Revue de presse

Les titres de la presse du mercredi 26 octobre 2016

RÉGULATION

5G

• No 5G momemtum in 2020 say experts. Figures from a range of industries at a debate in London mostly agreed that 2020 will see the introduction of Mimo and more carrier aggregation services, but that mmwave networks will not exist until at least 2025. They were also skeptical about IoT services using 5G (Policy Tracker)

Aide d’Etat

• Orange in the EJC. The telecoms operator appealed a 2011 Commission state-aid decision that ordered it to top-up its unemployment insurance payments. We will send a news alert when the ECJ decision is announced (Politico)

Tarifs

• Orange, Altitude Infrastructure settle competition dispute over tariffs at the Paris commercial court. Altitude Infrastructure has settled a competition dispute over tariffs with Orange, according to the latter’s company records. The operator dropped its lawsuit – filed at the Paris Commercial Court – and a complaint with the French competition Authority (MLex)

Union européenne

               . Mobile Roaming

• MEP will meet today in a bid to agree on the maximum price that telcos can charge each other as customers roam across networks (Politico)

• Ministers to get involved, too (Politico)

               . Protection des données personnelles

• Digital content rapporteurs "agree to disagree" (Politico)

• 2017's digital menu : data protection and implementation (Politico)

               . Concurrence

• Deutsche Yelekom and O2's Czech units face European Commission antitrust probe (Politico)

Royaume-Uni

               . Protection des consommateurs

• Vodafone will be fined a total of £4,625,000 by Ofcom for serious and sustained breaches of consumer protection rules (Communiqué Ofcom, Reuters)

               . Brexit

• UK government fights back to keep Fin Tech firms (Politico)

 

NUMÉRIQUE

Idée/Economie

• « La cinquième bulle » : un petit lexique de la Silicon Valley. Depuis 1975, les Etats-Unis ont connu quatre krachs spéculatifs. Les startups du numérique seront le carburant de la prochaine (lemonde.fr)

French Tech

• La French Tech au CES 2017, c'est déjà un succès. Davantage de start-up, davantage de grands groupes, davantage d'awards: la French Tech ne fera pas le voyage pour rien du 5 au 8 janvier 2017 pour le 50e CES de Las Vegas. Lors du CES Unveiled Paris ce 25 octobre 2016, les futurs exposants ont présenté leurs innovations  (usine-digitale.fr)

IoT

• Intel dope sa puce pour les objets connectés. Le géant vise la voiture connectée, les équipements industriels et les caméras numériques (Les Echos)

• Qui fabriquera les voitures de demain ? Des géants du numérique aux spécialistes de la mobilité, de nouveaux acteurs promettent de sortir leur propre véhicule d’ici à quelques années. Une menace bien intégrée par les constructeurs traditionnels, qui cherchent la parade en prenant le virage technologique (Les Echos)

• IoT et automobile : sur la route de l'autonomie (silicon.fr)

• USA : première livraison assurée par un camion sans chauffeur d'Otto, filiale d'Uber (AFP)

• L’effondrement des ventes de montres connectées. Le marché a été divisé par deux en un an. Apple, numéro un, n’échappe pas à la crise (Le Figaro)

Santé 2.0

• Pourquoi nos pépites de l’e-santé partent à l’étranger. Alors que les nouvelles technologies sont en train de révolutionner la santé. Fondé sur un système de soins à la réputation mondiale, notre secteur de la santé fourmille d’entreprises innovantes… qui finissent par s’exiler faute de capitaux et étouffées par une réglementation trop envahissante (Les Echos)

 

TÉLÉPHONIE MOBILE

Couverture

• Zones blanches : c’est aussi à l’intérieur des bâtiments ! Par Jean-Hyacinthe d’Ussel, Directeur des relations opérateurs chez Hub One (itrmobiles.com)

Equipementiers

• BlackBerry n’abdique pas et lance un nouveau smartphone haut de gamme, le DTEK60. A l'avenir, le canadien va déléguer la production et la commercialisation de ses mobiles à ses futurs partenaires (Les Echos)

 

TÉLÉCOMS - FRANCE

Consommateurs/la qualité de service de SFR épinglée par 60 millions de consommateurs

• Conséquence des désagréments rencontrés par les clients de l'opérateur dans ces divers domaines, 38% des abonnés seraient insatisfaits, selon une enquête réalisée par l'association de consommateurs auprès de ses adhérents, une proportion bien supérieure à celle des concurrents de SFR. Si le réseau a semblé être une préoccupation importante jusqu'à récemment, le sujet semble passer désormais au second plan, relégué derrière les multiples hausses de tarif durant l'année et une relation client parfois défaillante. Concernant les tarifs, 60 millions de consommateurs rappelle ainsi que "la plupart des clients box ont subi trois modifications depuis le début de l'année. La dernière en date, celle du 13 août, rendant payante la location de la box". "Il est vrai qu'il y a eu quelques hausses de prix durant l'année", admet SFR, "nous lancions en parallèle une stratégie d'offres premium" intégrées peu à peu au catalogue (AFP, Les Echos)

• L’exaspération des clients à son comble (zdnet.fr)

• Les clients de SFR voient rouge (silicon.fr)

• 2,5 millions de résiliations en deux ans  (Huffington Post)

