Revue de presse

Les titres de la presse du mercredi 29 décembre 2004


ART / RÉGULATION

Haut débit - tarif du dégroupage
L'ART veut faire baisser les tarifs du dégroupage. Jusqu'à présent, le régulateur devait appliquer une méthode fixée par décret qui conduisait à des tarifs qu'il juge " relativement élevés ". Il envisage de changer de méthode, comme le lui permet un récent décret qui lui donne pouvoir d'imposer les obligations de son choix aux opérateurs en position dominante (Les Echos)
La philosophie des CMILT : pour l'ART, les CMILT " ne semblent ni correspondre à la pratique ni à l'optimum économique ", pour France Télécom ils " favorisent l'efficacité économique et ne découragent pas l'investissement " (Les Echos)
France Télécom fervent partisan du dégroupage… en Grande-Bretagne. A l'étranger, où il est un nouvel entrant, l'opérateur historique défend des positions qui sont proches de celles de ses concurrents en France (Les Echos)
Hausse de l'abonnement ?
Discussions difficiles sur le prix de l'abonnement. Le président de l'ART doit rencontrer demain le secrétaire général de France Télécom. L'opérateur historique demande une hausse de l'abonnement sur plusieurs années en échange de prestations de service universel, mais Bercy et l'ART sont réticents (La Tribune)
Collectivités locales et haut débit
Charte " Ville innovante " entre Paris et France télécom (Les Echos)
Plus de 2 500 hot spots WiFi en France selon un bilan dressé par le gouvernement (Les Echos

TELEPHONIE MOBILE

Tarifs fixe vers mobile
Fixe vers mobiles, ça baisse. Le décret autorisant l'ART à imposer des baisses est paru fin novembre (60 Millions de Conso)
Opérateurs
T-Mobile pense atteindre son objectif de rentabilité cette année (AFP)
Le fisc russe a réclamé près de 21 millions de dollars d'arriérés pour l'année 2002 a Vimpelcom, deuxième opérateur russe de téléphonie mobile (AFP)
Services
Lagardère Active Broadband a lancé aux Etats-Unis un label orienté uniquement téléphonie mobile. Le chiffre d'affaires des sonneries et autres contenus de personnalisation aux Etats-Unis dépassera les 300 millions de dollars pour l'année. Le marché planétaire atteindra pour 2004 les 4 milliards de dollars (Le Figaro)
Usages
Ava Virgitti-Livet (France Télécom Chine) : " Le portable apporte un statut social important aux Chinois ". Le pays compte 320 millions d'utilisateurs de mobiles. Une unité de France Télécom étudie leurs usages bien particuliers (01net.com)
Bilan 2004
L'année 2004 aura été un tournant pour la téléphonie mobile. C'est en effet en 2004 que la fameuse 3G, la téléphonie de troisième génération, attendue depuis plusieurs années, a enfin vu le jour (radiofrance.fr)

FRANCE

Vivendi Universal
2005 : année de mutation. L'an prochain, le groupe, qui changera de président et de structure, versera un dividende (La Tribune)

L'INTERNATIONAL

Ouverture à la concurrence - Afrique
L'Etat algérien lèvera son monopole sur le téléphone fixe en 2005, après l'avoir fait pour le mobile en 2000, a indique mardi un responsable des télécommunications (AFP, Les Echos)
Opérateurs
Deutsche Telekom veut croître seul en Amérique. L'opérateur allemand ne s'estime pas menacé par les récentes fusions outre-Atlantique et n'envisage pas de participer à la consolidation (La Tribune, AFP)
Fitch warms on Telecom Italia debt (Herald Tribune)
Telefonica's risky success at home ; dominance could undermine Spain's economy, analysts say (Herald Tribune)
Telenor passe de 55% à 66% dans GrameenPhone (Bangladesh) (La Tribune)
KPN n'exclut pas de nouvelles suppressions d'emplois (Le Figaro)
PT Multimedia, filiale de Portugal Telecom, veut racheter l'an prochain jusqu'a 10% de ses actions et diviser par deux la valeur nominale de ses actions (AFP)
La Chine comptera 360 millions d'usagers du téléphone à fil en 2005 (xinhuanet.com)


L'INTERNET

Nominations
Joichi Ito, pionner des blogs, a rejoint l'Icann (Le Figaro)
Usages
Microsoft marque un point dans la musique en ligne en s'associant à une chaîne britannique de magasins de disques (La Tribune)
IPV6
IPV6: La Chine rattrape son retard. Un groupe chinois a commencé à opérer le plus gros réseau Internet nouvelle génération en surpassant les vitesses de transmissions actuelles et donnant un maximum d'adresses IP à une région qui en manque cruellement (silicon.fr)