Revue de presse

Les titres de la presse du mardi 8 août 2000

ART / REGULATION
Interconnexion
- France Télécom perd deux arbitrages ; l’ART a donné tort à l’opérateur historique dans deux arbitrages concernant l’accès Internet par le réseau téléphonique, suite aux plaintes déposées par Siris et Linx (Les Echos)
UMTS
- France : KPN cherche un allié français (Le Figaro)
- Mobile licenses draw more bids in German auction (Wall Str. Jal)
FRANCE
France Télécom sort de Noos
- France Télécom vend sa participation dans Noos à NTL et Morgan Stanley ; l’ex Lyonnaise Câble est valorisée 2.7 milliards d’euros pour environ 740 000 abonnés ; quelque 5 milliards de francs vont être investis dans Noos, notamment pour améliorer son réseau existant, qui vise l’équilibre en 2004 (Les Echos)
- Séparation complète entre France Télécom et Noos ; FT s’en sort bien (Les Echos)
- France Télécom réduit sa participation dans la télévision câblée ; l’opérateur français a vendu les 49.9% qu’il détenait dans Noos au britannique NTL et au fond d’investissement Morgan Stanley (La Tribune, Le Figaro)
- Les investissements pour la rénovation du câble en France sont indispensables ; le taux de pénétration du câble dans l’Hexagone n’a pas évolué depuis l’an dernier ; service de téléphonie et accès Internet à haut débit paraissent indissociables de la télévision à carte (La Tribune)
- Le câble toujours déficitaire, c’est Noos ; la filiale de la Lyonnaise n’en finit pas de solder le Plan Câble ; Noos : pertes estimées à 137Meuros en 2000 (Libération )
- Le retrait anticipé de FT permettra à Suez Lyonnaise des Eaux, NTL et Morgan Stanley " d’accélérer la stratégie de développement " de Noos (Correspondance de la Presse)
- FT sells its stake in cable TV venture ; Morgan stanley, NTL to buy 49.9% holding in cable operator (Financial Times, Wall Str. Jal)
Nominations
- Laurent Cheyssal est nommé directeur technique de RSL Com (Les Echos)
TELEPHONIE MOBILE
Marchés
- La téléphonie mobile reste porteuse ; les perspectives des équipementiers sont encourageantes à moyen terme (La Tribune 7/8)
Internet mobile
- 10 millions d’abonnés pour l’i-mode de NTT DoCoMo (Les Echos)
- Les Etats-Unis en retard ; l’Europe a une bonne longueur d’avance, mais l’écart pourrait se réduire (France Soir)
Santé
- Motorola attaqué sur ses ondes ; un homme atteint d’un cancer poursuit le fabricant de mobiles (Libération-Aujourd’hui 5/8)
- UK : Minister backs phone radiation finding ; government report rejects claim that hands-free earpieces increase risk to users (Financial Times)
Consommateurs
- Avec l’été, les vols de portables sont en hausse ; à Paris, il disparaît plus de portables que de voitures (France soir 5/8)
- Le téléphone portable bouleverse les modes de vie (La Croix)
- L’accès au téléphone, un droit de l’homme (La Croix)
Téléphonie par satellite
- Le téléphone par satellite cherche encore son public ; l’échec d’Iridium n’a pas sonné le glas des communications spatiales : les systèmes universels ont de l’avenir (La Croix)
INTERNATIONAL
Equipementiers
- Alcatel toujours en tête sur le marché des technologies DSL ; 300% de croissance au deuxième trimestre 2000 par rapport au deuxième trimestre 1999 (Communiqué)
Fusions/acquisitions
- L’Italien Tiscali souhaiterait racheter WorldOnLine ; cette perspective de mariage fait s’envoler le cours de l’action du FAI qui s’est adjugé près de 11% hier (Les Echos, La Tribune)
- Le câblo-opérateur britannique Telewest au centre de rumeurs de reprise par UPC ou NTL ; le cours son action rebondit de 60%(Les Echos, La Tribune)
- SingTel buys stake in Bharti subsidiaries (Financial Times)
- NTL in new network venture (Financial Times)
Mouvement social
- 86 000 employés du principal opérateur de téléphonie locale américain en grève ; les syndicats de Verizon réclament une meilleure sécurité de l’emploi (Le Monde)
L'INTERNET
à la Bourse
- Les fournisseurs " gratuits " sous pression (Le Figaro)
Convergence
- La rencontre entre la Toile et le petit écran, les premières manœuvres pour la révolution du haut débit (Le Figaro)
e-love
- 32% des français déclarent se sentir capable de vivre isolé pendant un mois avec pour seule compagnie un PC et une connexion Internet (Libération)