Revue de presse

Les titres de la presse du jeudi 19 mai 2016

RÉGULATION

Commission européenne

               Régulation des plateformes et de l'économie collaborative

• The internal market commissioner wants to break down market barriers in Europe and strengthen small businesses. She has slammed member countries that want to shut down or limit Uber and other collaborative economy platforms. This attitude will define her approach to everything from how the Commission will regulate Internet platforms and the sharing economy, set ICT standards and help boost startups (Politico)       

• Projet de communication de la Commission sur l’économie collaborative. Dans ce projet de texte prévu pour juin 2016, Bruxelles insiste sur la nécessité de respecter la législation européenne, et notamment les directives services et e-commerce. Le document distingue les plateformes d’intermédiation, qui doivent être protégées d’une réglementation excessive, et celles qui fournissent des services. La Commission donne des éléments aux États pour harmoniser les critères permettant de classer les plateformes (Contexte)  

               Marché unique du numérique

• Le programme du Conseil télécoms du 26 mai. Trois dossiers seront sur la table des ministres. Ils doivent adopter l’accord du Coreper sur la bande 700 MHz. Ils vont également se pencher sur les questions posées par la présidence néerlandaise sur la révision du cadre réglementaire des télécoms. Enfin, les ministres débattront, avec leurs collègues chargés de la compétitivité, des enjeux généraux du marché unique numérique (Contexte)    

Pays-Bas

 • Le Parlement néerlandais a modifié la loi numérique nationale pour interdire le zéro rating (Contexte)             

Afrique

• Mali : réforme de l’Autorité de régulation des télécommunications (explicite.fr)       

• Sénégal : l'ARTP peaufine sa stratégie. Dans le but d’avoir une certaine visibilité sur le trafic international entrant et sortant et sur le trafic inter operateur, l'Autorité compte se doter d’un centre de supervision (sudonline.sn)        

Débat d'idées

• " Le nouvel âge des monopoles. Les conseillers économiques du président Obama ont montré à quel point le processus de concentration des entreprises dans certains secteurs clefs s'accélérait aux Etats-Unis. Un danger pour l'économie… et la démocratie" : une tribune de Joseph Stiglitz, prix Nobel d'économie 2001, et professeur à l'université Columbia/New York (Les Echos)        

 

NUMÉRIQUE

Point de vue

• "Le numérique, si vous ne pratiquez pas, vous ne comprenez pas", prévient Benoît Thieulin. L'ex président du CNNUM partage désormais son temps entre son agence de communication la Netscouade, où il s’occupe de transformation numérique et d’innovation, et l’école de la communication de Sciences Po, où il construit un projet d’école du numérique. Pour lui, trois secteurs ne sont pas encore disruptés : la santé, l’éducation et la politique, domaine en fait le plus réglementé où tout reste à faire. Car si le monde économique a compris la transformation en cours, les politiques eux doivent désormais pratiquer le numérique pour le comprendre (usine-digitale.fr)           

IoT/objets connectés

• Orange rejoint (comme Bouygues Telecom, Swisscom ou encore Cisco) l'alliance LoRa dans les objets connectés, pour promouvoir l'usage de ce langage, concurrent de Sigfox (Les Echos)  

• 9 développeurs de l'IoT sur 10 utilisent l'Open source, selon un rapport du cabinet VisonMobile (silicon.fr)        

• Vodafone and Huawei complete NB-IoT trials in Australia. Trials of NB-IoT across Melbourne with network technology partner Huawei have been 'successful', according to Vodafone (totaltele.com)          

• Selon GfK, les bracelets connectés n'intéressent que les Parisiens : 50% des ventes se font en région parisienne (numerama.com)  

Big data et données personnelles

• Les banques hésitent encore sur l'exploitation des « datas » clients. L'Autorité bancaire européenne ouvre une consultation sur les « données clients » des banques. Les informations liées aux paiements et à la consommation forment le nerf de la guerre (Les Echos)          

• Aux Etats-Unis, les comportements d'achat sont largement exploités par les banques, qui monétisent ces données auprès des supermarchés et des magasins. Elles en tireraient l'équivalent de 1,7 milliard de dollars par an, selon le cabinet Aite (Les Echos)      

Fin Tech

• S-Money parie sur le chèque de banque 2.0. La filiale de BPCE acquiert une FinTech sécurisant les paiements entre particuliers (Les Echos)       

Smart city

• Montpellier cherche son second souffle. La fin de son partenariat historique avec IBM fait qu’aujourd’hui la ville vole de ses propres ailes. Forte des données collectées, elle propose une myriade de projets mais à quel prix ? (atelier.net)          

Blockchain

• La blockchain libère les « entraves » de l’économie collaborative et pourrait être une nouvelle révolution pour internet : celle des échanges entre individus. À l'opposé de l’économie des plateformes qui ont comme objectif de devenir des monopoles internationaux, l’économie collaborative pourrait revenir à ses fondamentaux (latribune.fr)              

 

TÉLÉPHONIE MOBILE

MVNO

• Depuis le rachat par SFR, Virgin Mobile c'est fini (nextinpact.com)             

