Décembre

Les titres de la presse du mardi 24 décembre 2019

REGULATION

Service universel

• Téléphonie fixe : Orange en dérangement… Le service universel de téléphonie fixe est essentiel pour les utilisateurs qui ne bénéficient pas encore des réseaux de nouvelle génération. Orange a été désigné comme opérateur chargé d’assurer le service universel de téléphonie fixe sur la période 2018-2020. Mais cette obligation est mal respectée, notamment en raison du mauvais état technique du réseau / Le téléphone : un besoin vital en zone rurale / L’Arcep a décidé, le 23 octobre 2018, de mettre en demeure la société Orange de respecter, en 2019 et en 2020, l’ensemble des valeurs annuelles fixées lors de sa désignation en tant qu’opérateur chargé du service universel / Orange a annoncé son intention de renforcer les ressources allouées à la maintenance du réseau cuivre de l’opérateur en mettant en place un dispositif spécial sur certaines zones critiques (force-ouvriere.fr)

Tarifs

• L’IBPT publie son étude comparative des prix à l’échelle internationale pour 2019 / La Belgique se situe dans le milieu du classement du groupe des pays étudiés, mais la différence de prix avec les pays voisins moins chers est importante (Communiqué)

Neutralité du Net

• L'État de New York présente un projet de loi sur la neutralité du net. le Gouverneur de New York, Andrew Cuomo, a déclaré: "Un Internet gratuit et ouvert est l'un des grands égaliseurs – permettant à chaque personne le même accès aux informations et contribuant à protéger la liberté d'expression." (breakingnews.fr)

Concurrence/Gafa

• Antitrust, gestion des données : les Gafa sous très forte pression Après les scandales et le début d’enquêtes, les sanctions se sont multipliées en 2019 / De ce côté-ci de l’Atlantique, la nouvelle Commission présidée depuis décembre par Ursula von der Leyen, a aussi annoncé la couleur. Au début du mois, sa vice-présidente, Margrethe Vestager, a estimé publiquement qu’elle n’était pas allée assez loin contre Google. L’ex-commissaire à la Concurrence à l’origine des trois amendes de ces trois dernières années paraît même très remontée. « Si je savais ce que je sais maintenant à propos de Google, j’y serais allée plus fort », a-t-elle expliqué (Le Figaro)

TÉLÉCOMS-FRANCE

Opérateurs

• La Fédération française des télécoms dénonce la "concurrence inéquitable avec les géants de l'Internet". Lors de la présentation de son étude annuelle sur les chiffres et indicateurs du secteur des télécoms "Economie des télécoms 2019", Arthur Dreyfuss a déclaré : " Nous sommes dans la même compétition mais n'avons pas les mêmes armes, pas les mêmes contraintes, pas les mêmes règles, et pas la même fiscalité". Il a, une fois de plus, rappelé que, les opérateurs télécoms sont les plus taxés de l'écosystème numérique (Correspondance de la presse)

• Iliad a finalisé la mise en œuvre de son partenariat stratégique avec Cellnex au travers de la cession à ce dernier (i) de 70% de la société gérant les infrastructures passives de télécommunications mobiles en France, (ii) de ses infrastructures passives de télécommunications mobiles en Italie. Le montant reçu par le Groupe Iliad dans le cadre de ces transactions s’élève à 2 milliards d’euros / Objectif, accélérer les déploiements des réseaux 4G et 5G en démultipliant les capacités d’investissements d’Iliad (Communiqué, universfreebox.com)

Territoires

• Déploiement de la fibre optique en Moselle : SFR et Bouygues viennent concurrencer Orange. Deux ans après son lancement par le Département, le réseau Très Haut Débit couvre déjà 65 000 logements en Moselle et affiche un taux record de commercialisation de 45%, soit 20 000 abonnés. Enjeu majeur d’attractivité, le déploiement de la fibre optique va bon train et devrait encore s’accélérer en 2020 avec l’arrivée de  SFR pour challenger Orange, dès mars prochain, avant celle de Bouygues, prévue pour la fin de l’année (lasemaine.fr)

NUMÉRIQUE

Crypto-actifs

• Quand les entreprises auront leur propre monnaie. Impensable il y a encore quelques mois, cette idée est désormais une réalité. Facebook veut lancer la sienne en 2020. Et le groupe est loin d'être seul / La France à la pointe : la Banque de France va expérimenter, dès 2020, une monnaie digitale de banque centrale (MDBC). (Les Echos)

• Cryptomonnaies: la Commission européenne a lancé une consultation publique sur l'adéquation du cadre réglementaire des crypto-actifs dans l'Union européenne. La consultation est ouverte à tous, investisseurs, banques, autorités de surveillance, consommateurs, jusqu'au 18 mars (AFP)

