Mars

Les titres de la presse du jeudi 5 mars 2020

REGULATION

Coopération entre régulateurs/PJL audiovisuel

• Régulation du numérique : premier rapprochement entre le CSA et l'Arcep / Ce rapprochement entre les deux institutions intervient alors qu'une possible fusion a été écartée en septembre par le ministre de la Culture, Franck Riester / Un membre de l'Arcep siégera désormais au collège de la future Arcom, et inversement. Enfin, une instance commune de règlement des différends sera créée (Acteurs Publics)

• Réforme audiovisuel : les députés ont adopté, après modification, l'article 29 qui modifie la composition du collège du CSA, devenu l'Arcom. Est introduite la présence d'un membre de l'Arcep, désigné par celle-ci, au sein de son collège. Un autre membre du collège sera désigné par le président de la République sur proposition du vice-président du Conseil d'Etat, du premier président de la Cour de cassation et du premier président de la Cour des comptes. En conséquence, les présidents de l'Assemblée nationale et du Sénat ne nommeront plus que deux membres chacun, au lieu de trois aujourd'hui (Correspondance de la presse)

• Les députés ont également adopté l'amendement  d'Aurore Bergé sur la question des enceintes connectées. L'amendement vise à imposer une obligation de respect de l'intégrité des contenus diffusés, et à rendre obligatoires des possibilités de paramétrage par l'utilisateur, afin que celui-ci ne se voit pas imposer des contenus déterminés par le fabricant, mais puisse choisir la source des contenus diffusés ainsi que leur hiérarchie. Il confie à l'Arcom la mission de prendre des mesures de nature à assurer le respect de ces principes (Correspondance de la presse)

• PJL Audiovisuel / Assemblée : compte rendu séance du 4 mars 9h30 en commission des Affaires culturelles (Satellifax)

5G

France : les ondes de la colère. Théorie du complot ou vraie inquiétude : la fronde des anti-5G inquiète les opérateurs. Les autorités surveillent cette fronde comme le lait sur le feu, à quelques semaines des enchères pour les fréquences. Plus encore que la question d'une possible nocivité des ondes, cette critique porte. Sébastien Soriano reconnaît lui-même que l'Arcep a sans doute été trop « techno béate » par le passé et travaille à la création d'un baromètre vert pour les télécoms / Chez Orange, des salariés remettent ouvertement en cause, sur les réseaux de communication internes, la nécessité de déployer la 5G / Depuis vingt ans, de multiples études se sont intéressées aux effets des ondes électromagnétiques sur la santé. Aucune n’a conclu à des dommages probants. Mais aucune n’a formellement exclu tout risque (Les Echos)

• "La position de la France sur la 5G inchangée malgré l'installation par Huawei d'une usine en France" déclare le ministre de l'Economie (Reuters)

• 5G : la France ne veut pas se laisser influencer par les investissements Huawei / Le gouvernement veut éviter un mélange entre que les sujets de sécurité et de souveraineté liés à la 5G, et ceux des promesses d'emplois et d'investissements (La Tribune)

• 5G: les opérateurs toujours sous tension. Depuis un mois, ils attendent le feu vert de l'Anssi pour utiliser les équipements de Huawei / 2,17 milliards = la somme minimale que les 4 opérateurs débourseront pour les fréquences (Le Figaro)

Portugal : Dense Air ameaça não ir ao leilão do 5G. A Dense Air mostra-se contra a proposta de regulamento da Anacom, dizendo que o regulador está a alterar as regras a meio do jogo. E, por isso, ameaça não ir ao leilão do 5G que vai ser lançado nos próximos meses (jornaldenegocios.pt)

Secteur postal

• Philippe Wahl, l’homme qui veut sauver La Poste. Le PDG du groupe est reconduit à son poste, après avoir orchestré la fusion de sa filiale bancaire et de CNP Assurances. Cette opération, qui donne naissance à un géant européen de la bancassurance, doit permettre d’amortir l’effondrement du courrier (Le Monde)

• La Poste veut sauver les tournées six jours sur sept. La baisse inexorable du courrier a encore coûté 600 millions d’euros à La Poste en 2019. Plusieurs pays abandonnent la distribution du lundi au samedi mais La Poste s’y refuse car elle y voit un atout pour développer de nouveaux services comme la livraison de repas aux seniors (leprogres.fr)

Distribution de la presse

• Négociations de la dernière chance pour Presstalis. Les principales parties prenantes de la crise de Presstalis se réunissent aujourd'hui pour tenter de trouver une solution assurant la continuité de la distribution de la presse après la mise en redressement judiciaire de la messagerie (La Lettre A)

