International

L'exemple japonais de gestion des fréquences

Paris, le 27 Octobre 2005

M. Kanichiro Aritomi, vice-ministre pour la coordination des politiques du Ministère de l'Intérieur et des communications (MIC) Japonais, a présenté dans un article de " La Lettre de l'Autorité " de septembre/octobre 2005 les grandes lignes du projet de réaménagement des fréquences au Japon pour répondre au besoin important en spectre pour la téléphonie mobile et l'accès sans fil à Internet.

Suite à l'intérêt suscité par son article, l'ARCEP publie sur son site un article plus complet et détaillé.

Dès 2003, prenant conscience des nouveaux besoins en matière de radiocommunications, le Ministère de l'information et de la communication a mis en place un programme de grande envergure pour permettre de répondre sur le long terme à ces besoins. Ce projet de réaménagement global des fréquences comporte de nombreuses actions complémentaires nécessitant des modifications législatives, une importante préparation technique et un travail de concertation.

Cette expérience intéressante pourrait contribuer aux réflexions françaises et européennes en matière de gestion des fréquences.