Revue de presse

Les titres de la presse du jeudi 2 novembre 2017

RÉGULATION

PPL déploiement THD des RIP

• Les sénateurs veulent la création d’une nouvelle autorité publique pour gérer les demandes de déploiement de réseau. Le sénateur Patrick Chaize déposera dans les prochains jours sa proposition de loi visant à sécuriser les investissements publics. Elle comprendra notamment la création d’une autorité organisatrice chargée de gérer les demandes de déploiement de réseaux très haut débit afin de redonner la main aux collectivités locales  (Univers Freebox)                                                                         

Déploiement du FttH

• La FIRIP aurait exclu SFR pour des « propos anti-RIP », SFR ayant menacé de déployer son réseau en parallèle des réseaux publics financés par les collectivités et l’Etat (Les Echos)                                                                                                                                           

• Point de vue : « SFR a un réel pouvoir de nuisance car il n’y a pas de coercition possible ». Altice-SFR affirme pouvoir fibrer tout le pays sans argent public. Trois questions à Christope Michelet, président d’un cabinet de conseil, qui décrypte le sens de ces affirmations et en évalue la faisabilité (La Gazette des Communes)                                                                                                                             

• Le très haut débit arrive en Charente-Maritime. Le Département sera intégralement couvert en 2022. Orange met 281 millions d’euros sur la table, en complément de la contribution publique de 45,6 millions d’euros réparties entre l’Europe (14,5M€), l’Etat (15,6€) la Région (4,7M€) et le Département (10,8M€) (aqui.fr)                                                                                                                                

• Aménagement du territoire : le THD, réseau de base de la ville et des territoires. Le sujet a remué les collectivités cet été. Enquête et témoignages (Smart City Mag.)                                                     

• France Stratégie lance un guide d'évaluation de l'impact du THD (Smart City Mag.)                             

• Objectif 2020 pour la 5G (Smart City Mag.)                                                                                  

Berec

• Le Conseil européen confirme la structure bicéphale du Berec (Contexte, Politico)                               

• Faciliter la connectivité mobile dans les zones difficiles : le Berec consulte. Le Berec publie un projet de rapport avec le Radio Spectrum Policy Group (RSPG) sur les problèmes de connectivité à l’intérieur des bâtiments, dans les transports, les zones non rentables et d’autres zones difficilement couvertes. Le document, qui récence des solutions préconisées dans différents Etats, est en consultation jusqu’au 28 novembre. On y lit notamment que la réglementation européenne sur l’efficacité énergétique des bâtiments, en cours d’adoption, pourrait contribuer à une moins bonne couverture mobile intérieure, les signaux radio étant davantage atténués dans les bâtiments plus efficients. Même chose dans les trains où les matériaux utilisés pour mieux réguler la température compliquent la réception des signaux  (Contexte, MLex, Communiqué Berec)

Net neutralité

• France : "Donc le réseau WiFi des #TGV, pardon, #Inoui, est un grand Intranet, qui ne donne pas accès à tout Internet. Sans grande transparence" : un tweet d'Alexandre Archambault

• Sweden : Net neutrality 'meaningless' in European telco space. Telia is fighting a legal battle linked to zero rating, but says outcome will have no impact on its business (MLex, Total Telecom)

Accessibilité

• Le Canada ouvre un service de relais vidéo pour les sourds (communiqué du CRTC)

 

NUMÉRIQUE

Du côté du gouvernement

• Mise en œuvre de la loi Numérique, modernisation de l’action publique, etc : nos questions à Mounir Mahjoubi (nextinpact.com)

• Open data : mais que faut-il pour que l'Etat se mette à la transparence (? (nextinpact.com)

Objets connectés

• MEP say Commission's plan for connected cars need deadlines (Politico)

• Selon Samsung, le smartphone sera bientôt inutile. Leur place sera occupée par un réseau d’appareils intelligents connectés à l’Internet. Les besoins des consommateurs seront mieux assouvis par l’utilisation d’un assistant numérique et de l’intelligence artificielle (fr.express.live)

Plateforme/investisseurs

• Uber-SoftBank Deal In Jeopardy Over Spat About Kalanick’s Role. The fresh infighting shows how Mr. Kalanick’s role continues to loom over the ride-hailing giant (Wall Str. jal)

Débats & idées

• "Pourquoi la bulle des monnaie virtuelles va éclater" : par Kenneth Rogoff/professeur d'économie-Université Harvard (Les Echos)

 

TÉLÉPHONIE MOBILE

4G

• La France dans le bas du classement mondial sur le débit et la couverture 4G. Selon une étude d’Open Signal basée sur des données collectées de juillet à octobre 2017 sur 200 opérateurs dans 77 pays, la France serait placée en 64ème position pour la couverture et 35ème en termes de débits (avec un débit moyen de 22,66bit/s) (Univers Freebox)

Equipementiers

• En guerre contre Qualcomm, Apple pourrait se fournir en puces chez Intel et MediaTek pour ses prochains iPhone et iPad (latribune.fr, Financial Times, Les Echos)

Terminaux

• L'iPhone X de luxe, conçu pour le 10ème anniversaire du smartphone, sera dans les rayons demain (AFP)

 

