Février

Les titres de la revue de presse du vendredi 22 février 2019

REGULATION

5G

France : rejeté, l’amendement anti-Huawei revient sous les traits d’une proposition de loi déposé par la majorité. Le régime est identique : une autorisation préalable imposée dans le déploiement des équipements 5G. Ce texte veut tenir compte des risques pesant sur ces futurs réseaux, s’agissant en particulier des obligations légales « qui pourraient contraindre leurs fournisseurs à coopérer avec des autorités étrangères dans la collecte de renseignement ». Comme dans l’amendement, la proposition exigera le feu vert du Premier ministre – et derrière lui l’ANSSI – dès lors qu’existe « un risque pour l’intégrité, la sécurité et la continuité de l’exploitation ». Le texte autorisera notamment Matignon à imposer ce véto si l’équipement ne garantit pas la possibilité de réaliser des interceptions de sécurité aux fins de défense nationale ou de sécurité publique (Contexte, nextinpact.com)

Deustchland : Telekom stellt Eilantrag vor 5G-Versteigerung. Der Telekom-Chef wettert gegen die Versteigerung der 5G-Frequenzen in Deutschland. Damit der deutsche Branchenprimus keine Nachteile davonträgt, wird er nun ebenfalls gegen die Rahmenbedingungen vorgehen (faz.net)

• 5G-Mobilfunkfrequenzen dürfen versteigert werden. Das Verwaltungsgericht Köln hat eine Klage gegen diese Form der Vergabe zurückgewiesen. Der Streit um die Versteigerung im März ist damit aber noch nicht beendet – auch die Telekom hat jetzt einen Eilantrag gestellt (faz.net)

Italy : Vodafone Italia, TIM reach 5G network sharing deal, may combine towers into single unit / Vodafone et Telecom Italia entendent développer un partenariat en Italie pour le partage du réseau 5G, afin d'accélérer son développement, sur une plus grande échelle et à un coût inférieur (telecompaper.com, AFP)

USA : Donald Trump veut « de la 5G, et même de la 6G, aux États-Unis dès que possible » / Here's what Trump's tweets about 5G and 6G are really about/ Sorry, Trump. 6G is not a thing (nextinpact, mashable.com)

• Donald Trump s'est dit favorable à la concurrence plutôt qu'au blocage des technologies de téléphonie mobile future 5G, au moment où son administration milite pour interdire l'accès à ce marché du leader chinois Huawei (AFP)

• Donald Trump cautions against blocking oit tech in call for 5G networks / Les Etats-Unis avancent-ils de mauvaises raisons pour écarter les industriels chinois du déploiement des infrastructures 5G ? (Politico, AFP)

Huawei : "la 5G ce n'est pas la bombe atomique" : pour le PDG de Huawei, les US traitent la 5G comme une technologie militaire (zdnet.com)

• US-China trade dispute : Donald Trump appears to offer olive branch to Huawei. President says he opposes ‘blocking out’ 5G technologies ahead of US-China trade talks (Financial Times)

• Analysis : How Huawei lost its PR battle in the west. Foreign advisers say they were ignored and undermined by Chinese management (Financial Times, Contexte)

Consommateurs

Démarchage téléphonique : le Sénat a adopté hier en première lecture une proposition de loi visant à mieux encadrer le démarchage téléphonique et lutter contre les appels frauduleux. Ce texte prévoit que l'appelant se présente de manière complète au téléphone lors d'une campagne de démarchage, et qu'il rappelle au consommateur l'existence du service Bloctel, qui permet depuis mi-2016, dans une démarche volontaire, d'inscrire son numéro pour ne plus être dérangé. Quelque 3,7 millions de consommateurs et 700 entreprises avaient souscrit au dispositif Bloctel en 2018. Les sanctions à l'égard des entreprises qui ne respecteraient pas leurs obligations doivent aussi être renforcées, et la lutte contre la fraude aux numéros surtaxés améliorée  (AFP, communiqué du Sénat)

N° surtaxés : à compter du 1er janvier 2021, les administrations de l'Etat ainsi que les organismes et les personnes de droit public et de droit privé chargé d'une mission de service public administratif, y compris les organismes de sécurité sociale, ne pourront mettre à disposition des personnes physiques des numéros de téléphone surtaxés (La Gazette des communes)

IP6

• Migration vers IPv6 : l'Arcep synthétise les problèmes principaux et pistes d'actions. L'Autorité a mis en ligne le compte rendu de son atelier IP♥6 organisé, en partenariat avec l’Internet Society France, le 10 octobre 2018 pour fédérer la communauté IPv6 en France. Destiné aux acteurs de l’écosystème (FAI, hébergeurs, organismes de formation, organismes publics, etc.), cet atelier a permis le partage d’expériences et de bonnes pratiques utiles à la transition vers IPv6 (nextinpact.com)

Contenus haineux

• Le projet de loi annoncé par le président français Emmanuel Macron pour mieux lutter contre les propos racistes et antisémites publiés en ligne prévoira des amendes pour les plateformes internet qui ne les suppriment pas, a indiqué le secrétaire d'État en charge du numérique, Mounir Mahjoubi (AFP)

