Revue de presse

Les titres de la presse du jeudi 12 mars 2009

REGULATION

Partage de réseaux 3G/Royaume-Uni

• Vodafone et O2 seraient sur le point de signer un accord de partage de leurs réseaux UMTS au Royaume Uni. Vodafone et O2/Telefonica seraient en discussion avancée pour partager leur réseau UMTS en Grande-Bretagne, avec une annonce possible dans les prochaines semaines. Orange, jusqu'ici impliqué avec Vodafone UK dans un accord de partage de réseau outre-manche, demanderait à T-Mobile UK et Hutchison/Three de rejoindre le projet de ces deux derniers de partager leur réseau UMTS au Royaume-Uni. (Reuters, The Guardian)

Entente/Mobile

• Entente dans la téléphonie mobile: une amende de 92 millions d’euros confirmée en appel. La cour d'appel de Paris a confirmé mercredi l'amende de 92 millions d'euros infligée en 2005 à SFR, Bouygues Telecom et Orange, pour entente dans la téléphonie mobile. En 2005, le Conseil de la Concurrence avait infligé une amende record de 534 millions d'euros aux trois opérateurs de téléphonie mobile pour s'être entendus entre 2000 et 2002 en vue de geler leurs parts de marché, et pour avoir échangé, entre 1997 et 2003, des informations confidentielles et stratégiques. Cette décision avait été confirmée par la cour d'appel de Paris en 2006. Les trois opérateurs avaient alors porté l'affaire en cassation. En 2007, la chambre commerciale de la Cour de cassation avait confirmé l'existence de cette entente, ainsi que la plus grande partie de l'amende, soit 442 millions d'euros. En revanche, la haute juridiction avait annulé le volet concernant l'échange d'informations stratégiques et renvoyé le dossier devant la cour d'appel de Paris, pour qu'elle statue à nouveau sur cette amende restante d'un montant de 92 millions d'euros. Mercredi, la Cour d'appel de Paris est parvenue aux mêmes conclusions, confirmant dans la foulée les amendes de 41, 35 et 16 millions d'euros infligées respectivement à Orange, SFR et Bouygues Telecom. (La Tribune, Reuters, AFP)

4ème LICENCE 3G

• La relance par la quatrième licence. De nouveaux contrats pour les fournisseurs d’équipements, des minutes moins chères pour les consommateurs, des recrutements pour lancer les services… le quatrième opérateur mobile doit redynamiser le secteur. Le candidat qui sera retenu d’ici à la fin de l’année devra investir rapidement et fortement, afin de respecter les obligations relatives au déploiement inscrites dans sa licence. Pour UFC-Que Choisir,  le client sera le grand vainqueur de cette réorganisation du marché. Pour construire son réseau, Free estime à 1 milliard d’euros le financement initial ; une aubaine pour les équipementiers et les installateurs d’antennes. Côté emploi «on estime que pour un emploi direct chez un opérateur mobile, il peut en découler deux indirects», selon l’AFOM. (L’Usine Nouvelle)

Fréquences et santé

• Les antennes-relais rendent l’Etat schizophrène. Le ministère de la Santé organise une table ronde le 26 mars après la condamnation de trois opérateurs par les tribunaux. Outre la ministre de la Santé, la secrétaire d’Etat à l’Economie numérique et la secrétaire d’Etat à l’Ecologie, assisteront à cette rencontre les opérateurs, des représentants des collectivités territoriales, des scientifiques et des associations. La lettre de mission du Premier ministre prend déjà position : «l’approche de précaution paraît justifiée quant à l’impact sanitaire de l’utilisation des téléphones mobiles». En revanche, «l’hypothèse d’un risque pour la santé pour les populations à proximité des antennes-relais de téléphonie ne peut être retenue».La secrétaire d’Etat à l’économie numérique a évoqué un partage des infrastructures entre opérateurs pour limiter leur nombre. (Challenges, Le Parisien)

Innovation technologique

• One number to ring them all. If Google search revolutionized the Web, and Gmail revolutionized free e-mail, then one thing’s for sure: Google Voice, unveiled Thursday, will revolutionize telephones. (International Herald Tribune)

Développement durable et TIC

• Remise du rapport sur les technologies de l’information et le développement durable. Jean-Louis Borloo et Christine Lagarde ont souhaité en avril 2008 disposer d’une évaluation des impacts écologiques des TIC. Le rapport qui vient d’être remis aux ministres par le CGTI et le Conseil général de l’environnement et du développement durable, en collaboration avec l’ARCEP, montre que les TIC ont un apport positif pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre, en permettant d’économiser 1 à 4 fois leurs propres émissions sur le reste de l’économique. (Communiqué du ministère)

