Revue de presse

Les titres de la presse du vendredi 13 mars 2009

REGULATION

Concurrence

• «Il n’est pas facile de casser le monopole de France Télécom», une interview de Franck Esser, PDG de SFR qui s’en prend aux pratiques de l’opérateur historique et conteste son discours innovant. (Les Echos)

Consommateurs

Terminaison d’appel mobile

• A quand la baisse des tarifs des appels d’un fixe vers un mobile? Les opérateurs ne répercutent pas vraiment les allégements des coûts techniques intervenus depuis 2005. Malgré les efforts de l’ARCEP pour tirer vers le bas les tarifs des terminaisons d’appel mobile, appeler un portable depuis une ligne fixe demeure prohibitif. Rien ne garantit que les prix des appels facturés aux abonnés diminueront en proportion, de la baisse des terminaisons d’appel mobiles. (INC Hebdo)

Services à valeur ajoutée

• Le ministre du Budget et le secrétaire d’Etat à la Consommation demandent à la Fédération française des télécoms de faire le ménage dans les forfaits téléphonique en intégrant «dans un délai restreint, l’ensemble des appels vers les numéros surtaxés dans les forfaits». Les opérateurs devront également prévoir un message vocal, gratuit, de quinze secondes, informant du coût réel de l’appel vers ces numéros. (Le Parisien)

Review

• Coup de stress sur le «paquet télécom». La menace pèse sur un échec en 2ème lecture. «Il y a un doute croissant sur la faisabilité d’un accord avant la fin de la législature tchèque» selon Catherine Trautmann. Le Trilogue n’a avancé que sur la réforme de la gestion des radiofréquences et la possibilité pour les Etats membres de l’assouplir. Mais les choses pourraient bientôt bouger. (Europolitique)

• L’ECTA craint la résurgence de pratiques anticoncurrentielles dans les télécoms. L’ECTA estime que des changements significatifs doivent être apportés aux propositions du Parlement européen de septembre 2008 concernant les réseaux de nouvelles générations. Sans cela, l’association craint qu’à la place des investissements attendus, il ne résulte qu’une résurgence d’attitudes anticoncurrentielles qui freineraient par conséquent les investissements, au moment même où l’économie en a tant besoin. L’ECTA soutient pleinement un système qui garantirait un juste retour sur investissement, reflétant de manière adéquate le risque réellement encouru, et qui ne soit pas dans le même temps une porte ouverte détournée à la discrimination et à une réduction de facto du niveau de concurrence. Elle espère qu’une solution équitable saura être trouvée quant à l’accès aux réseaux de nouvelle génération. (Europolitique)

Dégroupage des réseaux câblés/Danemark

• La Commission approuve les nouvelles règles danoises visant à ouvrir l’accès de gros au réseau câblé à la large bande. La Commission a reconnu que le Danemark se trouvait dans une situation unique parce que l’opérateur historique TDC contrôle à la fois le réseau des télécommunications et de grandes parties du réseau câblé (Communiqué de la Commission Européenne)

4G

• The reasons why LTE will be about data and not voice are revealing, says Mike Roberts. (informatm.com)

• Operators urged to prepare for LTE whatever their deployment plans. (informatm.com)

Développement durable et TIC

• La Commission encourage l’utilisation des TIC pour une Europe plus verte. (Communiqué de la Commission Européenne)
nistère)

TELEPHONIE MOBILE

Fréquences et santé

• Une conférence citoyenne sur les ondes électromagnétiques. L’initiative parisienne coïncide avec la tenue prochaine d’un «Grenelle des antennes». Les conclusions seront rendues fin juin, lors d’une séance publique. (La Gazette)

TELECOMS - STRATEGIES DES ACTEURS EN FRANCE

France Télécom

• La succession de Didier Lombard intéresse l'Elysée. Alain Minc, un discret mais puissant conseiller de nombreux grands patrons, chercherait à placer Jacques Veyrat, ancien Directeur Général de Neuf Telecom et figure du groupe Louis Dreyfus, à la tête d'un autre opérateur : le groupe France Télécom. (La Lettre A)

• France Télécom fait-il fausse route? La présence de l’opérateur dans les contenus et les exclusivités sur ces contenus sont les deux priorités du président de France Télécom pour affronter la concurrence des acteurs et financer l’innovation. Or la dernière étude annuelle réalisée par Arthur D. Little et Exane BNP Paribas ne valide pas complètement la stratégie de l’opérateur historique français. Selon elle, France Télécom a pris une stratégie à risque qui, de plus, est peut-être inutile. (Euro TMT, NetEco.com, AFP)

Triple play

• Numericable lance une offre triple play pour les pros de l’immobilier. Numericable propose un nouveau service destiné aux promoteurs immobiliers, aux offices HLM et bailleurs sociaux ainsi qu’aux syndics de copropriété: un accès à Internet, à la TNT et accès téléphonique réduit pour 4 euros HT par mois et par logement. (ZDNet.fr)

TELECOMS - STRATEGIES DES ACTEURS A L'INTERNATIONAL

Concurrence

• La concentration n’est plus un enjeu en Europe. L’étude réalisée par Arthur D. Little et BNP Paribas conclut à la nécessité pour les opérateurs télécoms de développer une stratégie dans le contenu pour consolider leurs positions dans le «triple play» (Euro TMT)

Partage d’infrastructure 3G

• Vodafone et O2 regrouperaient leurs réseaux pour réduire les coûts et le nombre de stations relais. (La Tribune, Le Figaro)

