Revue de presse

Les titres de la presse du lundi 21 décembre 2009

L'EVENEMENT : L' ARCEP ATTRIBUE LA 4EME LICENCE DE TELEPHONIE MOBILE  A FREE MOBILE

4ème licence 3G

Attribution de la licence
• L'ARCEP a retenu Free, unique candidat à la 4ème licence de téléphonie mobile. Il devra payer 240 millions d'euros en échange de fréquences qu'il recevra mi-janvier (La Tribune 19 déc.)

• Pourquoi l'Arcep a dit oui à Free (lepoint.fr)

• Free à la table des grands. Ses concurrents préparent déjà la riposte (JDD)

• Free va devenir opérateur de téléphonie mobile (La Croix, AFP, Correspondance de la presse)

Réactions d'Iliad

Xavier Niel : "L’arrivée de Free dans le mobile va créer 10 000 emplois directs et indirects". Le fondateur et PDG du fournisseur d’accès promet également de "diviser la facture par deux" et revient sur toutes les questions relatives à l’arrivée d’un quatrième opérateur mobile (Le Figaro, AFP)

Maxime Lombardini : "Avec Free Mobile, nous allons simplifier les offres pour coller aux vrais besoins". Forfait sans engagement à moins de vingt euros/3 heures de communications mensuelles, créations d'emplois, droit à l'itinérance : une interview du  directeur général d'Iliad  (Les Echos, lepoint.fr, AFP)

Réaction des consommateurs

• "La fin d’un cartel » pour l’UFC-Que Choisir. Le président de l'association, Alain Bazot, s'est "réjoui" de l'arrivée de Free comme opérateur mobile, qui fait "espérer rapidement la fin d'un cartel" dans le secteur, mais promet de surveiller ses relations avec les clients" (AFP)

• Pour Édouard Barreiro : "L'arrivée de Free, c'est deux fois plus de concurrence". Une interview du chargé de mission TIC à l'association, qui soutenait l'arrivée d'un quatrième opérateur de téléphonie mobile (Le Monde)

Réactions des opérateurs

• Le PDG de Virgin Mobile, Geoffroy Roux de Bézieux, n'a "pas de regret" de ne pas avoir postulé et  l'arrivée sur le marché de Free ne sera pas, selon lui, une "révolution", malgré son "courage". Virgin Mobile avait envisagé de postuler, avec le câblo-opérateur Numericable, pour devenir opérateur de réseau au lieu de louer le réseau d'Orange. Mais il a renoncé fin octobre devant la difficulté d'implanter des antennes (AFP)

• Stéphane Richard (France Télécom) : "Free est une belle machine qui a fait des grandes choses. C’est un concurrent redoutable. Ma priorité est de préparer Orange au mieux à son arrivée, en fidélisant nos clients et en redoublant d’innovation". Franck Esser (SFR) : "Nous prenons l’arrivée d’un concurrent supplémentaire de manière plutôt sportive. Nous estimons être bien positionnés sur le marché de l’ADSL et du mobile. La fusion SFR Neuf est la meilleure réponse à l’arrivée de Free". Olivier Roussat (Bouygues Télécom) : "Nous sommes le plus "challengé" mais nous nous sommes préparés. Bouygues Télécom a gelé toutes ses embauches depuis le lancement de l’appel à candidatures. Nous sommes obligés de nous préparer à l’arrivée de Free en réduisant nos coûts fixes" (La Tribune)

Réactions des analystes

• CM-CIC Securities (entreprise d'investissement du groupe Crédit Mutuel-CIC) : " Free prendra 10 % de part de marché, Orange n'aura plus que 36 %, SFR 30 % et Bouygues Telecom 15 %. SFR et Bouygues Telecom pourraient partager leur réseau afin de diminuer leurs coûts et leurs investissements. Ce sont également eux qui auraient le plus d'intérêt à signer un accord de roaming avec le nouvel entrant" (zdnet.fr)

• La décision de l'Arcep d'attribuer la 4ème licence mobile à Iliad est unanimement saluée par les investisseurs et les analystes. Le titre Iliad monte (tardinsat.com, AFP)

• "Free Mobile aura une totale liberté d’action en tant qu’opérateur réseau". La directrice de recherche "Technologie et Services pour les consommateurs" chez Gartner commente l'impact de Free Mobile (itespresso.fr)

Les propositions de Free Mobile

• Free promet le "big bang" du mobile en donnant plus pour moins cher. Les Français pourront s'abonner d'ici à deux ans à Free Mobile, qui promet un forfait de 3 heures à moins de 20 euros (Le Figaro)

• Comment Free va relancer la concurrence. Le projet du FAI prévoit l'atteinte du point mort en 2014. L'opérateur aura ses propres boutiques, mais reste volontairement flou sur le détail des offres (Les Echos, challenges.fr 18 déc., le Monde 19 déc.)

