Revue de presse

Les titres de la presse du lundi 4 juillet 2016

RÉGULATION

Arcep

               . Régulation par la data

• "Pour réguler les barbares, il faut barbariser la régulation" : Sébastien Soriano, président de l'Arcep, n'exclut pas de s'intéresser aux acteurs du numérique. Pour les réguler en tant qu'acteur des télécoms, il faudra attendre l'Europe. Mais pour lui, l'urgence est à la compréhension du phénomène. Et pour cela, il en appelle à une notation des plates-formes via un appel à la multitude, dont l'Arcep pourrait être le greffier (usine-digitale.fr)

               . Pouvoir de perquisition

• L’Arcep va obtenir un pouvoir de perquisition pour réguler la Neutralité du Net. La commission mixte paritaire, qui examinait mercredi 29 juin, le projet de loi pour une République numérique, a mis dans son texte final toutes les dispositions nécessaires pour réactiver ce pouvoir, qu'a déjà l'Arcep depuis sa création, mais qui, jamais utilisé, était devenu inopérant. Le texte renforce aussi le pouvoir de sanction de l'Arcep (Les Echos)

               . Itinérance mobile

• Le paysage français des télécoms s'apprête à changer d'ère. La fin des contrats d’itinérance mobile, entre Free et Orange, et entre SFR et Bouygues Telecom, est désormais actée. Après quatre années de guerre des prix, le régulateur plaide pour le retour de la concurrence par les infrastructures (Les Echos)

               . Revue stratégique/Rapport d'activité

• L’Arcep publie son rapport d’activité 2015. L’autorité de régulation des télécoms en profite également pour faire le point sur sa revue stratégique et établir les priorités de 2016 : crowdsourcing, dialogue sur la modulation de la tarification du cuivre, cartes de couverture mobile et migration des PME vers la fibre. L’Arcep lance aussi un appel à partenariats pour améliorer les modalités de la « régulation par la data »(Contexte)

• L'Arcep veut revenir dans le radar des consommateurs et des entreprises. En fin de semaine dernière, l'Arcep présentait l'avancée de ses travaux à l'occasion d'un atelier sur le crowdsourcing chez Cap Digital. L'annonce la plus importante de la soirée a concerné les clients finaux, grand public et entreprises. L'autorité prépare le lancement d'une plateforme de signalement de problèmes, qui prendra la place de la hotline actuelle de l'autorité (nextinpact.com)

• Sébastien Soriano : « Mettre du vent dans les voiles pour mieux informer les consommateurs ». Au cours des six prochains mois, l’institution concentrera ses travaux autour de quatre grands chantiers : la publication des cartes de couvertures des opérateurs mobiles dans un format ouvert; enrichir ces mêmes données de couverture grâce aux données remontées par les utilisateurs ; encourager le basculement sur la fibre par l’éventuelle augmentation tarifaire de l’accès au réseau cuivre dans les zones définies comme « fibrées » et dont les conditions d’attribution du statut restent à définir; et accélérer la migration des PME vers le réseau très haut débit FTTH (silicon.fr)

• QoS mobile : l'Arcep veut s'appuyer sur le crowdsourcing pour mettre la pression aux opérateurs (zdnet.fr)

• Inquiétudes sur le leadership d’Orange dans la fibre : est-on en train d'assister à une remonopolisation d'Orange dans l'internet fixe ? Le fait est qu'aujourd'hui Orange est l'opérateur leader du  FTTH. Ses concurrents estiment qu’ils ne jouent pas à armes égales. Il aurait notamment bénéficié d'un cadre très favorable dans l'utilisation des infrastructures. Au démarrage, les concurrents d'Orange n'ont, par exemple, pas eu accès aux fourreaux. Jusqu'ici plutôt discret sur le sujet, le président de l'Arcep, Sébastien Soriano, est sorti du bois en fin de semaine dernière en annonçant le lancement d'une consultation publique (Les Echos)

Brexit

• Coup dur pour un marché unique des télécoms. L’impact du Brexit sur les opérateurs anglais des télécoms reste encore difficile à évaluer. Même si, outre-Manche, les autorités de régulation ne devraient pas, a priori, s’opposer à la politique actuelle de Bruxelles, dont l’objectif est de faire émerger un grand marché unique des télécoms (La Tribune)

• Le Brexit va-t-il freiner l’élan de la tech londonienne ? Les leaders de la tech londonienne craignent que la capitale européenne de l’innovation perde une partie de son attractivité auprès des talents européens et redoutent un impact du Brexit sur l’investissement dans les startups, dont beaucoup ont signé des clauses spéciales en cas de Brexit (La tribune)

