Revue de presse

Les titres de la presse du lundi 8 juin 2015

RÉGULATION

ARCEP

Connaissance des réseaux par les collectivités territoriales

• L’ARCEP tape sur les doigts d’Orange et de Numericable. Le régulateur reproche aux deux opérateurs de ne pas être en mesure de communiquer des informations sur l’état de leur réseau et d’être incapables de répondre aux demandes des collectivités locales. Le cas de Numericable-SFR est considéré comme plus problématique, ce qui justifie, aux yeux de la commission des sanctions, une mise en demeure à laquelle échappe Orange (Univers Freebox, communiqué ARCEP)

Revenus des opérateurs

• Le mobile génère autant de revenus que le fixe en 2014. Le 28 mai, l’ARCEP a publié les chiffres des services télécoms en France sur 2014. Les revenus des opérateurs a moins reculé que l’an dernier (- 3,4 % à 36,8 milliards d’euros, contre – 7,3 % en 2013), en raison du ralentissement de la baisse des prix. Les données mobiles explosent, mais pas leurs revenus (Editions Multimédia)

Bande 700 MHz

• Interview de Gilles Brégant : « la bande 700 MHz sera utilisable dès avril 2016 en Ile-de-France » (Edition Multimédia)

FTTH / Marché entreprises

• Le gouvernement relance la concurrence sur la fibre pour les entreprises. Le nouveau cahier des charges du plan France THD publié fin mai par la mission France Très Haut Débit apporte plusieurs changements importants. Parmi eux est réintroduite la possibilité des collectivités de concurrencer Orange sur un de ses terrains de prédilection, la fibre pour entreprises (Next Inpact)

NUMÉRIQUE

Futurs en Seine

• Stéphane Distinguin, président de CapDigital, présente le festival Futur en Seine. Du 11 au 21 juin, le numérique sera à la fête à Paris (Les Echos)

Transformation numérique des entreprises

• « En moins de 10 ans, BlaBlaCar est devenu un leader mondial » déclare Frédéric Mazzella, président fondateur de la plateforme de covoiturage longue distance BlaBlaCar. Il est également à l’initiative du mouvement « Reviens Léon » pour valoriser les start-up françaises (Challenges)

•  Interview de Paul-François Fournier, directeur de l’innovation de Bpifrance : « Le numérique percole partout » (IT Espresso)

• Le comex d’Axa France s’affiche « digital ». L’instance de direction de l’assureur a récemment été revue pour coller à la nouvelle ligne directrice initiée par le groupe (Les Echos)

Régulation des plateformes

• Dans le cadre du projet de loi Macron, le gouvernement a envisagé de modifier le statut des acteurs du net. Comment ? En accroissant leurs obligations dès lors qu’ils s’adressent à des consommateurs, voire simplement à des « non professionnels ». C’était le sens d’un projet d’amendement qui devrait finalement rester dans les cartons (Next Inpact)

Objets connectés

• La révolution des capteurs est en marche (Le Monde Informatique)

• L'entreprise bientôt gagnée par les objets connectés (Le Monde Informatique)

• Guerre des ondes autour des objets connectés professionnels (Le Monde Informatique)

• Priorité à la standardisation dans la collecte des données (Le Monde Informatique)

Fiscalité des GAFA

• En Europe, les multinationales du Net commencent à sa faire à l’idée de rendre des comptes localement. Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft symbolisent ces « GAFAM » que la Commission européenne souhaiterait faire entrer dans le rang d’une future régulation numérique. Il s’agit de les rendre responsables juridiquement et fiscalement sur le pays de consommation de leurs services (Edition Multimédia)

TÉLÉPHONIE MOBILE

Vie pratique

• Le consommateur qui achète une carte de téléphone prépayée ne peut pas se plaindre que la durée d'utilisation de celle-ci soit limitée dans le temps. Cette limitation est jugée normale par la Cour de Cassation, même si l'abonné n'a pas consommé le temps de communication prévu. (AFP)

Usages

• La télévision sur mobile se développe. Les chaînes proposent des applications pour reconquérir les 15-35 ans qui boudent le petit écran au profit du téléphone portable (Le Monde)

Système d’exploitation

• Facebook : the next billion. Connect the dots : fewer half the world’s mobile phone users have a smartphone with 3G or 4G capability. This has no escaped the world’s two biggest digital advertising companies, Facebook and Google (Financial Times The Lex Column)

TÉLÉCOMS - FRANCE

Opérateurs

• Numericable-SFR : l’obèse des télécoms ? Un géant au pied d’argile. Voilà comment on peut résumer l’attelage SFR-Numericable. Si sur le papier ce rapprochement semblait beaucoup plus cohérent que celui SFR-Bouygues, l’opération n’en demeure pas moins compliquée en raison de l’effort financier qu’a dû consentir Numericable pour mettre la main sur le numéro 2 de la téléphonie mobile. Dans ce qui restera malgré tout un échec cinglant pour Bouygues Telecom, ce dernier peut avoir un motif de satisfaction ; Numericable a dû débourser le prix fort. Et mine de rien, cela pourrait entraîner de sérieuses conséquences. Pour l’instant, tout va bien ou presque pour Patrick Drahi. Le nouveau magnat des télécoms et des médias est adulé par les marchés et les banques qui lui prêtent de l’argent sans broncher. Dans le même temps, il a commencé à faire le ménage dans SFR. La problématique du groupe SFR-Numericable est toute simple : parviendra-t-il à dégager suffisamment de marges pour payer ses dettes ? Dans une industrie qui a longtemps été perçue comme une industrie de rente, cela ne doit pas poser de problème en théorie. Sauf que depuis l’arrivée de Free Mobile, le marché français est sans doute devenu l’un des plus concurrentiels au monde. Pour ne rien arranger, Patrick Drahi a un ennemi assez gênant dans le milieu en la personne de Xavier Niel, qui a un vieux contentieux à régler avec lui (igénération.fr)

