Revue de presse

Les titres de la presse du vendredi 8 février 2002

ART / REGULATION
Réseaux câblés
- Michel Bon réclame le dégroupage du câble : "C'est tout de même incroyable. Avec le dégroupage, n'importe quel opérateur peut utiliser les réseaux de France Télécom, alors que je ne peux même pas donner un accès à Wanadoo sur le câble. Il y a là une logique qui m'échappe" (01 Informatique)
Collectivités territoriales
- Le câblage du département du Rhône accusera deux ans de retard : l'opérateur UPC, concessionnaire du futur réseau, a obtenu du Conseil général un délai supplémentaire de deux ans pour son achèvement ; le coût total devrait avoisiner les 210 millions d'€ ; à ce jour, 220.000 foyers peuvent se raccorder à ce réseau : 45.000 se sont abonnés
à la télévision, 16.000 au téléphone et 3.500 à l'internet haut débit (Les Echos
Admission des installateurs
- La profession d'installateur va devoir s'autodiscipliner ; depuis fin 2001, la procédure d'admission des installateurs par l'ART est abandonnée ; la gestion de ce dossier est désormais entre les mains de la Ficome (01 Réseaux)
Licences
- Le nombre d'opérateurs licenciés a baissé de 15% (01 Informatique)
TELEPHONIE MOBILE
3G
- Allemagne : sur l'UMTS, Deutsche Telekom joue la prudence; l'opérateur allemand privilégie la qualité à la rapidité. Il ne compte pas sur un développement du réseau avant 2004, même si le lancement officiel est toujours prévu pour 2003 (La Tribune)
- 27.000 abonnés 3G pour DoCoMo ; l'opérateur nippon va lancer son service i-mode en Allemagne en mars (Les Echos)
Opérateurs
- SFR simplifie et enrichit son offre de forfait pour les entreprises (Communiqué)
- Le quatrième opérateur particulièrement malmené ; difficile pour le 4ème opérateur GSM de trouver sa place sur le marché ; le parcours de One2One, en Grande-Bretagne, de Blu, en Italie et de Viag Interkom en Allemagne, résume bien les difficultés des derniers arrivés sur le marché (01 Réseaux)
FRANCE
Valeurs boursières
- France Télécom, Orange, Wanadoo, Equant, quelle valeur choisir ; France Télécom a beaucoup changé depuis 1997 et son introduction en Bourse ; désormais il est possible d'investir sur trois de ses filiales cotées (La Tribune Placements)
Opérateurs
- Cegetel veut bousculer le marché ; " notre cible est à la fois le grand public et les entreprises " remarque Olivier Huart/directeur général (Valeurs Actuelles)
Industriels
- Rumeurs de cession d'Alcatel Brest (La Tribune)
MARCHES FINANCIERS
A la Bourse
- Le désamour s'installe entre les télécoms et la Bourse : depuis le début de l'année, les valeurs télécoms ont reculé de 10 à 25% en Bourse. Les fondamentaux des opérateurs et des équipementiers ne sont toujours pas florissants et l'industrie des équipements n'a toujours pas atteint son point bas ; en plus ils sont victimes de l'affaire Enron (La Tribune)
- En France, les survivants s'attendent encore à quelques bourrasques en 2002 (La Tribune)
- Le fort rebond des télécoms permet à l'Europe de souffler ; le regain des commandes à l'industrie en Allemagne et des perspectives de profits pour Philips en 2002 a aidé l'Europe à repartir (La Tribune)
- Le secteur en tête des faillites aux Etats-Unis : les valeurs télécoms représentent 14% des défaillances d'entreprises cotées en 2001; depuis le début de l'année, les faillites de Global Crossing et Mc Leod USA ont encore noirci le tableau (La Tribune)
Les acteurs
Opérateurs
- NTL et Mobilcom affectent le titre France Télécom ; les participations de l'opérateur et de sa filiale Orange dans l'allemand Mobiclom et le britannique NTL inquiètent les marchés (Le Revenu)
- Slimmer BT ahead of markets forecasts ; telecommunications services broadband initiative to be unveiled (Financial Times)
- BT redresse la tête ; Ebitda stable à 1.509 milliards de £ au 3ème trimestre 2001-2002 (Les Echos, Wall Str. jal)
- WorldCom donne des assurances sur son état de santé ; l'opérateur américain assure qu'il dispose de 10 milliards de $ de liquidité, démentant des rumeurs de défaut de paiement qui ont pénalisé son cours de Bourse (Les Echos, Financial Times)
- Le PDG de Worldcom ne vendra pas d'actions ; bénéfice net 4ème trimestre 2001 en baisse de 48% à 305 M$ ; Moody's place la note sur dette à LT sous revue ( Le Figaro, Wall Str. jal)
Industriels
- Cisco jette un nouveau doute sur la reprise en affirmant que les marchés continuent à manquer de visibilité; l'année 2002 s'annonce difficile pour les industriels ; l'action de l'équipementier américain a perdu hier 8% à Wall Street (Le Figaro, Les Echos)
- Cisco shows early signs of recovery (Wall Str. jal)
- Philips accuse une perte record en 2001 mais table sur des bénéfices cette années ; fortement affecté par l'environnement économique défavorable, la chute du marché des semis-conducteurs et ses déboires dans la téléphonie mobile, le géant néerlandais s'est enfoncé dans le rouge l'an dernier (Les Echos)

L'INTERNATIONAL

Opérateurs
- BT's new chief sees firm's future in broadband services (Wall Str. jal)
- BT promet une baisse de ses prix du haut débit ; : le groupe de téléphonie fixe cherche à renouer avec la croissance en abaissant les prix d'accès du haut débit (Les Echos)
- BT's patent lawsuit seeks a " Ka-Ching ! " for each web click (Wall Str. jal)
L'INTERNET
FAI
- Dixinet propose l'ADSL à 39 € par mois (VNUnet)
Consommateurs
- Les français surfent en cliquant d'un site à l'autre (Reuters)