Revue de presse

Les titres de la presse du vendredi 16 septembre 2016

RÉGULATION

Union européenne / Aide d’Etat / Plan France Très Haut Débit

• Très haut débit en France: bientôt "une décision positive" de l'UE. La commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager, a affirmé jeudi que Bruxelles pourrait prendre bientôt "une décision positive" concernant le plan France Très Haut Débit qui vise une couverture intégrale du territoire d'ici à 2022.  "Nous sommes dans la phase de finalisation (de l'étude), de sorte que nous pouvons prendre bientôt une décision positive", a affirmé la commissaire en réponse à une question sur ce projet.  Elle a salué la collaboration avec les autorités françaises et estimé qu'une partie du projet n'avait pas posé de problème, tandis qu'une autre "avait été plus compliquée". (AFP, Contexte)

Union européenne / Révision du cadre

• Le Berec rejette les nouveaux pouvoirs que lui donnerait le projet de “code télécoms ». L’accueil réservé par l’Office des régulateurs européens à la réforme télécoms européenne est plutôt glacial. « Toute forme de centralisation inutile doit être évitée », explique le Berec dans un communiqué. La Commission ne doit « dans aucun cas remplacer les compétences primaires des régulateurs pour définir des remèdes applicables aux marchés nationaux ». La subsidiarité doit également jouer lors du déploiement de la 5G. En revanche, les régulateurs veulent plus de règles pour contrôler les marchés oligopolistiques. (Contexte, Communiqué BEREC)

• Le nouveau paquet télécoms trace sa route en Europe. Dans les grandes lignes, la réforme vise à apporter une connectivité d’au moins 100 Mbit/s à tous les foyers, urbain comme ruraux, des pays de l’Union en 2025 au plus tard, avec une technologie qui pourra évoluer vers le 1 Gbit/s. La Commission espère une adoption des textes avant fin 2017 pour une transposition dans chacun des pays avant 2020 (Silicon)

• Selon AccessNow, le « code télécoms » contredit les règles de neutralité du net. L’ONG de défense des droits sur internet relève que la Commission veut mettre les opérateurs télécoms à égalité avec les OTT (Skype ou WhatsApp), alors que le contrôle des réseaux leur donne déjà un « avantage significatif ». Avantage que les règles de neutralité du net adoptées récemment devaient justement mitiger. (Contexte, AccessNow)

• Google and Apple Should Give Thanks to Brussels. Yet on closer examination, the tough medicine prescribed by Brussels watchdogs such as antitrust boss Margrethe Vestager may end up doing some good for Amazon, Google, Facebook and Apple. It won't feel that way, but Vestager and co. may spur them to improve business practices and curb some impulses that might ultimately end up self-defeating. The U.S. is meant to hold these giants to account too, but national pride, a laissez-faire regulatory culture, and political influence has blunted it. (Bloomberg)

• Wifi4EU : du Wi-Fi public offert par l’UE s’il ne concurrence pas le privé. La Commission européenne a annoncé le lancement de l'initiative Wifi4EU, qui permettra aux communes de bénéficier d'une aide de l'UE pour proposer des réseaux Wi-Fi publics là où aucun réseau ouvert n'est disponible. (Numerama)

Union européenne / Abus de position dominante / Apple

• Margrethe Vestager inflexible face à Apple. «Dame de fer», «super-héroïne», «bête noire des multinationales»… Margrethe Vestager collectionne les surnoms dans la presse, et pourrait en gagner un nouveau cette semaine: celui de trouble-fête. La commissaire européenne à la Concurrence multiplie les prises de parole, deux semaines après sa décision de forcer l'Irlande à réclamer plus de 13 milliards d'euros d'impôts non payés à Apple. Mercredi, deux jours avant la sortie du nouvel iPhone 7, elle a bénéficié d'un rare plébiscite au Parlement européen, réuni en session plénière pour un débat à propos de l'affaire Apple (Le Figaro)

• How Vestager took a bite out of Apple (Politico)

Union européenne / Abus de position dominante / e-commerce

• Concurrence : l'e-commerce dans le viseur de Bruxelles. Les plates-formes de commerce en ligne et les fabricants distribuant leurs produits par Internet sont prévenus : la redoutable Margrethe Vestager a les yeux rivés sur eux. Jeudi, présentant les conclusions préliminaires d'une vaste enquête lancée dans l'Union en mai 2015, elle a prévenu qu'elle pourrait « entreprendre des actions » contre des commerçants en ligne « abusant de leur position dominante » ou instaurant des « pratiques commerciales anticoncurrentielles ». L'enquête, dont le rapport final est attendu pour le premier trimestre 2017, a été menée auprès de 1.800 entreprises opérant dans le commerce en ligne, via leurs propres sites ou via des plates-formes type Amazon, avec quelque 8.000 contrats de distribution épluchés. Principal constat du prérapport publié : alors que plus d'un adulte européen sur deux a fait au moins un achat en ligne en 2015, les pratiques de certaines entreprises « peuvent empêcher les consommateurs de profiter pleinement des bienfaits du commerce électronique, qui se traduisent par un choix élargi et des prix moins élevés ». (Communiqué de la Commission, Contexte, Wall Street Journal, Les Echos)