Biométrie

• Reconnaissance faciale : vers un nouveau cadre légal en 2020 ? Après la société civile, le gouvernement américain lui-même met en lumière les biais raciaux et les erreurs commises par les logiciels de reconnaissance faciale, jetant un doute sur la pertinence d'un déploiement à grande échelle de ces solutions. Le débat bout aussi en France, dans l'attente d'une réponse politique et législative. Plusieurs voix dans la majorité réclament une vaste consultation pour trancher les questions éthiques (La Tribune, L'Opinion)

• Reconnaissance faciale: «C’est une liberté fondamentale de demeurer anonyme» : pour l’anthropologue David Le Breton, « ​le visage est dans la subversion quand il est transformé en algorithme » (L'Opinion)

TÉLÉPHONIE MOBILE

5G/Europe

• Huawei lève une armée de lobbyistes et de consultants pour imposer sa 5G en France. Le géant chinois des télécoms débourse des millions pour s'offrir les services de stars françaises de la "com". Et promet même une usine, en Allemagne ou en France / Mais les meilleurs lobbyistes du géant des télécoms restent les opérateurs eux-mêmes. SFR et Bouygues Telecom, dont le réseau 4G est équipé pour moitié en Huawei, se battent pour que l'Etat ne bloque pas le matériel 5G du constructeur chinois, ce qui les obligerait à changer une partie de leurs antennes 4G (Le Canard Enchaîné)

• A Bruxelles, tintouin contre le lotus rouge. Conférences, journées d'études, publication de rapports, débauchage de fonctionnaires ... Depuis quelques mois, Huawei en monte en puissance pour vendre sa 5G aux Européens (Le Canard Enchaîné)

• Vu les blocages politiques, la date de lancement de la 5G en Belgique est encore lointaine et incertaine / Brussels Airport  prépare toutefois le terrain en travaillant actuellement en collaboration avec Nokia et l’opérateur télécom belge Citymesh au déploiement d’un réseau privé « 5G ready ». La partie logicielle fonctionne toujours avec des standards 4G, mais les fréquences utilisées (3,5 GHz) sont les mêmes que pour la 5G et le matériel (antennes…) comme le software sont compatibles avec cette nouvelle technologie. Ce réseau « 4.9/LTE », comme le définit Citymesh, peut donc facilement évoluer vers un réseau 5G à part entière (lesoir.be)

4G/UK

• EE, O2 et Vodafone ont signé un partenariat avec Transport for London pour apporter la connectivité 4G dans le métro. L’essai programmé, sur un segment de la Jubilee line, en mars prochain,  couvrira les plateformes et les tunnels entre Westminster et Canning Town plus à l’Est (lepetitjournal.com)

Territoires

• A Rivarennes/Indre et Loire, des habitants contestent la construction d'une antenne-relais de téléphonie mobile. Recours gracieux, pétition... la mobilisation de quelques habitants de Rivarennes a entraîné la suspension d'un projet d'antenne-relais pour l'opérateur Orange. Celle-ci, construite sur les hauteurs de la commune, serait trop proche des habitations selon les riverains (francebleu.fr)

• Zones blanches : où seront installés les prochains pylônes en Haute-Loire ? Des sites sont en cours d’aménagement pour une couverture mobile sur des zones non ou mal couvertes (zones blanches et zones grises) / Le « New deal » prévoit par ailleurs, que les opérateurs sont tenus à équiper leurs sites existants en 4 G (leveil.fr)

INTERNET

Applications

• L'application de messagerie ToTok serait un outil d'espionnage pour les Emirats Arabes Unis. Le faux TikTok serait en réalité une société de façade de DarkMatter, une firme de cyber-renseignement et de piratage liée au gouvernement émirati / Google et d'Apple ont supprimé l'application de leurs magasins (zdnet.com, New York Times)

• Twitter corrige une faille critique sous Android. Twitter recommande de mettre à jour son application pour Android après la découverte d'une vulnérabilité qui permettait d'accéder aux données personnelles d'un compte, et même d'en prendre le contrôle (zdnet.com)

Cloud

• Pour Tencent, l’Europe a déjà perdu la bataille du cloud / Le président de la division cloud du groupe chinois en Europe annonce plus de 10 milliards de dollars d'investissements supplémentaires en 2020 en Europe, dont le tiers en Allemagne. Ses ambitions promettent quelques tensions avec le Vieux Continent / Der Aufbau von Clouddiensten in Europa könnte Tencent helfen, mehr europäische Spieleanbieter in sein Ökosystem aufzunehmen und gleichzeitig die eigenen Spiele stärker an Kunden in Europa heranzutragen, vermutete Kevin Ji vom Beratungshauses Gartner / In China hat Tencent bereits den deutschen Autobauer BMW als Partner gewonnen. In der Volksrepublik errichten beide Konzerne ein Datenzentrum für autonome Fahrzeuge (handelsblatt.com, Les Echos)

Fake economy

• "Combien de cadeaux de Noël seront « made in Fake Economy » ? / Les complices de la contrefaçon, qu’il s’agisse des services postaux ou des plates-formes de vente par Internet, ne peuvent plus rester impunis" : le point de vue d'Emmanuel Maurel/député européen (idées&débats/Les Echos)