TÉLÉCOMS - FRANCE

Lancement d'Orange Bank

• Orange Bank, le pari historique de Stéphane Richard. L’opérateur télécoms lance ce jour sa banque en ligne 100 % mobile et quasi gratuite et vise 2 millions de clients d’ici à dix ans. Ce lancement constitue la première incursion sur le terrain bancaire en France d'un géant des télécoms et la première entrée de longue date d'un acteur de cette taille sur ce marché. Les services financiers sur mobile "offrent des perspectives de croissance importantes", assure le groupe (lemonde.fr, Les Echos, Le Figaro, Communiqué Orange)

• Orange bouscule le paysage bancaire avec une offre très agressive. "Le principe, c’est qu’elle est vraiment gratuite" : interview de Stéphane Richard (Le Parisien)

• Comment les grandes banques se sont préparées à ce lancement (Les Echos)

• Révolution digitale : les banques françaises en plein travaux (Les Echos)

• Orange met (enfin) sa banque sur orbite. Évoquée en 2015 par Stéphane Richard, son PDG, l'irruption de l'opérateur dans la banque en ligne avait été enclenchée en 2016 avec l'acquisition des activités bancaires de Groupama. L'opérateur mise sur l'innovation (solde en temps réel, virement par SMS), son réseau de boutiques et ses 31 millions de clients mobiles (bfmbusiness.bfmtv.com)

• Orange Bank débarque aujourd'hui, après une multitude de "néobanques" arrivées sur le marché ces trois dernières années, de Compte Nickel à Morning, en passant par C-zam et N26 (latribune.fr)

• Comme Orange Bank, ces telcos sont devenus banquiers. Des opérateurs étrangers ont déjà lancé des services bancaires avec plus ou moins de succès. Sélection des exemples les plus marquants (journaldunet.com)

• Face à Orange Bank, les grandes banques contre-attaquent. Le Crédit agricole va proposer une offre low cost. Le Crédit mutuel lance un forfait bancaire intégrant l’abonnement téléphonique (lemonde.fr)

• Orange espère ringardiser les établissements traditionnels.

- Point de vue : « la déferlante actuelle pourrait accroître la multibancarisation »

- IA : L’automatisation des services bancaires menace même les postes qualifiés

- En France, 20% des emplois bancaires menacés d’ici à 2020

- Les fermetures d’agences en zones rurales provoquent la colère des habitants (Libération)

Marché Entreprises

• B.duo : Bouygues Telecom maintient le service provisoirement, suite à la grogne des pros qui déposés plainte à l'Afutt ou ont alerté l'Arcep. L'opérateur avait décidé de fermer le service qui permet d'associer deux numéros sur la même carte SIM sans proposer de solution de repli (zdnet.fr)

Sécurité des réseaux

• SFR : la faille à un million (de box). De mars à mai 2017, les box et les serveurs vitaux de l'opérateur pouvaient être contrôlés par des hackers. Les failles ont été corrigées (lepoint.fr)

Equipementiers

• Gemalto : la descente aux enfers du roi de la carte à puces. Confronté à la faiblesse de ses marchés, le groupe réduit ses coûts et se cherche un avenir dans les documents d'identité, la sécurité des entreprises, l'IoT etc. L'enjeu est de prendre le prochain train de l'innovation (Le Monde)

Nominations

• Nomination des députés membres de la Commission supérieure du numérique et des Postes (Contexte)

 

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Equipementiers

• Conforté par ses résultats, Samsung remanie son équipe dirigeante (Le Figaro, Les Echos, Financial Times)

 

INTERNET

GAFA

• Facebook, qui continue à faire des milliards de bénéfices chaque trimestre, a une nouvelle fois clamé sa volonté de lutter contre la désinformation, en promettant des investissements massifs qui devraient affaiblir sa rentabilité (AFP)

• Etats-Unis : les géants de l’Internet bousculés au Congrès. Les représentants de Facebook, Google et Twitter ont été entendus sur l’ingérence russe dans l’élection 2016. Ils ont été critiqués par leur retard à prendre la mesure d’un phénomène qui selon les élus menace la démocratie américaine (Le Monde, AFP, Politico)

• Facebook’s Mark Zuckerberg Makes Another Appearance in China (Wall Str. jal)

• Amazon fait trembler les pharmacies américaines. L'e-commerçant a obtenu des licences pour la distribution de médicaments sur ordonnances dans plusieurs Etats américains (Le Monde)

• Publicité en ligne : Amazon déjà plus fort que Twitter et Snapchat (Les Echos)

Chine

• China Literature, la plateforme de livres numériques opérée par Tencent, est parvenue à lever 1,1 milliard de dollars à l'occasion de son introduction à la Bourse de Hong Kong, où elle sera cotée la semaine prochaine (AFP)

Ciblage publicitaire

• Criteo : bond du bénéfice 3T mais prévisions décevantes (AFP)

 

SECTEUR POSTAL

Projet de règlement européen sur le colis transfrontière

• EU proposes amended bill on cross-border goods sales to include offline sales (MLex, Politico)

Livraisons de colis au Pays-Bas

• Alors que les fêtes de fin d'année approchent, la livraison de colis est menacée, du fait d'un manque de personnel chez les transporteurs (De Telegraaf)