Toutes les infosToutes les infos

Les objectifs de la revue stratégique

L'ARCEP pivote

Les objectifs de la revue stratégique

Elaborer une feuille de route stratégique 2015-2020

Préparer l’avenir, encourager l’investissement, la concurrence et l’innovation dans le numérique passe par la définition d’un cadre stratégique clair permettant de donner de la visibilité sur les futures décisions de régulation. Avec la neutralité du net, le régulateur va aussi devenir un gardien de valeurs collectives. Au regard de ces enjeux, il est crucial que la route tracée par l’ARCEP soit la plus lisible possible pour que les différents acteurs soient capables d’en anticiper les actions.

La revue stratégique débouchera sur la publication d’une feuille de route stratégique 2015-2020 pour transcrire cette vision en objectifs clairs et lisibles.

Les quatre « mantras » de la revue stratégique

Le décloisonnement actuel de l’ensemble des problématiques liées à la connectivité dans notre pays doit aussi pousser le régulateur à utiliser toutes les modalités d’actions qui lui sont confiées par le législateur pour investir le numérique autant qu’il investit notre économie et notre société.

La revue stratégique se construit ainsi autour de quatre « mantras » :

  • Une régulation plus lisible, en clarifiant la philosophie de régulation de l’ARCEP pour les prochaines années afin de créer un environnement favorable aux investissements et à l’innovation ;
  • Une régulation plus collaborative, en définissant une méthodologie permettant de conforter et d’approfondir nos relations avec les acteurs et les communautés du numérique dans une logique de co-régulation, d’alliance avec la multitude, de partenariat et de coopérations internationales ;
  • Une régulation plus utile, en identifiant une hiérarchie dans la priorité des sujets actuels de régulation ainsi qu’en identifiant les sujets plus prospectifs dont l’ARCEP pourra accompagner l’émergence ;
  • Une régulation plus efficace, en relevant les différentes évolutions possibles au sein de l’ARCEP pour faciliter le travail de ses agents et s’inscrire dans la démarche de simplification administrative.