Revue de presse

Les titres de la presse du mardi 5 avril

L'EVENEMENT : ECHEC DES NEGOCIATIONS ENTRE BOUYGUES TELECOM ET ORANGE

L'Arcep calme le jeu

• Sébastien Soriano est revenu sur le mariage avorté Orange-Bouygues Telecom en rappelant qu’un marché des télécommunications à quatre opérateurs est tout à fait viable s’ils ne font pas n’importe quoi (numerama.com, fil Twitter de l’intervention de Sébastien Soriano sur Europe 1 dimanche soir)

• "Pour que le marché fonctionne à quatre, il faut qu’ils arrêtent la guerre des prix", selon Sébastien Soriano. "Nous allons lancer le chantier de la régulation d'Orange sur le fixe, notamment de la fibre" indique le président de l'Arcep (Le Monde)

A la Bourse

• Effondrement des actions des opérateurs télécoms : plus de 11 milliards d’euros partis en fumée. Les marchés financiers ont lourdement sanctionné l’échec du mariage entre Orange et Bouygues Telecom. Hier, la valorisation cumulée des quatre opérateurs nationaux a fondu d’environ 9 milliards d’€. Depuis jeudi et l’apparition des premières incertitudes sur l’issue du deal, ce sont plus de 11 milliards d’€ qui sont partis en fumée en Bourse. Orange : - 6,2% Bouygues – 13,4% Iliad -15,1% Numericable-SFR – 18% L’Etat : - 700 millions d’€ (Les Echos, Le Figaro, Bloomberg, Fortune, Market Watch, Financial Times)

Analyses

• La désillusion. L’abandon du projet de mariage Orange-ByTel sonne le glas d’un Yalta du marché qui aurait été salutaire. Retour à la case départ ? Pas vraiment : le groupe Bouygues a gagné dans cette bataille la fin de la décote qui affectait traditionnellement son activité de téléphonie. Par ailleurs, la chute de NC-SFR le désigne comme la prochaine victime sacrificielle (Les Echos – crible)

• Les trois menaces qui pèsent sur Bouygues Telecom. L’action Bouygues a vécu hier une des pires journées de son histoire. Le titre a été massacré en Bourse. Les analystes financiers recommandent de fuir la valeur. Pourquoi ?

1/ plus d’acheteur en vue

2/ pas assez d’investissement. Bouygues Telecom est moins rentable que ses concurrents et donc investit moins (800 millions d’€ par an). Résultat : il va avoir du mal à rester dans la course, notamment pour déployer un réseau FTTH

3/ plus de cash

   Depuis 2013, la filiale télécoms n’a plus fait remonter un centime. Ce qui pose un gros problème de cash au groupe Bouygues. En effet, Martin Bouygues tient, contre vent et marées, maintenir au même niveau son dividende qui absorbe un demi-milliard d’€ par an. Car ce dividende finance l’actionnariat salarié qui verrouille le contrôle du groupe … (bfmbusiness.com)

• Etrange mariage à quatre. Ce marchandage baroque aurait certes permis de réduire l’intensité concurrentielle et donc d’améliorer les marges. Mais au bout du compte, les risques d’exécution étaient considérables, tant les intérêts des participants sont contradictoires. Découper une société en rondelles ne se fait jamais sans dégâts puisque chaque entité – le réseau physique, les vendeurs, les clients – est liée par une toile inextricable de relations et de contrats (Le Monde)

• La consolidation nationale n’est plus à la mode en Europe. "Tout ce qui était possible de faire a déjà été réalisé" (Les Echos)

• Le jeu dangereux des télécoms français. De deux choses l’une : soit le secteur est viable à quatre, ce que soutient l’Arcep, mais à condition de mettre fin à la guéguerre des promotions qui fait la joie des consommateurs. Soit il ne l’est pas et, dans ce cas, tout le monde – et Martin Bouygues en premier – doit être prêt à faire plus de concessions. A force de tergiverser et de ne pas se mettre d’accord, les opérateurs français risquent de se retrouver un jour à la merci d’un prédateur étranger bien plus puissant qu’eux, qui cette fois ne fera pas de quartier. Et des quatre, Bouygues Telecom est la proie toute désignée (Libération)