NUMÉRIQUE

IoT

• Huawei veut désormais être un acteur de la connectivité des hôpitaux en France. Le groupe chinois a dévoilé ce mercredi matin à Paris une solution pour les hôpitaux reposant sur le Li-Fi, une technologie de niche utilisant la lumière pour obtenir du très haut débit. Huawei s'attaque à un marché très sensible au moment où il est déjà contesté sur la 5G / Un marché à 93 milliards de dollars (Les Echos)

• Régulation de l'intelligence artificielle : l'avertissement de l'industrie du logiciel. L'association professionnelle Tech In France pose des limites de ce que ses membres accepteront en matière de régulation de l'intelligence artificielle (Les Echos)

Cryptomonnaie

• Facebook revoit les plans de son projet Libra. Pour pouvoir se lancer, le système de paiement fonctionnerait avec plusieurs devises numériques, dont l’euro (Le Figaro)

Industrie du futur

• GAFAM et Industrie 4.0 : La Discrète Stratégie De Conquête. Relativement peu médiatisée, la place des GAFAM dans l’industrie du futur est pourtant déjà significative. S’appuyant sur leurs points forts, ces leaders technologiques américains en ont fait une stratégie de diversification stratégique. Au risque de provoquer, un jour, leur démantèlement pour abus de position dominante ? (forbes.fr)

TÉLÉPHONIE MOBILE

5G

• Qui déploie la 5G et quand sera-t-elle disponible ? Quelles sont les obligations des opérateurs ? (ariase.com)

• Les enjeux multiples de la 5G. Non seulement votre prochain cellulaire ira plus vite, mais tous les objets connectés qui vous entourent pourront eux aussi communiquer en temps réel. Comment la 5G changera-t-elle notre vie? Certains s’inquiètent pour leur santé (sciencepresse.qc.ca)

• Softbank annonce le lancement des services de téléphonie mobile 5G, ce qui en fait la première entreprise à proposer cette plateforme au Japon (breakingnews.fr)

• AT&T ajoute 22 nouvelles villes 5G aux États-Unis, se rapprochant légèrement de l'objectif national (breakingnews.fr)

Réseau mobile planétaire

• Rakuten, Vodafone et Samsung lancent le premier réseau mobile diffusé dans le monde entier / Des technologies au sol et spatiales brevetées / Une dimension humanitaire évoquée par les investisseurs de AST & Science, avec un réseau accessible aux habitants de zones reculées (clubic.com)

Santé

• Ondes électromagnétiques : comment réduire notre exposition ? Tour d'horizon des bonnes pratiques à mettre en place pour réduire notre exposition (clubic.com)

TÉLÉCOMS-INTERNATIONAL

Câbles sous-marins

• Facebook financerait la construction d’un câble sous-marin à destination de la France (Confidentiel/Challenges)

• La vérité sur... la guerre des câbles sous-marins Américains et Chinois rivalisent pour contrôler ces tuyaux de fibre optique qui assurent la plupart des communications intercontinentales / Ces derniers, au nombre de 450, sont scrutés avec la plus grande attention par les services de renseignement du monde entier, lesquels n’hésitent pas à se brancher aux points d’atterrage (jonction entre la terre et la mer) des câbles pour récolter les données qu’ils charrient. (Challenges)

• L'essor d'Alcatel Submarine Networks (ASN) est dû grande partie à la confiance que lui accordent les Gafam / ASN pourrait être absorbé par Orange, comme l’étudie Bercy depuis plusieurs mois (Challenges)

Fibre optique

• Les pays de l'OCDE encore à la peine. L'OCDE a mis à jour ses datas sur le haut débit. L'occasion de faire le point sur le taux de pénétration de la fibre optique au sein des 37 pays membres. La Corée du Sud, le Japon et les pays nordiques sont ceux qui s'en sortent le mieux (lesnumeriques.com)

CONTENUS

Empreinte carbone/streaming

• Une analyse publiée sur le site Carbon Brief démontre que l'empreinte carbone du visionnage de vidéo en streaming sur Netflix serait 27 à 57 fois inférieure aux conclusions du rapport réalisé en 2019 par le think tank français The Shift Project /Le coordinateur de projets dans les domaines du numérique, de l’énergie et de la mobilité à l’Agence internationale de l’énergie (AIE) et The Shift Project s’accordent cependant sur les mêmes conclusions. «Nous partageons la crainte que les prochaines évolutions dans le numérique (résolution 4K, 8K…) et la croissance de la consommation de vidéos en ligne fassent exploser la consommation d’énergie», souligne Hugues Ferreboeuf (Libération)