• Haine en ligne : Twitter dans le collimateur du gouvernement (Le Figaro)

• Un pare-feu contre la haine. Le gouvernement lance un plan d’action contre les contenus désobligeants mis en ligne. L’Allemagne est déjà passée à l’action en juin dernier (Challenges)

Réforme de la loi audiovisuelle

• Les pistes de l’Autorité de la concurrence pour réformer l’audiovisuel. Saisie en juin par la commission des Affaires culturelles de l’Assemblée, l’autorité formule plusieurs recommandations « afin de desserrer les contraintes pesant sur les acteurs historiques de l’audiovisuel pour leur permettre de rivaliser à armes égales avec les plateformes de vidéo en ligne » (Contexte)

• Autoriser la publicité ciblée, ouvrir les secteurs interdits de pub TV tels que le cinéma, assouplir les obligations d'investissements dans la production, donner aux diffuseurs davantage de contrôle sur les œuvres qu'ils financent, supprimer les jours interdits de cinéma à la télévision et même revoir le dispositif anticoncentration afin d'aider les médias à se renforcer, l’antitrust estime qu’il faut desserrer franchement l’étau réglementaire (Le Figaro, AFP)

• Le rapport choc et sans tabou de l’Autorité de la Concurrence. Pour Isabelle de Silva, il s’agit de « rétablir une forme d’équité des règles du jeu concurrentielles » entre « les opérateurs audiovisuels traditionnels, soumis à un ensemble de règles extrêmement contraignantes et datées, de tous ordres, qui n’ont pas évolué pour certaines depuis des dizaines d’années », et « des acteurs type Netflix qui se développent en n’étant soumis à aucune de ces règles » (Les Echos)

• L’Autorité de la Concurrence préconise d’agir dès maintenant, par décret (Satellifax, La Correspondance de la Presse, Communiqué)

NUMÉRIQUE

#generation 2.0

• Tickets pour le Gotha de la tech française / le réseautage prime plus que jamais sur l'affichage (Challenges)

Point de vue

• Interview : « La vraie menace, ce n'est pas que l'emploi aille ailleurs, c'est qu'il disparaisse  » : Manny Maceda, à la tête du cabinet de conseil Bain & Company depuis 2017, accompagne les multinationales dans la transformation digitale  (Les Echos)

IA

• Montréal concentre la crème de l’IA. Forte d’un exceptionnel vivier de chercheurs et de start-up, la métropole québécoise veut devenir la Silicon Valley de l’intelligence artificielle (Challenges)

• Microsoft va installer en France un centre de développement dédié à l'intelligence artificielle (La Tribune)

• Orange et NTT signent un contrat-cadre de R&D stratégique pour accélérer la transformation numérique et réseau dans le domaine de la 5G, de l’IA, de l’IoT et de la cybersécurité (Communiqué)

IoT

• Samsung annonce son enceinte connectée pour avril / Un marché qui fait envie (Les Echos)

TÉLÉPHONIE MOBILE

Roaming vs Brexit

• Orange doesn't plan ti impose roaming charges after Brexit (Bloomberg)

Marché des smartphones

• La fin de l’âge d’or pour le smartphone / Apple et Samsung, ont  publié chacun un avertissement sur leurs résultats en janvier/ En 2018, l'industrie des smartphones a connu le premier glissement annuel de son histoire, avec des livraisons en baisse de 5 % / Faute d’innovations attractives, le marché de l’occasion explose. Un tournant (Les Echos)

TÉLÉCOMS-FRANCE

Opérateurs

Résultats : Orange et Bouygues terminent 2018 avec brio. Les deux opérateurs ont publié leurs résultats annuels et affichent une belle croissance pour Bouygues, plus modérée pour Orange. Après un an de guerre des prix, ils laissent SFR et Free sous pression / Orange comme Bouygues Telecom ont affirmé qu’aucune consolidation n’était en vue dans les télécoms (Les Echos)

• Bouygues Telecom et Orange, les grands gagnants de 2018. Portés par la fibre et la 4G, les deux opérateurs ont regagné des parts de marché sur SFR et Free (Le Figaro, Challenges)

• Orange et Bouygues Telecom affichent leur bonne santé / Hausse des abonnés chez Bouygues Telecom qui cartonne sur le mobile et la fibre/ Orange porté par le très haut débit affiche sa prudence pour 2019 / L’hypothèse d’un retour à trois opérateurs enterrée ? (Le Monde, Degroupnews, L'Opinion)

Le spectre de la consolidation s’éloigne dans les télécoms : Stéphane Richard : «  le niveau d’espoir que la consolidation se fasse en France a baissé, c’est regrettable, mais c’est incontestable ». La perspective de l’arrivée de la 5G va engendrer de lourds coûts pour les opérateurs, qui dépensent déjà des milliards dans la fibre. Tous ne pourront peut-être pas suivre. Ce qui fait dire aux observateurs que la consolidation se fera quand l’un des opérateurs se retrouvera au pied du mur (Les Echos)

