Revue de presse

Les titres de la presse du vendredi 29 janvier 2016

NUMÉRIQUE

Projet de loi pour une République numérique

• Luc Belot : « Ce fut un très beau débat. Nous avons avancé sur la loyauté des plates-formes. Nous avons avancé sur les enjeux d'accessibilité. Nous avons travaillé sur l'organisation territoriale pour favoriser les négociations en vue du déploiement de la fibre. Egalement sur les SDTAN afin que les régions et les départements puissent avancer encore plus vite ». Une interview du  rapporteur du projet de loi pour une République numérique qui vient d'être adopté en première lecture à l'Assemblée (Club parlementaire du numérique)

• Le gouvernement refuse de rendre de nouvelles mesures cotre l'IP tracking (nextinpact.com)

• Les sénateurs, le terrorisme et le numérique (Contexte)

Numérique & marché Entreprises

• Le numérique pourrait doper la productivité. Selon une étude publiée par France Stratégie, la France gagnera en croissance si elle investit dans les TIC. De manière plus générale, les entreprises françaises n'ont pas encore effectué leur conversion au numérique : 67% d'entre elles disposent d'un site Web, 17% utilisent les réseaux sociaux et leur taux d'équipement en robotique est deux fois plus faible qu'en Allemagne (Le Figaro)

Uberisation de l'économie

• Une réponse générale à l'« ubérisation ». Dans une Europe bridée par la faible productivité, l'économie des plates-formes internet est un avenir dont il est urgent de s'emparer. Il faut une vraie stratégie déclinée en politique fiscale, éducative et réglementaire (un point de vue d'Eric le Boucher/Les Echos)

French Tech

• Emmanuel Macron était à l'inauguration de la French Tech de Moscou (Les Echos)

Fintech

• La Fintech européenne mesure sa force à Paris. 80 start-up de la finance étaient présentes au Paris FinTech Forum ce jeudi à Paris (Les Echos)

Start-up

• Rassembler les starts-up pour peser sur la présidentielle. France Digitale lance son 2ème concours national avec 1,5 million d’euros d’investissement et un tour de France à la clé pour proposer un pacte aux politiques (Le Figaro)

TÉLÉPHONIE MOBILE

Marché des terminaux

• Chiffres clés : les ventes de mobiles et de smartphones . Les derniers chiffres du marché mondial et français des smartphones et des téléphones mobiles : au 4e trimestre 2015, 399,5 millions de smartphones ont été livrés dans le monde (+5,7%). Samsung conserve la 1ère (21,4% de PDM). Mais le marché ralentit et la concurrence s'intensifie encore (zdnet.fr)

• Record year for smartphones, but demand is slowing. Samsung consolidates its leadership position ahead of Apple, fourth-placed Lenovo-Motorola sees share fall. Handset makers shipped 158.2 million more smartphones in 2015 than they did the previous year, according to data from Strategy Analytics. That equates to a growth rate of 12.3%. (totaltele.com)

TÉLÉCOMS - FRANCE

Concentration du marché français

• Le meccano des télécoms. Elie Cohen analyse le rapprochement d’Orange et de Bouygues Telecom. Selon lui, l’opération relève davantage d’un arrangement entre l’État et Bouygues, avec Orange comme faire-valoir, que d’une logique de fusion-acquisition (telos-eu.com)

• Orange Said to Pitch Bouygues Takeover Plan to French State. Economy minister to meet with executives from companies. Structure of $10.9 billion deal is said to be at draft stage (Bloomberg)

• Orange a démenti la présentation d’un tel plan au Premier ministre dans les prochains jours. La présentation des résultats du groupe le 16 février prochain sonne cependant comme une date buttoir pour finaliser la signature de l’opération (silicon.fr)

Déploiement du FttH

Outre-mer

• La fibre optique débarque à Pointe à Pitre. Après 10 ans d’attente, la Guadeloupe va pouvoir allumer ses premières prises FTTH à Pointe à Pitre (guadeloupe.la1ere.fr)

Métropole

• L'accès à internet à très haut débit est une priorité pour sortir les populations rurales du sentiment d'abandon qui s'est notamment exprimé lors des élections régionales de décembre, a estimé jeudi l'Association des maires ruraux. "La priorité des priorités, c'est le développement du très haut débit parce que ça touche à tous les domaines de l'activité humaine", a affirmé le président de l'AMRF, Vanik Berberian, lors d'une conférence de presse. Dans une "adresse au président de la République", l'association demande à François Hollande de prendre en compte d'urgence "les territoires où résident plus de 30% des Français, en développant des actions rapides concernant l'emploi, la fracture numérique, la couverture téléphonique, la mobilité" ou la présence de services publics en milieu rural (AFP)