• Les clients de SFR noyés sous un déluge de problèmes. L'Afutt abonde dans le même sens, Bercy place l'opérateur sous surveillance (nextinpact.com)

• 38% des abonnés insatisfaits (Le Point, latribune.fr, Les Numériques)

• Free satisfait ses clients sur le mobile et le fixe, alors que SFR perd pied (universfreebox.com)

Résultats financiers d'Orange

• Orange accélère sa croissance dans le très haut débit fixe et mobile. Grâce à la fibre, Orange est, pour la première fois depuis 2011, parvenu à augmenter son revenu moyen par abonné à l’internet fixe à 33,20 euros (Le Figaro)

• L’Espagne profite à Orange, qui fait mieux au troisième trimestre. En France, le marché reste difficile, mais les résultats de l’opérateur s’améliorent (Les Echos)

• Orange Q3 revenue edges higher on Spain, Africa growth. Sales at French incumbent’s domestic operation dip slightly due to lower roaming rates  (totaltele.com)

• Les revenus d'Orange baissent en France, le nombre d'abonnés fixe et mobile explose (nextinpact.com)

• Les résultats d'Orange, conformes aux attentes, rassurent les investisseurs (AFP, communiqué)

Accessibilité

• Les opérateurs télécoms poursuivent leurs actions à destination des personnes handicapées. Le 4ème bilan de la Charte d’Engagements Volontaires des Opérateurs pour l’Accès des Personnes Handicapées aux Communications Electroniques a été présenté, ce lundi 24 octobre, par la Fédération française des télécoms devant le Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées (CNCPH) en présence des opérateurs (Communiqué FFT)

Très haut débit

• Q/R : le plan national de déploiement du très haut débit concerne-t-il les zones rurales ? (La Gazette)

Social

• Free boxe ses représentants syndicaux (Le Canard Enchaîné)

 

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

AT&T-Time Warner

• Le méga-projet de mariage entre AT&T et Time Warner est une nouvelle illustration des efforts des grands acteurs traditionnels de la télévision pour demeurer pertinents à l'heure où les spectateurs se tournent de plus en plus vers internet (AFP)

• AT&T's Media Dream Gives Yield Chasers Nightmares (Bloomberg)

• AT&T aims to break from streaming crowd with Time Warner (Reuters)

• At&T CEO says Time Warner deal not about raising prices (Wall Str. jal)

Résultats financiers

• Telenor a quasiment triplé sa perte nette au troisième trimestre à 4,8 milliards de couronnes (535,2 millions d'euros), sous le poids de dépréciations (AFP)

Italie

• Italy approves 3 Italia/Wind tie-up. But report claims government's budget plan could jeopardise the merger altogether (totaltele.com)

• Une voie semée d’embûches pour Iliad en Italie. L’Italie a approuvé la fusion entre 3 Italia (Hutchison) et Wind. Un feu vert qui suit celui de la Commission européenne. À titre de concession, 3 Italia et Wind devaient céder des fréquences à Free, ce qui lui permettrait d’entrer sur le marché italien. Un problème toutefois : Free pourrait reconsidérer son offre s’il doit débourser jusqu’à 300 millions d’euros pour les licences, comme semble le prévoir le projet de budget italien (Contexte)

• Italy’s state-owned infrastructure firm Infratel will launch the third and final lot of tenders to build a national high-speed broadband network in digital divide areas by the end of the year (telecompaper.com)

GAFA

• Première baisse du chiffre d'affaires pour Apple depuis 2011. Le repli s’explique essentiellement par les performances commerciales mitigées de l’iPhone, qui représente plus de 60 % des recettes de la firme. L’Apple Watch a vu ses ventes plonger depuis le début de l’année. Les seuls rayons de soleil viennent des services comme ApplePay (paiement mobile), Apple Music (streaming musical) et iCloud (stockage en ligne). Entre juillet et septembre, ils ont généré 6,3 milliards de dollars de chiffre d’affaires, en hausse de 24 %. A défaut de vendre toujours plus de terminaux, Apple espère désormais mieux monétiser son parc d’un milliard d’appareils en circulation (lemonde.fr, AFP, Reuters, Les Echos)

Afrique

• Nigeria: la taxe de 9% sur les télécoms envisagée par l’Etat est dangereuse selon GSMA, car elle va augmenter le coût des services pour les consommateurs et risque de porter atteinte aux investissements des opérateurs télécoms (Agence Ecofin)

 

INTERNET

GAFA

               . Google

• Aux Etats-Unis, Google Fiber, annonce la mise en pause des déploiements dans plusieurs villes et des réductions de personnel. L'entreprise annonce vouloir remettre à plat ses choix technologiques. Les réseaux hertziens seraient la prochaine étape (nextinpact.com, AFP)

• Le patron de Google Fiber, Craig Barratt, démissionne (googlefiberblog.blogspot.fr)

               . Amazon

• Amazon étend l'offre de sa livraison express à Paris (Reuters)

Chine

• Chinese internet group's have agreed to share data with chinese government authorities. This raises privacy fears (Financial Times)

Cybersécurité

• La cyberattaque géante qui a paralysé vendredi de nombreux sites internet aux Etats-Unis n'a visiblement pas été perpétrée par un pays étranger mais par un groupe "non étatique", a estimé le coordonnateur du renseignement américain (AFP)