TELEPHONIE MOBILE

iPhone

• iPhone: pas de concurrence sur les prix entre les opérateurs. Orange, qui détenait une exclusivité de cinq ans sur l'iPhone, a vu celle-ci cassée par le Conseil de la Concurrence. Après Orange et SFR, Bouygues Telecom annonce qu’il distribuera l’iPhone à partir du 29 avril. Comme SFR avant lui, l’opérateur a opté pour la consolidation des marges des acteurs du secteur plutôt que pour un surcroît de concurrence. Mais cette nouvelle concurrence va-t-elle profiter au consommateur? Rien n’est moins sûr. SFR a décidé de vendre l’iPhone au même prix qu’Orange, à savoir 99 euros. Bouygues Telecom, a pas dévoilé son prix de vente, indiquant qu’«il n’est pas encore défini». «Je ne les vois pas faire autrement que de s’aligner sur le prix d’Orange, devenu la référence du marché», estime un observateur. (Le Journal du Net, Les Echos, La Tribune, AFP)

Smartphones

• Smartphones lose luster. Sales growth slows; Nokia keeps its place as segment leader. (The Wall Street Journal, AFP)

TELECOMS - STRATEGIES DES ACTEURS EN FRANCE

Opérateur

• Haut débit: le rebond de SFR. L’opérateur annonce avoir engrangé 149 000 nouveaux clients, soit selon lui, une part dans la croissance du marché de quelque 25%. Selon l’observatoire trimestriel du haut débit établi par l’ARCEP, le marché des accès DSL a en effet gagné quelque 526 000 nouveaux abonnés au cours du dernier trimestre 2008. Soit pour SFR une part de marché de 28,32%. Un très net renversement de tendance après trois trimestres rendus difficiles après l’acquisition de Neuf Cegetel. Toute la question pour SFR va donc maintenant de trouver les ressources pour renouer avec des performances opérationnelles proches de celles de Free. (EuroTMT)

Crise économique

• Orange manœuvre pour faire de la crise une alliée. Proche des clients, agressif commercialement, innovant, le mastodonte de la téléphonie a réussi la restructuration engagée en 2006. L’opérateur compte bien maintenir son rythme d’investissements actuel autour de 12 ou 13% du CA. La consolidation du secteur des télécoms en Europe est remise à plus tard (Challenges)

Consommateurs

• Téléphonez moins cher. En dix ans, les dépenses liées aux télécommunications ont doublé. Quelques astuces pour réduire ces coûts, sans pour autant être un crack de l’informatique. (Marie France)

TELECOMS - STRATEGIES DES ACTEURS A L'INTERNATIONAL

Opérateurs

• BT va geler la paie de tout son personnel. BT a annoncé hier qu'il allait geler la paie de tout son personnel cette année, dont celle de ses principaux dirigeants. Le groupe a mis cette décision sur le compte du «difficile climat économique» actuel. En novembre, BT avait annoncé vouloir supprimer 10.000 postes d'ici à fin mars. (AFP)

• Tiscali: accord des banques pour lancer une renégociation de la dette. Le groupe italien de télécommunications Tiscali a annoncé hier dans un communiqué publié mardi soir que ses principales banques créancières étaient d’accord pour renégocier sa dette, après l’échec des négociations avec BSkyB sur la vente des actifs britanniques. (AFP)

Equipementiers

• Nortel, l’équipementier en télécommunication canadien, et actuellement en procédure de redressement, discute de la vente de deux de ses activités clef. (AFP, The Wall Street Journal)

• Ericsson décroche un contrat auprès de Turkcell pour un réseau en Turquie. Le groupe suédois Ericsson, numéro un mondial des réseaux télécoms, a annoncé mercredi avoir signé un contrat, dont le montant n’a pas été dévoilé, avec le géant turc de la téléphonie mobile Turkcell pour construire un réseau de troisième génération (3G) en Turquie. (AFP)

Panne/Algérie

• La panne à l’origine de la forte perturbation qui affecte depuis plusieurs jours le réseau internet en Algérie «sera réparée au plus tard vendredi», a déclaré mercredi un responsable du groupe public Algérie Telecom. (AFP)

Terminaison d’appel mobile/Inde

• Baisse d'un tiers des tarifs de terminaison mobile en Inde. L'autorité de régulation des télécoms en Inde a décidé de réduire d'un tiers les tarifs de terminaison mobile. D'après une étude de CapGemini, les tarifs en Inde sont déjà les plus bas du monde : 1 cent de dollar par minute contre 3 cents en Chine, 17 en France et 22 en Italie. Cette décision pourrait faciliter l'entrée des nouveaux opérateurs. (La Tribune)

PROJET DE LOI HADOPI

• La loi Création et Internet pourrait n’être votée qu’en avril. Débats houleux sur le projet de loi. (La Tribune)

• Téléchargement illégal: deux visions de la société s’opposent. Le projet de loi impose un choix sur le rôle de la loi, la place d’Internet et financement de la culture. (Le Monde)

