Revue de presse

Les titres de la presse du mercredi 21 mars 2001

TELEPHONIE MOBILE
UMTS/Intervention de la Commission
- Bruxelles intervient pour sauver l’UMTS du fiasco ; La Commission propose aux Quinze d’assouplir les règles d’attribution et d’exploitation des licences (La Tribune)
- La Commission européenne propose de timides mesures pour sauver l’UMTS ; Bruxelles a proposé hier un "dialogue" avec les Etats, les opérateurs et les constructeurs pour "faciliter" le lancement de l’UMTS. Timidement, la Commission souhaite une "réflexion" sur le partage des réseaux, le calendrier et la durée des licences. (Les Echos)
- L’Europe de l’UMTS cherche ses marques (L’Agefi)
- Bruxelles se saisit du dossier de l’UMTS ;l’attribution des concessions pose problème (Le Figaro)
- La France pour un allongement de la durée des licences (Le Figaro)
- EU wants to see uniform standart for 3G networks ; it plans to launch a dialogue to help simplify Rollout (The Wall Street Journal)
- UES in telecoms venture (Financial Times)
- La Commission européenne tente de sauver la téléphonie mobile du désastre ; Le Finlandais Erkki Liikanen, commissaire européen à la société de l’information, dénonce l’attitude des Etats membres lors de l’attribution des licences UMTS et propose, notamment, de transférer de nouveaux pouvoirs à Bruxelles.(Le Monde)
- Téléphone de " troisième génération " : histoire d’un échec collectif ; La réalité a bousculé l’utopie. Le rêve s’est mué en feuilleton politico-financier. (Le Monde)
- Bruxelles s’immisce dans l’UMTS ; La Commission veut allonger la durée des licences.(Libération)
Partage des infrastructures
- Mannesmann D2 hostile au partage des réseaux UMTS en Allemagne (La Tribune)
UMTS/Australie
- Australian auction of 3G spectrum is winding down (The Wall Street Journal)
Régulation du marché
- The competitive maturity of the industry comes under scrutiny ; As mobile telephony steadily replaces the fixed variety for most purposes, it cannot expect to be excluded from regulation on account of its relatively youthful nature (Financial Times)
Usages
- Les studios s’intéressent à la diffusion de vidéo sur les téléphones portables mobiles (Le Flash Audiovisuel et Nouveaux Media – Etats-Unis)
- En Finlande, le monde sans fil existe déjà (Le Monde)
- Géolocalisation, le nouveau pari des opérateurs de téléphonie mobile ; Donne-moi ton numéro de portable, je te dirai où tu es ! Sur ce seul principe, quelques dizaines de services devraient générer près de 80 millions d’euros , en France,, à l’horizon 2002. (Le Nouvel Hebdo)
Réseaux professionnels
- Tetra technology will bring key service différentiation (Financial Times)
ART / REGULATION
Téléphonie locale
- Appel local : Cegetel défie France Télécom (Le Monde)
Hauts débits
- 18 millions d’abonnés haut-débit en 2003 (site comparatel.fr)
FRANCE
Résultats attendus de France Télécom
- France Télécom sera jugé sur son désendettement. L’opérateur, qui publie ses résultats 2000 demain, devrait supporter plus de 2 milliards d’euros de frais financiers. De nouvelles cessions d’actifs non stratégiques sont envisagées. (La Tribune)
- Wanadoo victime de l’effet Yahoo ! ; A 5,22 euros, le fournisseur d’accès est proche de ses plus-bas. Les activités Internet ne sont valorisées par le marché qu’à environ 1,2 euro par action. (La Tribune)
Les autres opérateurs
- LDCOM installe sa boucle en fibre optique dans le Grand Ouest (La Tribune)
- Vivendi Universal lance l’annuaire Scoot ; La version française du portail britannique espère être rentable au premier semestre 2003. Le besoin de financement d’ici là devrait avoisiner 50 millions d’euros.(Les Echos)
- TELIA, Portrait de Rémy Béal (La Tribune)
Equipementiers
- Jacques Payer : "M. Télécoms" d’EADS (Le Figaro)
- EADS crée son pôle télécoms (La Tribune)
- Sagem maintient ses perspectives de croissance pour l’année 2001(La Tribune)
L’INTERNATIONAL
Le marché
- Les opérateurs télécoms privilégient la valeur actionnariale à leurs notations ; British Telecom a déclaré ne pas vouloir céder ses actifs au rabais dans le seul but de défendre ses "ratings" (l’Agefi)
- Une année noire pour les équipementiers de télécommunications ; La croissance du marché mondial passerait cette année sous la barre des 10% pour la pemière fois depuis 1993. Certains analystes ne prévoient pas de reprise vigoureuse avant 2003 ; les gérants du secteur ont perdu jusqu’à 86 % de leur valeur. (Les Echos)
- On European telecoms : speak now or forever hold your peace ; Businesses need the greater Certainty and predictability of a single telecoms market – but they will need to make their voices heard at governemental level if it is to become a reality (Financial Times)
- Watchful eye on energy traders ; In a increasingly complex market, telcos are exploring new ways to exchange telecom capacity (Financial Times)
- T-Mobile awaits markets recovery (Financial Times)
- T-Mobile ne sera pas bradée (La Tibunue)
BT
- Endetté, British Telecom fait face aux pressions de ses actionnaires ; Les actionnaires réclament une réduction de l’endettement. Une émission boursière serait une solution mais se ferait au prix du départ de sa direction. ( La Tribune)
- Abonnés absents : annulation du dîner d’actionnaire de BT( La Tribune)
- British Telecom ; Plan A, as so often at BT communications, has not worked. Now it is time for Plan BBB. (Financial Times)
- BT grows quiet as investors seek word on debt plans (The Wall Street Journal)
Deutsche Telekom
- Alcatel va livrer plusieurs centaines de milliers de lignes ADSL à Deutsche Telekom ; Alcatel renforce son leadership mondial dans l’accès large bande. (Communiqué Alcatel)
- Deutsche Telekom dismisses criticism over accounting (The Wall Street Journal)
- Telekom eyes securitised bond issue ; German group considers raising up to 2bn euros on the back of future cashflow telephone bills (Financial Times)
KPN
- KPN to sell 2 billion euro issue in Eurobond market in April (The Wall Street Journal)
- KPN to reduce 22Bn euros debt by selling assets ; Group tries to boost credit rating (Financial Times)
Equipementiers
- Alcatel targets acquisition in optics business (Financial Times)