Opérateurs

• Orange revendique un million de clients FttH et domine le marché. Fin octobre, ce marché comptait 1,255 million de clients, dont la grande majorité passe donc par l'opérateur historique. Une situation qui s'explique notamment par l'absence de choix pour nombre d'entre eux (nextinpact.com, degroupnews.com, Communiqué Orange

Consommateurs/démarchages téléphoniques

• La liste anti-démarchage téléphonique obligatoire pourrait être fonctionnelle à la fin juin, faute pour les pouvoirs publics d’avoir mis sur pied le dispositif correspondant. Il a tout d’abord fallu attendre un décret d’application, publié en mai 2015, afin que ses contours soient. Maintenant, c’est un arrêté désignant l’organisme chargé de la gestion de la fameuse liste qui se fait désirer.  Pour mémoire, l’association Pacitel, gérée depuis 2011 par des professionnels du démarchage sur la base du volontariat, a décidé de jeter l’éponge le 1er janvier dernier, alors qu’elle s’était portée candidate lors du premier appel d’offres (nextinpact.com)

• Pacitel, clap de fin (Que choisir)

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Résultats financiers

Opérateurs

• TeliaSonera a annoncé vendredi une chute de son bénéfice net en 2015, due à des dépréciations qui ont plongé ses comptes dans le au quatrième trimestre (AFP)

• NTT Docomo, a fait état d'un bond de 29% de son bénéfice net au terme des trois premiers trimestres 2015/2016, grâce à une nette amélioration de ses marges opérationnelles, sur un chiffre d'affaires en légère hausse (AFP)

Equipementiers

• Microsoft peut dire merci au cloud. Le géant américain des logiciels a réussi à dépasser les attentes avec ses résultats trimestriels publiés jeudi, en particulier grâce à sa branche de services dématérialisés en ligne (bfmbusiness.com)

• L'action du groupe japonais NEC dévissait de plus de 10% vendredi matin à la Bourse de Tokyo au lendemain de l'annonce de résultats peu glorieux pour les 9 premiers mois de l'exercice 2015-2016 et de prévisions annuelles que les actionnaires tendent à considérer comme illusoires (AFP)

• Ainsi Apple ne ferait plus rêver. Du moins les marchés financiers. Ces derniers n’ont pas voulu voir les bénéfices historiques enregistrés au quatrième trimestre de 2015 par le groupe américain. Ils se sont focalisés sur la nouvelle qu’ils attendaient depuis longtemps : le ralentissement des ventes d’iPhones, annoncé pour 2016. Dans un même ensemble, comme satisfait d’avoir eu enfin raison, ils ont fait chuter le cours de Bourse de plus de 6 % ce mercredi 27 janvier (Le Monde)

Afrique

• L’Afrique, nouveau lab à innovation. Porté par l'explosion du mobile, le continent invente de nouveaux usages et concepts. Les investissements commencent à suivre. Jamais les start-up africaines n'ont levé autant d'argent. L'an dernier, elles ont réuni 185,7 millions de dollars, selon VC4Africa et CB Insights. Une goutte d'eau à l'échelle mondiale puisque cela ne représente que 0,14 % des fonds levés sur la planète, mais la croissance est là, portée par l'essor du mobile (Les Echos)

INTERNET

GAFA/optimisation fiscale

• Bruxelles poursuit sa croisade contre l’évasion fiscale. Une nouvelle série de textes législatifs vise à ce que les multinationales payent leurs impôts là où elles réalisent des profits. Il s’agit en fait de deux directives et d’une « recommandation » sans valeur obligatoire, avec, à la clé, un enjeu financier colossal… Selon l’estimation admise par le Parlement européen, les budgets des pays de l’Union européenne perdraient chaque année de 50 à 70 milliards d’euros du fait de l’évasion fiscale des entreprises (Le Monde, silicon.fr, le Parisien)

• L'Italie réclame plus de 200 millions d'euros à Google. La police financière transalpine a calculé que la multinationale aurait évité de verser 227,5 millions d'euros aux caisses de l'Etat entre 2008 et 2013. En 2013, le groupe a payé à peine 1,8 million d'euros d'impôts en Italie. En serrant ainsi la vis aux multinationales étrangères présentes dans le pays, l'Italie applique ainsi la nouvelle ligne suivie par l'Union européenne en lutte contre les pratiques fiscales agressives qui pénalisent les finances publiques (latribune.fr, AFP)

• En France, le Trésor réclamerait, dans le cadre d'un redressement fiscal, entre 500 millions et un milliard d'euros à Google. En Italie, c'est 227,5 millions d'euros que le fisc exigerait du géant américain (zdnet.fr)

