Revue de presse

Les titres de la presse du mardi 1 mars 2016

RÉGULATION

BEREC

• Le Berec a rendu publiques, le 29 février, les lignes directrices sur le roaming dans le cadre des modifications de la législation européenne en la matière adoptées en 2015. L'organisme a aussi mis en ligne une analyse sur le marché du roaming et deux rapports qui guideront son action en vue de la révision du paquet télécoms à venir : l’un sur les services OTT, l’autre sur l’internet des objets (Contexte)

Loi renseignement

• Les oreilles du renseignement bientôt collées contre les antennes 3G et 4G. La France s’apprête à officialiser les dispositifs de surveillance administrative et judiciaire dans les stations de bases utilisés aujourd’hui en matière de téléphonie mobile 3G et 4G. Un projet d’arrêté a été notifié à Bruxelles en ce sens. Fait notable, l’arrêté ne se limite pas seulement aux antennes, mais concerne également les DSLAM, bref tout ce qui peut ou pourra servir à faire de l'interception (nextinpact.com)

Italie

• Telecom scavalca l'Agcom e raddoppia tariffe: torna lo scatto alla risposta. Tim raddoppiano i costi delle chiamate da casa per superare il divieto dell'Agcom di trasformare tutti i clienti a consumo in abbonati flat : dal primo aprile, quindi, il prezzo delle chiamate verso i telefoni fissi e i cellulari nazionali dell'offerta Voce e della linea Isdn (in sostanza coloro che hanno solo la vecchia linea telefonica di base e non hanno quindi aderito alle offerte a forfait) aumenterà da 10 a 20 cent al minuto con uno scatto alla risposta pari a 20 cent. L'ex monopolista punta così a convincere i circa tre milioni di utenti che ancora usano la linea fissa a consumo a convertirsi a una delle nuove tariffe illimitate (repubblica.it)

Crypto-monnaie

• Le Parlement européen appelle à une régulation proportionnée, pour ne pas étouffer l'innovation, des plates-formes d'échange de crypto monnaies. Dans un rapport préliminaire publié le 23 février, le Parlement européen appelle à la création d'un comité dédié aux monnaies virtuelles. Il veut également que les plates-formes où circulent ces crypto devises, dont le fonctionnement est souvent opaque, soient plus étroitement encadrées par la Loi (usine-digitale.fr)

• La blockchain pourrait redonner aux musiciens le pouvoir sur leurs royalties. Une plate-forme de distribution de musique décentralisée, basée sur la blockchain, permettra à ses utilisateurs de payer directement des artistes, qui pourront suivre en détail les données de partage de leurs chansons en ligne (usine-digitale.fr)

Colombie

• Colombia eases telecom infrastructure planning constraints (telecompaper.com)

NUMÉRIQUE

Mutation numérique des métiers

• La ferme digitale fait un carton au Salon de l'agriculture. L’agriculture 2.0 est considérée cette année comme l’un des leviers pour sortir de la crise de l’élevage en France. "Ce n’est pas l’uberisation de l’agriculture, insiste le directeur du salon. Les starts-up présentes au Salon inventent de nouveaux outils prometteurs" (Le Parisien)        

• e-santé : médecine sans frontières. Les promesses de la e-santé sont aussi puissantes que les obstacles pour les mettre en place (Le nouvel Economiste)

• Crise des taxis : le médiateur propose le rachat d'une partie des licences (Les Echos)

• TaxiMedia, une start-up installée à Marseille, lance Mon Appli Taxi, une application déployable par les chauffeurs pour permettre à des particuliers ou des entreprises de réserver le taxi le plus proche. Lancement prévu le 15 mars prochain (Les Echos)

• Comment Françoise Mercadal-Delasalles a mis le numérique au cœur de la stratégie de la Société Générale (usine-digitale.fr)

IoT/objets connectés

• Une place pour les objets connectés. La FNCCR est en train d’organiser un cadre permettant de déployer des objets connectés sur les poteaux électriques (La gazette des communes)

• Voitures connectées: la Commission européenne veut avancer vite. Paul Timmer, directeur à la direction générale consacrée au marché numérique explique dans un blog que d’ici l’été, les feuilles de route sur la 5G et les véhicules connectés seront en phase. De prochains groupes de travail entre Commission, opérateurs télécoms et constructeurs automobiles seront consacrés à la normalisation et à la sécurité (Contexte)

