Revue de presse

Les titres de la presse du mercredi 15 juillet 2015

RÉGULATION

Législatif

Projet de loi numérique

• Une loi sur le numérique pour stimuler l’emploi. Le Président de la République a indiqué que le projet de loi sur le numérique, présenté prochainement en conseil des ministres, serait le pendant de la loi Macron sur l'activité et la croissance qui a ouvert l'accès à certaines professions réglementées. "La France est un pays de technologies. Il faut qu'il n'y ait rien dans nos règles, dans nos formalités qui puisse entraver leur développement " (Correspondance de la presse, Reuters)

• "Ah merde, ils veulent vraiment légiférer sur le numérique… " : un édito de David Carzon, directeur adjoint de la rédaction (Libération)

Loi renseignement

• France : pluie de critiques de juristes et d’ONG devant le Conseil constitutionnel. Sont épinglées les "boites noires", ces dispositifs algorithmiques censés détecter une menace terroriste en aspirant, triant et analysant quantités "d’informations et documents" à partir des connexions internet fixes. D’après le mémoire, la mesure serait disproportionnée au regard de l’atteinte à la vie privée et du secret des correspondances. Il en est de même des mouchards informatiques qui pourront être installés afin de contrôler tout ce qui est tapé ou affiché sur l’écran d’un ordinateur, notamment via le flux d’une webcam connectée. Ce dernier outil offre "une multitude de possibilités aux services qui pourront s’introduire, potentiellement à distance ou avec des méthodes aussi simples que l’introduction d’une clé USB vérolée dans l’ordinateur, l’ordiphone, la montre connectée ou tout autre appareil domestique relié ou non au réseau et récolter une quantité colossale d’information sur un individu, potentiellement plus qu’il n’en a sur lui-même. Ce texte permet également d’obtenir des informations sur toutes les personnes qui communiquent avec cet individu quand bien même elles n’auraient aucun lien avec le motif de surveillance initial" (nextinpact.com)

• Le Royaume-Uni réessaye de légiférer. Présenté pour la première fois au Parlement en 2012 par la secrétaire d’État à l’Intérieur, le Communications Data Bill est encore, à l’heure actuelle, un projet de loi. Ses défenseurs ont déjà essuyé plusieurs échecs, notamment un blocage en 2013 par les libéraux-démocrates (silicon.fr)

Loi Macron

• La loi Macron sur la table du Conseil constitutionnel. Les sages ont un mois pour rendre leur avis (Les Echos)

Italie/tarifs de terminaison mobile

• Mobile, tariffe ferme tra gli operatori. È stato infatti stabilito un valore di terminazione «non superiore a 0,98» per tutto il periodo 2014-2017, rispetto al décalage dei prezzi posto invece inizialmente in consultazione (0,98 centesimi di euro al minuto nel 2014; 0,96 nel 2015; 0,94 nel 2016; 0,92 nel 2017). Tariffe stabili, quindi, e valide per tutti gli operatori: anche per 3 Italia che ha goduto in passato di tariffe di terminazione più ricche in quanto nuovo entrante (ilsole24ore.com)

Fiscalité/Europe

• EU tax: tough love for multinationals’ sweetheart deals. Test case rulings will cut to the heart of corporations’ arrangements and could lead to fines worth billions (Financial Times)

NUMÉRIQUE

Transformation numérique de l'économie

Tourisme /hôtellerie

• Tourisme : la grande disruption. Pourquoi Accor n’a-t-il pas inventé Booking (né en 1996) ou Airbnb (fondé en 2008)? Sans doute pour la même raison qui veut que TF1 n’ait pas créé YouTube, que les Taxis G7 n’aient pas imaginé Uber ou que Google n’ait pas pensé à Facebook. Chacun de ces géants, chefs de file dans leur domaine, n’en a tout simplement pas eu l’idée. Comme quoi l’innovation, tout comme la disruption, ne fait pas partie de l’ADN des grands groupes souvent plus occupés à protéger leur rente ou à gérer leur propre complexité qu’à imaginer l’avenir en partant des besoins réels des clients (Editorial/La Tribune)

