Revue de presse

Les titres de la presse du lundi 11 mai 2009

ARCEP/REGULATION

Arcep/ Nomination de Jean-Ludovic Silicani

• Le conseiller d’Etat Jean-Ludovic Silicani, cinquante-sept ans, a été nommé président de l’ARCEP. Cette annonce de l’ARCEP entérine donc la proposition faite par Matignon pour remplacer Jean-Claude Mallet, qui avait démissionné fin avril pour raison de santé, quatre mois seulement après son arrivée à la présidence de l’Autorité. M. Silicani a été auditionné par la commission des Affaires économiques du Sénat et le lendemain par celle de l’Assemblée nationale. Les deux commissions ayant rendu un avis favorable, le décret de nomination de Jean-Ludovic Silicani, en date du 8 main a été publié hier au Journal officiel. (Les Echos, La Tribune, Satellifax, Média +, AFP, Le Figaro.fr, Univers Freebox, Correspondance de la presse, LeMagIT.fr, Silicon.fr)

Paquet Telecom

• « Avec Hadopi, la France a tout gâché », une interview de Catherine Trautmann. La suspension de la connexion d'un internaute convaincu de téléchargement illégal peut-elle être décidée par une autorité administrative, comme le prévoit la loi Hadopi ? Mercredi, le Parlement européen a voté – à une très large majorité – un amendement qui prévoit que seule une décision de justice permet une telle suspension. Un nouveau coup à la loi "Création et Internet", toujours en discussion à l'Assemblée nationale. Catherine Trautmann, député européenne (PS) et rapporteuse du paquet télécom au Parlement européen, revient sur ce vote. (LeMonde.fr)

• L’Europe étourdit Hadopi. Le Parlement européen a voté ce mercredi 6 mai contre la riposte graduée. (Libération.fr)

• Réaction au vote du Parlement européen : le président du groupe UMP à l’Assemblée nationale s’exprime à ce sujet. (AFP)

• Sept exemples d’une Europe utile. A un mois des élections européennes, souvent boudées par les électeurs des pays membres, Libération donne 7 preuves de l’utilité de l’Europe. De l’exemple du Paquet Telecom à celui du coût d’un appel à l’étranger avec un portable, le journal nous donne une idée des pouvoirs étendus du Parlement européen. (Libération)

Recommandation sur la terminaison d’appel

• Baisse du prix du mobile : la Commission tient tête aux opérateurs. Dans une recommandation adoptée en fin de semaine dernière, l'exécutif européen reste ferme sur son objectif : en dépit de la forte opposition des principaux opérateurs mobiles, Bruxelles compte faire baisser de 70 % les tarifs de « terminaison d'appel », que facture l'opérateur mobile de l'abonné appelé à celui de l'appelant lorsque leurs réseaux sont différents. Seule concession : les régulateurs nationaux des télécoms auront jusqu'au 31 décembre 2012 pour appliquer la baisse, et non jusqu'au début ou à la mi-2012, comme cela avait été un temps évoqué. (Les Echos, Le Figaro, La Tribune,  Challenges, AFP, communiqué de presse de la Commission, discours de Neelie Kroes, discours de Viviane Reding)

Numérotation

• L’ARCEP a décidé quels numéros de téléphone mobile commençant par ‘07’ seront attribués aux opérateurs mobiles, ceux en ‘06’ arrivant bientôt à saturation. Il s’agit des blocs commençant par 075, 076, 077, 078 et 079. Pour les clients, ils devraient entrer en vigueur au premier semestre 2010. (Le Figaro, Metro, Réseaux-Télécom.net, AFP, NetEco.com, communiqué de presse de l’Arcep)

Services à valeur ajoutée

• L'Autorité de régulation veut des tarifs plus clairs. L’ARCEP a publié jeudi ses recommandations pour remettre de l'ordre dans le maquis des numéros à tarifs spéciaux. L'Autorité propose des mesures de court terme, comme le décompte des numéros azur dans le forfait pour les clients des opérateurs mobiles ou l'annonce du prix de chaque appel surtaxé au début de chaque appel. A court terme, l'ARCEP souhaite de manière générale un abaissement des tarifs "azur". Elle propose aussi qu'une instance réunissant des représentants de l'ARCEP, des consommateurs et des acteurs économiques déterminent les services étant légitimes à être surtaxés ou pas. (AFP, communiqué de presse de l’Arcep)

• Renseignements téléphoniques : d’après les éditeurs des principaux services de renseignements téléphoniques, le ministère de l’économie et des finances serait en train de préparer une réforme des numéros surtaxés. Parmi les mesures envisagées, Bercy étudierait la possibilité de les obliger à annoncer leurs prix au début de chaque appel. (Que choisir).