• Ericsson veut sécuriser l’IoT par les services. Cette approche flexible (dont les conditions varient aussi par pays), développée en partenariat avec Intel, à l'avantage de s'adapter à pratiquement toutes les industries (usine-digitale.fr)

• USA: une voiture autonome de Google en partie responsable d'un accident de la route. C'est la première fois que Google admet une part de responsabilité du cerveau informatique automobile dans un accident. "Cet accident est une nouvelle preuve que la technologie de voiture-robot n'est pas prête pour le pilotage autonome et qu'un conducteur humain est nécessaire pour prendre le relais si quelque chose tourne mal", a commenté John Simpson, directeur de l'organisation de consommateurs Consumer Watchdog (AFP)

• IDnomic se concentre sur l'identité numérique. L'entreprise d'Issy-les-Moulineaux fournit des services de certification électronique utilisés pour l'identification numérique de personnes, de terminaux ou d'objets connectés (Les Echos) 

TÉLÉCOMS - FRANCE

Opérateurs

Consolidation

• Vigilante face à la perspective du rapprochement entre Bouygues Telecom et Orange, la Firip demande à l’Etat de garantir une compensation équitable face à la création de ce nouvel ensemble dominant (qui va peser près de 50% des parts de marché et même près de 75% sur le marché Entreprises), et une concurrence réelle et non faussée sur les réseaux en général et sur les RIP en particulier (Communiqué de presse Firip)

• Les abonnés de Bouygues en voie de dispersion. La répartition des clients de l’opérateur entre Orange, SFR et Free a déjà commencé (Challenges)

Succession

• Martin Bouygues prépare sa succession. Le PDG fait entrer fils et neveu au conseil d'administration. La fusion avec Orange, elle, piétine (Le Monde)

Dans le métro parisien

• Métro Optic valorise les fibres optiques de la RATP. L’année dernière, un nouvel opérateur a fait son apparition en Île de France : Métro Optic, qui commercialise ses services sur les fibres optiques de la RATP. Interview avec Pierre Sellier, son directeur général, et Jean-Philippe Marcel, son directeur des opérations et architecte réseau (zdnet.fr)

Consommateurs

• Opposetel va remplacer Pacitel, l'association gérée par la FEVAD, à partir du 1er juin. Suite à la loi Hamon, la liste d'opposition au démarchage téléphonique sera gérée par l'Etat avec une délégation de service public, attribué à la société Opposetel gérée par Eric Huignard, un spécialiste des données de prospection, président de HSK Partners et ancien vice-président de Pacitel, (echosdunet.net)

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Satellites

• SES enregistre un bénéfice net en hausse de 5% à 674 millions d'euros en 2015 (Correspondance de la presse)

Royaume-Uni

• IoD laments UK's lack of broadband ambition (totaltele.com)

Equipementiers

• A chat with ZTE's CEO, Jane Chen (lightreading.com)

• Huawei : Walter Ji est nommé Président de Huawei Consumer Business Group pour l'Europe de l'Ouest (Communiqué)

INTERNET

Données personnelles

Privacy shield

• Restoring trust in transatlantic data flows through strong safeguards : the European Commission has finalised the reform of EU Data protection rules, which apply to all companies providing services on the EU market. The Commission negotiated the EU-U.S. Umbrella Agreement ensuring high data protection standards for data transfers across the Atlantic for law enforcement purposes. The Commission achieved a renewed sound framework for commercial data exchange: the EU-U.S. Privacy Shield (Communiqué Commission européenne, Correspondance de la presse)

• Commission wants EU-US ‘Privacy Shield’ by end of June. The Privacy Shield agreement will replace the Safe Harbour deal (euractiv.com Wall Str. jal)

• Transfert de données : Bruxelles tente de rassurer les sceptiques. La Commission européenne a détaillé son projet de nouveau cadre pour les échanges informatiques transatlantiques. De réels progrès et des questions en suspens (Les Echos)

Protection des données personnelles et sécurité publique

• Apple n’est pas contraint de livrer les données d’un iPhone. Dans une autre affaire que celle de San Bernardino, la justice a estimé que la législation ne pouvait permettre d’imposer à Apple qu’il déverrouille un iPhone afin de livrer les données chiffres aux autorités (AFP, Wall Str. jal)

• Apple contre le FBI : le choc de deux souverainetés. En refusant de décrypter le téléphone d'un présumé terroriste à la demande du FBI, Apple a engagé un combat qui va structurer nos vies et notre droit dans les prochaines années. Il est urgent de définir un droit de souveraineté sur les données conforme à l'ère numérique qui s'ouvre. Le point de vue de Gilles Babinet, "digital champion", représentant de la France pour le numérique auprès de la Commission européenne et de Fabrice Epelboin, co-fondateur de Yogosha (Les Echos)