• Un réseau ouvert à la VoIP, couvrir 75 % de la population en 2015, un réseau de boutiques pour 2011, un EBIDTA positif fin 2014, des conséquences sur l'emploi, un progrès significatif pour les MVNO : ce que Free veut faire de sa licence. Le plus dur reste à faire pour l'élève Free Mobile : affronter la réalité d'un marché bien verrouillé par ses trois concurrents (avec 3/4 des clients liés par un abonnement) et tenir ses promesses (jdnet.com, zdnet.fr)

• Free 4ème opérateur mobile, qu'est-ce que ça change ? Baisse des prix, nature des offres, déploiement de nouvelles infrastructures... Le point sur les conséquences de l'attribution de la 4ème licence 3G à Free Mobile (lexpansion.com 18 déc., lefigaro.fr 18 déc., letelegramme.com 19 déc., francesoir.fr 21 déc., La Tribune 19 déc.)

Points de vues

• Paradoxale concurrence. Les mêmes causes ne produisent pas toujours les mêmes effets. Contrairement au secteur de l'énergie, l'arrivée de Free dans la téléphonie mobile a toutes les chances d'entraîner une baisse des prix. Ce chien un peu fou débarquant dans un jeu de quilles oligopolistique n'aura en effet, dans un premier temps au moins, guère d'autre argument que celui du prix pour séduire des clients déjà presque tous équipés (Les Echos)

• Free joue gros. L’affaire était jouée d’avance mais elle n’est pas gagnée pour autant. Free arrive sur un marché du mobile où le taux d'équipement des Français atteint 95%. Une stratégie totalement nouvelle est à bâtir (La Tribune)

• Le mobile est "vital". Avec Free Mobile, Iliad veut trouver un nouveau souffle pour maintenir le dynamisme qui a fait son succès financier et assuré son image de marque (La Tribune)

• Dix ans d'atermoiements, d'oppositions et d'intenses lobbying.  Si la France se dote d'un 4ème opérateur, c'est aussi grâce à l'ARCEP qui a œuvré ces dernières années pour qu'on dynamise le marché des mobiles (Le Monde)

Les procédures sont toujours en cours

• Orange, Vivendi et Bouygues télécom ont porté plainte devant la Commission européenne et le Conseil d'État quant au prix que doit payer Free pour pouvoir lancer son service 3G. Au mieux, ces recours pourraient être jugés en 2010 et permettre au plaignants de percevoir des dédommagements de l'État français. En revanche, l'attribution de la licence à Free Mobile ne peut être remise en cause (La Tribune)

• Une fronde parlementaire monte sur le prix octroyé à l'opérateur (la lettre de l'Expansion)

ARCEP/REGULATION

Aménagement numérique du territoire

• L’Autorité se félicite de la publication au Journal Officiel de la loi relative à la lutte contre la fracture numérique  (Communiqué de presse)

• Publication au Journal officiel de la loi relative à la lutte de la fracture numérique (Correspondance de la presse)

FTTH/Royaume-Uni

• BT is accelerating the roll-out of its superfast broadband network to ensure the infrastructure is completed in time for the 2012 Olympic Games in London (Financial Times)

TELEPHONIE MOBILE

Fréquences & santé

• Antennes-relais : l’absence de risque confirmée. Les représentants de l'Académie des sciences, l'Académie des technologies, l'Académie de médecine ont déclaré que "réduire l'exposition aux ondes des antennes-relais n'est pas justifié scientifiquement" (Le Monde, JDD)

Usages

• Quel forfait mobile pour mon enfant ? (Le Figaro)

• Une nouvelle application sur l'iPhone va dématérialiser le billet de train (Le Figaro)

• Ventes record de BlackBerry, Palm en panne avec son Pre (Les Echos)

TELECOMS - STRATEGIES DES ACTEURS EN FRANCE

Opérateurs

• France Télécom : achat pour le rendement. L'opérateur est empêtré dans son litige avec Orascom en Égypte. Toutefois le rendement de l'action est attrayant (Le jal des finances)

• Orange Business Services présente ses ambitions dans le cloud computing (Communiqué de presse)

TELECOMS - STRATEGIES DES ACTEURS A L'INTERNATIONAL

Opérateurs

• Deutsche Telekom remporte deux importants contrats en Afrique du Sud (AFP)

Câbles sous-marins

• Honotua : un câble haut débit de 4 634 km pour relier la Polynésie au monde entier (AFP)

L'INTERNET

Droits d'auteurs

• Google perd son procès contre l'édition française. Google devra verser 300 000 euros à La Martinière pour avoir numérisé 321 de ses ouvrages. Ce jugement oblige Google à s'entendre avec les éditeurs français pour enrichir son projet Google Books (Les Echos, AFP)