Novembre

Les titres de la revue de presse du lundi 26 novembre 2018

RÉGULATION

FRATEL 2018

• Le réseau francophone de la régulation des télécommunications a tenu sa seizième réunion annuelle à Paris la semaine dernière avec pour thème : "faciliter l’innovation et promouvoir l’investissement efficace dans les communications électroniques, quel rôle pour le régulateur ?"/Internet des objets, 5G, réseaux innovants… 32 Autorités de régulations francophones se sont réunies / L’Arcep-France prend la tête du comité de coordination en 2019 et l’ARCEP du Burkina Faso fait son entrée au sein du comité/ Les prochaines réunions de FRATEL au Cameroun puis en Roumanie porteront sur les mesures de couverture et de qualité de service mobile (Communiqué FRATEL)

• Lors de ce  Fratel 2018, l’ART Cameroun a été désignée pour organiser en avril 2019 un séminaire qui portera sur l’amélioration de la qualité des services télécoms  (digitalbusiness.africa)

SU-France

• Orange rappelé à l'ordre par l'Arcep pour la qualité de son réseau cuivre (Que Choisir)

NUMÉRIQUE

Portrait

• Ambassadeur numérique de la France, un poste atypique, méconnu et stratégique. A l’heure de la militarisation du cyberespace, la tâche d’Henri Verdier, tout juste nommé, s’annonce complexe (Le Monde)

• "Il y a une vraie volonté de positionner la France en pays leader de la paix dans le cyberespace" : Frédérick Douzet, professeure à l’Institut français de géopolitique, dresse un bilan positif du poste d’ambassadeur du numérique, un an après sa création (Le Monde)

Points de vue/régulation

• "Le numérique n'échappe pas à la régulation" : par Olivier Schrameck/président du CSA (Le Figaro)

• "Pour une autre régulation des acteurs économiques" : par Mathieu Laine, Erwan Le Noan et Benoît Thirion d’Altermind (Les Echos)

TPE/PME

• Difficultés des PME avec les Marketplaces : 56 entreprises se sont manifestées sur le site gouvernemental (nextinpact.com)

TÉLÉPHONIE MOBILE

5G

La 5G en mal de sécurité. "Avec un débit dix fois supérieur à celui de la 4G, la 5G fait rêver. Mais avant que ce bolide ne débarque dans nos mobiles en 2020, il reste un point crucial à améliorer : la sécurité" : le CNRS met en garde contre les failles et les dangers de la 5G (lejournal.cnrs.fr)

Allemagne : certaines parties du gouvernement fédéral considèrent que la fourniture de la norme 5G à l'échelle nationale est exagérée. " La 4G actuelle est suffisante" selon le chef de la chancellerie Helge Braun (welt.de)

5G et équipementiers chinois : les États-Unis mettraient en garde leurs alliés, soupçons non fondés pour Huawei : « La protection des données et la cybersécurité sont l’un des piliers fondateurs de Huawei. L’exploitation des données n’intéresse pas Huawei. Notre business model est basé sur le transfert de savoir-faire chez le client pour qu’il maîtrise directement la solution. Huawei n’a donc pas accès au réseau » déclare Shi Weiliang, patron du géant chinois en France. Interview (JDD)

• La pression diplomatique s’accroît de toute part sur Huawei. Plusieurs pays s’interrogent sur le rôle de l’équipementier. Les autorités américaines s'efforcent de convaincre les pays étrangers amis de renoncer à utiliser ses équipements pour des risques de cybersécurité. La France hésite : interdire ses équipements pourrait la mettre en retard dans la course mondiale sur la 5G (Les Echos)

4G

• SFR annonce couvrir 98% de la population en 4G, comme Orange et Bouygues Telecom (Univers Free Box)

Réseaux

• Free peut-il supprimer impunément la couverture 2G du territoire français ? (Courrier des lecteurs/Que Choisir)

• Mobile networks are killing Wi-Fi for speed around the world (The Register)

Blacklistage

• Free Mobile a demandé le blocage de 300 000 téléphones qu’il avait proposés à la location et que ne lui ont jamais été restitués. Pour l'opérateur, ce blacklistage est un "ajustement technique" (JDD)

Applications

• How much for that app ? US top court hears Apple antitrust dispute (Reuters)

TÉLÉCOMS-FRANCE

Opérateurs/consolidation

• Les opérateurs télécoms attendent tous qu’un concurrent tombe pour ramasser la mise. La nouvelle chute en Bourse du cours de l’action SFR pourraît accélérer la concentration du marché dont rêvent Iliad, Bouygues Telecom, SFR et Orange (Edito/Le Monde)

