Service universel

L'Autorité observe une hausse globale de 1,3% du chiffre d'affaires pour les services de télécommunications au 3ème trimestre 2002 par rapport au 3ème trimestre 2001, avec des évolutions contrastées suivant les catégories de services

Paris, le 27 mars 2003

L’Autorité rend publics les chiffres du marché des services de télécommunications pour le troisième trimestre 2002. Le marché des clients finals enregistre dans son ensemble une hausse sur un an de 1,3% du chiffre d’affaires, et de 5,2% en volume.

 

  • Les mobiles soutiennent la croissance

Ce marché croit de 17,2% en volume, à 12,9 milliards de minutes, et de 15% en valeur par rapport au même trimestre de l’année 2001.

En moyenne et chaque mois, un abonné mobile a payé une facture de 26,7 €, en augmentation de 3,3% sur un an. La consommation mensuelle moyenne par abonné est de 113,8 minutes de communications (en hausse de 5,4% sur un an) et de plus de 13 SMS (en hausse de 64,5% sur un an). Près de 1,5 milliard de SMS ont ainsi été envoyés au cours de ce trimestre.

 

  • L’Internet poursuit sa progression

Des modifications des méthodes de calcul ont été apportées pour cet Observatoire, conduisant à un redressement de l’historique des données antérieures. Par ailleurs, la publication s’enrichit en intégrant la distinction entre deux types d’abonnements pour les communications d’accès à Internet : les forfaits et les facturations selon le temps consommé (" sans abonnement ").

Les revenus générés par l’activité Internet auprès des clients finals représentent 288 millions d’€, en croissance de 6% sur un an, pour un volume de près de 15 milliards de minutes. La collecte de trafic représente en moyenne 74,4% des minutes Internet.

 

  • La téléphonie fixe : tassement du marché

La grande majorité des indicateurs évolue à la baisse, tant en volume qu’en valeur, à l’exception :

- du trafic international et de celui à destination des mobiles, grâce au maintien de la croissance du parc des abonnés mobiles ;

- du nombre d’abonnements à la présélection (+ 10 % en un trimestre), ce qui indique un recours plus fréquent à des opérateurs alternatifs pour les communications depuis les lignes fixes.


Les documents associés

  Les chiffres du marché des services de télécommunications au 3 ème trimestre 2002