Numérotation

Appel public à commentaires sur l'évolution du plan de numérotation des départements d'outre-mer

Paris, le 18 janvier 2000

L’Autorité de régulation des télécommunications lance aujourd’hui un appel à commentaires sur l’évolution du plan de numérotation téléphonique dans les quatre départements d’outre-mer.

  • La situation actuelle

Aujourd’hui, à l’intérieur d’un département d’outre-mer donné coexistent deux formats de numérotation pour les appels intra-DOM :

- le format court à six chiffres , maintenu lors du changement de plan de numérotation du 18 octobre 1996,

- le format standard à dix chiffres, identique à celui de la métropole.

Les numéros mobiles sont intégrés dans le plan géographique et ne se distinguent pas des numéros fixes ; ils ne sont donc pas accessibles par des numéros aisément reconnaissables comme en métropole (numéros commençant par 06).

Les DOM ne disposent en théorie que d’un million de numéros chacun, et en réalité de seulement 800 000 à cause du maintien de la numérotation à six chiffres qui interdit les numéros commençant par 0 et par 1.

Le plan de numérotation des DOM arrive à saturation : le nombre de numéros attribués actuellement aux opérateurs est de :

- 640000 dans l’île de la Réunion,

- 550000 dans l’île de la Martinique,

- 520000 dans l’île de la Guadeloupe,

- 180000 pour la Guyane.

  • Une évolution qui doit être préparée

Il devient donc indispensable de prévoir à court terme une réorganisation du plan de numérotation dans les DOM, dont le premier objectif est d’augmenter les ressources en numérotation disponibles. Cette évolution permettra également de poursuivre l’harmonisation avec la métropole et d’assurer une pérennité du plan comparable à celui de la métropole.

Le scénario d’évolution proposé poursuit l’homogénéisation des plans de numérotation DOM et métropole, déjà largement engagée par le changement de plan de numérotation du 18 octobre 1996. Il généralise le format de numérotation à 10 chiffres à l'intérieur d'un DOM (en supprimant la possibilité actuellement conservée de numéroter à six chiffres) et conserve les codes de pays des DOM pour les appels internationaux.

En ce qui concerne les numéros affectés au service mobile dans les DOM, il est proposé d’utiliser le format retenu en métropole, à savoir un numéro à 10 chiffres de la forme 06 XX XX XX XX, chaque DOM se voyant affecter une série particulière d’un million de numéros mobiles commençant par 06.

L’appel à commentaires sera clos le 28 février 2000. Il peut être


Les documents associés

  consulter et télécharger sur le site  de l’Autorité