Revue de presse

Les titres de la presse du mercredi 18 septembre 2002

ART / REGULATION
Accès à Internet illimité / Haut débit
- Le moyen débit pour démocratiser le surf illimité. L'ADSL moins cher - mais bien moins rapide que sa version haut débit - arrive à partir du 15 octobre. Les fournisseurs d'accès parient sur un redécollage du marché (Le Nouvel Hebdo)
- A Pau, on préfère le très haut débit. La cité béarnaise construit son propre réseau et espère proposer un accès rapide à tous pour 30 euros par mois (Le Nouvel Hebdo)
Collectivités territoriales
- Le projet de décentralisation achoppe sur le mode de financement des nouvelles compétences des collectivités. La réforme française pourrait offrir aux entités concernées une autonomie fiscale plus importante. Les agences de " rating " privilégient cette option, mais n'excluent pas un possible élargissement du spectre des notations (AGEFI)
Conjoncture / Le marché français
- Que peut-on dire du marché français au regard des autres marchés européens des télécoms ? (IDATE News)
Autorité administrative indépendante
Soupçons d'espionnage dans les locaux de la COB (Le Parisien)
TELEPHONIE MOBILE
UMTS
- Ten year wait for 3G rewards. Despite the delays and difficulties in rolling out 3G, their commercial potential remains enormous, the ITU says in a report published yesterday. However, it warns that the rewards may take a decade or more to come through (Financial Times)
- Le nouveau rapport examine les perspectives de la convergence des technologies mobiles et de l'Internet et l'essor des services mobiles 3G (Communiqué de presse de l'Union internationale des télécommunications)
- Sonera foiled by networks glitches. Blow to 3G launch plans underlines cooling of enthusiasm : the "3G" services Sonera will launch next week will initially operate on the existing GSM/GPRS networks, and on the W-CDMA network "within the coming monthes". This is because of delays in the development of the WCDMA technology. (Financial Times)
- 3G network launches. Who's to blame for Sonera 3G delay ? (Global Mobile)
- West European timetable for awarding 3G mobile telephones licences / GPRS launch plans of operators in main West European markets (Financial Times)
- Orange espère des délais pour son réseau UMTS en Suède (ZDNet)
- W-CDMA : 78% des investissements d'ici 2007. La 3G peine à séduire les utilisateurs, même au Japon (Le Nouvel Hebdo)
Stratégies de marché
- Industry hopes new models will ring the changes. Global sales could fall if western consumers are not turned on by the latest handset (Financial Times)
- Vodafone tries to extend brand to mobiles phones. Moves aims to shift loyalty of consumers to operator from handset makers (Wall Street Journal)
- Orange injecte 191 millions d'euros dans sa filiale danoise (Le Figaro économie)
- Nokia supprime 300 postes (Les Echos, Le Figaro économie)
MMS
- SFR lance la Message Multimédia (Communiqué de Presse)
FRANCE
Vivendi Universal
Philippe Germond quitterait le groupe
- Cegetel va perdre son président. Philippe Germond est sur le point de quitter le groupe de télécommunications. de source industrielle, on affirme qu'il serait pressenti comme numéro deux d'Alcatel, en remplacement de Krish Prabhu, démissionnaire en 2001. Ce départ est évoqué tandis que VU négocie avec les actionnaires anglo-saxons de Cegetel sa montée au capital dans sa filiale télécoms (La Tribune, Financial Times)
L'approche du conseil d'administration
- Les contours du futur Vivendi se précisent. A huit jours d'un conseil d'administration crucial, la stratégie de Jean-René Fourtou pour VU s'esquisse. le groupe s'organiserait pour monter en puissance dans Cegetel afin d'en contrôler les cash-flows. Parallèlement, des désengagements sont prévus : une cession de Vivendi Environnement est toujours à l'étude (Les Echos)
- 3 milliards d'euros d'oxygène. Les banques devraient débloquer le crédit, attendu depuis juillet (Libération)
- 25 septembre, ménage en vue. Le conseil d'administration risque d'être tendu (Libération)
Filiales
- Un fonds propose 1,3 milliards d'euros pour Elektrim Telekom (Les Echos, Le
Figaro économie)
- Vivendi chief plans to sell Environnement unit (Financial Times)
- Du combustible pour l'hiver (Les Echos)
France Télécom
Le choix délicat de la ou des solutions
- Tombola perdante. L'Etat n'a pas encore fixé les modalités du plan de redressement de France Télécom (La Croix)
- Bercy penche pour une solution de refinancement mixte. Afin de préserver l'unité de France Télécom, le gouvernement tente d'imposer une solution mariant une augmentation de capital à d'autres instruments pour la restructuration financière de l'opérateur historique. Une décision sera prise avant la fin octobre (Les Echos)