Numéros virtuels / Onoff

• Onoff va sortir de bêta. En février de l'année dernière, Taïg Khris lançait son service de numéros virtuels : onoff. Son principe est simple : vous proposer un ou plusieurs numéros de téléphone portable (06/07) supplémentaires pour vos appels et SMS, contre le paiement d'un abonnement mensuel (dès 2,99 euros par mois). Plus d'un an après, Onoff se lance enfin dans le grand bain, avec les yeux tournés vers l'international. Onoff souhaite que son service soit utilisé par les opérateurs de réseau pour enrichir leurs offres, un peu à la manière d'un service de streaming de musique ou d'une offre de SVoD mise en avant par un opérateur. Taïg Khris ne cache d'ailleurs pas ses ambitions : proposer une alternative à WhatsApp, Viber ou Messenger, mais en passant par le réseau d'antennes des opérateurs, ce qui représenterait « une valeur ajoutée » pour ces derniers. Et s'il pense arriver à intéresser les opérateurs de réseau, c'est aussi parce que, selon lui, ils « ne savent pas construire des applications OTT ». Voilà qui devraient leur faire plaisir. Mais Onoff ne compte pas en reste là et vise également une ouverture beaucoup plus large à l'international. Le PDG de la société indique même qu'il espère couvrir « 20 à 40 pays d'ici la fin de l'année ». C'est d'ailleurs dans cet objectif que la jeune pousse annonce l'arrivée de Ludovic Le Moan, PDG de Sigfox, au sein de son board. Ce dernier ne sera pas là pour apporter son expertise sur les réseaux bas débit et l'Internet des objets, mais pour aider la société à « se structurer mondialement » (nextinpact.com, Le Figaro)         

Paiement mobile

• BNP Paribas, La Banque postale, la Société Générale, le Crédit mutuel Arkea et  le Crédit agricole s'unissent dans le paiement mobile avec le lancement de Paylib, le paiement sans contact via un smartphone dans les magasins de proximité (Le Figaro)           

 

TÉLÉCOMS - FRANCE

SFR/amendes

• Le 22 mars dernier, la Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIECCTE) de la Réunion a condamné SFR Réunion à une amende de 375 000€ pour des retards significatifs et répétés dans le paiement des factures de ses fournisseurs. En novembre dernier, Numericable et SFR ont été condamnés à 375 000€ d'amendes chacun pour les mêmes faits (silicon.fr, Communiqué DIECCTE)       

Opérateurs

• Orange et Free font la course en tête dans la conquête de nouveaux abonnés. Les chiffres confirment les tendances observées ces derniers trimestres, avec une fracture entre deux opérateurs qui se portent bien : Free et Orange. Et deux autres qui tentent de se maintenir sur le marché : SFR et Bouygues Telecom (Le Monde)              

 

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Equipementiers

• Le retour de Nokia ? Microsoft cède ses activités de téléphonie mobile d'entrée de gamme (ex-Nokia) pour 350 millions de dollars à Foxconn. Parallèlement, l'équipementier américain (qui avait acheté la branche activités mobiles de Nokia en septembre 2013 pour 5,4 milliards d'euros) cède la marque Nokia à HDM, une société finlandaise, spécialement créée pour l'occasion. HDM a l'intention de réinvestir 500 millions de  dollars pour développer une activité smartphone et tablettes sous Android (Communiqué, boursier.com Le Figaro, Les Echos, AFP, Communiqué, numerama.com)   

• Cisco bondit à Wall Street après avoir publié des résultats et des prévisions meilleures que prévu (AFP)          

 

INTERNET

Débits

• En France, on pourrait largement améliorer la vitesse de connexion de l'internet fixe ! Akamai a dévoilé les statistiques de son étude qui visait à analyser les différentes vitesses de connexion internet fixe dans le monde : la France occupe la 44ème place mondiale sur 148, en raison de la prédominance de l'ADSL (hitek.fr)       

• Netflix lance SpeedTest.net, un outil pour mesurer la vitesse de votre connexion (euractiv.com, Reuters)          

 

 

TECHNOLOGIES

Intelligence artificielle

• Google veut mettre de l'intelligence artificielle sur tous les smartphones et dans toutes les maisons. Le  groupe a lancé deux nouvelles applications de messagerie qui rivalisent avec l'application Facetime d'Apple et Whatsapp, rachetée par Facebook. Il a aussi misé sur l'apprentissage des machines pour développer son assistant personnalisé (usine-digitale.fr, AFP, Wall Str. Jal, Le Figaro) 

• L’IA divise les Français. Suivant leur position sociale, ils la considèrent comme une menace pour l’emploi, ou comme une chance pour l’innovation, notamment en matière de santé (usine-digitale.fr)      

• Sony investi dans Cogitai, une société américaine spécialiste de l'intelligence artificielle (AFP)             

Microprocesseurs

• La fin de la loi de Moore. L'industrie des microprocesseurs va désormais privilégier les usages et les besoins plutôt que les performances brutes (Challenges)       

 

CONTENUS

VoD

• Netflix et Amazon devront financer la création. Bruxelles veut imposer un quota minimal de 20 % d'œuvres européennes aux plates-formes de VoD (Le Monde)      

 

SECTEUR POSTAL

La Poste

• La Poste s'associe à quatre grands groupes (BNP Paribas Real Estate, Malakoff-Mederic, Boulanger et le groupe Derichebourg) pour permettre à 16 start-up d'intégrer une "IoT Academy". La Poste veut ainsi faire émerger un écosystème dynamique de start-up françaises de l'IoT, pour bâtir des services innovants. "L'enjeu, c'est de passer de l'internet des objets à un internet des services de proximité", résume Vanessa Chocteau (usine-digitale.fr)        

• Comment La Poste concrétise sa stratégie numérique. La ligne directrice de l'entreprise publique dans le digital : « Simplifier la vie des clients ». L'entreprise publique doit annoncer ce jeudi le rachat de ProbaYes, une société grenobloise spécialisée dans la valorisation des données (Les Echos)