Juin

Les titres de la revue de presse du vendredi 28 juin 2019

REGULATION

Arcep/Rapport sur l'état d’internet en France

Terminaux :  "Android et iOS sont de véritables ogres, il y a urgence à réguler" ; "Quand Apple fait payer un droit de péage à Spotify face à son propre service musical, Apple Music, il peut fausser le jeu de la concurrence" : le rapport annuel de l’Arcep, publié jeudi, dénonce les positions dominantes des écosystèmes de Google et Apple dans les smartphones. Sébastien Soriano, le président de l’institution, appelle à agir contre ce duopole, comme cela a été fait avec les télécoms grâce au dégroupage. Interview (Libération)

QoS : La France, premier pays à se doter d’outils fiables de mesure de débit internet. Une API est en préparation pour les box et un code de conduite a été adopté par des acteurs comme nPerf. Les explications de Sébastien Soriano  / Internet fixe: l’Arcep veut créer un outil pour mesurer le débit de votre box (01net.com, Libération, Le Parisien)

• Le débit moyen en mobilité en France s’élève à 30 Mbit/s toutes technologies confondues, d’après le rapport sur l’Etat d’Internet en France établi par l’Arcep pour l’année 2018. En 2017, ce même débit s’élevait à 23 Mbit/s et en 2015, à 14 Mbit/s. Il a plus que doublé en seulement trois ans. Une progression à mettre au crédit de la 4G et de sa généralisation dans notre pays (01net.com)

Interconnexion : selon le rapport de l'Arcep, en France, Netflix concentre près d'un quart du trafic internet. En 2018, le site a dépassé Google en termes d’utilisation de bande passante chez les opérateurs télécoms. Au global, Netflix, Google, Akamai et Facebook, accaparent plus de la moitié du trafic / Selon la dernière étude de Sandvine, Netflix pèse 15 % de tout le trafic mondial et jusqu’à 40 % en prime time aux Etats-Unis. YouTube pèse, quant à lui, 35 % de l’Internet mobile (01net.com, Les Echos, AFP)

• "Netflix, le petit écran qui n’en finit pas de monter. Salouons la capacité des opérateurs à s'adapter et rendons hommage aux ingénieurs qui rendent possibles toutes ces innovations, avec des millions de kilomètres de fibres, des nœuds, des serveurs etc" : édito/David Seux (France Inter)

IPv6 : Alerte sur la transition vers l’adressage IPv6 : "la pénurie d'adresse IPv4 interviendra d'ici juin 2019" estime l'Arcep dans son rapport 2019 (Contexte)

• Internet Ouvert : l’Arcep dresse le bilan de santé de l’internet en France dans un rapport remis au Parlement / Internet comme « bien commun » / Qualité de service d’internet : cinq outils de mesure se sont déclarés conformes au Code de conduite de l’Arcep / Face à la pénurie d’adresses IPv4 estimée pour 2020, la transition vers IPv6 est impérative / Garantir un internet ouvert (Communiqué Arcep)

5G

• PPL 5G : commission mixte paritaire le 3 juillet sur la PPL 5G, les opérateurs remontés (Contexte)

• Le Sénat confirme l'orientation de la Commission des affaires économiques / La proposition de loi adoptée par le Sénat garantit un équilibre entre la préservation de la sécurité nationale et les intérêts des opérateurs telecoms et des usagers, a estimé Cédric O (Communiqué, Reuters)

• Orange, Bouygues Telecom, SFR et Free, ont adressé une lettre à leur autorité de tutelle (l’Arcep), dans laquelle ils s’inquiètent des conséquences de la « loi Huawei » sur le déploiement de la 5G. Ils craignent que sa mise en œuvre ne retarde considérablement l’avancée des travaux. En effet, les opérateurs devront obtenir un feu vert de l’État avant d’installer un nouvel équipement de réseau pour la 5G ou de faire une mise à jour « importante » ou non de la sécurité nationale / Au-delà de cette polémique, les opérateurs ne veulent pas être pénalisés deux fois: la première parce que les équipements qu’ils auront choisis sont bloqués par les services de l’État pour des raisons de sécurité et de souveraineté nationale. La deuxième, en se faisant sanctionner financièrement pour n’avoir pas respecté leurs engagements de déploiement… faute d’avoir les équipements nécessaires pour le faire (Le Figaro)