• "Inventer la suite de l’e-tourisme" : Booking et consorts ont pris une place rapide sur le marché via Internet, car Novotel et les autres n’ont pas réagi suffisamment vite.  Les « anciens » doivent devenir forces de proposition pour leurs clients et prospects en réinventant l’offre. Ou le pourquoi de l’offre ; le point de vue de Philippe Cahen, prospectiviste (La Tribune)

• À l’image du groupe AccorHotels, les acteurs "historiques" de l’hôtellerie commencent à s’organiser pour éviter de se faire uberiser  par Airbnb, Booking, Expedia et autres plateformes de prestataires "disrupteurs " (La Tribune)

• Accor en croisade contre Booking. La guerre est déclarée entre le site de réservation en ligne Booking et les hôteliers, le groupe Accor en tête. Son dirigeant, Sébastien Bazin, dénonce notamment les clauses abusives, comme la parité tarifaire, qui interdit aux responsables d’établissements de proposer des prix moins élevés sur leurs propres sites que sur celui de Booking (La Tribune)

• "Airbnb nous rappelle que le client veut de l’authenticité" : arrivé de chez Orange début 2014, Vivek Badrinath a entrepris, au côté de Sébastien Bazin, de faire du groupe hôtelier français un acteur majeur du numérique. Non seulement capable de rivaliser avec Booking et Expedia, mais aussi de résister à la concurrence des plateformes collaboratives. Interview (La Tribune)

• Acheter ses billets d’avion… comme on passe un ordre d’achat en Bourse ! Option Way permet aux voyageurs de profiter des évolutions de prix effectuées par les compagnies aériennes en fonction du remplissage des vols (La Tribune)

• Pendant ce temps-là, chez Airbnb et ses clones…Airbnb poursuit sa croissance à vive allure, profitant de l’adoption à grande échelle du "modèle" collaboratif. Dans les grandes villes, le manque à gagner fiscal provoque des remous. Et de nouveaux "AirbnB’s" copient le modèle, dans le luxe, les voyages d’affaires. Tour d’horizon des startup qui veulent "uberiser" le tourisme (La Tribune)

• Quand les agences de voyages se réinventent avec le digital. Les outils numériques donnent un nouveau souffle aux agences de voyages (Les Echos)

Médias

• Les médias rivalisent d’innovation pour ne plus être uberisés. Des éditeurs des cinq continents ont partagé leurs expériences innovantes lors du récent sommet du Global Editors Network, à Barcelone. Confrontés à la baisse des revenus publicitaires et à l’essor du numérique, ils explorent de nouveaux contenus, canaux de distribution et modes de monétisation (La Tribune)

• Google, nouveau saint patron des médias ? Lors du sommet du GEN, David Drummond, le vice-président senior de Google, a exposé les actions du groupe en faveur des médias (La Tribune)

•  "Les réseaux sociaux sont l’éléphant dans le salon" : Samantha Barry, CNN, directrice senior de la stratégie et responsable des médias sociaux. Pour cette ancienne de la BBC, qui a aussi goûté à la radio et au Web, les médias ne peuvent plus ignorer les réseaux sociaux (La Tribune)

Uber

• Uber is fighting a lawsuit that could upend its business (washingtonpost.com)

• Uber settles wrongful death lawsuit in San Francisco (Reuters)

IoT/objets connectés

• Bouygues Telecom va créer une division dédiée à l'internet des objets. : le membre fondateur de l'alliance LoRa, va créer une division spécialisée cet automne. Elle proposera des offres B2B basés sur cette technologie de transmission radio bas débit longue distance. Près de la moitié des sites de l'opérateur, soit 7 à 8 000 points hauts sur 15 000, seront équipés d'antennes LoRa (usine-digitale.fr)