NUMÉRIQUE

Le Projet de loi numérique adopté en CMP

• Le projet de loi République numérique va changer "la vie des Français". Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat chargée du Numérique, a estimé jeudi sur France Info que le projet de loi sur la République numérique fait "le pari de l'innovation " et va changer la vie des Français" (franceinfo.fr)

Viva Technology

• L'open innovation au centre des échanges à VivaTech (Les Echos)

• Publicis va financer 90 start-up mondiales (Les Echos)

• « Dans le paiement, l'innovation est longue » : Adyen, société néerlandaise spécialisée dans le paiement en ligne, a été créé en 2006. Elle compte parmi ses clients Facebook, Uber, BlaBlaCar, Airbnb... et a généré 350 millions de dollars de chiffre d'affaires l'an dernier. Lors de son dernier tour de table, en septembre, il a été valorisé 2,3 milliards de dollars (Les Echos)

• "Aujourd'hui, Paris a son grand événement dédié au numérique" : une interview du PDG de Publicis, co-organisateur du salon (Le parisien)

• VivaTech n’a pas atteint son budget : de nombreuses start-up ont décliné l’invitation, considérant que le montant du ticket d’entrée était trop élevé (La lettre de l'Expansion)

Startups

• « Les startups françaises ne sont pas assez offensives » : l’ancienne conseillère en stratégie et marketing de Steve Jobs, feu le fondateur d’Apple, mais aussi des plus grandes entreprises technologiques américaines, revient pour sur sa carrière. Elle livre ses recettes aux startups françaises en quête d’internationalisation (La Tribune)

Mutation digitale

• "La France est la Silicon Valley de l'Europe ». Pour l'Américain John Chambers, le président de Cisco, qui a ouvert la voie de la révolution internet, celle du digital sera cinq fois plus puissante. Et notre pays est en pointe (Les Echos)

• Vers un marché unique du digital en Europe ? L’Europe a été à la pointe de la mondialisation au xxe siècle. Elle doit maintenant s’adapter au plus vite pour rester compétitive dans cette nouvelle ère du numérique. Par Jacques Bughin, directeur du Mckinsey Global Institute et et James Manyika, directeur du MGI, nommé par Barack Obama co-chairman du Global Development Council de la Maison Blanche (La Tribune)

• Jean-Paul Bailly : « thecamp doit être une expérience qui transforme ceux qui la vivent » : si l’ancien PDG de La Poste et de la RATP a embarqué pour le projet le plus disruptif du moment en devenant le président du comité d’orientation de thecamp, c’est parce qu’il estime que la transformation digitale, bien menée, doit être un vecteur d’opportunités pour les entreprises comme pour le citoyen. Interview (La Tribune)

• Big data, IoT, véhicules autonomes : les défis de la transformation digitale de la RATP (usine-digitale.fr)

• Un Club Numérique & Territoires va être lancé, avec Com’Publics, à l’initiative de quatre parlementaires, les députés Jean Launay et Virginie Duby-Mulier, et les sénateurs Frédérique Espagnac et Patrick Chaize. Ce club souhaite placer  le numérique au cœur de la campagne de 2017. Il soutiendra des propositions concrètes de ses membres (acteurs du secteur, des territoires et des services) auprès des candidats (La lettre de l'Expansion)

• La data et le politique : de la base de donnée aux réseaux sociaux, les technologies numériques ont-elles changé la donne ? La politique est-elle un marché de niches ? Jusqu’où la constitution et l’exploitation de ces données est-elle compatible avec les libertés publiques et notamment la garantie de la préservation de la vie privée ? (zdnet.fr)

IoT

• Coup de froid sur la conduite en mode autonome. Un conducteur de Tesla est mort, alors que son système de pilotage automatique était activé. Les systèmes automatiques se généralisent sur les voitures haut de gamme et la société en a fait l'une de ses technologies phares (Les Echos, Reuters)

• BMW veut lancer des « voitures robots » d'ici à 2021. Le groupe s'allie avec Intel et Mobileye pour produire un véhicule totalement autonome dans cinq ans (Communiqué BMW)

High tech cities

• Jérusalem, improbable cité high-tech. Plus de 500 start-up ont élu domicile à Jérusalem, contre une poignée en 2012. La ville sainte n'égale pas Tel-Aviv, mais elle est entrée dans le " top 30 " des cités high-tech. MassChallenge, la pouponnière de start-up de Boston, y ouvre une antenne (Le Monde)

TÉLÉPHONIE MOBILE

Opérateurs

• Free Mobile : après 3 Go, la data sera désormais facturée dans les destinations incluses. La modification, applicable à partir du mois d'août, n'est pas anodine (zdnet.fr)

