Revue de presse

Les titres de la presse du vendredi17 février 2017

RÉGULATION

Déploiement du très haut débit

• « Ce serait une erreur fatale de perdre de vue le FttH » selon Ronan Kelly. Une interview du président du FttH Council Europe (Contexte)

•  Orange dément vouloir faire de la montée en débit en zone AMII (Contexte)

• Adoption de la fibre : la France se classe deuxième en Europe en 2016. Plus de 20 millions de foyers européens étaient raccordés à la fibre optique fin septembre 2016. La France se classe dans le trio de tête des adoptions. Avec 3,2 millions d’abonnés, le pays a connu une croissance de 32% sur la période. Largement au-dessus des 19% de la moyenne européenne. Il se classe derrière l’Espagne (4,5 millions et 72% de hausse) et devant la Roumanie (2,7 millions d’abonnés avec une croissance de 17% (silicon.fr)

 

NUMÉRIQUE

Robots

• Le Parlement européen veut imposer un cadre législatif aux robots (Le Figaro)

IoT

• IBM met Watson au service des objets connectés. Le groupe a inauguré jeudi à Munich son centre mondial Watson IoT, dédié à l’intelligence artificielle pour l’industrie. Un investissement de 200 millions de dollars (Les Echos)

 

TÉLÉCOMS - FRANCE

Opérateurs

• Le bal des prétendants s'ouvre chez Orange. Stéphane Richard briguera-t-il un troisième mandat de quatre ans à la tête de l'opérateur? Le poste est suffisamment stratégique pour susciter l'intérêt, à quinze mois de l'échéance du mandat de Stéphane Richard. Surtout, l'entrée au conseil d'administration d'Orange de nouvelles personnalités ces dernières semaines a relancé les spéculations (Le Figaro)

• Remous autour de l'arrivée du patron de BPI chez Orange. Nicolas Dufourcq va devenir administrateur de l’opérateur télécom. Et on lui prête l’ambition de prendre la tête du groupe l’an prochain (BFM Business)

Startups

• CAILabs connecte les pistes de ski au très haut débit grâce à un boitier de multiplexage à installer à installer entre le routeur et la fibre (Les Echos)

 

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Opérateurs

• Verizon aurait obtenu un rabais de Yahoo! Le prix de rachat d‘une des légendes du Web par le premier opérateur mobile américain, conclu l'été dernier à hauteur de 4,83 milliards de dollars, vient d'être abaissé de 250 millions. Les cyberattaques  à répétition subies par Yahoo ont rendu l’opérateur plus frileux, voire plus âpre dans la négociation de rachat (Le Figaro)

Equipementiers

• Lenovo hit a mobile division loses signal (Financial Times)

• Apple coming late to the table if it wants slice of content pie (Financial Times)

• L’héritier de l’empire Samsung a été placé en détention provisoire dans le cadre d'une enquête pour corruption et trafic d'influence qui a mené à la destitution de la présidente de Corée du Sud (Les Echos, AFP)

 

INTERNET

Réseaux sociaux

• Snapchat se fait prudent pour réussir ses premiers pas en Bourse. La start-up a fixé un prix d'introduction compris entre 14 et 16 dollars par action, selon les documents transmis à la SEC. Ce qui va valoriser l'application entre 16,2 et 18,5 milliards de dollars, dans la fourchette basse de ce qui était attendu. Plus importante entrée en Bourse dans le domaine technologique depuis celle de Facebook, qui avait levé 16 milliards de dollars en 2012, et d'Alibaba (25 milliards en 2014), cette opération est très attendue après une année 2016 s'apparentant à une morne plaine. Seules 14 sociétés tech se sont introduites à Wall Street (Les Echos, Financial Times)

 

TECHNOLOGIES

Accès au Net via montgolfières

• Progrès techniques mais obstacles politique pour le Net par ballon. Google veut entamer des tests avec de "vrais" utilisateurs (AFP)

Assistant virtuel

• Google ajoute des fonctions de commerce en ligne à son assistant pour la maison (AFP)

 

CONTENUS

TV

• TF1 menace sérieusement de se retirer des box internet. La Une exige que les opérateurs télécoms payent désormais pour distribuer la chaîne à leurs abonnés. En cas de refus, elle menace de couper le signal. Si la Une ne lâche pas l'affaire (qui remonte à juillet 2016), c'est qu'elle a bien besoin de cet argent. En 2016, son bénéfice est tombé à son plus bas niveau depuis 1990 (BFM Business, AFP)

 

SECTEUR POSTAL

Colis

• Livraison par drone : La Poste bat Amazon (Capital)