Mai

Les titres de la presse du jour jeudi 14 mai 2020

REGULATION

5G

• La 5G européenne se grippe avec le Covid-19 / Bruxelles pousse au respect du calendrier, alors que plusieurs pays ont pris du retard / Selon l’Arcep, le calendrier français des enchères a été décalé : elles devraient reprendre en juillet ou début septembre, ce qui semble presque arranger des opérateurs peu pressés (Challenges)

• Déploiement de la 5G en France: il faudra attendre. L’épidémie risque de n’être qu’un avant-goût des obstacles auxquels les opérateurs devront faire face. Car entre le nombre élevé d’antennes nécessaires pour couvrir le pays en 5G, la surconsommation électrique qu’elles pourraient engendrer, les effets possibles des ondes sur la santé, liés au recours à certains équipementiers ou encore le renouvellement à marche forcée du parc de smartphones, ils ont un gros défi à relever (Que Choisir)

Réseaux d'initiative publique

• Julien Denormandie, Cédric O et Sébastien Soriano, participeront mardi 19 mai à la 9ème  édition des états généraux des RIP, les 19 et 20 mai, à « Deauville-sur web» / La manifestation fera le point sur l’impact de la crise sanitaire sur les objectifs de couverture à 100% du pays en très haut débit, et s’interrogera sur le calendrier du déploiement dans le nouveau contexte (Satellifax)

e-santé

France : Coronavirus et données de santé : deux fichiers pour suivre les malades / La loi prorogeant l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 10 juillet 2020 prévoit un suivi des malades du Covid-19 pour éviter la propagation du virus. Ce dispositif, qui attend encore les décrets d’application, prendra la forme de deux fichiers : le Si-dep (Service intégré de dépistage et de prévention) listera les personnes atteintes, le Contact Covid les personnes qui ont été en contact avec elles. Une collecte de données qui, bien qu’encadrée et jugée nécessaire, interroge sur le secret médical et de la vie privée (quechoisir.org)

• «Nous ferons plusieurs séries de contrôles» : dans une interview, Marie-Laure Denis, présidente de la CNIL, estime que son rôle de vigie doit créer un climat de confiance pour les patients dont les données sont collectées (Libération, AFP)

• Les garanties apportées par les autorités, entérinées par la Cnil, validées par le corps médical, semblent écarter la menace sur l’utilisation des données personnelles / Si le signalement des personnes positives au test PCR est obligatoire, donner des informations détaillées sur ses déplacements et les personnes contacts ne le sera pas : de quoi rassurer sur l’objectif sanitaire de l’opération. Dans cette crise, au droit d’être soigné s’ajoute un devoir de solidarité. Un appel à la responsabilité individuelle qui n’enlève rien à la légitimité du débat sur la vigilance (Edito-Libération)

• Traçage : gare au Covid / Les généralistes en première ligne / Contact Covid, pour recenser les contacts / Si-Dep, pour centraliser les résultats des tests / Et StopCoviddans tout ça ? (Libération)

UE : "Coronavirus: une approche commune des applications mobiles de traçage sûres et efficaces partout dans l'UE " / Les pays de l'Union européenne se sont mis d'accord sur des recommandations destinées à rendre compatibles leurs applications de traçage de contacts développées dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, afin qu'elles puissent être utilisées dans toute l'UE (Communiqué Commission Européenne, AFP)

• L’Europe doit tracer le Covid-19 sans les Gafam / L’incapacité des Européens à s’entendre sur un système commun d’identification des personnes côtoyées par les malades et l’entrée en scène de Google et d’Apple risquent d’aboutir à des résultats désastreux (Edito-Le Monde)

• Coronavirus : en Europe, les applis de traçage divisent les Etats et ne convainquent pas les  habitants. Si la plupart des pays ont opté pour une technologie Bluetooth, le clivage concernant le choix de l’architecture globale – centralisée ou pas – fait craindre une incompatibilité entre les différentes applications / Apple et Google posent des restrictions sur le Bluetooth, prisé des pirates et gourmand en énergie (Le Monde)

Tribune: «Traçage, isolement : n’ayons pas peur de ces méthodes qui ont fait leurs preuves en Asie». Pour l’historien François Godement, spécialiste de l’Asie orientale, notre individualisme ne doit pas nous faire exagérer des menaces sur nos libertés qui ne seront que transitoires (Opinions-Le Figaro)

Neutralité du Net

• La fin de la neutralité du Net est probablement inévitable / Définition et situation à l’étranger / Les premiers signes de clap de fin en France et en Europe ; les routeurs ou les autres équipements physiques liés au réseau sont d’ores et déjà en mesure de prioriser des flux. Les opérateurs sont donc techniquement armés pour affaiblir cette neutralité du Net et contribuer à sa potentielle disparition / Une fin inévitable, renforcée par la probable montée en puissance du protectionnisme post crise Coronavirus (infodsi.com)

Distribution de la presse

• Tensions sociales dans la distribution de la presse / Le tribunal de Commerce examine ce vendredi une proposition de continuation. Elle prévoit des coupes d'effectifs importantes / Presstalis pourrait supprimer 70 % de ses effectifs (Les Echos, Libération)

• La distribution des journaux nationaux bloquée pour la deuxième journée consécutive (Libération)

• Crise à Presstalis : pourquoi les quotidiens ne sont pas en kiosque (Le Parisien)

