Revue de presse

Les titres de la presse du mercredi 14 février 2007

ARCEP / REGULATION

Régulation

Opérateur mobile/ France

• Frank Esser s'inquiète de la pression de la régulation sur son chiffre d'affaires. le PDG du groupe SFR, a d'abord regretté que la régulation "agressive" française lui ait fait perdre 400 millions d'euros en 2006. Ce manque à gagner est dû, selon lui, aux baisses tarifaires imposées par l'Arcep dans les tarifs fixe vers mobile, de mobile a mobile ou encore les SMS. A cela s'ajoutent les baisses de prix que le deuxième opérateur français a consenties (30 % environ) pour faire face à la concurrence des MVNO imposés par le régulateur. Frank Esser s'inquiète ensuite de la prochaine régulation des tarifs du roaming en Europe et plaide pour une "régulation légère". De nombreux opérateurs mobile se plaignent depuis plusieurs années du renforcement de la régulation, qui les a forcés à baisser leurs tarifs (lesechos.fr, La Correspondance économique)

TA mobile/Belgique

• L'Institut belge des services postaux et des télécommunications a adressé une mise en demeure à Belgacom, à qui il reproche de ne pas avoir répercuté la baisse des tarifs de terminaison mobile sur la facture des consommateurs. Si Belgacom ne cède pas, l'entreprise de télécommunications se verra infliger une amende administrative (7sur7.be)

Numérotation/Royaume-Uni

• Ofcom introduces UK-wide 03 numbers (Communiqué)

Point haut

• La société Towercast, filiale du groupe NRJ, a annoncé son intention de saisir le Conseil de la concurrence et le tribunal administratif pour contester la concession du site de la tour Eiffel à TDF, l'opérateur historique dont le contrat arrive à échéance (Le Monde)

TELEPHONIE MOBILE

3G

• Box : les opérateurs mobiles tiennent leur revanche. Apres les box Internet qui ont fait le succès des fournisseurs d’accès Internet, c’est au tour des box UMTS de débarquer (usinenouvelle.com)

• Les équipementiers veulent une baisse des forfaits 3G (La Tribune)

Géolocalisation

La cartographie s'invite sur les téléphones (Les Echos)

3GSM World Congres/Barcelone

• "La convergence au coeur des débats du 3 GSM". Lundi s'est ouvert à Barcelone le congrès mondial 3GSM, la grande messe de la téléphonie mobile nouvelle génération. Pour Georges Penalver, directeur exécutif marketing stratégique d'Orange, l'édition 2007 délivre un message clair : les nouvelles technologies ouvrent le champ des possibles en matière de communication (jdnet.com)

TELECOMS - STRATEGIE DES ACTEURS EN FRANCE

Consommateurs

• Noos-Numéricâble sera prochainement reçu par la Direction de la Concurrence pour faire le point sur ses activités, après les plaintes de nombreux usagers (lexpansion.com, 20 minutes)

• Chat : Philippe Besnier/Noos-Numericable : " Il faudra environ trois mois pour atteindre l'objectif de qualité que nous souhaitons pour notre service clients" (01net.com)

• Noos-Numericable fait face à une fronde de clients déçus (Le Monde, vnunet.fr)

• Face à l'accumulation de plaintes des consommateurs, la DGCCRF audite les fournisseurs d'accès sur leur qualité de service et leurs pratiques commerciales. Un bilan individualisé sera établi dans le courant du premier semestre 2007. Si les FAI ne corrigent pas rapidement le tir, la DGCCRF menace de s'engager dans une voie répressive. Une initiative qui arrive à point, selon l'UFC-Que Choisir (01net.com)

Opérateurs

• "SFR n'est pas acheteur de Club Internet, mais nous ne sommes pas contre un rachat par Neuf Cegetel", a déclaré le PDG de l'opérateur mobile, Frank Esser (Les Echos)

Equipementiers

• Alcatel-Lucent a annoncé la suppression de 1.500 postes en France (Le Figaro, La Tribune, Les Echos)

• Safran établit sa liste de candidats pour succéder à Jean-Paul Béchat à la tête de la présidence du directoire (La Tribune)

R&D

• Orange réorganise sa recherche (Les Echos)

TELECOMS - STRATEGIE DES ACTEURS A L'INTERNATIONAL

Opérateurs

• Retour des grandes manœuvres dans les télécommunications (Le Monde)

• Vodafone s'allie aux grands de l'internet. Plutôt que d'engager un bras de fer risqué avec les géants du Net, l'opérateur préfère nouer des partenariats. Ce qui va l'obliger à revoir son modèle économique (La Tribune)