4ème licence 3G

• Le câblo-opérateur Numéricâble et l'opérateur Virgin Mobile étudient une candidature commune à la quatrième licence - réservée à un nouvel entrant - de téléphonie mobile dont l'appel d'offres doit être lancé d’ici l’été. (Satellifax, Média+, CB Newsletter, AFP)

Analyse de marché/ Marché de gros de la diffusion audiovisuelle

• L’ARCEP s’intéresse à Télédiffusion de France. Un projet de décision de l’ARCEP prévoit d’imposer une « obligation de transparence » à TDF sur le marché des offres de diffusion hertzienne terrestre en mode numérique. Ce projet suit un avis de l’Autorité de la concurrence considérant que TDF occupe une position trop dominante sur ce marché (Le Figaro, Satellifax, AFP, Média+, Correspondance de la presse)

• TDF considère que le renforcement de la régulation de la TNT est injustifié et paradoxal. (Communiqué TDF)

Économie numérique

• L’internet, sortie de crise et solidarité. La secrétaire d’Etat chargée de la Prospective et du Développement de l’économie numérique estime que le numérique sera dans les mois à venir un levier majeur de la sortie de crise du pays. Secteur dynamique, le numérique est aussi un outil de médiation sociale grâce à Internet qui permettrait de réduire la « fracture numérique ». (Libération)

TELEPHONIE MOBILE

Fréquences et santé

• Bouygues Telecom a démenti jeudi "s'être imposé un moratoire sur le déploiement de ses antennes-relais", à la suite d'une information de presse affirmant que l'opérateur avait pris cette décision en raison d'un environnement juridique incertain. (AFP)

• Grenelle des ondes : le désaccord persiste sur les effets des antennes-relais. (Le Monde)

• Championne du WiFi il y a encore quelques mois, Hérouville-Saint-Clair, près de Caen, est partie en guerre contre les ondes électromagnétiques. Au nom du principe de précaution, son maire, Rodolphe Thomas, s'est placé à l'avant-garde des élus locaux contre les opérateurs de téléphonie. (Le Monde)

• Antennes interdites : dans l’Aveyron, un maire  a pris un arrêté visant à interdire la pose d’antennes pendant un an. (Le Parisien)

Couverture mobile

• Couverture mobile : Bouygues Telecom couvre 75% de la population en 3G (Communiqué Bouygues Telecom, Le Figaro)

Terminaux

• Période faste pour les portables bon marché. Le chinois ZTE, sixième fabricant mondial de téléphones portables, baisse ses prix pour gagner du terrain sur ses concurrents touchés par la récession. (Le Point-Edition affaires)

TELECOMMUNICATIONS - STRATEGIES DES ACTEURS EN FRANCE

Opérateurs

• Free et SFR accélèrent leurs recrutements d’abonnés ADSL. Free a recruté 142 000 nouveaux abonnés à l’Internet haut débit au cours du premier trimestre, contre environ 160 000 pour SFR. (Les Echos)

• La société française Iliad, maison mère du fournisseur d'accès à internet Free, connaît un parcours sans faute en bourse. En effet, depuis fin juin 2008, son titre a gagné 29.1% en bourse alors que le CAC 40 a perdu 26.2% sur la même période. (Investir)

 

France Télécom / Nomination de Stéphane Richard

• L’arrivée de Stéphane Richard suscite moins de polémiques que de questions. Le directeur de cabinet de Christine Lagarde échappe pour l'instant à une réplique de l'affaire Pérol. Avant de pouvoir rejoindre l'opérateur, il va cependant devoir, ce mercredi, lors de son audition, trouver les mots pour convaincre la Commission de déontologie de la fonction publique que son arrivée ne soulève pas de problèmes éthiques. (Les Echos, Le Journal du Net, Le Monde, Le Parisien, La Tribune, Challenges.fr)

• Un soupçon de conflit d’intérêt. Encore une nomination politique où la proximité avec la présidence de la République pèse lourd dans le CV. (Challenges.fr)

• L’Etat sélectionneur. Dans un univers des télécoms pourtant privatisé et concurrentiel, les vieux réflexes administratifs se perpétuent : les dirigeants sont choisis sans appel d'offres. Dans un secteur des télécoms très spécifique - puisque l'Etat est à la fois directement ou indirectement actionnaire, législateur et régulateur -, tout ce qui est de nature à renforcer les liens entre France Télécom et les pouvoirs publics peut avoir des effets négatifs sur la concurrence. Dans les mois qui viennent, sur des sujets centraux comme la 4e licence de téléphonie mobile, le déploiement de la fibre optique ou la stratégie d'exclusivité déployée par France Télécom dans les contenus comme les terminaux, les pouvoirs publics pourront impacter le marché. L'Etat sélectionneur n'est pas toujours sans reproche. L'Etat arbitre, lui, devra prouver qu'il l'est. (Les Echos, AFP, Le Figaro)

• Portrait de Stéphane Richard. (Le Figaro, AFP)

• France-Télécom : Réunion le 13 mai de la commission de déontologie pour l’examen du projet de nomination de Stéphane Richard à la Tête de France Télécom. (AFP)

Alcatel-Lucent

• Le groupe Alcatel-Lucent attaquerait la procédure suivie par Réseau Ferré de France pour l’attribution du contrat du réseau de télécommunication ferroviaire GSM-R. (La Tribune)