• Mais qui a fait rater la fusion ? Le ministre de l’Economie aurait sa part de torts avec des exigences difficiles à accepter pour le groupe de BTP (usine-digitale.fr)

• Echec du mariage : entre accusations, leçons et chute en bourse (nextinpact.com)

• Orange-Bouygues : défiance, petits calculs et grandes manœuvres (Reuters)

• Casting serré pour la recomposition des télécoms (Challenges)

Ils ont dit

• Stéphane Richard : "un rendez-vous manqué pour le pays" (une interview dans Challenges)

• Emmanuel Macron : "l’Etat a joué son rôle légitime d’actionnaire" (AFP)

• Une alliance Orange et Bouygues Telecom encore possible mais "pas de sitôt" selon le directeur général de Bpifrance, Nicolas Dufourcq (AFP)

RÉGULATION

Déploiement du très haut débit

France/avis de défaillance de SFR sur une zone AMII

• Métropole lilloise : défaillance de SFR constatée, la MEL peut engager de nouvelles discussions avec tous les opérateurs présents sur son territoire ou de recourir à l’initiative publique pour apporter le THD à ses 85 communes, d’ici fin 2020, comme prévu initialement. Les services de la préfecture de région et de l’Agence du Numérique vont suivre l’exécution de ce chantier aux côtés de la MEL. L’Arcep veillera également aux obligations de complétude et au respect des délais (avicca.org)

• Plan France Très haut Débit : premier avis de défaillance à l'encontre de SFR sur la Métropole de Lille (Satellifax)

• Emmanuel Macron et Axelle Lemaire soutiennent l’initiative de la Métropole européenne de Lille pour garantir le respect des engagements des opérateurs privés dans l’équipement de son territoire en très haut débit (Communiqué Bercy)

Royaume-Uni

• Alternative broadband group, Gigaclear,  vie to link up UK homes (Financial Times)

Commission européenne

• The European Commission is planning to unveil a package of communications related to the digital single market next week. The package is expected to include communications on digitizing European industry, the European cloud initiative, ICT standards and e-government, as well as a handful of staff working documents (Politico)

• Eleven countries signed a letter sent to European Commission Vice President Andrus Ansip imploring the Commission not to further regulate online platforms. “There is a high risk that such new regulation would be ill-suited to the dynamic nature of the sector,” according to the letter, which adds that innovation and investment in the field should be encouraged instead. The 11 countries are the U.K., the Czech Republic, Poland, Luxembourg, Finland, Sweden, Denmark, Estonia, Latvia, Lithuania and Bulgaria (Politico)

Italie/service universel

• Italy wants broadband access for all European Internet users, regardless of their device or location, as part of the Commission’s plans to reform the EU telecoms market (Politico)

• Agcom e i limiti del servizio universale (punto-informatico.it)

Etats-Unis/neutralité du Net

• Pour la FCC, le bridage de Netflix sur mobile n'est pas un problème de neutralité. Des opérateurs avaient saisi la commission sur le sujet, estimant que cette décision du service les desservait et était un obstacle à l'ouverture du réseau (nextinpact.com)

Nomination

• Thomas Piquereau est nommé rapporteur général adjoint de l'Autorité de la concurrence. Il dirigera l'unité dédiée aux professions réglementées (Communiqué)

NUMÉRIQUE

Loi numérique

• Alors que le Sénat commence cette semaine l’examen du projet de loi Numérique, Axelle Lemaire se dit "confiante". Interview (nextinpact.com)