• South Korea Telecom joins LoRa alliance (totaltele.com)

• "Les objets connectés posent un problème environnemental" : Pierre Bonzom, PDG d’ELA Innovation, spécialiste des systèmes RFID, alerte sur la multiplication des objets connectés. Ils représenteront un marché de 7000 milliards de dollars en 2020. Leur besoin en énergie et leurs massives émissions radioélectriques poseront un problème environnemental (usine-digitale.fr)

Start-up

• Orange lance "Orange Fab Espagne", programme international d’accélération de startups (Communiqué)

TÉLÉPHONIE MOBILE

Régulation

• Not keen a platform regulation ; mobile industry calls for total overhaul of telecoms regulation. It’s a rare thing for the many telecoms and digital industry associations to appear on stage together, especially with consumer advocates BEUC thrown into the mix. But they did just that at ETNO’s summer drinks last night, joined by Playbook. The GSMA used the occasion to say the whole EU telecoms framework should be thrown out in 2016 and rewritten from a blank sheet of paper. None of the seven groups on stage liked the French and German idea of regulating platforms either, though several said it’s important to first define platform and any alleged problems, rather than give a blanket yes or no (Politico)

Marché des smartphones

• Apple accapare 92% des profits du marché des smartphones. L'entreprise américaine a vendu plus de 74 millions d'iPhone début 2015, à un prix moyen de plus de 650 dollars (Le Figaro, Wall Str. Jal)

Equipementiers

Brevets

• Patent ruling: the Court of Justice of the European Union is expected to rule on a long-running case about standard-essential patents (SEPs) — patents that absolutely have to be used if a certain technology is to be implemented, and which are therefore supposed to be licensed on fair, reasonable and non-discriminatory terms. The case involves Chinese phone companies Huawei, which holds a European patent on 4G technology, and ZTE, which uses it. Huawei sued ZTE in Germany in 2011 after licensing talks broke down. The Court will need to say whether it thinks the lawsuit constitutes an abuse of a dominant position. The Commission has already taken a position on this issue in cases involving Samsung and Motorola, where it tried to restrict the ability of SEP owners to unilaterally break off negotiations (Politico)

5G

• Ericsson va coordonner la 5G (silicon.fr)

Terminaux

• Samsung prépare des écrans mobiles 11K. Objectif : la 3D sans lunettes (numerama.com)

TÉLÉCOMS - FRANCE

Opérateurs

• Emmanuel Macron rencontrera Xavier Niel, Martin Bouygues et les autres dirigeants d’opérateurs ce jeudi (universfreebox.com)

• Bouygues contre Drahi : friture sur la ligne. La partie de poker menteur à laquelle se sont livrés Martin Bouygues et Patrick Drahi autour de Bouygues Telecom a laissé des traces. L’animosité entre les deux hommes est montée d’un cran. Explications (tempsreel.nouvelobs.com)

• Virgin Mobile met désormais en avant les offres RED Fibre de SFR dans son test d'éligibilité (nextinpact.com)

Collectivités territoriales

• L'Auvergne lance la phase 2 de son plan très haut débit (localtis.info)

• Le réseau de la fibre optique de la communauté urbaine de Dunkerque, construit et exploité par DGL Networks, fête ses cinq ans ; 240 km de fibre ont été déployés depuis la création de Dunkerque Grand Littoral Networks  (lavoixdunord.fr)

• Orne THD : les communes de Marange-Silvange-Ternel, Pierrevillers et Rombas viennent de lancer leur société publique locale de télécommunication. Un statut juridique original qui offre à la population la possibilité d’un accès internet très haut débit, grâce à la fibre optique, et à moindre coût (republicain-lorrain.fr)