• Apple prépare une riposte juridique et technologique (Le Monde)

• Eric  Ciotti veut interdire à Apple de vendre l'iPhone en France, si la firme ne coopère pas avec la justice. Dans le cadre de la loi sur la réforme de la procédure pénale, le député a déposé un amendement visant à forcer le déchiffrement des smartphones dans les enquêtes antiterroristes. Selon cet amendement, surnommé «Apple», la violation de cette obligation serait punie d'une amende de 2 millions d'euros et de l'interdiction pendant un an de la commercialisation sur le territoire français des outils de communication du fabricant en infraction (Le Figaro)

Modèle économique/ad-blockers

• Internet : haro sur la publicité. Derrière les ad-blockers, c'est toute l'économie du Web gratuit qui est mis à mal. En danger, les éditeurs cherchent la parade (Le Monde)

Réseaux sociaux

• Comment Facebook sait à quelle heure vous vous couchez et vous vous levez. En récoltant automatiquement les données d'activité de la messagerie de Facebook, un journaliste a pu observer quand ses amis dormaient, et en déduire quand ils avaient fait la fête (Libération)

• A Danish software developer released a new tool that uses Facebook data to shed light on the sleep cycle of friends. Anyone using Facebook when they wake and immediately before bed could be tracked by their friends (washingtonpost.com)

e-commerce

• Amazon va proposer des produits frais à ses clients britanniques. Le géant américain s'allie avec Morrisons, le numéro quatre des supermarchés outre-Manche (Les Echos)

• Le géant du e-commerce au Moyen-Orient Souq.com lève plus de 250 M EUR (AFP)

TECHNOLOGIES

Drones

• Pourquoi la donnée est l'avenir des drones. Encore embryonnaire, le marché des drones professionnels devrait être décuplé d'ici à 2020. Les applications de captation et d'exploitation de données vont devenir majoritaires (Les Echos)

• Le drone livreur n'est pas pour demain : il y a d'abord le rapport entre le poids du drone et la charge qu'il peut transporter, ensuite un problème de réglementation (il faudra sans doute des années avant que les drones soient autorisés à survoler des habitations) et enfin des verrous techniques, car les technologies de vol autonome et d'évitement d'obstacle devront encore progresser. Sans même parler de l'autonomie (Les Echos)

• Les drones professionnels préparent leur envol. Les ventes de ces engins volants, utilisés par les entreprises, les particuliers ou l'armée, ont engrangé près de 8,3 milliards d'euros de vente en 2015 d'après la société de conseil Oliver Wyman. D'ici à 2020, les drones professionnels vont rapporter près de 6 milliards d'euros de chiffre d'affaires, se rapprochant du marché militaire dont les revenus sur la même période sont estimés à 9 milliards d'euros. Sur le plan légal, de nombreux acteurs de l'industrie attendent la publication des recommandations de la Federal Aviation Administration, aux États-Unis, sur la régulation des vols de drones au-dessus des populations (Le Figaro)

CONTENUS

USA

• Le modèle payant pour les journaux en ligne est désormais dominant, selon l'American Press Institute (AFP)

SECTEUR POSTAL

Paiement par reconnaissance vocale

• La Banque Postale généralise le paiement par reconnaissance vocale. La banque a obtenu l'aval de la CNIL pour authentifier les paiements en ligne de ses clients par leur voix (Les Echos, Communiqué La Poste)

• Talk to Pay permet de « diminuer les risques d'utilisation frauduleuse de la carte suite à une perte ou à un vol du support, son cryptogramme visuel étant désactivé et le cryptogramme dynamique devant être généré après authentification du porteur légitime ». Elle aurait déjà été testée avec succès par plus de 600 clients et collaborateurs du groupe. Le service rejoindra PayLib et 3D Secure au rang des solutions de paiement gérées par la Banque Postale au sein de son portefeuille électronique (Communiqué La Poste)

Espagne

• La poste espagnole dans le collimateur de la Commission européenne. Dénoncée par des opérateurs privés, l'entreprise publique de la poste espagnole, Correos, fait l'objet d'une enquête de la Commission européenne. Elle aurait perçu 1,152 milliard d’euros d'aides illégales de la part de l’Etat depuis 2004. Pour les syndicats, "des lobbies privés" veulent "anéantir le secteur public" (Acteurs publics)