• Analyse : 4 opérateurs telco à couteaux tirés au troisième trimestre. Les récents résultats trimestriels d'Altice (SFR), Bouygues Telecom, Iliad (Free) et Orange montrent que la pression demeure. Certains remettent sur le tapis la question d'un retour à 3 opérateurs (zdnet.com)

• Altice Europe chute lourdement en Bourse. L'inquiétude actuelle des marchés intervient, pour le groupe, au mauvais moment. De fait, les négociations concernant une consolidation du marché des télécoms vont, très probablement, bientôt reprendre (La Tribune)

• Xavier Niel : « Si la prochaine box ne marche pas, c’est de ma faute ». Pour le cofondateur de Free, il est nécessaire de créer une box unique pour rester pertinent sur un marché des télécoms en mutation (nextinpact.com)

Déploiement de la fibre

• SFR choisi par les Pyrénées-Atlantiques pour la fibre optique. Le contrat de 466 millions portera sur une durée de 25 ans, exploitation du réseau compris, les travaux s'élevant à 377 millions d'euros dont 232 pour le réseau initial. Les travaux portant sur un réseau de 226.000 prises, dont 28.000 dès la première année, seront effectués de 2019 à 2024 (Reuters)

Consommateurs

• Résiliations : SFR cache les informations. Des vendeurs ont été mis à pied pour avoir fourni l'adresse du service de résiliation ou le N° de la hotline, le 1023 (Que Choisir)

TÉLÉCOMS-INTERNATIONAL

En Afrique

• Le Kenya, le Burundi, le Soudan du Sud, la Tanzanie, l’Ouganda et le Rwanda envisagent d’unifier leur réglementation TIC et télécoms afin de former un marché régional de 160 millions de consommateurs, capable d’attirer davantage d’Investissements directs étrangers (agenceecofin.com)

• Côte d’Ivoire: l’ARTCI hausse le ton contre la dégradation de la qualité des services télécoms au cours de ces dernières semaines. «En cas de nouveaux manquements constatés, les sanctions pourraient aller de la réduction de durée des licences jusqu’à leur retrait définitif» déclare Bilé Diéméléou/DG de l'Autorité (agenceecofin.com)

En Europe

• Blavatnik's Norway mobile group plans £275m IPO (Financial Times)

Aux Etats-Unis

• Big tech/US tech stocks: returns beat cash burns. Investors should focus more on earnings and less on users (Financial Times)

• Silicon Valley fears Donald Trump's salvo at Beijing will backfire. US tech sector says export controls threaten negative consequence at home (Financial Times)

INTERNET

Net neutralité

• Deutsche Telekom broke EU net-neutrality rules with StrteamOn  service, Cologne court says (Communiqué)

RGPD

RGPD : quel bilan 6 mois après son entrée en application ? Alors que 66% des Français se disent plus sensibles qu’avant à la protection des données, la CNIL continue à recevoir toujours plus de plaintes individuelles ou collectives, 6 mois après l’entrée en application du RGPD (Communiqué CNIL, Correspondance de la presse)

• Les plaintes à la CNIL ont augmenté  de 34% ; les entreprises font le ménage dans leurs fichiers (AFP)

• Le RGPD 6 mois plus tard : tout ça pour ça ? (zdnet.com)

• L'effet du RGPD sur les trackers des applications Android, selon Exodus Privacy (nextinpact.com)

• Pour le PDG d'Apple, les scandales à répétition autour de Facebook et du traitement des données personnelles pourrait pousser le législateur américain à imposer de nouvelles lois (01net.com)

GAFA

• Facebook's future : the new Yahoo ? (The Economist)

• "Sorry" means nothing since so does "we're deleting". Tech giants offer empty apologies because users can't quit (Tech Crunch)

TECHNOLOGIES

8K

• La 8k à la porte de nos salons. La 4K commence à peine à se faire une place auprès des consommateurs que la 8K pointe déjà son nez. Et les premières diffusions sont déjà programmées ! (lematin.ch)

 

SECTEUR POSTAL

Au Canada

• Les services postaux devraient reprendre lundi au Canada après l'adoption en urgence au Parlement d'un projet de loi pour mettre fin à la grève observée depuis un mois par les facteurs, qui menace le commerce en ligne avant les fêtes de fin d'année (AFP)