• Commission finds Europe’s online retailers restricted, consumer choices limited (Politico)

• La commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager, a laissé entendre à Paris qu'elle "pourrait entreprendre des actions" contre des commerces en ligne abusant de leur position dominante dans l'UE, sans toutefois nommer une entreprise particulière. (AFP)

• Commission’s antitrust investigation targets geo-blocking (Politico)

Net Neutralité / USA vs UE

• Comparaison des règles européennes et américaines. Une étude du Colorado Technology Law Journal analyse les points communs et les différences entre les deux régimes, tous deux récents. Le Berec a présenté fin août ses lignes directrices finales, après le vote du nouveau règlement en novembre 2015. La FCC a adopté le sien en février 2015. Une analyse de Scott Marcus (Contexte)

Arcep / Marché B2B

• Des opérateurs alternatifs interpellent l’Arcep. Dans une lettre à destination de l’Arcep, Nerim, Sewan et Alphalink veulent démontrer au régulateur l’important que peuvent jouer les opérateurs alternatifs sur le marché des offres de très haut débit à destination des entreprises. Pour le trio, l’Arcep ne prend pas en compte la totalité des acteurs du marché dans sa réflexion. (Le journal des télécoms)

NUMÉRIQUE

Etats-Unis

• La numéro 2 de Facebook, future ministre de l'économie américaine ? Sheryl Sandberg, numéro deux de Facebook et véritable icône de la Silicon Valley serait pressentie pour devenir secrétaire d'État au Trésor d'Hillary Clinton si la candidate démocrate était élue présidente. (BFM TV Eco)

Blockchain

• L'enjeu de la blockchain pour nos sociétés par Alexandre Stachtchenko et Claire Balva, cofondateurs de Blockchain France. (Challenges)

• Ripple, la blockchain qui secoue la finance mondiale. La start-up vient de lever 55 millions de dollars et compte 15 des plus grandes banques du monde comme clients. Son secret ? Révolutionner les transferts bancaires internationaux. (JDN)

Cloud

• La stat-up française Aircall, qui propose ses services de téléphonie dans le cloud aux entreprises, a annoncé jeudi avoir levé 8 millions de dollars. (AFP)

• Box s'allie avec son concurrent Google pour s'imposer dans le cloud. Moins connu que Dropbox, l'américain veut grossir en segmentant son offre et en développant l'international. Après un accord il y a deux ans avec Microsoft, le spécialiste du stockage dans le cloud multiplie les partenariats. (Les Echos)

Start up

• Onze pépites française à l’assaut de la Chine. Business France et bpifrance emmènent les jeunes pousses lauréates deux semaines en immersion en Chine (Les Echos)

IoT

• Wireless patent-licensing platform aims to drive IoT ecosystem. KPN, Ericsson, Qualcomm, ZTE, InterDigital to provide access to their standard-essential patents via Avanci's single licence. (Total Telecom)

Economie numérique et fracture numérique

• Dans les nouvelles mobilités aussi, la fracture numérique se creuse. Autopartage, covoiturage et location entre particuliers sont particulièrement adaptés aux zones peu denses du territoire français. Mais c'est dans les grandes aires urbaines qu'ils sont le plus plébiscités. Un paradoxe pointé par l'Observatoire des nouvelles mobilités dans son deuxième rapport. (Usine Digitale)

TÉLÉPHONIE MOBILE

5G

• La 5G en ligne de mire de Qualcomm. Retour, avec Qualcomm, sur les enjeux de la 5G pour les industries et la stratégie du fournisseur pour y répondre, en Europe notamment. (Silicon)

Terminaux

• L'iPhone 7 déjà en rupture de stock. Le dernier-né d’Apple sort aujourd’hui mais, faute de stocks suffisants, les amateurs devront patienter. (Le Parisien)

• En vente à compter de ce vendredi, l’iPhone7 est déjà plébiscité. Aux Etats-Unis, comme en France, les précommandes battent déjà des records (Les Echos)

• Apple table sur le lancement de son nouvel iPhone 7 vendredi pour trouver un nouveau souffle sur le marché des smartphones au moment où son concurrent Samsung est en pleine déroute. (AFP)

• Samsung tenté d'anticiper le lancement du Galaxy S8 ? C'est en tout cas l'avis de certains analystes qui estiment que le numéro un mondial ne doit pas attendre février prochain. Objectif : faire oublier le fiasco Note 7. (ZDNet)

• Les Etats-Unis ont annoncé jeudi le rappel d'un million de smartphones de modèle Galaxy Note 7 de Samsung achetés avant le 15 septembre parce qu'ils présentent des risques d'explosion, mettant la pression sur le groupe sud-coréen. (AFP)