Marché entreprise : Bouygues Telecom a annoncé l'acquisition, à 100%, de l'opérateur indépendant Nerim, spécialisé dans la fourniture d’offres haut et très haut débit aux PME  Orange de plus en plus sous pression. De très loin le numéro un des télécoms professionnelles, l’opérateur historique est confronté aux offensives de Bouygues Telecom et d’Iliad  sur ce gros marché. En parallèle, Orange doit composer avec une régulation beaucoup moins favorable. L'Arcepfait depuis quelques années son possible pour ouvrir davantage le secteur à la concurrence, avec l'objectif d'en finir avec la très forte domination d'Orange - et dans une bien moindre mesure de SFR (zdnet.com, La Tribune)

Déploiement de la fibre : Nantes : Bouygues Telecom tire des kilomètres de fibre en ville. Un opérateur dédié a été créé afin de rassembler les actifs de Bouygues Telecom et Axione dans un seul ensemble : CityFast (breizh-info.com)

Droit de la concurrence : Pour Martin Bouygues, Bruxelles menace l’industrie française. Après l’échec de la fusion Alstom-Siemens, le patron dénonce le fonctionnement de l’UE sur les dossiers de concurrence (Les Echos)

Annuaires

• L'annuaire téléphonique, c'est fini dans deux ans : les derniers bottins seront livrés en fin d’année pour les Pages blanches, et fin 2020 pour les Pages jaunes / Un Français sur deux utilise le site des Pages jaunes / « Très peu de réclamations » : trois questions à Isabelle Lascombe, directrice des annuaires imprimés chez Solocal (Le Parisien, AFP)

• Les annuaires papier ont perdu leur pertinence avec l’accès généralisé à Internet (Le Monde)

TÉLÉCOMS-INTERNATIONAL

Huawei

• U.S. Campaign Against Huawei Runs Aground in an Exploding Tech Market. Chinese company’s low prices outweigh spying concerns for many countries ramping up 5G spending, with India a case study (Wall Str. jal)

Câble sous-marin

• Prysmian a dévissé de plus de 9% jeudi à la Bourse de Milan, après avoir annoncé une nouvelle interruption temporaire du câble sous-marin WesternLink, reliant l'Ecosse à l'Angleterre et au Pays de Galles (AFP)

INTERNET

GAFA

• Facebook fait du big data son mantra. En unissant Messenger, Instagram et WhatsApp, Mark Zuckerberg entend optimiser son gisement de données. Au risque de cabrer le monde entier (Challenges)

• L’irrésistible ascension d’Amazon dans la publicité. Le géant de l’e-commerce dispose d’une manne d’informations qui intéresse les marques (Le Figaro)

Données personnelles

• Utilisation présumée de données personnelles de patients à Marseille: l'ARS saisit la CNIL (AFP)

•  Données personnelles: la Cnil met fin à sa procédure contre Malakoff-Médéric et Humanis (AFP)

Résultats

• Baidu : plongeon du bénéfice trimestriel, le CA tient bon (AFP)

SECTEUR POSTAL

Distribution de la presse

• Projet de réforme de la loi Bichet : la coopérative de distribution des magazines (CDM, associée de Presstalis) vient de réagir au rapport Schwarz de juillet dernier sur la réforme de la distribution de la presse et de la loi Bichet. C’est désormais chose faite : la CDM est favorable à une réforme en profondeur de la régulation et à la sortie de Presstalis des dépôts régionaux (La Correspondance de la Presse)

Résultats

• La Poste a vu son chiffre d'affaires augmenter de 2,4% en 2018 à 24,7 milliards d'euros, mais son bénéfice net a reculé de 6,3% à 798 millions d'euros. Malgré le développement du commerce en ligne, qui tire l'activité colis de la Poste, la branche "courrier colis" a vu dans l'ensemble son chiffre d'affaires reculer de 1,4% à 11,58 mds euros (AFP)

• La Poste espère des jours meilleurs après une année 2018 délicate / Le déclin du courrier se poursuit et même s'accélère, avec un repli des volumes de 7,3 % en 2018, un record selon le PDG Philippe Wahl / La Poste a conclu fin 2018 avec son principal client, Amazon, un accord sécurisant le volume de colis à traiter pour les trois prochaines années / Les investissements se poursuivent à un rythme soutenu, notamment dans le secteur de la santé à domicile (Les Echos)

• La Poste cherche son avenir dans l’e-commerce / Pour aller un cran plus loin dans sa transformation, le groupe se mue en logisticien. « Un métier d’avenir », assure Philippe Wahl. Face à l’engorgement des grandes villes, La Poste propose des services de logistique urbaine pour le dernier kilomètre / La branche Geopost, qui réunit les activités de livraison express du groupe (avec Amazon pour premier client), continue son ascension, avec un chiffre d’affaires en croissance de 8,6 % (Le Figaro)

• La Poste a souffert d'une chute historique du volume de courrier traditionnel / Poursuite du développement du colis en France et à l'international (Correspondance de la presse)