• Le redressement fiscal « dérisoire »  de Google suscite l’ire des Britanniques. George Osborne croyait avoir obtenu une belle concession. Le chancelier de l’Echiquier britannique (le ministre chargé des finances et du trésor) avait annoncé en fanfare, vendredi 22 janvier, que Google avait accepté de payer 130 millions de livres (170 millions d’euros) d’impôts pour régler un différend fiscal qui s’étend sur dix ans. « Un succès majeur », clamait-il depuis le sommet de Davos, où il était alors présent. Mal lui en a pris. Depuis cette annonce, la polémique enfle, les critiques estimant que le redressement fiscal est bien trop généreux envers le groupe californien (Le Monde, Politico)

• La commissaire à la concurrence de l'Union européenne, Margrethe Vestager, s'est dite prête jeudi à étudier l'accord entre le fisc britannique et Google sur les arriérés d'impôts du géant américain de l'internet, si quelqu'un sollicite la Commission européenne (AFP)

• Les eurodéputés fustigent l’accord fiscal entre Google et le Royaume-Uni. Ils contestent les procédés de la firme de Mountain View consistant à négocier avec chaque État de l’UE. Ils réclament une enquête à la commissaire chargée de la concurrence, Margrethe Vestager, estimant qu’il y a violation des règles de l’UE sur les aides d’État (Politico)

• Analyse : l'heure de la "normalisation fiscale" a-t-elle sonnée pour les géants du Net ?(AFP)

e-commerce

• Selon la Fédération de l'e-commerce et de la vente à distance, le commerce en ligne ne génère encore que 7 % des ventes de détail. Les ventes sur Internet ont grimpé de 14,3 % en 2015. La fréquence d'achat augmente et se banalise. Les distributeurs traditionnels sont maintenant huit dans la liste des quinze sites marchands les plus visités (Les Echos, AFP)

• Les gros sites trustent les ventes. La Fevad relève que 85 % du chiffre d'affaires de l'e-commerce en France est effectué par 5 % des sites marchands, soit 9.000 sites sur un total de 182.000. Les gros sites trustent les ventes (Les Echos)

• Le smartphone accélère la croissance de l’e-commerce. Les ventes sur terminaux mobiles représentent désormais près de 10% des ventes des sites marchands, selon la Fédération. Après un - léger - tassement de leur croissance en 2014 (11 %), les ventes de produits en ligne sont reparties en très forte hausse en 2015, frôlant les 65 milliards d'euros. Un bond de 14,3 % porté par l'explosion des achats sur terminaux mobiles. Une évolution qui oblige les enseignes à s'adapter (Le Figaro)

• Baromètre trimestriel de l'audience de e-commerce en France (Communiqué Fevad-Mediametrie)

Résultats financiers

• Amazon continue d'améliorer sa rentabilité, aidé par sa filiale de services aux entreprises AWS, mais trop lentement au goût de Wall Street, qui le lui a bien fait sentir jeudi. L'action du groupe avait gagné 8,91% en séance grâce aux énormes espoirs suscités par les performances durant les fêtes de fin d'année. L'annonce des chiffres réels l'a fait rechuter de plus de 13% dans les échanges électroniques suivant la clôture.   Le chiffre d'affaires annuel d'Amazon a pour sa part franchi la barre des 100 milliards de dollars (+20% à 107 milliards). La progression est de 22% à 35,7 milliards de dollars au quatrième trimestre, alors même qu'il a été amputé d'environ 1,2 milliard par des taux de change défavorables. Cela fait du groupe "le clair gagnant de la bataille pour les dépenses des fêtes", juge Neil Saunders, président de la société de recherche Conlumino (AFP)

• Amazon est passé dans le vert en 2015, mais a déçu sur le trimestre des fêtes. Le géant américain de la distribution en ligne a réalisé un bénéfice net de 596 millions de dollars sur douze mois, mais ses résultats sur l’important trimestre des fêtes ont déçu le marché (Les Echos)

• En multipliant les profits par deux, Facebook affole les compteurs (Le Parisien)

CONTENUS

VoD

• Netflix, la success-story n'est pas encore tout à fait écrite. Le groupe de vidéo à la demande sur abonnement a connu un démarrage commercial spectaculaire et une année 2015 exceptionnelle à Wall Street. Mais son « business model » doit maintenant convaincre sur la durée (Les Echos)

Etats-Unis

• Les câblo-opérateurs dans le viseur de la FCC. La FCC souhaite mettre fin à la quasi-obligation des internautes de passer par les boxes des opérateurs pour accéder aux programmes de télévision par câble et satellite. Une action destinée à favoriser la concurrence et à faire baisser la facture des abonnés (Washington Post)

SECTEUR POSTAL

La Poste/diversification

• À compter du 2 février, les habitants de la région de Josselin pourront passer par leur facteur pour leur pressing ! Les personnes qui le souhaitent pourront, après avoir pris contact avec le pressing Aqualogia, confier à leur facteur leur linge sale sans avoir à se déplacer. C'est aussi lui qui leur rapportera à domicile le linge propre qui aura transité par la plateforme de distribution courrier de Josselin (letelegramme.fr,entretien-textile.fr)