• Stéphane Richard absous par son conseil. Administrateur indépendant d’Orange, Bernard Dufau (ex-IBM France) a rédigé un rapport pour le conseil d’administration de l’opérateur mettant en exergue l’impact médiatique limité de la nouvelle mise ne examen, le 21 mai, du PDG dans l’affaire de l’arbitrage Tapie (Challenges)

• TDF : les télécoms vont dépasser l’audiovisuel. Le 2 juin, Olivier Huart, président de TDF, est intervenu en introduction du colloque NPA-Le Figaro consacré aux « piliers de la transformation numérique ». Il a placé TDF au cœur de « l’économie connectée », malgré une perte du chiffre d’affaires induite par la fin de la diffusion analogique (Edition Multimédia)

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Opérateurs

• Vodafone discute échange d’actifs en Europe de l’Ouest avec le câblo-opérateur américain Liberty Global. L’opérateur télécoms britannique Vodafone a annoncé vendredi qu’il était en négociations avec le câblo-opérateur américain Liberty Global en vue d’un gigantesque « échange d’actifs » en Europe. Les discussions sont encore dans une « phase précoce », a précisé Vodafone. Le groupe a en revanche averti qu’il n’était « pas en discussions avec Liberty Global » en vue d’une fusion pure et simple des deux groupes, une hypothèse qui courait sur les marchés depuis plusieurs mois. Si les deux groupes ne fusionnent pas, l’opération accélérerait néanmoins la consolidation des secteurs des télécoms et des médias sur le Vieux Continent. Leader européen du mobile, Vodafone dispose de fortes positions au Royaume-Uni, en Allemagne et aux Pays-Bas. Dans ces trois pays, Liberty, le groupe du milliardaire américain John Malone, est l’un des grands du câble. Le scénario le plus évident serait un échange d’actifs en Allemagne et au Royaume-Uni, estiment les analystes (toute la presse)

• Telecom Italia gets regulatory OK for €1bn tower IPO. Italian incumbent values towers business at up to €2.34 billion, enabling it to raise as much as €936 million from sale of 40% of its shares. (TotalTele.com)

• Le gouvernement slovène a donné dimanche son aval à la vente de 72% des parts de l'entreprise publique Telekom à la société d'investissement Cinven. (AFP)

• Deutsche Telekom a espionné la France pour la NSA. Des documents internes à l’opérateur allemand confirment sa participation à l’interception de données (Le Monde)

Orange en Israël : la polémique

• Les dessous d’un tollé économico-diplomatique (La Tribune)

• Après la polémique, le PDG d’Orange accepte de se rendre en Israël. Le PDG d'Orange Stéphane Richard assure vendredi, selon des propos rapportés par la presse israélienne, que l'opérateur français de téléphonie "aime" Israël et que sa décision de retirer sa marque de ce pays n'était pas liée à des appels au boycott. (Libération, nombreuses dépêches AFP)

INTERNET

Chiffre du jour

• 3,2 milliards de personnes seront connectées à Internet à la fin 2015, dont 2 milliards dans les pays émergents (Challenges)

Accès administratif aux données personnelles

• Le Conseil Constitutionnel aura à se prononcer sur une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) concernant la surveillance des données de connexion des usagers d'internet dont le renvoi a été décidé par le Conseil d'Etat (AFP)

CONTENUS

CSA

• Nouvel organigramme suite à la mise en place d’une nouvelle organisation des services (Satellifax, La Correspondance de la presse)

Streaming vidéo

• Dailymotion devient un maillon de la chaîne Vivendi. La plateforme de vidéos en ligne rejoint un groupe qui comprend Canal+ et Universal. Elle sera le laboratoire de ses contenus numériques et l’un des pivots de son développement international (Challenge)

Streaming musical / Apple vs Spotify et Deezer

• Apple se lance dans le streaming musical. Un abonnement à 10 $ par mois devrait être proposé. Apple serait prêt à sacrifier le téléchargement.

• Artistes et producteurs s’écharpent sur la rémunération. Fleur Pellerin a lancé une médiation.

• Deezer ne craint pas l’arrivée d’Apple. Le PDG de Deezer estime que 4 à 5 acteurs pourraient vivre à terme du streaming, vu la taille du marché, appelé à grossir

  (Les Echos, Le Monde, Edition Multimédia, Financial Times, AFP)

Droits d’auteur

• Les revenus générés par l'écoute de la musique en ligne sont-ils répartis de façon équitable? Artistes, producteurs et plateformes en ligne, en désaccord sur le sujet depuis des années, sont aujourd'hui sommés par le gouvernement d'accorder leurs violons. (AFP)

SECTEUR POSTAL

La Poste

• Les postiers feront passer l’examen du code de la route. En confiant l’organisation de l’épreuve à des tiers, le gouvernement espère réduire les délais (Le Monde)