• Les tribulations de la loi « Huawei » se poursuivent. Bercy  a « bon espoir » de voir un consensus émerger. Mais que se passera-t-il si ce n'est pas le cas ? Une telle situation ne risque-t-elle pas de retarder l'arrivée de la 5G en France ? Les opérateurs saluent l'écrémage du Sénat. « Les évolutions votées hier soir vont dans le bon sens », écrit la Fédération française des télécoms. Elle appelle à ce que ces « avancées » soient « confirmées » en CMP. La FFT "persiste à mettre en garde sur la mise en œuvre opérationnelle du nouveau dispositif, avec un risque potentiel de ralentissement des déploiements actuels" (La Tribune, Communiqué FFT)

Aménagement numérique

• Fibre optique : feu vert de l’Arcep à deux projets Covage en AMEL (Degroupnews)

Sécurité des données

• Dans un rapport remis au Premier ministre, le député Raphaël Gauvain veut sanctionner les géants du cloud qui transmettent des data à la justice américaine / L’Etat français craint qu’avec le Cloud Act, des documents soient exfiltrés à des fins d’intelligence économique (Les Echos)

Contenus

• Après une polémique sur un « conseil de l’ordre » des journalistes, Cédric O tente de rectifier le tir (Le Monde, AFP)

UK

• Ofcom confirms new rules for business networks (Communiqué)

GAFA

• It’s time for a new international tax deal  : Google se dit favorable à un accord international prévoyant que les multinationales paient davantage d'impôts dans les pays où elles génèrent leur chiffre d'affaires plutôt que principalement dans leur pays d'origine / This approach will restore confidence in the international tax system and promote more cross-border trade and investment. We strongly support the OECD’s work to end the current uncertainty and develop new tax principles. We call on governments and companies to work together to accelerate this reform and forge a new, lasting, and global agreement (blog.google, AFP)

• Facebook prévoit la charte de sa "cour d'appel" pour août (Contexte, Le Monde)

• Libra pourrait faire l'objet d'une enquête antitrust en Allemagne (Reuters/Contexte)

TÉLÉCOMS-FRANCE

Opérateurs

• Orange cède le solde de ses 2,5% dans BT via un placement privé (Reuters, Communiqué)

NUMÉRIQUE

Cryptomonnaie

• Les banques européennes accélèrent pour proposer une alternative à Libra (silicon.fr)

Décacorne

• Xavier Niel pense qu’une start-up française valorisée 10 milliards émergera dans les prochaines années / Bilan de son incubateur qui fête ses deux ans / Station F lance un programme de 100 appartements à Ivry sur Seine pour loger les entrepreneurs. Interview (Les Echos)

TÉLÉPHONIE MOBILE

5G

• Italy deploy special powers on Fastweb-Samsung 5G project (Reuters)

• La Chine prend de l'avance et disposera d'un réseau d'ici la fin de l'année (zdnet.com)

• Ericsson déploiera une usine 5G entièrement automatisée d'ici début 2020 (zdnet.com)

• ZTE eyes Indian expansion, as operators prepare for 5G push (totaltele.com)

• MWC Shangai 2019 : bringing 5G to 1.4 billion people (totaltele.com)

• Singapore to invest $30 million in 5G tests ahead of 2020 rollout (Reuters)

4G

• Ardèche : feu vert donné à Free Mobile pour ériger un pylône 4G, au grand dam des riverains (universfreebox.com)

TÉLÉCOMS-INTERNATIONAL

Opérateurs

• TIM dit espérer un accord sur la gouvernance (Reuters)

Huawei

• Les employés de Huawei auraient travaillé avec l'armée chinoise sur de multiples projets de recherche / According to the report, Huawei workers teamed up with members of various organs of China's People's Liberation Army in projects spanning artificial intelligence to radio communications (Reuters)

INTERNET

USA/NN

• Le Main réintroduit la neutralité du net pour les réseaux financés par l'Etat (The Hill, Contexte)

Sécurité

• Mood'ys s'associe à une entrepris israélienne dans la cybersécurité (AFP)

TECHNOLOGIES

Texte

CONTENUS

TV

• BFMTV porte plainte contre Free pour contrefaçon de ses programmes (universfreebox.com)                                                                                                                                            

SECTEUR POSTAL

Presse

• L'AG d'approbation des comptes de Presstalis ne s'est pas tenue ; les commissaires aux comptes demandent des précisions concernant une partie de son financement bancaire, nécessaire à la continuité de son exploitation (La Lettre A)