Revue de presse

Les titres de la presse du mardi 27 janvier 2015

RÉGULATION

Union internationale des télécommunications (UIT)

• Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat au numérique s’est entretenue avec Houlin Zhao, secrétaire général de l’UIT. Les échanges ont notamment porté sur la préparation de la Conférence mondiale des radiocommunications qui se tiendra en fin d’année 2015. Cette conférence déterminera les principaux arbitrages internationaux dans l’utilisation du spectre radioélectrique. (Communiqué de presse de Bercy)

Fréquences

• Olivier Huart, PDG de TDF et président de l’association européenne des diffuseurs, va à Bruxelles le 28 janvier plaider la cause des fréquences de télévision, menacées par les besoins de la téléphonie mobile. (La Lettre de l’Expansion)

Union européenne / concentrations

• La Commission européenne a décidé de ne pas renvoyer le projet d’acquisition de Jazztel par Orange à l’autorité espagnole de la concurrence en vue de son appréciation au regard du droit national de la concurrence. La Commission a conclu qu’elle était mieux placée pour traiter le cas et pour garantir l’application cohérente des règles en matière de contrôle des concentrations dans les secteurs des télécommunications fixes et mobiles dans l’ensemble de l’Espace économique européen (EEE). La Commission a jusqu’au 30 avril 2015 pour prendre une décision finale sur la question de savoir si l’opération envisagée entraverait ou non de manière significative l’exercice d’une concurrence effective dans l’EEE. (Communiqué de presse de la Commission, La Tribune)

Net neutralité

• European Union should not force telecoms operators to treat all the traffic on their networks equally as it crafts rules on "net neutrality", several industry bodies said on Monday. The reaction comes a week after Latvia, which holds the rotating European presidency, tabled a compromise text on net neutrality, the principle that all internet traffic should be treated equally, under which telecoms operators would face strict rules on when they can intervene to manage traffic. (Reuters)

TÉLÉPHONIE MOBILE

Infrastructures 4G

• Europe's telecoms equipment makers look set for an unpredictable year because of consolidation among their operator customers and a slowdown of buildouts of faster mobile networks, known as 4G, in the United States and China. Nevertheless, overall spending on mobile and fixed networks is expected to grow for a second consecutive year, as operators worldwide seek to improve coverage and add capacity to keep up with rising data traffic from video and smartphones. (Reuters)

Cybercriminalité

• Smartphones ant tablet devices are the new weak spot in the battle against cyber-criminals, according to the head of computer security at Europe’s biggest phone company, Deutsche Telekom. (Bloomberg)

Equipementiers

• La Chine est aujourd’hui le troisième marché d’Apple (Les Echos)

• Apple pay makes US inroads (The Wall Street Journal)

• Apple’s iPhone is closing in on Samsung smartphone sales. (The Wall Street Journal)

• Huawei to focus on higher-end smartphones (The Wall Street Journal)

TÉLÉCOMS - FRANCE

Loi Macron

• Le projet de loi Macron est examiné en séance publique à l’Assemblée nationale. Les députés frondeurs ont présenté des « propositions alternatives » en matière d’emploi et de croissance. Parmi les grandes pistes abordées par ces élus se trouve notamment celle du déploiement du très haut débit. De manière assez cinglante, ses membres déplorent que « les objectifs « fibre » pour 2017 et 2022 restent hors d’atteinte si une relance vigoureuse n’est pas engagée ». Les débats sur le projet de loi Macron doivent durer au moins jusqu’au vendredi 6 février. (NextINPact)

FAI

Prix

• ADSL, fixe : augmentations en série chez Orange, Numericable et SFR. Mais ces modifications contractuelles unilatérales permettent de résilier son contrat sans frais. (ZDNet, NextINPact)

• Quand SFR impose une option payante à ses clients. L’opérateur vient de changer ses conditions de vente, obligeant ses abonnés ADSL n’ayant pas souscrit d’option TV à payer 1 euro de plus. Ou à résilier sans frais. Une décision unilatérale qui fait grincer des dents. (La Tribune)