Roumanie

• La Roumanie conquise par le mobile. Là où il y avait auparavant le rideau de fer, courent aujourd’hui les fils de Télécoms. En Roumanie et en Bulgarie, deux des pays dont les économies sont particulièrement à risque en cette période de crise au point que l’Union a discuté sur une possible intervention pour éviter la catastrophe, les Télécoms vont bien. (EuroTMT)

Satellites

• Sky-high profits from satellites. (The Wall Street Journal)

Equipementiers

• Un secteur technologique en pleine crise. La situation n’est pas encore aussi grave que dans l’automobile ou dans la finance. Mais, depuis quelques mois, le secteur technologique a multiplié les pertes, les suppressions d’emploi et les mesures de restructuration. (EuroTMT)

• Alcatel-Lucent espère renouer fin 2010 avec les bénéfices. L’équipementier télécoms a réduit la valeur de ses actifs l’an dernier, creusant la perte nette à 5,2 milliards d’euros. (Les Echos)

• Nortel étudierait sa vente, par divisions. Nortel s’est déclaré en banqueroute en début d’année, notamment aux Etats-Unis en se plaçant sous la protection du Chapitre 11, la loi américaine sur les faillites. (ZDNet.fr, Le Figaro, Les Echos)

PROJET DE LOI HADOPI

«L'accès à Internet n’est pas un droit fondamental» selon Christine Albanel, ministre de la Culture. Lors des débats sur la loi antipiratage, le gouvernement n’a pas souhaité retiré son ancienne loi sur les droits d’auteurs, et a rejeté l’idée d’une contribution créative forfaitaire payée par les internautes pour télécharger légalement. De plus, alors que certains députés souhaitent éviter la coupure du service pour éviter de toucher au téléphone et à la télévision des abonnés, la ministre de la Culture a affirmé que l'accès à internet ne pouvait pas «être considéré comme un droit fondamental». «Nous savons bien l'importance qu'il revêt dans tous les secteurs de la vie actuellement, mais avoir chez soi un accès à internet, sachant qu'on peut avoir accès à internet partout ailleurs, ne peut pas être qualifié de droit fondamental. Ce serait aller trop loin», a-t-elle déclaré. (Les Echos)

• Le PS souque ferme contre la loi antipirates. A l’Assemblée, les socialistes ont opposé la contribution créative à la riposte graduée. (Libération)

• Internet: l’Assemblée prend son temps. Les députés ont entamé hier, à un rythme d’escargot, l’examen des articles du projet de loi consacré à la lutte contre le téléchargement illégal, sur lequel 369 amendements ont été déposés. (Le Figaro)

• La protection des œuvres en débat à l’Assemblée. Le gouvernement doit convaincre les députés du bien-fondé de son projet de loi Création et Internet. (Stratégies)

• Les 5 questions que pose la loi. La discussion du projet de Christine Albanel a commencé à l’Assemblée sur un ton beaucoup plus offensif qu’au Sénat. (France soir)

• Des producteurs de cinéma européens en faveur de la loi antipiratage. Le club des producteurs européens (EPC), qui fédère quelque 50 sociétés indépendantes de production cinématographique, dit jeudi soutenir le projet de loi Création et Internet examiné par l’Assemblée nationale, où il voit une «étape marquante» dans la lutte contre le piratage. (AFP)

• Le gouvernement refuse la «contribution créative» du PS. (AFP)

L'INTERNET

Google/Etats-Unis

• Google élargit son empire aux communications téléphoniques. Google a lancé hier Google Voice : un service qui propose à ses utilisateurs américains «un numéro unique pour toute la vie» pour gérer à la fois leurs appels téléphoniques fixes et mobiles, aux Etats-Unis comme à l’étranger, ainsi que leurs SMS. (Les Echos, AFP, New-York Times, Le Monde)

LE SECTEUR POSTAL

Résultats de La Poste

• «La Poste restera publique à 100%», une interview de Jean-Paul Bailly, PDG de La Poste. Le président de La Poste détaille les défis de son entreprise. Selon lui, le chantier de l’ouverture du capital de La Poste «est un projet de développement essentiel pour l’avenir de La Poste». L’augmentation du capital permettra de «financer la modernisation des locaux et systèmes d’information des bureaux de poste» car pour le PDG du groupe postal, «demain, le courrier ne peut se limiter à son activité traditionnelle sur le territoire national attaqué à la fois par les nouvelles technologies et les concurrents […] A nous d’innover encore plus et de proposer de nouveaux services». Concernant les 600 millions d’euros dont elle bénéficiera dans le cadre du plan de relance, ils permettront «d’accélérer le plan de modernisation des bureaux de poste». (Le Figaro)

• Baisse de 44% du résultat net de La Poste en 2008. La Poste annonce un résultat net en baisse de 44% pour son exercice 2008, suite à un ralentissement de ses activités courrier (-5%) et à une hausse de ses provisions, et n'entrevoit pas d'amélioration pour l'année en cours. «L’intensité de la crise nous impacte sévèrement», a précisé Jean-Claude Bailly, PDG de La Poste. (Challenges, Les Echos, La correspondance de la presse, Reuters, Communiqué de La Poste)

Services financiers

• La Banque Postale s’allie à Groupama dans l’assurance. Les deux partenaires vont crées une société commune dans la quelle la banque Postale sera majoritaire à 65% du capital. (La Tribune, Les Echos)

Allemagne

• Deutsche Post DHL se recentre. Deutsche Post annonce un recentrage autour de deux piliers: le courrier et la logistique. Le groupe veut économiser 7 milliards d’euros par an d’ici 2015. (Les Echos)