RIP : la Caisse des dépôts finance les infrastructures à hauteur de 308 millions d’euros. Elle est présente au capital de 34 des 87 réseaux d’initiative publique en train d’être installés sur le territoire, souligne la Lettre A. Ce montant s’ajoute au 1,4 milliard d’euros injectés par l’État dans les infrastructures construites par les collectivités pour couvrir les zones mal desservies (Contexte)

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Equipementiers

• Nokia comments on media speculation about mobile devices (Communiqué)

• Nokia: we shall return to the phone business! Kind of (Wall Str. jal)

• Nokia recherche officiellement un « partenaire de classe mondiale » qui devra prendre soin de la fabrication, la vente et le marketing des appareils de la marque Nokia, tout en fournissant un soutien à la clientèle. Dans ce partenariat, Nokia serait chargé de « guider la différenciation de la conception et de la technologie » des produits (iphonote.com)

• Nintendo cherche un patron pour relever le défi du mobile (Les Echos)

Opérateurs

• Telecom Italia becomes TIM. Telecom Italia on Tuesday marked the 20th anniversary of its TIM mobile brand by formally adopting it across its retail operations (totaltele.com)

L'INTERNET

e-commerce

• Amazon fête ses vingt ans, avec toujours la même soif de croissance. Lancé en juillet 1995, le site américain d'e-commerce étend son empire à de nouveaux secteurs (cinéma, services à la personne), mais tarde à dégager des profits. L'entreprise compte plus de 100.000 employés et vaut plus de 200 milliards de dollars en Bourse. Mais malgré des ventes qui explosent, le groupe continue d'essuyer des pertes (241 millions de dollars l’an dernier), préférant noyer les bénéfices dans de nouveaux projets. Au point que certains analystes commencent à s'interroger sur son modèle (Les Echos)

• Jeff Bezos, patron radin, brillant et colérique. Connu pour son rire explosif, le fondateur d’Amazon l’est aussi pour sa propension à humilier certains salariés en public (Les Echos)

• Internet a bousculé le commerce mondial. L’e-commerce a connu une croissance rapide, poussant les magasins à réagir pour survivre (Les Echos)

• La tension est montée d'un cran entre Wal-Mart et Amazon, après que le premier a décidé de contrecarrer une journée fortement médiatisée de promotions du second en lançant de gigantesques soldes le même jour (AFP)

• Des écrivains et des libraires ont plaidé auprès des autorités américaines de la concurrence pour l'ouverture d'une enquête sur le géant d'internet Amazon, estimant qu'il abuse de sa position dominante au détriment des lecteurs (AFP)

• Les 10 choses que vous ignoriez sur Amazon, le N°1 du e-commerce (bfmtv.com)

• Content Square, l’entreprise qui se cache derrière vos clics. En plus de recueillir des données sur le parcours d’un internaute, comme le font déjà des outils comme Google Analytics, Content Square les analyse pour savoir pourquoi l’internaute achète, à quel moment et après quel parcours en ligne (Les Echos)

Messagerie

• Snapchat est-il l'avenir recyclé du web ou un simple phénomène éphémère? Décryptage du vieux modèle économique qu'essaie d'imposer cet anti-Facebook (slate.fr)

CONTENUS

SVoD/Etats-Unis

• Face à la vague de désabonnements massifs au câble, Comcast passe à l'offensive (zdnet.fr)

• Verizon strikes deal with Vice Media for new video service (Wall Str. jal)

Streaming musical

• Apple Music sous l'oeil de la FTC. L'antitrust américain s'intéresse de près aux conditions imposées sur l'AppStore aux concurrents d'Apple Music. Apple est accusé de favoriser son propre service de streaming au détriment des autres applications, comme Spotify ou Deezer. Apple Music est exempté de la commission de 30 % prélevée par la firme à la pomme sur les applications de ses concurrents téléchargées sur l’App Store (Les Echos, Reuters)

Télévision et bande 700 MHz

• Le Sénat se bat pour maintenir l'accès à la télévision pour tous (Le Figaro)