Condamnation

• Free a été condamné à 150 000 euros d’amende pour pratiques commerciales trompeuses. De juin 2008 à août 2010, l’opérateur a pratiqué une double facturation de temps d’attente à sa hotline à partir d’un mobile SFR. (Que Choisir)

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Fusions-acquisitions

• Nouvelle acquisition au Mexique pour le géant américain des télécoms, AT&T. Hier, il a annoncé le rachat, pour 1,88 milliard de dollars, du spécialiste de la téléphonie mobile Nextel Mexico, qui appartient à la société américaine en faillite NII Holdings. (AFP, Les Echos)

• Les fusions-acquisitions dans le secteur technologique ont atteint l'an dernier leur niveau le plus élevé depuis la "bulle" internet, et devraient rester "robustes" en 2015, selon une étude publiée par le cabinet de conseil EY. (AFP)

• Li Ka-Shing, à la tête du conglomérat chinois Hutchison Whampoa a les yeux rivés sur l’Europe. Le 23 janvier, Li Ka-Shing a en effet annoncé être entré en négociations exclusives avec Telefonica pour le rachat de l’opérateur britannique O2. Alors que le montant de l’opération pourrait dépasser les 12,1 milliards d’euros, pour les citoyens chinois, c’est l’investissement de trop. (La Tribune)

Etats-Unis / Réseaux

• New services challenge wireless model in US. Google and Cablevision are preparing new cellphone services that would turn the wireless industry’s business model on its head, increasing pressure on companies already dealing with an intensifying price war. Google’s service would hunt through cellular connections provided by Sprint and T-Mobile US and Wi-Fi “hot spots,” picking whichever offers the best signal to route calls, texts and data, according to people familiar with the situation. The service could be rolled out in the first half of this year and would likely be offered nationwide. (The WSJ)

Canada / Fréquences

• Mobilicity bows out of upcoming Canadian spectrum auction. Mobilicity will not take part in Canada's auction of 2.5-GHz spectrum in April and is still working on securing the funding for the AWS-3 sale in March. (TotalTelecom)

Microsoft

• Commercial cloud revenue grows triple-digits for the sixth consecutive quarter, reaching an annualized revenue run rate of $5,5 billion. (Communiqué de presse de Microsoft)

INTERNET

Cybersurveillance

• La CNIL dit « oui mais » à la surveillance accrue sur internet. Alors que la France se prépare à muscler une nouvelle fois ses lois sur le renseignement pour étendre les possibilités de collecte de données et de mises sur écoute, la présidente de la Cnil milite pour que cette extension s’accompagne de garanties nouvelles. (Numerama)

Internet

• Le PDG de Google prédit la fin d’internet… tel que nous le connaissons. (ZDNet)

Réseaux sociaux

• Facebook teste une application mobile « light » pour les marchés émergents. (AFP)

• Le réseau social professionnel français Amplement, qui revendique plus d’un demi-million de membres a annoncé avoir levé un million d’euros afin de se développer et concurrencer les champions du secteur Viadeo et LinkedIn. (AFP)

INTERNET

Objets connectés

• La banque publique Bpifrance va accorder une aide au projet Felin, lancé par 10 entreprises. Objectif : développer des équipements de nouvelle génération pour les objets connectés en 4G. (La Tribune)

CONTENUS

Netflix

• Quatre mois après son lancement le 15 septembre dernier, selon des données de Digital TV Research Netflix "n’aurait recruté que 200.000 à 250.000 abonnés en France, dont la plupart passent par Internet (PC, tablettes...)" plutôt que par les box des opérateurs. (Numerama)

SECTEUR POSTAL

Offres et services de La Poste

• L’envoi de petits objets est désormais autorisé dans un pli affranchi au tarif lettre. La Poste a levé, début janvier, l’interdiction de cette pratique qui contraignait à se rabattre sur des tarifs plus onéreux. Une seule contrainte : la lettre ne doit pas dépasser 3 cm d’épaisseur. (60 millions de consommateurs)

• En cas de longue absence, une des solutions pour éviter le débordement de sa boîte aux lettres est de souscrire un service de garde auprès de La Poste. Pour 20 euros, elle stocke les courriers et les distribue au retour du destinataire. Mais ce service connaît quelques ratés. (60 millions de consommateurs)