TÉLÉCOMS - FRANCE

FttH / RiP

• +38% de prises FTTH en un an, les RIP en manque de mutualisation. L'observatoire des marchés et communications électroniques de l'Arcep a publié ses statistiques trimestrielles de l'internet fixe. La progression du très haut débit est constante, avec +53% d'abonnements au FTTH en un an. Au 30 juin 2016 on comptait environ 6,5 millions de prises FTTH installées, dont 42% en zones peu denses. Les RIP ont équipé en tout 14% des prises FTTH sur le territoire. En zones peu denses, où l'initiative publique est cruciale, les RIP peinent dans leur commercialisation. Seules 23% des prises FTTH bénéficient de l'offre de plusieurs opérateurs au point de mutualisation. Ce taux, estimé à 30% lors du dernier rapport, a dû être revu à la baisse après correction de bévues statistiques. (Localtis)

• Le Département du Gers confie à Orange la conception, la réalisation et l’exploitation du réseau public départemental en fibre optique. Ce réseau dont pourront bénéficier dans une première phase 82 communes, constitue la deuxième phase du projet Gers Numérique, après le programme de montée en débit sur le réseau cuivre, attribué à Orange en septembre 2014, concernant 131 communes du Gers. (Communiqué Orange)

Câbles sous-marins

• Marseille va-t-elle devenir un hub numérique mondial ? Marseille est un carrefour pour les câbles sous-marins qui partent vers l’Afrique et l’Asie. Le groupe néerlandais Interxion veut y investir 200 millions d’euros pour construire un nouveau data center. Il affirme que la ville deviendra ainsi un hub mondial au même titre que Singapour ou Miami. (Challenges)

Opérateurs

• Bouygues Telecom réorganise son état-major. L'opérateur de télécoms Bouygues Telecom, filiale du groupe Bouygues, a annoncé jeudi une évolution de la composition de son comité de direction générale, marquée notamment par la nomination au poste de Directeur général adjoint de Didier Casas, jusqu'ici secrétaire général. (Communiqué Bouygues Telecom, AFP)

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Asie

• La Chine et l'Inde sont désormais les plus grands marchés  de l'Internet au monde devant les Etats-Unis. La Commission des Nations Unies sur le large bande publie de nouvelles données par pays sur l'accès au large bande dans le monde. L'Inde a dépassé les Etats-Unis pour devenir le deuxième marché de l'Internet au monde, avec 333 millions d'utilisateurs, loin derrière la Chine et ses 721 millions d'internautes. Six pays, dont la Chine et l'Inde, rassemblent à eux seuls 55% des habitants de la planète qui n'ont toujours pas accès à l'Internet, du fait de la taille de leur population. (Communiqué UIT, Le Figaro, La Tribune, AFP)

Opérateurs

• Telecom Italia CEO plays down Iliad's impending Italy launch. Flavio Cattaneo says Xavier Niel won't be able to repeat the same strategy that Free Mobile used to shake up France. (Total Telecom)

• Reliance and Aircel complete $5.2bn merger (Financial Times)

• L'opérateur télécoms suédois Telia, visé par des enquêtes pour corruption en Ouzbékistan, a annoncé jeudi avoir reçu des autorités américaines et néerlandaises une proposition d'accord assortie d'une forte amende de 1,4 milliard de dollars. (AFP, Politico, Wall Street Journal, Financial Times)

INTERNET

New York / Bornes internet

• New York désactive ses bornes Internet : trop de porno consulté. La ville de New York a dû renoncer à des tablettes publiques qui donnaient accès à internet, après que des utilisateurs passaient des heures à les utiliser, notamment pour regarder des sites pornographiques. (Numerama)

Google

• L'Indonésie va lancer une enquête sur les pratiques de Google en matière d'impôts après que le groupe américain a refusé de coopérer avec les autorités fiscales du pays, a annoncé jeudi un responsable à Jakarta. (AFP)

CONTENUS

Droit d’auteur

• La CJUE met à mort le Wi-Fi public anonyme, au nom du droit d’auteur. La Cour de Justice de l'Union européenne (CJUE) a jugé contre l'avis de son avocat général, en estimant que tout professionnel qui met à disposition un réseau Wi-Fi doit le sécuriser et recueillir l'identité réelle de leurs utilisateurs. (Numerama, Contexte, Politico)

• La France pas très convaincue par la réforme européenne du droit d’auteur (Contexte)

• YouTube pourrait devoir faire la police des contenus. Un projet de directive européenne pourrait donner raison aux propriétaires de contenus. Les plates-formes en ligne comme YouTube et Dailymotion pourraient bientôt devoir se transformer en police des contenus. C'est en tout cas ce que réclament les propriétaires de vidéos ou de musiques depuis plusieurs années. Et ils pourraient avoir trouvé une oreille attentive auprès de la Commission européenne. (Les Echos)

Netflix et le câble

• Liberty Global strikes worldwide partnership with Netflix. OTT streaming app to be made available to Liberty Global customers across 30 countries. (Total Telecom)