Revue de presse

Les titres de la presse du vendredi 15 octobre 2004


ART / RÉGULATION

Analyse des marchés
Terminaison d'appel mobile
Dans le cadre de la mise en place de la nouvelle régulation du secteur des télécommunications, le Conseil de la concurrence rend à l'ART un avis dans lequel il se déclare favorable à une régulation ex ante du marché de la terminaison d'appel sur les réseaux mobiles d'Orange, SFR et Bouygues Télécom
(Communiqué Conseil de la concurrence)
Un manque de concurrence dénoncé sur le marché des appels fixe vers mobile ; le Conseil de la concurrence estime que les trois opérateurs mobiles bénéficient d'un " monopole " (Les Echos)
Le Conseil de la concurrence donne raison à l'ART (AFP)
Les "hérissons" appelés à disparaître ; les opérateurs de téléphonie fixe seront les premiers touchés. " Le Conseil est favorable à la disparition des causes du déséquilibre actuel et au passage des opérateurs alternatifs vers l'interconnexion directe. Pour que cette migration - qui implique des investissements importants et de nombreuses négociations avec les opérateurs mobiles - puisse se dérouler sans heurt, il estime qu'il est nécessaire de mettre en place une phase transitoire de réorientation du marché " (La Tribune)
Haut débit
Interview : Diego Massidda/Tiscali : " L'ART ne soutient pas la concurrence ". En poste depuis dix jours, le président du FAI en France critique la décision de l'Autorité de régulation des télécommunications de ne pas réguler le marché de détail de l'accès Internet. Il vient d'adresser une lettre ouverte à Jacques Chirac
(Reuters, AFP, Le Figaro, La Tribune, vnunet.fr, 01net.com, Les Echos, silicon.fr)
Terminaison d'appel
Appels " fixe vers mobile ". Le Conseil de la concurrence sanctionne France Télécom et SFR pour avoir mis en œuvre des pratiques tarifaires anticoncurrentielles. Pour l'avenir et dans le cadre de la mise en place de la nouvelle régulation du secteur des télécommunications, il rend à l'ART un avis favorable à la régulation ex ante de ce marché. Dans le cadre d'une procédure contentieuse concernant des pratiques tarifaires mises en œuvre entre 1999 et 2001, le Conseil inflige une sanction de 18 M€ à France Télécom et de 2 M€ à SFR
(Communiqué Conseil de la concurrence)
France Télécom s'interroge sur le fondement d'une sanction qui concerne des faits sur lesquels le Conseil de la Concurrence s'était déjà prononcé. France Télécom s'interroge également sur le montant de l'amende, alors que le Conseil de la Concurrence souligne lui-même la difficulté à identifier et donc à chiffrer le dommage supposé à l'économie. Enfin, France Télécom s'étonne de la forte remise en cause aujourd'hui des décisions prises par le régulateur entre 1999 et 2001, via l'homologation tarifaire, ce qui crée pour les opérateurs et l'ensemble des acteurs du secteur une situation nouvelle d' instabilité (Communiqué FT)
Le conseil de la concurrence inflige des amendes à France Télécom et SFR. Les deux opérateurs ont été jugés coupables d'avoir entravé le jeu de la concurrence en mettant en place des offres de tarifs "fixe vers mobile" aux entreprises. En revanche, Bouygues n'a pas été condamné par le conseil, qui a jugé que l'opérateur mobile n'était présent sur le réseau fixe des entreprises que virtuellement au travers de réseaux privés. Par ailleurs, le conseil permet à l'ART de réguler le marché des communications fixes vers mobiles, ce qui augure une baisse des prix
(AFP, Le Figaro, Le Parisien, Libération, La Tribune, Les Echos)
Haut débit
France Télécom lance " l'offre multiservices : Internet, Télévision ". Cette offre, tout simplement accessible par la prise téléphonique, allie la puissance de l'Internet Haut Débit sur votre ordinateur à la richesse de la télévision numérique sur votre téléviseur, à partir de 32,90 euros/mois tout compris incluant le forfait Initial de TPS L (Communiqué, AFP)
France Télécom oublie la VoIP dans ses offres multiservices. Pour des raisons réglementaires, l'opérateur historique ne peut pas communiquer comme ses concurrents sur des offres ADSL couplées avec de la téléphonie sur IP. Sa nouvelle formule multiservice ne vend ainsi que de l'internet et de la télévision (zdnet.fr)
FT devient compétitif dans la TV sur ADSL (Les Echos, la Tribune)
Normalisation
L'Assemblée fixe le cadre de l'élaboration des futures normes mondiales (Communiqué IUT)
Royaume-Uni
BT dénonce le coût des réseaux européens. Le britannique en appelle à l'arbitrage des régulateur du Vieux Continents (La Tribune)

