usages

• SFR inaugure l’étiquette environnementale pour ses téléphones. Depuis début avril, une quarantaine de mobiles en vente sur la boutique en ligne de l’opérateur portent une étiquette affichant l’empreinte environnementale du produit. (La Tribune)

TELECOMS - STRATEGIES DES ACTEURS EN FRANCE

FFTH

• L’offre fibre optique de Completel à prix cassé semble séduire les PME. Tranquillement, Numéricable consolide son leadership en matière de fibre optique en France. Dans le grand public, l’offre FTTB (fibre jusqu’à l’immeuble) du câblo-opérateur rassemble déjà 220 000 abonnements sur un total de 290 000. (ZDNet.fr)

Social

• Stéphane Richard : « France Télécom n’est pas le symbole du stress ». (L’Express)

People

• Portrait de Bruno Mettling, un missionnaire des questions sociales chez France Télécom. A cinquante deux ans  il est nommé directeur exécutif en mission auprès du directeur général Stéphane Richard, croisé sous les ors des ministères. Dans un premier temps, sa feuille de route sera de dessiner la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences des 100 000 salariés en France et de bâtir le centre de formation interne. A terme, il deviendra DRH du groupe. (Les Echos)

• Christine Albanel arrive à France Télécom, ce mardi. L’ancienne ministre de la Culture occupe le poste de directrice exécutive chargée de la communication, du mécénat et de la stratégie dans les contenus. (La Tribune)

• John Dickson est nommé responsable des opérations d’Alcatel-Lucent. Il succède à Michel Rahier, qui quitte le groupe. (Les Echos, La Tribune)

• Vivek Badrinath devient Directeur exécutif d’Orange Business Services. (Communiqué de presse Orange)

TELECOMS - STRATEGIES DES ACTEURS A L’INTERNATIONAL

Etats-Unis

• AT&T va investir 1Md de dollars en 2010 dans son réseau pour professionnels. Cet investissement entend améliorer "la livraison d'applications, la mobilité et les services dématérialisés à destination des entreprises multinationales, développer les services aux PME aux Etats-Unis et continuer à développer le réseau du groupe à l'international", explique AT&T. (AFP, Communiqué AT&T)

• Verizon Communications Inc. Chief Executive Ivan Seidenberg said he sees little compelling reason to merge with Britain’s Vodafone Group, its joint venture partner in Verizon Wireless, the US mobile network operator. (The Wall Street Journal, Financial Times)

Japon

• Le troisième opérateur de télécommunications japonais, Softbank a décidé d’investir dans la production et la distribution de musiques, projetant notamment de prendre des parts dans la maison de disques Victor Entertainment puis d’en faire une filiale, selon la presse japonaise. (AFP)

Europe

• Fastweb évite sa mise sous administration judiciaire. Fastweb, contrôlé par Swisscom et deuxième fournisseur d’accès Internet en Italie, a bondi hier à la bourse de Milan. L’entreprise  a annoncé récemment qu’elle ne serait pas placée sous administration judiciaire, à la suite d’une affaire de blanchiment d’argent. (Le Figaro).

Equipementiers

• Décryptage : Comment ZTE tente de rattraper son rival Huawei. (Un éditorial de Philippe Escande dans Les Echos)

• HTC dépasse ses prévisions. Le fabricant du téléphone mobile Nexus de Google et d’appareils qui utilisent Windows Mobile de Microsoft, a enregistré une hausse de 3% de son bénéfice net au premier trimestre (159 millions de dollars). (Le Figaro)

• Trimestre record pour Samsung. Selon les résultats préliminaires publiés hier par Samsung, le géant coréen a enregistré un profit opérationnel de 4,3 millions de wons (3,8 milliards de dollars) au cours du premier trimestre. (Les Echos, Financial Times)

TECHNOLOGIES

• Facebook bans staff from selling its shares on the secondary market. Facebook has banned employees from selling stock on the secondary market outside specific trading windows opened by the company, in a move that comes as demand for shares of the private company continues to surge. (Financial Times)

• e-Bay compte dépasser 1,5 milliard de dollars de transactions sur les mobiles cette année. Pionnier des ventes de produits sur Internet, au travers de son système d’enchères entre particuliers, élargi depuis aux ventes à prix fixes et par des professionnels, le géant américain entend s’imposer sur le téléphone mobile. (Les Echos)

Tablettes

• « Microsoft lancera une tablette rn 2010 ». Après les 300 000 iPad vendus par Apple samedi 3 avril, Olivier Marcheteau, directeur général des activités Internet et grand public de Microsoft France rappelle que c’est Microsoft qui a initié ce marché en lançant son Tablet PC en 2003. (Le Figaro)

• Nokia pourrait sortir une tablette en 2010. Alors que HP s’apprête à sortir son ardoise électronique pour contrer l’iPad, d’autres comme Dell ou encore Samsung suivront. Nokia travaillerait actuellement sur sa propre tablette, qui pourrait sortir sur le marché cette année. (Les Echos)

Terminaux

• Microsoft sortira une nouvelle gamme de téléphones mobiles axé réseaux sociaux destinés aux jeunes consommateurs en avril aux Etats-Unis. Microsoft devrait dévoiler dès la semaine prochaine possédant des fonctions de réseaux sociaux. (Les Echos)

Prospective

• 50 milliards d’objets connectés en 2020. Selon Franck Bouétard, Président d’Ericsson France, « en 2020, tout sera interconnecté ». Alors que l’accès au haut débit est en passe de devenir un droit fondamental pour tout citoyen des pays développés, il va continuer à remodeler notre économie. Voilà qui va ouvrir le champ des possibles pour les entrepreneurs qui sauront créer l’avenir. (La Tribune)

SECTEUR POSTAL

Concurrents de La Poste

• Adrexo lance Adrexo print et révolutionne l’imprimé publicitaire. Adrexo, premier opérateur postal privé en France et IPS, premier imprimeur français de la presse régionale, annoncent le lancement d’Adrexo Print, une offre innovante, clé en main, économique et écologique, qui combine de façon intelligente la conception, l’impression et la distribution ciblée en boîtes aux lettres d’imprimés publicitaires et de catalogues. (Communiqué de Presse Adrexo)