Revue de presse

Les titres de la presse du lundi 15 mai 2017

RÉGULATION

Emmanuel Macron, président de la République

Quelles implications pour les télécoms ?

• Une certaine idée de la France numérique. L’arrivée à la magistrature suprême d’un ex-ministre qui fut notamment en charge du numérique. Voici ce qu’il a prévu pour cette révolution » (Editions Multimédias)

• Numérique, une présidence 2.0. L’ancien ministre de l’Economie s’est démené à Bercy en faveur du numérique, de l’innovation et des start up. Sera-t-il le président de la transformation digitale ? (La Tribune)

• Emmanuel Macron, une hirondelle et le printemps. Considérer que la consolidation du secteur n’est plus un enjeu apparaît un peu hâtif (Blog de Philippe Bailly)

• Vers une privatisation d’Orange ? L’Etat pourrait vendre sa participation de 23% dans l’opérateur historique, alors que l’argent manque dans les caisses publiques (La Tribune)

• Mounir Mahjoubi, futur ministre du numérique ? (La Tribune)

Les premières nominations

• Alexis Kohler, « l’homme de confiance absolue », nommé secrétaire général de l’Elysée. (La Tribune, Les Echos, Le Figaro)

BEREC

• Le Berec lâche d’un coup douze avis sur la réforme télécoms. Il prend notamment position contre une harmonisation de la durée des licences sur le spectre. (Contexte, MLex)

• EU radio-spectrum plans could limit competition and investment, telecom regulators warns (MLex)

Arcep / Aménagement numérique du territoire

• L’Arcep n’a pas “d’observation particulière” à faire sur le décret fibrage. (Contexte)

NUMÉRIQUE

Cyberattaque mondiale

• Une cyberattaque frappe la planète. Des systèmes informatiques d’une centaine de pays paralysés vendredi par un logiciel malveillant. Le logiciel, un « ransomware », pourrait avoir exploité une faille de sécurité découverte et utilisée par la NSA. Le virus est notamment parvenu à déstabiliser le gigantesque réseau du service national de santé britannique (Le Monde, AFP)

• Vigilance maximale après la cyberattaque mondiale inédite. Entreprises et administrations se mobilisent pour faire face au virus infectant des milliers d'ordinateurs. Après la cyberattaque «sans précédent» qui a touché au moins 200 000 ordinateurs répartis dans 150 pays vendredi et samedi, les experts informatiques et les enquêteurs se sont lancés sur la trace des pirates. Mais l'inquiétude demeure pour ce lundi lorsque des millions de salariés vont relancer leur ordinateur en revenant de week-end. (Le Figaro, AFP)

• «C'est la première attaque d'une telle ampleur» déclare Alain Juillet, président du club des directeurs de sécurité des entreprises, livre son analyse. Alain Juillet est le président du club des directeurs de sécurité des entreprises et l'ancien haut responsable à l'intelligence économique auprès du premier ministre au SGDSN. (Le Figaro)

• Le bitcoin, la monnaie numérique qui ne permet pas d’être tracée, au cœur des extorsions (Le Figaro)

• Renault n'est pas la seule entreprise française infectée par la cyberattaque mondiale. Le site de Douai sera fermé ce lundi pour cause de robots et ordinateurs déprogrammés. (Le Figaro, AFP)

• Chaos dans les hôpitaux britanniques (Le Figaro, AFP)

• Cyber security has become a public health issue (Financial Times)

• La vague de cyberattaques qui sévit dans le monde depuis vendredi a fait "d'autres" victimes en France que Renault et il faut s'attendre à des "répliques régulières" dans les prochains jours, a prévenu lundi le patron de l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'informations (Anssi). (AFP)

• La protection des infrastructures informatiques du système financier doit être une priorité, a indiqué un porte-parole du Trésor américain qui va "jouer un rôle prépondérant dans cet effort de sécurité nationale". (AFP)

• Sept questions sur une cyberattaque mondiale sans précédent. Comment l’attaque a-t-elle été menée ? Quelles sont les principales victimes ? Que s’est-il passé dans les hôpitaux britanniques ? Qui sont les auteurs ? En quoi la NSA est-elle concernée ? Est-ce que l’attaque est terminée ? Peut-on apporter une réponse mondiale ?  (Les Echos)

• Les ministres des finances du G7 ont concentré leur attention sur la cybersécurité samedi à Bari (sud-est), un sujet déjà à l'agenda de la réunion alors qu'une vague massive d'attaques informatiques a touché des dizaines de pays. (AFP)

Data

• Après le siècle du pétrole, le siècle des données.  La data est à ce siècle ce que le pétrole a été au précédent : un moteur de croissance et de changement fondamental (Le Nouvel Economiste)

• La plus précieuse ressource au monde n’est plus  le pétrole, mais les données. « L’économie de la donnée » nécessite de repenser en profondeur la régulation de la concurrence (Le Nouvel Economiste)

• Data city : qui gouvernera la ville de demain ? Duel public-privé autour de la donnée locale (La Gazette)

• A l’heure des data, « l’uberisation » de l’intérêt général menace. Google, Uber, Airbnb…de nouveaux acteurs issus de la révolution numérique se revendiquent de l’intérêt général, application de services à l’appui. Ce qui impose aux collectivités de s’interroger sur la manière de traiter avec eux (La Gazette)

