Revue de presse

Les titres de la presse du vendredi 6 septembre 2002

ART / REGULATION
Service Universel
- Le coût pour 2000 sera divisé par 3,3 (une brève dans Les Echos)
ADSL
- Les fournisseurs d'accès poussent leurs abonnés vers l'Internet rapide. Les offres se multiplient pour accélérer le passage au haut débit, et cette bataille profite également à l'accès Internet classique. Reste que, aujourd'hui, l'ADSL ne couvre pas tout le territoire français (La Tribune, La Vie Financière)
- Le prix de grandes ambitions européennes. Présents depuis près de six ans sur les marchés locaux, les fournisseurs d'accès se heurtent au morcellement du marché européen. Il leur faudrait encore deux ans pour rentabiliser leurs activités dans chaque pays (La Tribune)
- Le modem brouille le jeu. Pour convaincre les internautes de payer entre 35 et 60 euros par mois pour un accès rapide, les FAI se sont lancés dans des campagnes promotionnelles en offrant soit le modem, soit les frais d'installation…soit les deux ! (La Tribune)
Aménagement du territoire
- Décentralisation : Matignon engage le processus de révision constitutionnelle. Le Premier ministre est aujourd'hui en Alsace, poursuivant son tour de France préparatoire à la relance de la décentralisation. Le projet de révision constitutionnelle, sur lequel se fondera cette réforme, est presque prêt (Les Echos)
- Hourtin 2002, la France d'en bas débit. Les anciens ministres présents comme la nouvelle équipe gouvernementale n'ont pas brillé par leurs idées (Le Monde Informatique)
TÉLÉPHONIE MOBILE
Antennes relais / Santé
- Polémique sur la téléphonie mobile : Nicole Fontaine lance un appel à la raison (Communiqué de Presse)
Mairie de Paris : pour la fin de " l'implantation anarchique "
- Contre les ondes des antennes relais, Paris a un bon mobile (Libération)
- Les opérateurs de téléphonie mobile rappelés à l'ordre (La Croix)
- Interview de Yves Contassot : " précaution " et " transparence " sont les maîtres mots (Europe 1)
Des avis plus ou moins partagés
- Etienne Cendrier de l'Association " Priartème " : " Les riverains se plaignent (…) de fatigue, d'irritations (…) " ; " ce qu'on veut, c'est qu'on redescende en-dessous des seuils pour lesquels on n'a pas constaté d'effets nocifs pour la santé " (Reportage Europe 1)
- " On a tellement mal à la tête dans cette maison ". Margot, 3 ans, l'un des quatre enfants d'Agnès et Jérôme, qui habitent près de deux antennes (Aujourd'hui)
- Benedict Donelly de SFR : " Ce n'est pas nous qui fixons les normes, (…) - c'est - le gouvernement français " (Reportage France 2) - " Pas de risques sérieux pour la santé " selon Me Pascal Martin, l'avocat qui avait défendu avec succès SFR contre Villeneuve-Loubet et Vallauris devant le Conseil d'Etat ( Le Figaro)
- La vérité sur les antennes-relais. Voici les réponses aux questions que posent les installations (Aujourd'hui)
Et des besoins toujours croissants
- Les 11000 antennes sur 2000 sites ne suffisent plus à Paris ! (Aujourd'hui)
- Difficile de convaincre les propriétaires d'immeuble. " Les bons sites se font rares " (Aujourd'hui)
Tarification à la seconde
- Bouygues Telecom est le premier opérateur en France à offrir la tarification à la seconde, dès la première seconde, sans surtaxe vers les autres opérateurs mobiles (Communiqué de Presse)
- Le mobile français fait son passage à la seconde. Bouygues Telecom revient en force dans la guerre des tarifs sur les mobiles. Il augmente ses forfaits de 3€ par mois pour passer à la facturation à la seconde. Les abonnés se mobilisent contre la surtaxe d'Orange vers les appels SFR et Bouygues (La Tribune, Les Echos)
- "Orange piège les consommateurs" déclare Gilles Pélisson, directeur général de Bougues (Aujourd'hui)
Usages
- Bouygues Teleom, qui mise surtout sur l'i-mode, lance le Forfait Multimédia pour transmettre de l'émotion dans les messages. A partir du 16 septembre, les clients de Bouygues Telecom pourront échanger des messages MMS (Multimedia messaging service) depuis leur téléphone mobile, aussi facilement qu'un SMS (Communiqué de Presse)
- Engouement au Japon pour la photo sur mobiles (Les Echos)
UMTS
- NTT DoCoMo downgrades its forecasts for 3G phones. It initially forecast 1.38m users by March 31 next year, but has so far signed up just 134,000 subscribers : "We have not found a killer application, in particular for consumer use, and that is a major problem" declares Keiji Tachikawa, DoCoMo's president (Financial Times, Les Echos)
- Vodafone presses 3G in Japan. J-Phone unit cuts deals with telecom supliers to launch in December (Wall Street Journal) L'UMTS, un casse-tête pour tous les opérateurs (Challenges)
Restructuration du marché
- La guerre des rumeurs concernant SFR continue entre BT et Vodafone. Vodafone serait prêt à payer le prix du marché (La Tribune)
- L'idée d'un fusion entre VoiceStream et Cingular se précise (Les Echos, Financial Times)