Euro 2016

• La 4G dans la Fanzone de Paris, ce n'est vraiment pas ça ! Après avoir vérifié les promesses des opérateurs au Stade de France, les équipes de QoSi (4G Monitor) ont testé la qualité de service de la 4G au coeur de la fanzone du Champs de Mars. Les résultats sont médiocres sauf chez Orange, partenaire de l'événement (zdnet.fr)

 

TELECOMS - FRANCE

Plan France THD

• La troisième conférence du plan France Très Haut Débit réunissait le 28 juin industriels, collectivités et agents de l'Etat à Bercy pour un point d'étape annuel. Face à l'accélération des déploiements, les opérateurs ont pu réaffirmer leur volonté d'aller sur la fibre. L'Etat et les collectivités espèrent avancer sur la commercialisation et les déploiements mobiles. Egalement l'occasion pour l'ARF, la Firip et l'Etat de signer une convention sur la formation (localtis.info)

• L'intervention du président de l'Avicca (avicca.org)

Opérateurs

• Vincent Bolloré et Stéphane Richard se sont rencontrés plusieurs fois au cours des dernières semaines. Le président du conseil de surveillance de Vivendi, qui a racheté l’éditeur de jeux pour mobile Gameloft, souhaiterait voir l’opérateur inclure les jeux dans une offre packagée (La lettre de l'Expansion)

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Allemagne

• L’Allemagne débloque de nouveaux fonds pour améliorer la couverture haut débit.  Le ministre des Transports et de l’Infrastructure numérique a annoncé que 1,3 milliard d’euros supplémentaires seront alloués à l’accès au haut débit pour les régions peu couvertes. Ces nouveaux fonds seront focalisés sur les « régions où l’expansion des réseaux n’est pas justifiée commercialement » (Reuters)

• Deutsche Telekom se prépare à vendre son réseau d'antennes mobiles en Allemagne pour un montant qui pourrait atteindre cinq milliards d'euros, dans le but de financer la modernisation de son réseau à haut débit européen. L'opérateur allemand a mandaté les banques Goldman Sachs et Morgan Stanley en vue d'organiser des enchères qui pourraient débuter à l'automne (Reuters)

Câble sous-marin

•             Internet: le câble Metiss connectera Maurice, La Réunion et Madagascar. Emtel, Blueline, Canal+ Telecom, SRR, Telco OI, Telma et Zeop ont signé un accord pour le déploiement d’ici 2018 d’un câble de fibre optique sous-marin, "Meltingpot Indianoceanic Submarine System", qui reliera l’ensemble des trois îles au continent africain (defimedia.info)

INTERNET

GAFA

• L'enquête du Parquet national financier pour fraude fiscale sur Google France avance bien, mais les moyens sont restreints. Le point sur l'investigation (challenges.fr)

• Messenger s'émancipe de plus en plus de Facebook. David Marcus dévoile les ambitions de la messagerie aux 900 millions d'utilisateurs (Le Figaro, Les Echos)

• Streaming : Apple aurait de vues sur tidal (Les Echos)

e-commerce

• L'« Amazon chinois » veut plus de marques françaises. JD.com, le premier e-commerçant chinois, entend développer son offre de produits français (Les Echos)

CONTENUS

Bloqueur de publicité

• AdblockPlus veut aider au financement de l'information. Dans un entretien, Tim Schumacher, patron de la société Eyo, défend son logiciel (Le Monde)

SECTEUR POSTAL

La Poste

• La Poste envisage de créer un département d’intelligence économique (La lettre de l'Expansion)

• La Poste met le paquet sur la livraison de colis. Alors que le volume de courrier traditionnel recule de 6 % par an, La Poste cherche désormais sa croissance dans la livraison de colis aux particuliers. Une activité portée par l'essor du e-commerce." Notre métier est de moins en moins celui d'un logisticien et de plus en plus celui d'un fournisseur de services ", a expliquéPaul-Marie Chavanne, le directeur général adjoint de La Poste et président de Geopost. En 2015, Geopost a réalisé 24,3 % du chiffre d'affaires de La Poste (Le Monde)

• Chronopost prend ses quartiers dans les parkings. Pour retrouver des emplacements dans Paris, le groupe de livraison s’est installé dans des parkings à Beaugrenelle et à Concorde (Les Echos)

Logistique

• Paris veut réintroduire des plates-formes logistiques en coeur de ville. La mairie de Paris veut éradiquer dès 2020 le diesel pour la livraison du dernier kilomètre et accélère le tempo en dégainant l'arme de l'urbanisme. La ville lance un appel à projets et modifie son plan local d'urbanisme pour mailler le territoire. Objectif : accompagner l'essor de l'e-commerce et lutter contre la pollution (Les Echos)

Chine

• La banque postale chinoise se dirige vers une introduction en bourse géante (Les Echos)