Contenus

• Haine en ligne: le Parlement valide des mesures de lutte controversées/ Loi Avia : «La liberté contre l’algorithme» (AFP, Edito-Le Figaro)

• La loi contre la haine en ligne adoptée sans enthousiasme. Le texte impose aux plateformes de retirer sous 24 heures les contenus «manifestement haineux» (Le Figaro, Le Monde)

• Lutte contre la haine en ligne: les principales mesures (AFP)

EN FRANCE

Crise sanitaire

Les dérogations pour faciliter la continuité des réseaux télécoms s'appliqueront jusqu'au 23 juin (Contexte)

Consommateurs/QoS & usages

Palmarès des opérateurs : un étrange paradoxe / Depuis plusieurs années, le prix des abonnements de téléphonie mobile et d’accès à Internet ne cesse de grimper / Alors que le nombre de litiges est au plus bas, les abonnés aux forfaits de télécommunications fixes et mobiles se déclarent de moins en moins satisfaits des services de leur opérateur / Si la conflictualité s’améliore, la satisfaction des utilisateurs, elle, décroche (Que Choisir)

Téléphonie mobile : la prime au meilleur réseau / Pour satisfaire un abonné, il faut à la fois lui proposer une large couverture et un service de qualité. Tous les opérateurs ne l’ont pas compris (Que Choisir)

FAI : La satisfaction continue à plonger / Baisse inégale des litiges / Mécontentement en hausse / Une qualité de service mal surveillée. En effet, pour la première fois depuis 11 ans, les données relatives aux délais de raccordement, aux taux de pannes et aux délais de réparation n’ont pas été mises à jour par l’Arcep en 2019. Et c’est bien dommage. Nous avons donc repris les données de l’année précédente. Nous espérons pouvoir, en 2021, en obtenir de nouvelles. L’Arcep a annoncé plancher sur un autre indicateur s’appuyant sur les débits réels dont bénéficient les abonnés. Pour cela, le gendarme des télécoms travaille depuis plusieurs mois sur l’installation d’un module dans les box  (Que Choisir)

Usages : Les Français et le mobile : une marge considérable de croissance / Le nombre d'abonnements mobiles en France est relativement bas en comparaison du Royaume-Uni et de l'Allemagne, et ce malgré le fait que la France a autant d'abonnés mobiles que d'habitants, conclut une étude réalisée pour Hootsuite. Les Français figurent également parmi ceux qui utilisent le moins leur portable pour aller sur Internet (electronlibre.info)

Résultats financiers

• Groupe Bouygues: construction : perte nette trimestrielle creusée par la pandémie / Le groupe obtient néanmoins un soutien relatif de son autre grande branche, les télécoms, dont les revenus ont progressé (+2,5%) et où il a gagné de nouveaux abonnés dans le fixe comme le mobile (AFP)

Réorganisation

• L'Anssi va se recentrer sur la cyberdéfense / L'agence perd la main sur l'une de ses missions historiques, le chiffre, pour se concentrer davantage sur son cœur de métier, la cyberdéfense / L'agence des cyber-pompiers va être amputée de sa sous-direction du numérique, rattachée à un nouvel opérateur de sécurisation des échanges confidentiels de l'exécutif. Le départ d'une centaine d'agents de l'Anssi va clarifier ses missions autour des enjeux de cyberdéfense (La Lettre A)

A L'INTERNATIONAL

Relations commerciales sino-américaines

• President Donald Trump extended for another year an executive order signed in May 2019 declaring a national emergency and barring U.S. companies from using telecommunications equipment made by firms posing a national security risk (Reuters)

5G

• T-Mobile lays out $60B, five-year buildout plan for 5G  / Now that T-Mobile has officially closed its merger with Sprint, company officials are beginning to offer details about exactly how the operator will construct "the world's best broad and deep nationwide 5G network." (lightreading.com)

• Here's why Verizon's CEO lowered the bar for nationwide 5G / "In the beginning you're going to see some improvements. Over time: Dramatic improvements," Hans Vestberg said Tuesday at a J.P. Morgan investor conference. "In the beginning, it's going to be small." (lightreading.com)

• United Internet, the wannabe fourth mobile network operator in Germany under the 1&1 Drillisch brand, indicated that the cost of building its new 5G network further impacted its bottom line in the first quarter of 2020, despite previous reports that the network rollout has been delayed by COVID-19. (lightreading.com)

• Dish sizes up launch of a 5G network core in at least one market in 2020 / Dish Network is still waiting to close its acquisition of Sprint's Boost prepaid business before it can go full steam ahead on its 5G network planning. Meanwhile, Dish chairman Charlie Ergen is hopeful Dish can get a 5G network core nailed up in at least one US market this year (lighreading.com)

Résultats financiers

• Deutsche Telekom, qui a profité de l'utilisation accrue de la téléphonie durant confinement instauré en réponse au coronavirus au premier trimestre, a vu ses bénéfices croître (AFP)

 

SECTEUR POSTAL

Logistique

• Comment Hopps a surfé sur la pandémie / Dans une situation délicate avant le confinement, le groupe va tirer profit du boom de la vente à distance avec sa filiale Colis privé. Le poids des échéances financières maintient cependant la pression envers les dirigeants du groupe postal privé (La Lettre A)