Décembre

Les titres de la revue de presse du vendredi 7 décembre 2018

RÉGULATION

Arcep

Très haut débit fixe/Observatoire HD THD : Plus de 8,3 millions de personnes ont un accès à un très haut débit, dont plus de la moitié à la fibre optique ; Orange et SFR doivent intensifier le rythme de déploiement de la fibre (La Correspondance de la Presse)

• L’Arcep propose une nouvelle carte de la couverture fibre en France. Cette carte permet de voir si la fibre est déjà disponible dans un immeuble, ou si son raccordement est : prévu, possible sur demande, en cours, à l’étude… Pour chacune des adresses, il est également possible d’obtenir certaines informations avancées : nom de l’opérateur d’infrastructure (en charge du déploiement de la fibre), numéro et état du point de mutualisation (déployé, prévu le cas échéant…), etc  (FreeNews)

• Internet fixe et mobile : les plans de l'Arcep pour casser les murs de ses observatoires. Le régulateur affiche sa logique d'appui sur les collectivités locales et les acteurs privés, qu'il compte responsabiliser par la pratique. Nous avons discuté des plans sur l'Internet fixe avec Guillaume Mellier, le directeur de l'accès fixe et des relations avec les collectivités de l'Arcep (NextInpact)

Aménagement numérique

• Les collectivités toujours sur les dents au sujet de la réouverture du guichet FTHD (Contexte)

• Accélération des déploiements FttH : le secret de la potion magique.  L'Avicca martèle son point de vue sur le guichet, dont le gouvernement n’envisage la réouverture que pour fin 2019 : "Il est temps d’arrêter de semer la zizanie comme Tullius Detritus. Il faut décider de rouvrir et d’abonder le guichet France THD" (Communiqué AVicca)

• Laurent Rojey succède à Antoine Darodes à la tête de l’Agence du numérique (Contexte, La Correspondance de la Presse)

5G/Allemagne

• Germany’s network regulator has warned the government that its auction of fifth-generation mobile licenses could be delayed if operators are forced to offer roaming services in rural areas. These new conditions would “cause considerable legal uncertainty and endanger the auction process”, BNetzA told both ministries in a letter (Reuters)

• Bundesnetzagentur sieht 5G-Auktion in Gefahr. Die Pflicht zum Roaming in unterversorgten ländlichen Gebieten würde "erhebliche Rechtsunsicherheiten verursachen und das 5G-Auktionsverfahren gefährden", mahnt die Bundesnetzagentur. Zwei Bundesministerien sehen das anders (faz.net)

• Germany’s Federal Network Agency Catches Flak For 5G Rules. GSMA has argued that BNetzA’s spectrum licensing conditions could threaten Germany’s ability to develop a 5G network that will allow its manufacturing, industrial, and technology sectors to remain competitive (spectrum.ieee.org)

NUMÉRIQUE

GAFAM

Fiscalité/Taxe GAFA : une nouvelle occasion manquée pour l'Union européenne (Edito/Le Monde)                                                                         

• Le ministre français de l’Economie a annoncé qu’un impôt sur les revenus des géants du numérique sera proposé au vote dès 2019 si les Etats membres ne se mettent pas d’accord d’ici mars. L’Irlande, la Suède et le Danemark rechignent (Libération, Contexte, AFP)                                                                             

Duo de choc : Microsoft vs Apple. En toute discrétion, Microsoft prend le pas sur Apple. En quatre ans, Satya Nadella, DG de Microsoft, a imposé à l’entreprise une cure de jouvence et réussi son recentrage (Challenges)             

Gouvernance : Aux Etats-Unis, les GAFA n’ont qu’à bien se tenir. Les élus démocrates se déchainent contre les pratiques des géants du numérique. Jusqu’à imaginer des mesures antitrust pour limiter leur pouvoir (Challenges)   

Enceintes connectées :Google veut supplanter la radio. Google va lancer un bulletin d'information écoutable à tout moment sur enceintes connectées, susceptible de se substituer à une station de radio classique, et alimenté par plusieurs médias partenaires. Avec l'IA une partie des informations diffusée sera adaptée au profil de l'utilisateur (AFP)                                                                                                            

Protection des données personnelles/Reconnaissance faciale: Microsoft dévoile six principes et appelle à faire en sorte que son utilisation reste soumise à l'Etat de droit (AFP)

IA

• Canada, France will partner on defining AI ethical practices (Politico)

Algorithmes

•  "Les algorithmes sont une arme de domination sociale ; les algorithmes ne sont rien d’autre que des opinions, des préjugés insérés dans des équations mathématiques" : la mathématicienne Cathy O’Neil  nous alerte sur les méfaits des classements automatisés et le pouvoir démesuré pris par les géants du Net (L’Obs)