• « Une nouvelle structure de confiance pour superviser le traitement des données » Interview de Jean-Luc Sallaberry, responsable du département numérique de la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (La Gazette)

Intelligence artificielle

• "Shall we play a game ? (The Economist)

Points de vue

• « Le numérique, un obstacle aux droits des plus fragiles » déclare Didier Dubasque, membre du Haut Conseil du travail social (La Gazette)

• Didier Lombard et la nouvelle économie. (Le Figaro)

TÉLÉPHONIE MOBILE

SFR

• Pour redorer son blason, SFR accélère dans la 4G (La Tribune)

• SFR améliore la qualité de son réseau mobile et lance de nouveaux services. SFR se fend d’un communiqué pour rappeler à tous qu’il est le numéro un en France dans plusieurs domaines : ouverture de sites 4G, couverture 4G+, nombre d’antennes 4G en service, VOLTE sur 4G (ITR News, 01 Net)

• Le retard est comblé. C'est le message qu'a martelé SFR vendredi matin lors d'un point presse sur l'état de son réseau 4G. Mettant en avant ses 2 milliards d'euros d'investissements par an en infrastructures, l'opérateur au carré rouge estime qu'il n'a plus à rougir de la concurrence, ni en termes de couverture, ni en termes de qualité de service. Et il veut le faire savoir (ZDNet)

• SFR lance sa box 4G fixe en direction des entreprises. SFR s’appuie à son tour sur la 4G pour lancer une offre de téléphonie et d’Internet fixe. Exclusivement en direction des professionnels dans l’immédiat. (Silicon)

• Réseau mobile Très Haut Débit : SFR affirme son leadership (Communiqué de presse SFR)

TÉLÉCOMS - FRANCE

Nomination

• Pierre Louette, nouveau président de la FFT (Les Echos)

Opérateurs

• Orange proposera lors de sa prochaine assemblée générale, en juin, la distribution de 10 millions d’actions gratuites aux salariés (La Lettre de l’Expansion)

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Opérateurs

• BT chief’s challenge is to restore investor faith. « Flawless execution » is needed to deliver change after Patterson notches up the toughest year of his tenure (Financial Times, Lex Column)

• SoftBank to pump $5 Billion into China’s Didi (Wall Street Journal)

• Improbable, nouvelle licorne britannique de réalité virtuelle. SoftBank investit 500 millions de dollars dans cette start-up. La jeune pousse basée à Londres est valorisée plus d’un milliard (Les Echos)

• Le plus ancien groupe de télécommunications du Japon, NTT, a annoncé lundi un bénéfice net annuel 2016/17 au-delà de ses attentes et, toujours en grande partie grâce aux performances de sa filiale de services mobiles NTT Docomo, espère faire encore mieux cette année. (AFP)

Equipementiers

• Samsung, Intel back US Regulator’s suit against Qualcomm (Wall Street Journal)

• Analysts doubt Samsung shuffle goes far enough (Financial Times)

• STMicroelectronics renoue avec le succès et reste discret sur la suite (Les Echos)

INTERNET

Concurrence

• L'Autorité italienne de la concurrence a annoncé vendredi avoir infligé une amende de trois millions d'euros à l'application de messagerie WhatsApp pour avoir incité ses utilisateurs à partager leurs données avec Facebook. (AFP)

• Commissioner Margarethe Vestager closes in a Facebook verdict (Politico)

E-commerce

• Wal-Mart, numéro un mondial de la distribution, se retrouve de plus en plus sous la pression d'Amazon et déploie tout un arsenal d'initiatives pour refaire son retard dans le commerce en ligne. (AFP)

Silicon Valley

• Silicon Valley has too much power (Financial Times)

TECHNOLOGIES

Post smartphone

• Microsoft’s future lies at « intelligence edge » Chief eyes post smartphone platform heavily dependent on artificial intelligence (Financial Times)

CONTENUS

Vivendi

• Bolloré façonne son empire médiatique.  Vivendi a lancé une opération de prise de contrôle du groupe de communication Havas (Le Monde)

SFR

• SFR fait trembler la planète médias-télécoms. L’opérateur a payé le prix fort pour pouvoir diffuser à partir de 2018 les matchs des grandes équipes européennes de football, au détriment de Canal+ et de Bein Sports. C’est le montant du chèque – entre 350 et 370 millions d’€ - signé par l’opérateur télécoms, plus du double des sommes déboursées aujourd’hui, qui est de nature à faire trembler le marché des télécoms et celui des médias. Pour un analyste financier, pointant la perte d’abonnés dans le fixe malgré l’offre SFR Sports, « c’est comme si SFR payait des footballeurs à la place de payer des salariés » (Le Monde, AFP)

• BeIN Sports s’interroge sur son modèle en France (Le Monde)

Chronologie des médias

• Cannes : Netflix sème le trouble dans la chronologie des médias. 2 films en compétition produits par la plateforme vidéo ne sortiront pas en salle (Le Figaro)

• L’échec des négociations sur la chronologie des médias démontre l’inertie du cinéma français (Editions multimédia)