L'EVENEMENT : L'Etat pourrait venir au secours de France Télécom
Des responsables désignés
- Qui est responsable ? Hier l'action a dévissé de 11,4%. Le gouvernement a entériné le principe du départ de Michel Bon (Le Figaro)
- France Télécom, nouvelle affaire d'Etat. Bercy doit arbitrer sur l'ampleur du nettoyage des comptes du groupe public (Le Figaro économie)
- Comment l'or s'est transformé en plomb. Les failles de la tutelle ( Le Figaro économie)
Des solutions plus ou moins " redoutées "
- L'Etat cherche la clé. L'hypothèse d'une augmentation de capital ne semble plus taboue (Libération)
- Le spectre de l'appel au marché. La Bourse redoute une augmentation de capital. Cette perspective fait plonger France Télécom (Les Echos)
- L'Etat actionnaire ne lève pas l'incertitude sur France Télécom. La probabilité jugée de plus en plus grande d'une augmentation de capital colossale a fait plonger le titre de 11,40%. Les pertes de l'opérateur - plus de 10 milliards d'euros - dépendront de l'issue donnée au dossier Mobilcom (La Tribune)
- French Governement crafts rescue for France Télécom. Authorities weight options such as bond or share sale to secure essential capital (Wall Street Journal)
- Rights talk hits France Télécom (Financial Times, Wall Street Journal)
- L'ampleur des provisions dépendra de MobilCom (Les Echos)
Le " sort " de Michel bon en suspens
- L'exception Michel Bon. Il est le dernier dirigeant d'une grande compagnie européenne de téléphone à résister à l'épidémie qui frappe ce secteur (Le Figaro économie)
- La pression politique monte sur Michel Bon. Des parlementaires de la majorité critiquent la politique de Michel Bon, accusée de délaisser l'aménagement du territoire, et veulent peser dans le débat (Les Echos)
FRANCE
Opérateurs
France Télécom / Equant
- Equant réduit ses pertes. La filiale de FT a enregistré une perte nette en ligne avec les estimations des analystes mais continue de souffrir de la mauvaise conjoncture (Les Echos)
Vivendi Universal
- Robert de Metz, nouveau directeur général adjoint de Vivendi Universal (La Tribune)
- Cegetel, premier opérateur certifié " ISO V2000 " sur l'ensemble de ses sites et activités pour les entreprises (Communiqué de Presse)
- Guerre des nerfs. Vendre, vendra pas ! Jean-René Fourtou devrait vendre Cegetel (La Tribune des marchés)
Consommation
- Comment choisir son opérateur de téléphonie fixe ? Une vingtaine de sociétés privées proposent désormais leurs services aux consommateurs. Cette concurrence directe à France Télécom a certes permis une baisse du prix de la communication. Mais elle ne garantit pas des factures moins chères (Le Monde)
- Plus d'informations avant de signer un contrat de téléphonie (INC Hebdo) Des cartes et des mobiles pour réduire la note (Le Monde)
L’INTERNATIONAL
Conjoncture
- Main basse sur les Télécoms. Pour survivre à la crise, les opérateurs et équipementiers vendent leurs actifs les plus rentables. Les fonds d'investissement raflent la mise ( 01Net)
Opérateurs
Telecom Italia
- Riccardo Ruggiero au sommet de Telecom Italia (Le Figaro économie)
Deutsche Telekom
- DT prêt à toucher à ses actifs stratégiques. Pour réduire son endettement, l'opérateur allemand étudie une cession partielle de ses filiales T-Mobile et T-Online (La Tribune)
Câblo-opérateurs
Cable picks up phone customers. US sector's pitch wins value-seeking converts with attractive packages (The Wall Street Journal)
Bourse
- Enel s'apprête à déprécier sa participation dans Wind (Les Echos)
Equipementiers
- Tellabs ro cut another 15 per cent of staff (Financial Times)
Asie
- Les deux principaux opérateurs chinois en quête d'argent frais. China Telecom cherche 3 à 5 milliards de dollars, China Unicom moins de 2. Un échec pourrait entraîner une crise plus large dans le système de financement des opérateurs (Les Echos, Financial Times)
- PCCW (Pacific Century Cyberworks) first dividend since merger (Financial Times)
L'INTERNET
Technologies d'accès alternatives
- i-Sat : le pari de l'Internet par satellite bidirectionnel. Internet Point, prestataire de services Internet, vient de lancer trois offres de connexion Internet par satellite. Le service, bidirectionnel, devrait apporter une solution aux besoins en haut débit de certaines zones rurales mal ou pas du tout desservies par l'ADSL (Vnunet.fr)
- Internet sur le réseau électrique : RWE coupe le courant. RWE, l'un des plus grands fournisseurs d'électricité allemand, abandonne son projet de liaison Internet par le réseau électrique. Si RWE avance un prétexte technique à son échec, il semble qu'il s'agisse avant tout d'un fiasco commercial (01Net)
- Haut débit : les grands comptes réclament des forfaits (Le Monde Informatique)
- Déjà 25 millions de lignes DSL dans le monde. Si certains pays ralentissent le déploiement de cette technologie, sa marge de progression reste élevée (O1 Informatique)
- Débit record d'informations sur une fibre optique (Le Monde)