Startup

• "Ne pas s’avouer vaincu. Les start-up françaises doivent s’attaquer à des marchés qui ne sont pas déjà captés par des Chinois ou des Américains" (Edito/Les Echos)

TÉLÉCOMS-FRANCE

Connectivité

• L’événement de la « zéro G » de Sigfox Ludovic Le Moan, PDG de Sigfox , explique en quoi son réseau très bas débit ou « zéro G » est complémentaire de celui des télécoms. Il vient de signer avec Iliad-Free (Les Echos)

Accès à la fibre

• L’association Illyse cherche 5 520 euros pour payer les frais d’accès au service du RIP des Hauts-de-Seine, THD42. Les conditions tarifaires « semblent confirmer la possibilité de mettre en place un accès associatif à la fibre optique dès début 2019 ». Le montant est indifférent au nombre d’abonnés potentiel (nextinpact.com)

Démarchage téléphonique

• Les députés ont adopté la proposition de loi « visant à encadrer le démarchage téléphonique et à lutter contre les appels frauduleux ». Le texte vient notamment multiplier par cinq les sanctions à l’encontre des professionnels qui ne respectent pas le dispositif d’opposition Bloctel (nextinpact.com)

R&D

• IBM ouvre ses ordinateurs quantiques à l'université de Montpellier (AFP)

Nomination

• Etienne Dugas, réélu à la tête de la fédération InfraNum, annonce de nouvelles ambitions (Communiqué)

TÉLÉCOMS-INTERNATIONAL

Equipementiers

Chine vs USA : Huawei pris dans la guerre entre Washington et Pékin. La numéro 2 du groupe chinois a été arrêtée au Canada, à la demande des Etats-Unis. L’affaire plonge encore un peu plus dans la tourmente le premier équipementier télécoms mondial, déjà exclu de plusieurs marchés pour des raisons de sécurité. La récente trêve commerciale entre la Chine et les Etats-Unis est fragilisée. La presse chinoise fustige l'attitude "de voyou" des USA (Les Echos, La Tribune, AFP, Le Figaro)

• Les autorités françaises temporisent. La probabilité que Paris suive Washington sur ce dossier est minime. Une forme de statu quo s’est imposée depuis quelques années. Les équipements de Huawei ont leur place dans les réseauxréseaux français, à condition de respecter quelques conditions (Les Echos)

• L’affaire Huawei accélère le changement de régime des marchés boursiers. La pression mise par les Etats-Unis sur Huawei, boycotté par l’Australie, la Nouvelle-Zélande et le Royaume-Uni, a provoqué jeudi une panique désordonnée dans les valeurs technologiques (Crible/Les Echos)

• Le Japon va interdire les équipements de Huawei et de ZTE (AFP)

• Huawei Reveals the Real Trade War With China. The subtle, far-sighted nature of this approach suggests that the impetus for the high-tech trade war goes far beyond what Trump, with his focus on tariffs and old-line manufacturing industries, would think of. It seems likely that U.S. tech companies, as well as the military intelligence communities, are influencing policy here as well. In fact, more systematic efforts to block Chinese access to U.S. components are in the works. The Export Control Reform Act, passed this summer, increased regulatory oversight of U.S. exports of “emerging” and “foundational” technologies deemed to have national-security importance. Although national security is certainly a concern, it’s generally hard to separate high-tech industrial and corporate dominance from military dominance, so this too should be seen as part of the trade war. A second weapon in the high-tech trade war is investment restrictions. The Trump administration has greatly expanded its power to block Chinese investments in U.S. technology companies, through the Committee on Foreign Investment in the United States. CFIUS has already canceled a bunch of Chinese deals (Bloomberg opinion)

• Derrière Huawei, la peur américaine de l'espionnage chinois (AFP)

Finlande : HMD croit toujours à l’avenir de Nokia dans les mobiles. Deux ans après sa reprise par une petite start-up locale, l’activité mobile de Nokia est cependant encore loin d’avoir retrouvé sa gloire passée (Les Echos)

Opérateurs

Le Burkina Fasoouvre l'accès à la licence télécoms neutre pour anticiper sur les évolutions technologiques. D’après le gouvernement, « l’adoption des décrets permet de fixer d’une manière générale, la durée des licences individuelles à 15 ans au maximum sous réserve de certaines mesures incitatives qui peuvent être accordées par l’Etat. La licence individuelle technologiquement neutre remplace les autres licences individuelles déjà octroyées aux titulaires » (agenceecofin.com)

Pannes : GB : énorme panne jeudi chez O2 dû à un dysfonctionnement lié à un logiciel d'Ericsson, le service a été rétabli ; Japon : panne général du réseau mobile de Softbank, juste avant l'entrée en Bourse (AFP)

INTERNET

RGPP

• Selon Syntec Numérique, le RGPD stimule la croissance du numérique (AFP)