Revue de presse

Les titres de la presse du lundi 29 décembre 2014

REGULATION

Téléphonie fixe

• L'ARCEP a rendu son verdict concernant un projet de modification de l'abonnement téléphonique d'Orange. Le régulateur donne son accord pour une hausse d'un euro par mois en France métropolitaine, mais aussi pour une harmonisation du prix des appels depuis et vers les DOM. (NextINPact)

Agence du numérique

• L’Agence du Numérique promise par Fleur Pellerin en 2013 sera créée dès le début 2015. Cette agence prendra la forme d'un service à compétence nationale rattaché à la direction générale des entreprises. Sa mission sera d’assurer le développement numérique du pays en coordonnant la mise en œuvre de trois chantiers : le plan très haut débit, le programme French Tech et la Délégation aux usages de l'internet. (01Net)

Etats-Unis / Neutralité de l’internet

• La FCC invitait les citoyens américains à s’exprimer sur le sujet controversé de la neutralité du net. Cinq mois après la publication des quatre millions de commentaires, le régulateur américain revient sur les difficultés rencontrées lors du processus. (ZDNet)

TELEPHONIE MOBILE

Ondes électromagnétiques

• Pour connaître son exposition aux ondes électromagnétiques dans son logement ou dans un lieu public, il suffit d’en faire la demande gratuitement via un formulaire signé par un organisme habilité (mairie, préfecture…) et envoyé ensuite à l’Agence nationale des fréquences qui dépêche un laboratoire accrédité et indépendant pour réaliser la mesure. (60 millions de consommateurs)

Smartphones

• Boeing et BlackBerry inventent un smartphone ultrasécurisé : les données et les applications s’effacent de l’appareil en cas d’intrusion ou de tentative de l’ouvrir pour le trafiquer. (Le Figaro)

• Après une profonde restructuration, Kodak va lancer son premier smartphone sous Android. (Les Echos, ZDNet)

• Equipé d’un affichage à encre électronique en plus de son écran principal, Yotaphone, un smartphone d’origine russe ouvre la voie à de nouveaux usages. (Le Figaro)

OTT

• Yahoo targets wearables and mobile growth (Teh Financial Times)

Usages

•2014, l’année où la vidéo sur les mobiles a explosé. (Le Figaro)

<

TELECOMS - FRANCE

Surveillance

• A partir du 1er janvier 2015, l’Etat disposera d’un accès plus étendu aux télécommunications des Français. Cela est rendu possible par la publication du décret d’application dit « d’accès administratif aux données de connexion », de l’article 20 de la loi de programmation militaire. C’est un service du Premier ministre qui aura la charge des opérations de surveillance. (L’Humanité)

Très haut débit

• Le département des Hauts-de-Seine lance un nouvel assaut contre Numericable, chargé de déployer une fibre optique neutre dans le département. En cette fin 2014, Sequalum, filiale de Numericable, aurait accumulé de nouveaux retards au regard des objectifs de raccordement prévu par le contrat. Le département a donc lancé un deuxième mise en demeure de l’opérateur, après une première procédure similaire il y a quelques mois. Il espère obtenir de nouvelles indemnisations financières, en plus des pénalités de 45 millions d’euros qu’il exige déjà. (Le Parisien)

IPv6

• Orange vient de confirmer que l'IPv6 sera disponible en 2015, mais seulement à l'occasion d'une série de tests sur les clients VDSL et fibre, sur livebox play. (NextINPAct)

Opérateurs

• Bazile Telecom a beau être le plus petit des opérateurs français, avec 15 000 abonnés, il affiche une croissance annuelle de 40% de son chiffre d’affaires, qui s’établit à 3,5 millions d’euros. Pour poursuivre sa croissance, il lance une nouvelle gamme de services, accessibles depuis un smartphone : des services d’assistance médicale et d’aide à l’achat en ligne. Ses offres ne sont pas réservées à ses seuls abonnées, elles sont compatibles avec tous les opérateurs. (Le Figaro)