Mutation numérique/impact sur l'économie

• La révolution du capitalisme. Dans un monde en pleine ubérisation, le salariat se voit désormais menacé, l'outil de production totalement bouleversé, la possession dénigrée et la puissance de l'Etat contrariée. Bienvenue dans le capital 2.0. Quel impact sur 1/ le travail, 2/ la propriété, 3/ la concurrence, 4/ l'etat, 5/ la production, 6/ le capital. Dossier (Challenges)

• Comment les nouvelles technologies bouleversent notre façon de payer (Les Echos)

French Tech

• La French Tech réunit groupes et start-up, à Montpellier les 19-20 mai prochains (Midi Libre)

• Lyon, capitale de l'internet des objets. Le Showroom de l'Internet des objets, qui débute demain à Lyon, veut devenir le référent européen. L'axe Lyon-Grenoble veut porter une candidature à l'appel à projets thématique de la French Tech (Les Echos)

IoT/objets connectés

• Internet des Objets : Sigfox et Microsoft annoncent leur collaboration pour faciliter la connexion des objets connectés à Microsoft Azure IoT Hub (Communiqué, Les Echos)

Big data

• BigData2016 : La SNCF expose sa stratégie data pour les gares (atelier.net)

Blockchain

• La CDC lance officiellement l'initiative de place Blockchain (Communiqué)

TÉLÉPHONIE MOBILE

4G

• Sur le mois de mars, l'ANFR autorise les premiers sites 4G dans la bande 700 MHz (nextinpact.com, Communiqué ANFR)

TÉLÉCOMS - FRANCE

Outre-mer/qualité de la boucle locale cuivre d'Orange

• Orange a signé une charte « qualité réseau » avec le Département et l’association des maires de la Réunion. Son objectif est de faciliter le dialogue entre l’opérateur et les collectivités locales pour améliorer l’efficacité des interventions sur la « boucle locale cuivre », partie du réseau téléphonique entre les répartiteurs téléphoniques et les abonnés (clicanoo.re)

Emploi

• SFR a confirmé la fin prochaine des contrats avec plusieurs centres d'appel prestataires, mais pas le chiffre de 3.000 emplois menacés avancé par la CGT. Le syndicat appelle les salariés de la relation clientèle à un arrêt de travail samedi 9 avril. L'opérateur téléphonique assure que "chez SFR, le nombre d'appels passés aux "call centers" a diminué de 30% sur les deux dernières années", les consommateurs privilégiant selon lui les échanges en ligne et les applications dédiées via leur smartphone ou leur tablette (latribune.fr)

Panama Papers

• Altice dit avoir utilisé légalement une société panaméenne ; Patrick Drahi dément toute évasion fiscale (Reuters, AFP, clubic.com)

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

FRATEL

• Quatre petites compagnies de téléphonie mobile de Côte d'Ivoire, sur les sept que compte le pays, ont perdu leurs licences d'exploitation faute d'avoir payé l'Etat. Les trois principaux opérateurs du marché ivoirien sont le groupe français Orange, le sud-africain MTN et le groupe ivoiro-saoudien Atlantique télécom. L'arrivée d'un quatrième opérateur (en plus des trois restants après le retrait des licences) est annoncée en vue de combler le vide et d'atteindre un objectif de couverture de la population de "100% pour la téléphonie et de 50% en 2017 pour l'internet", selon l'ARTCI (AFP)

Opérateurs

• Orange va rechercher des acquisitions en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique, a déclaré lundi son PDG après l'échec de la tentative de rachat par son groupe de Bouygues Telecom (Reuters)

 

INTERNET

e-commerce

• Bolloré aménage des stations Autolib’ en points relais. Consigne accessible 24h/24, une douzaine de stations Autolib’ sont en test pour retirer des achats auprès de commerçants de proximité ou d’un site d’e-commerce (Rue 89)

CONTENUS

TV

• Reflet de la concurrence d'internet, la baisse du temps passé devant la télévision en direct se confirme dans le monde (AFP)

Vivendi

• Vivendi sur le point d'acquérir le bouquet payant de Mediaset. Le groupe souhaite se renforcer dans la production de contenus en Italie (Les Echos)