TELEPHONIE MOBILE

PNM
L'ART veut faciliter le changement d'opérateur mobile (atelierbnp-paribas.fr, Le Monde)
Résultats financiers
Nokia
Nokia reports third-quarter 2004 net sales of EUR 6 939 million, EPS EUR 0.14 (Communiqué)
Pour contrer l'américain Motorola et les sud-coréens Samsung et LG, Nokia casse ses prix et sacrifie ses marges
Nokia sauve les meubles. Les résultats du finlandais sont logiquement en baisse mais ne sont pas aussi mauvais que prévu : les ventes se stabilisent et le premier fabricant de portable au monde reprend des parts de marché grâce à une politique de prix agressive (Le Figaro, Les Echos, La Tribune, Financial Times, Wall Str. Jal, silicon.fr)
Sony Ericsson
Sony Ericsson reports continued growth in sales and profit (Communiqué)
Sony Ericsson triple ses bénéfices. Le cinquième fabricant mondial de mobiles a vu ses ventes augmenter de 30% sur un an grâce à une forte hausse des volumes, mais aussi du prix des mobiles vendus (AFP, latribune.fr)
Résultats : Sony Ericsson triple son bénéfice tandis que Nokia poursuit sa dégringolade (atelierbnp-paribas.fr)
Juniper Networks
L'équipementier annonce un résultat de 48,8 millions de dollars (Les Echos)
Marconi
Marconi déçoit et chute en Bourse (Les Echos)
Opérateurs
Verizon Wireless serait en discussion pour le rachat de Next Wave Telecommunications (Les Echos)
Le premier opérateur espagnol de téléphonie mobile, Telefonica Moviles, a finalisé l'achat des actifs de téléphonie mobile de l'américain BellSouth en Equateur, au Guatemala et au Panama pour un montant total de 1,66 mds de dollars (AFP)
Equipementiers
Nortel to postpone plant transfer (Financial times)
MVNO
SFR, Bouygues Telecom et Orange s'adaptent au virtuel (LSA)
Multimédia mobile
Michel Guillemot/Gameloft : "Nos jeux sur mobiles sont prêts pour la 3G". Les jeux sur mobile, en forte croissance cette année, comptent plusieurs acteurs français d'envergure internationale. Décryptage du marché (jdnet.com)
Dès novembre, KDDI, proposera a ses clients de télécharger sur leur appareil de la musique avec la qualité sonore d'un CD (AFP, la tribune)
Mobile & santé
Les mobiles augmentent les risques de tumeurs ! Une étude suédoise démontre que durant dix années d'utilisation de mobiles le risque de 'neuroma' acoustique - des tumeurs bénignes dans le conduit auditif - (Le Figaro, silicon.fr)
Un militant associatif est attaqué pour diffamation par SFR et Orange pour avoir accusé, dans une interview au Journal du Dimanche publiée le 9 novembre 2003, les opérateurs de téléphonie mobile de "dissimuler les vraies expositions de la population" à l'usage du téléphone mobile ou au fait de vivre près d'antennes-relais "pour une histoire de gros sous" (L'Humanité, nouvelobs.com)

INTERNATIONAL

Opérateurs
Tele2 the leading alternative pan-European telecommunications company, announced that it has concluded an agreement to acquire UTA, the leading Austrian alternative telecommunications operator. This acquisition will propel Tele2 to the position of the principal competitor to the incumbent operator in Austria across key market segments, with the ability to offer fixed line, mobile, ADSL and unbundling services
(Communiqué, AFP, Le Parisien, Les Echos)
Breaking views : Deutsche Telekom (Wall Str. Jal)

L'INTERNET

VoIP
Alcatel participe à un test mondial d'interopérabilité entre solutions de Voix sur IP (Communiqué)

LE SECTEUR POSTAL

Tarifs
La Poste souhaite l'augmentation du prix du timbre de 5 centimes pour les particuliers à compter du 1er février 2005. Son président, dans une lettre au ministre de l'Industrie, a fait valoir l'urgence "de poursuivre les réformes visant à un rééquilibrage de la structure des tarifs du courrier". Matignon devra arbitrer
(Le Figaro, Les Echos, le Parisien, La Tribune, Le Monde)
La Poste veut faire payer davantage les particuliers. La Poste a demandé au gouvernement l'autorisation d'augmenter le prix du timbre pour le faire passer à 55 centimes. Mais elle ne souhaite pas toucher aux tarifs du courrier industriel pour rester compétitive en Europe (lexpansion.com)
Finance
La CDC versera directement 1,4 milliard à La Poste (Les Echos)
Finlande
L'ouverture à la concurrence a transformé le secteur postal (La Tribune)