• Moody's menace d'abaisser la note de Vodafone (La Tribune)

• Après le rachat d'Essar, Vodafone parie sur les marchés émergents. Le rachat bien maîtrisé du quatrième opérateur mobile du marché indien permet à Arun Sarin, le directeur général du groupe britannique, de faire taire les critiques. Vodafone tirera un tiers de ses revenus des marchés émergents d'ici à 2012 (Les Echos, Financial Times)

• Telefonica reste sourd à l'appel italien. L'offre de Pirelli de faire entrer l'opérateur espagnol dans le capital de Telecom Italia rencontre un intérêt limité à Madrid. Telefonica a d'autres projets en tête (La Tribune)

• France Télécom envisagerait de vendre son mobile néerlandais ; France Télécom a déclaré "ne pas commenter les rumeurs du marché" (Le Figaro, lesechos.fr)

• "Si une bonne opportunité émerge en Inde à un bon prix, nous regarderons. Je n'exclus rien", a déclaré le directeur général d'Orange, Sanjiv Ahuja, ajoutant rechercher une "participation de contrôle" (lesechos.fr)

• Le capital d'Eutelsat pourrait encore évoluer (La Tribune)

Equipementiers

• Toshiba met l'accent sur l'Europe. Le groupe d'informatique et d'électronique japonais veut se faire un nom dans le secteur européen des mobiles pour les professionnels. Il compte mettre à profit son expertise acquise dans l'Archipel (Les Echos)

• China Telecom fait appel à Alcatel-Lucent pour transformer intégralement son réseau à Shanghai (Communiqué)

• Vodafone choisit Alcatel-Lucent pour un projet de convergence de réseau en Espagne (Communiqué Alcatel-Lucent)

Consommateurs

• Le David des Télécoms italien. On peut obliger, avec l’aide de Bruxelles, de grandes entreprises à changer de comportement. L’Italie est le seul pays d’Europe où le consommateur paie un droit fixe à sa compagnie de téléphone lorsqu’il achète une carte (90 % des italiens n’ont pas d’abonnement). Une anomalie qu’un étudiant têtu, Andrea D’Ambra, a dénoncé jusqu’à Bruxelles. Bilan : le ministre du Développement économique inclut la suppression du droit fixe sur les recharges de téléphone dans son deuxième décret-loi sur les libéralisations (Les Echos)

CONTENUS

Projet de loi sur la TV du futur

• Les députés et les sénateurs se sont réunis en commission mixte paritaire pour se mettre d’accord sur une rédaction définitive du texte sur la télévision du futur. L’octroi de chaînes bonus pour TF1, M6 et Canal+ a été entériné par la CMP. Le texte prévoit, dès l’été 2007, le lancement de la télévision du futur : haute définition et télévision mobile personnelle (TMP). Les diffuseurs de TNT gratuite et payante ont conservé leurs exclusivités sur la TMP. La loi devrait être entérinée par le Sénat et l’Assemblée le 22 février (Les Echos, Le Figaro, La Tribune)

TV mobile

• Nokia affronte les chaînes de télévision sur mobile. L'équipementier tente d'imposer son système de cryptage, que les chaînes de télévision refusent (Les Echos)

Tv sur ADSL

• Club Internet abaisse le débit nécessaire pour recevoir sa TV sur ADSL. A partir de fin mars, le fournisseur d'accès étendra l'éligibilité à son service de télévision. Le débit nécessaire pour recevoir le flux vidéo passera de 3,8 à 2,4 Mbit/s (01net.com)

Usages

• Le divertissement, moteur du multimédia mobile. TV, musique, jeux… les opérateurs de téléphonie mobile misent sur les services de divertissement pour convertir les clients au multimédia mobile. Hormis auprès des aficionados hyper technophiles, les services multimédias mobiles ont du mal à susciter des usages fréquents. En conséquence, les opérateurs réorganisent les techniques commerciales en fonction des usages. Une réorganisation qui vient conforter la stratégie actuelle des fabricants de téléphones mobile : afin de se différencier, ils segmentent de plus en plus leurs gammes de mobiles suivant des usages bien identifiés. (La Tribune)

• Les acteurs du mobile et d'internet condamnés à s'entendre. Pour proposer de nouveaux services, les opérateurs mobiles sont condamnés à s'entendre avec les acteurs de l'internet, mais ils comptent bien faire de leur énorme clientèle un atout à monnayer, et dans ce rapport de force, chacun devra faire des compromis (telesatellite.com)