- How share fix eludes France télécom. French law prohibits sale of stock for less than €4 ; banks may be pressured (Wall Street Journal)
- Un mois pour définir la stratégie. Le gouvernement ne veut surtout pas agir dans l'urgence. Francis Mer pilote personnellement la recherche du successeur de Michel Bon. Thierry Breton, le président de Thomson Multimédia, semble le mieux placé. Alors que les banques se pressent pour proposer des solutions, le gouvernement est décidé à nommer d'abord un président et à lui donner un mois pour élaborer son plan de sauvetage (Le Figaro)
Points de vue
             => Fiasco emblématique, par Michel Khalfa, membre d'Attac, et de René Ollier, secrétaire général de Sud PTT (Libération)
             => ... ou punching-ball idéologique ? par Laurent Zylberberg, cadre supérieur à France Télécom (Libération)
- Les cafouillages ont duré jusqu'au bout entre l'Etat et le patron de France Télécom. Une démission en catastrophe. Des représentants de l'Etat laissés sans consigne précise. Et un Premier ministre qui n'a pas de quoi combler le gouffre (Le Canard Enchaîné)
- La dette qui tourne. Bon et son ange gardien, Vinciguerra, rêvaient d'une dimension mondiale pour France Télécom. A eux deux, avec la caution de l'Etat, ils ont, à 70 milliards d'€, décroché le record d'endettement du globe (Le Canard Enchainé)
- La main de l'Elysée sur le combiné de France Télécom. Jérome Monod, le conseiller de Jacques Chirac, le raconte volontiers à ses interlocuteurs : il est à l'origine du débarquement de Michel Bon. Après avoir instruit le procès du pédégé de France Télécom, le même Monod confie qu'il a géré le dossier en direct car, explique-t-il, "Matignon n'était pas équipé pour le faire" (Le Canard Enchainé)
Critiques, hommages et analyse
- Un désastre ! (La Tribune)
- Michel Bon. La chute du " manager de l'Etat " (Le Monde)
- Wall Street se méfie moins de l'Etat que des champions nationaux (La Tribune)
Rôle de l'Etat
- L'Etat gestionnaire à bout de souffle. France Télécom, EDF, La Poste, la SNCF…les incendies se multiplient (Le Figaro économie)
- " Le dossier France Télécom ne retardera pas les changements prévus chez EDF et GDF " selon Nicole Fontaine (Interview, La Tribune)
Equipementier
- Le marché commence à s'interroger sur le positionnement stratégique d'Alcatel. Le titre a perdu plus de 80% depuis le début de, l'année. Si l'équipementier affiche une structure de bilan saine, son secteur d'activité reste sinistré. Le groupe a confirmé l'existence de contacts préliminaires avec EADS dans le satellitaire (AGEFI)
- Alacatel Optronics supprime les deux tiers de ses emplois (Le Figaro économie, Les Echos, Le Figaro économie, Libération, La Tribune, Wall Street Journal, Financial Times)
Ville de Paris
- La ville de Paris choisit France Télécom pour la fourniture et la gestion de l'ensemble des Télécommunications de 2500 bâtiments administratifs (Communiqué de Presse)
INTERNATIONAL
MobilCom
Source de tensions franco-allemandes
- Berlin " déplore " l'abandon de MobilCom. La décision de France Télécom précipite la faillite de sa filiale allemande (Le Monde)
- Une nouvelle pomme de discorde entre Paris et Berlin. Le chancelier Schröder réclame des " compensations financières adéquates " (Le Monde)
- La décision de France Télécom de rompre son partenariat avec l'allemand MobilCom est " malheureusement incontournable " selon Nicole Fontaine (Libération)
Et source d'irritation et de craintes
- MobilCom irrite ses concurrents. Petits patrons, concurrents et Bruxelles sont montés au créneau hier pour critiquer le soutien du gouvernement allemand à MobilCom (La Tribune)
- Monti asks for details of bailout. Conditions may force delay to rescue (Financial times, Wall Street Journal)
Les solutions " envisagées "
- MobilCom envisage de supprimer 800 emplois (Les Echos, Le Figaro éco)
- MobilCom takes a chance with 3G ambitions (Financial Times)
Opérateurs
- La prudence de Telefonica appréciée (La Tribune)
- KPN aims to cut costs with merger of divisions (Financial Times)
- La FTC autorise la fusion entre AT&T et Comcast (Le Figaro économie)
- Unicom looks to Rmb11,5bn flotation (Financial Times)
L'INTERNET / MULTIMEDIA
Technologie satellitaire / Dossier Industrie des Echos :
- La déprime du marché des satellites
- Les petits " plus " de Spot 5
- Lancement de Moneo à Lille
- Galileo : de l'indépendance stratégique jusqu'au défi à l'Amérique
- " Les satellites répondent davantage aux besoins de la société ", interview de Isabelle Sourbès-Verger, chargée de recherche au CNRS, et Xavier Pasco, maître de recherche à la Fondation pour la recherche stratégique
AOL
- Conseil difficile pour le président d'AOL (La Tribune)