• «Il y a une perte de contrôle des utilisateurs sur les données collectées», interview d’Alex Turk, président de la commission nationale de l’informatique et des libertés. (Les Echos)

• «Même sans le téléchargement illégal, le modèle de l’industrie du disque ne tient plus la route» Pierre Kosciusko-Morizet. Pour le président de l’Association de l’économie numérique (ACSEL), la riposte graduée ne règlera pas les difficultés de l’industrie du disque. Il propose un moratoire permettant de prendre en compte l’évolution des comportements des consommateurs. (Le Journal du Net)

• Internet: Albanel défend «la loi de l’exception culturelle française». (Le Figaro)

• L'industrie internationale du disque soutient le projet de loi anti-piratage. L'industrie internationale du disque «soutient énergiquement» le projet de loi Création et internet, examiné par l'Assemblée nationale et estime que le gouvernement français «est en pointe» dans la lutte contre le piratage et l'émergence d'une offre légale, a indiqué mercredi sa fédération, l'IFPI. Toujours selon l'IFPI, «impliquer les fournisseurs d'accès internet dans le traitement du flot massif de contenus illicites sur leurs réseaux est non seulement essentiel pour protéger les droits des créateurs et des producteurs, mais peut aussi permettre de fournir une solution sensée et proportionnée qui fonctionnera efficacement». (AFP)

• Face au téléchargement illégal, chaque pays cherche sa solution. Face au téléchargement illégal des œuvres culturelles sur internet, les pays expérimentent des solutions en ordre dispersé, la France se voulant pionnière en la matière, avec un texte de loi qui doit être examiné mercredi par les députés. (AFP)

• Texte internet: des députés refusent la «double peine» suspension/paiement. (AFP)

• La ministre de la Communication défend à l'Assemblée la lutte contre le piratage sur Internet. Christine Albanel a commencé mercredi à défendre à l'Assemblée son projet de loi «Diffusion et protection de la création sur internet», qui entend protéger les droits des artistes contre le téléchargement, mais braque les partisans d'une gratuité du net. Au cœur des polémiques: la possibilité de sanctionner le téléchargement illégal par une suspension de l'abonnement internet, après deux «recommandations» (AFP)

• Texte anti-piratage: les opérateurs veulent que l’Etat assume les coûts. La Fédération Française des Télécoms a déclaré mercredi que la suspension de l’abonnement internet prévue par le texte contre le piratage en ligne allait entraîner un coût «très élevé» -«plus de 100 millions d’euros» - pour les opérateurs internet, qui devra «être supporté par l’Etat». (AFP)

• Le streaming, succès public, pas encore économique. L’écoute gratuite de musique sur internet dont le site Deezer est l’acteur dominant en France, est souvent citée comme une solution d’avenir pour l’industrie du disque, mais son modèle économique ne garantit pas encore une rémunération suffisante pour la filière. (AFP)

L'INTERNET

Etudes

Haut débit

• 90% des entreprises en haut débit, la moitié ont un site. Quelque 90% des entreprises françaises de plus de 10 salariés ont accès à l’internet haut débit et plus de la moitié ont un site web ou une page d’accueil, selon deux études de l’Insee publiées jeudi. (AFP)

Piratage

• Avec internet, les escroqueries ont doublé en dix ans. Le nombre d’escroqueries a plus que doublé au cours des dix dernières années pour atteindre une hausse supérieure à 20% entre 2007 et 2008, parallèlement à l’utilisation croissante d’internet, selon l’Observatoire national de la délinquance (OND). (AFP)

Economie numérique

• Dans le sillage digital de la ministre du Futur. Frédéric Beigbeder a regardé Nathalie Kosciusko-Morizet transformer la France en jeu vidéo. (Libération)

Société

• Quand l’électronique nuit au sommeil. Une enquête de l’Institut national du sommeil et de la vigilance alerte sur le raccourcissement du temps de sommeil. La présence d’ordinateur et de téléphones mobiles dans les chambres y contribue. (01.net)

LE SECTEUR POSTAL

Résultats de La Poste

• La crise économique et financière sape les bénéfices de La Poste. Ils devraient s’établir autour de 530 millions d’euros en 2008, dont plus de 100 millions seront reversés à l’Etat actionnaire. (Le Monde, Les Echos, La Correspondance économique, Aujourd’hui en France, Libération, 20 minutes)

International

• Deutsche Post se réorganise. Le groupe ne comportera plus que deux divisions, la distribution de courrier et la logistique, le groupe veut économiser 7 milliards d’euros par an d’ici 2015. (Financial Times, La Tribune, Les Echos)

• La Tnt Post assumerà mille portalettere in Italia. Il numero uno Michele Florio: «Svilupperemo il direct mailing» (Il Sole 24 Ore)

• TNT-postbode krijgt tot 15% minder loon. (Het Financieele Dagblad)

Nomination

• Philippe Gerbault est nommé directeur des opérations de DHL Express France. (Les Echos)