• Portrait d’Olivia Qiu, présidente d’Alcatel-Lucent Shangaï Bell(Challenges)

TELECOMS - STRATEGIES DES ACTEURS A L'INTERNATIONAL

Opérateurs

• European carriers suffering amid global downturn. Deutsche Telekom AG and Telecom Italia reported first-quarter results that were weighed down by the economic downturn, but sought to reassure investors on their full-year forecasts. (Wall Street Journal)

• Telecom Italia dément les rumeurs de rapprochement avec Telefonica et confirme son objectif d’Ebitda 2009 en ligne avec celui de 2008. (La Tribune, AFP)

• Deutsche Telekom plonge à cause du mobile anglais. L’opérateur allemand accuse une perte nette de  1.12 milliard d’euros au premier trimestre, après avoir déprécié de 1.8 milliard sa filiale britannique T-Mobile. (Financial Times, La Tribune, Le Figaro, AFP)

• Tiscali vend ses activités en GB à Carphone et va augmenter son capital. (Financial Times, the Wall Street Journal, AFP)

• Vodafone led a sharp reverse by the London market on Thursday as earnings fears rose on both sides of the Atlantic. (Financial Times)

• AT&T, the US telecommunications group, agreed to pay $2.35bn in cash as part of a spectrum swap under which AT&T will buy the bulk of the wireless spectrum and other assets that rival Verizon Communications was required to divest as a condition of its recent acquisition of Alltel Wireless. “Wireless continues to be AT&T’s greatest growth driver, and this transaction will complement our existing network coverage, particularly in rural areas,” said Ralph de la Vega, president and CEO, AT&T Mobility and Consumer Markets. “The acquisition will add network assets, distribution channels and 850 MHz spectrum in a significant portion of the U.S., enabling even better coverage for AT&T’s subscribers in those areas”. (Financial Times, The Wall Street Journal, Le Figaro, La Tribune, AFP)

• Bell acquiert la totalité de Virgin Mobile Canada. (AFP)

• Australia’s Telstra names new chief: David Thodey. (Financial Times)

Impact de la crise économique

• Will the Phone Industry Need a Bailout, Too? Congress has asked the Federal Communication Commission to develop a national policy for broadband deployment. But it might be more important to think through how the country will handle the aging and increasingly less relevant copper phone network. (The New York Times)

Équipementiers

• Cisco enregistre un bénéfice en chute de 24% et annonce que son chiffre d’affaires a reculé de 16.6%. (Les Echos)

• Fake cellphones in China: Where false rings true. Instead of an iPhone, stores sell Hi-Phones that are “just as good”. (The New York Times)

Commission européenne

• EU to fine Intel for antitrust violations. The European Commission will fine Intel on Wednesday Intel for breaking European antitrust rules. (The Wall Street Journal Europe)

• Le commissaire européen à la Justice et aux Affaires intérieures, Jacques Barrot, devrait reprendre, en plus de ses propres attributions, le portefeuille de Viviane Reding, la commissaire en charge de la Société de l'information et des Médias, du 15 mai au 7 juin, le temps pour la Luxembourgeoise de participer à la campagne électorale en vue des élections européennes dans son pays. (Les Echos)

L'INTERNET

Boîtiers multimédias

• Combat de box : Via un seul fil, ces petites boîtes livrent à domicile l’Internet à haut débit, le téléphone et la télévision. (Challenges)

TV sur PC

• Entre regarder la télé sur le PC ou surfer le web sur la télé quel usage l’emportera ? (Le nouvel économiste)

CONTENUS

Hadopi

• Le projet de loi création et Internet poursuit son laborieux chemin. Le vote est prévu demain à l’Assemblée et le texte retournera dès mercredi devant le Sénat où le gouvernement espère qu’il y sera voté immédiatement. (Les Echos, AFP)

Taxes

• L’Espagne supprime la publicité sur la TV publique. Une taxe sur les opérateurs télécoms compensera le manque à gagner. (La Tribune)

Exclusivités

• Accord en vue entre Orange et le cinéma. L’opérateur versera au septième art plus de 70 millions d’euros sur trois ans. L’accord porte aussi sur d’autres volets, tels que l’aide aux exploitants de salles et aux distributeurs. Cette dernière s’élèvera à 1,2% du chiffre d’affaire des chaînes de Cinéma d’Orange (La Tribune)

• Stratégie en cause : et si France Télécom perdait plus de 550 millions d’euros avec le foot. (Investir)

LE SECTEUR POSTAL

Opérateurs

• Trop de marchandage met en péril le projet de privatisation de Royal Mail (The Guardian)

• L’autorité de surveillance du marché postal met en garde contre l’offre de TNT. Elle estime que le rachat par TNT d’une partie du capital de Royal Mail peut poser problème. (The Times)

• Deutsche Post pulls out of Royal Mail race (Financial Times)

• Deutsche Post teste la patience de ses facteurs. La durée hebdomadaire du travail a été prolongée nettement et les autres coûts sont aussi passés en crible. (Handelsblatt)