TELECOMS - INTERNATIONAL

Marché mobile dans le monde

• En 2017, l’Internet mobile générera un chiffre d’affaires de 230 milliards d’euros dans ces cinq pays d’Europe : Allemagne, Espagne, France, Grande-Bretagne et Italie. Ce chiffre d’affaires s’élève aujourd’hui à 90 milliards. C’est le constat que dresse le Boston Consulting Group dans un rapport intitulé « The Mobile Internet Economy in Europe ». La France devrait contribuer à hauteur de 42 milliards d’euros, contre 16 milliards cette année. (Silicon.fr)

Consolidation

• The agreement between BT and EE is cited as proof that consolidation is afoot in the UK’s fragmented telecoms industry and its hinterland. One purported driver is the necessity for companies to offer customers a “quadplay” service. The idea that wider consolidation is justified by technological convergence is also suspect. Consolidation is still an alluring prospect for big telecoms groups such as BT and Vodafone, the big UK-based mobile operator. This is partly because their core businesses are stagnating. Underlying sales and profits have had little upward momentum in recent years. Quadplay-driven consolidation offers a chance to make cost savings while improving pricing, hopefully in a way that will not alarm competition watchdogs. (The FT)

T-Mobile

• Carrier is positioned for rebound after tough year. The company’s low multiple could make it more attractive to an acquirer such as Dish. Dish Chairman Charlie Ergen is a notorious bargain hunter and should have a more valuable currency in his stock, which has run up thanks to the spectrum value implied by the government’s auction for wireless airwaves. (The WSJ)

Afrique

• D’ici à quelques semaines, Maroc Télécom devrait avoir obtenu toutes les autorisations des régulateurs pour prendre le contrôle des filiales ouest-africaines de sa nouvelle maison-mère, Etisalat, connues sous la marque Moov. (Jeune Afrique)

• Télécom Azur est en quête de nouveaux actionnaires. Jean-Bruno Obambi, le patron d’Azur Télécom, veut ouvrir le capital de son groupe présent en Centrafrique, au Congo et au Gabon. Une mission confiée à son partenaire technique Monaco Telecom. (Jeune Afrique)

INTERNET

Déploiement

• L’application Be-bound permet de se connecter à internet là où la data n’est pas accessible, faute de réseau 3G ou 4G. L’idée a le mérite de ne pas nécessiter d’investissements de taille puisqu’il s’agit d’utiliser le réseau téléphonique 2G des opérateurs. A côté du français Be-bound, des géants de l’internet développent des projets quasi-pharaoniques afin d’apporter internet là où il fait encore défaut : Google a son loon, Facebook teste son internet.org. (Le Parisien)

Wi-Fi

• Pas si simple de couper le Wi-Fi de sa box ! (60 millions de consommateurs)

Piratage

• La Corée du Nord a été victime d'un nouvel arrêt d'internet samedi peu après avoir qualifié le président américain de "singe" et menacé les Etats-Unis de "coups mortels" pour avoir encouragé la diffusion d'un film parodiant le leader nord-coréen. (AFP)

• De nombreux spécialistes doutent de l’affirmation du FBI selon laquelle la Corée du Nord est à l’origine de la cyberattaque qui a touché Sony. (Libération)

• Barack Obama va faire repasser au Congrès une loi visant à renforcer les échanges d’informations entre les entreprises et les autorités. (Libération)

• Les salariés de Sony toujours menacés. D’anciens employés dont les données privées ont été largement diffusées portent plainte. (Libération)

• Braced far all-out cyber warfare in the year of the hack. Like celebrities and Sony staff, our online identities are ripe for plucking. (The Financial Times)

• Le piratage de Sony Pictures a révélé l'existence d'un accord secret entre Hotfile, plate-forme d’hébergement, et la Motion Picture Association of America, qui a permis au premier de rembourser une somme bien plus raisonnable que celle qui a été annoncée publiquement. Au lieu de payer 80 millions de dollars, l'ex-plate-forme d'hébergement a versé 4 millions de dollars. (Numerama)

TECHNOLOGIES

Domotique

• La future arrivée d’Apple et Google sur la domotique pourrait doper le marché. Opérateurs télécoms, industriels et start-up réagissent. (Les Echos)

SECTEUR POSTAL

Livraison par drones

• Après Amazon, Google et DHL, c’est au tour de La Poste de se positionner sur le créneau de la livraison par drones. Au mois de septembre 2014, sa filiale Express internationale GeoPost a réalisé des tests concluants à ce sujet. (01net)