Mobiles

Nouveaux acteurs, nouveaux indicateurs

Le Suivi des Indicateurs Mobiles (SIM) succède à l'Observatoire des Mobiles à l'occasion de la publication des chiffres du troisième trimestre 2005


Paris, le 7 Novembre 2005

L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) rend aujourd’hui publics les chiffres pour le troisième trimestre de l’année 2005 de son Observatoire des mobiles, rebaptisé Suivi des Indicateurs Mobiles (SIM).

Nouveaux indicateurs

 

 

Par rapport à l’Observatoire des mobiles, le SIM s’enrichit des données suivantes :
- parc des MVNO ;
- parc libre d’engagement : clients n’étant pas soumis à une durée minimale d’engagement au 30 septembre ;
- ventes brutes post-payé (c’est-à-dire forfait) : nouveaux contrats signés sur le trimestre ; et la part de marché des MVNO dans ces ventes brutes post-payé ;
- part des contrats post-payé résiliés sur le trimestre.

     

    De nouveaux indicateurs viendront s’ajouter au SIM au cours des prochains trimestres, concernant notamment la clientèle prépayé et entreprises, les prix et les nouveaux services.

    108 000 clients pour les MVNO

     

       

      Au cours du trimestre, 715 600 nouveaux clients ont été enregistrés par les opérateurs mobiles (réels ou virtuels), ce qui porte le parc total de clients en France à 46,1 millions au 30 septembre 2005. Le taux de pénétration de la téléphonie mobile atteint ainsi 76,4 % de la population.

       

      Le parc des MVNO actifs (Transatel, Debitel, Omer Telecom, Neuf Cegetel, Tele2) s’établit à 108 300 clients au 30 septembre 2005, contre 40 900 clients au 30 juin 2005. Avec une part de 0,24 % du parc, les MVNO entrent sur le marché métropolitain après une phase de mise en œuvre opérationnelle.

       

      Les opérateurs mobiles de métropole ont par ailleurs signé 1,6 million de nouveaux contrats post-payé sur le trimestre, dont 4,1 % pour les MVNO.

      75 % des clients post-payé sous engagement

       

       

      Au 30 septembre 2005, 21,4 millions de clients de métropole sont sous engagement. Il s’agit de clients post-payé, qui représentent 75 % du parc correspondant. Ainsi, seul un quart des clients post-payé est en mesure de changer d’opérateur sans encourir de pénalités.

       

      Par ailleurs, 2,9 % des contrats post-payé de métropole ont été résiliés sur le trimestre.

       

      Ces éléments peuvent traduire le degré de fluidité du marché, qui constitue un paramètre important dans un contexte d’entrée sur le marché de nouveaux acteurs.

       


      Les documents associés

       Le Suivi des Indicateurs Mobiles (SIM)  est disponible en lecture et en téléchargement