Revue de presse

Les titres de la presse du lundi 23 février 2015

RÉGULATION

ARCEP

• Free-Orange : le président de l'Arcep va "organiser la fin de l'itinérance". Dans une interview, Sébastien Soriano à la tête de l’ARCEP depuis plus d’un mois, détaille ses priorités. Le contrat d’itinérance qui permet à Free de faire transiter une partie des communications de ses clients par le réseau d’Orange, jusque fin 2017, sera réexaminé, ainsi que l’accord de partage de réseaux passé par Bouygues Telecom et Numericable-SFR. Le président de l’ARCEP s’est également exprimé sur le budget de l’Autorité : " Il faut des moyens suffisants pour préserver les compétences qui sont les nôtres et assumer les nouvelles tâches qui nous incombent, non seulement celles qui nous sont confiées par la loi mais aussi les nouvelles attributions de fréquences, comme la 4G dans les DOM" (Le Figaro, AFP, Les Echos, latribune.fr)

Autorité de la concurrence

• La concurrence, amie ou ennemie du consommateur ? La concurrence est parfois considérée avec méfiance. Pour Bruno Lasserre, président de l’Autorité de la concurrence, elle a pour objectif "le bien-être du consommateur final", à condition que celui-ci joue un rôle actif. Et qu’elle soit "libre et non faussée" (60 millions de consommateurs)

Extinction du cuivre et déploiement du FttH/rapport Champsaur

• Le développement de la fibre va signer la fin des téléphones fixes branchés sur le réseau cuivré. 4000 activités professionnelles devront accélérer leur transformation numérique parmi lesquels les PMU, l’aviation civile, la surveillance des ascenseurs, la télésurveillance et les réseaux interministériels. Le rapport de Paul Champsaur sur l'extinction des réseaux en cuivre au profit de la fibre optique préconise une transition progressive, par plaques. Le rapport a deux objectifs : prévenir les usagers d’un tournant décisif, même s’il n’a lieu que dans 7 ans et rappeler aux opérateurs que le train est en marche et qu’il ne faudra pas repousser l’échéance (bfmtv.com)

Etats-Unis/neutralité du Net

• On US net neutrality rules, 11th-hour push against vague rule. As the U.S. Federal Communications Commission prepares to vote next week on new rules for high-speed Internet service, one aspect of the rules is drawing criticism from both opponents and proponents of tighter regulation. The FCC has introduced a so-called "general conduct" provision in the latest version of the rules that aim to ensure net neutrality, the principle that all web traffic should be treated equally (Reuters)

TÉLÉPHONIE MOBILE

Sécurité numérique

• La NSA et les renseignements britanniques auraient piraté Gemalto à grande échelle, en lui volant des millions de clefs de chiffrement. Le groupe produit 2 milliards de cartes SIM par an, opère dans 85 pays et fournit 450 opérateurs télécoms, parmi lesquels AT&T, T-Mobile et Verizon (Les Echos, Le Figaro, Le Monde)

• New Cellphone-Security Jitters (Wall Str. jal)

• Les clés de cryptage des cartes SIM ou comment repousser les frontières de l’espionnage (AFP)

• Aujourd'hui les industriels doivent renforcer la sécurité : une interview du directeur de la sécurité chez Ercom (Le Figaro)

Etats-Unis/fréquences

• AT&T says Dish’s tactics distorted spectrum auction (Wall Str. jal, Financial Times)

Paiement sans contact

• The future is mobile for fund houses. The threat of technology giants Google or Apple venturing beyond their nascent online payments businesses and entering mainstream fund management,  according to a report by Create Research (Financial Times)

TÉLÉCOMS - FRANCE

Marchés financiers

• Moody’s envisage d'abaisser la note de Numericable-SFR à la suite de l’offre de Patrick Drahi pour racheter à Vivendi ses 20% dans le groupe. Moody‘s qualifie "d’agressive" cette transaction éventuelle, rappelant que l’acquisition de SFR par Numericable est récente et que son intégration ne fait que commencer (Les Echos, AFP)

•  Altice et Numericable-SFR repartent à l’offensive. Le titre du deuxième opérateur français a encore gagné 5,5% sur la semaine profitant d’une information selon laquelle Altice examinerait les obstacles financiers et réglementaires à une transaction avec Bouygues Telecom. Plus surprenant, Altice a déposé une offre auprès de Vivendi pour le rachat de ses 20% dans le capital de Numericable-SFR, ce qui ne semble pas inquiéter le marché (Investir)

Résultats financiers

• "Nous sommes des gens prudents car Orange veut tenir ses engagements" : dans une interview, le patron de l’opérateur historique détaille les performances du groupe en 2014 et précise sa position sur les grandes interrogations du moment :

- "Dans un marché qui reste hyperconcurrentiel, nous avons très bien tiré notre épingle du jeu, grâce à la performance de nos réseaux"

- "Nous sommes l’opérateur qui a le moins besoin d’une consolidation, même si elle me paraît à la fois souhaitable et inéluctable à terme. C’est dans l’intérêt de l’industrie et du pays"

- "Il faut cesser de dire ou de laisser croire que la consolidation entraînera une hausse des prix : c’est faux. La consolidation sera surtout bénéfique pour la capacité d’investissement des opérateurs" (Investir)

• Orange a tenu ses prévisions au-delà des attentes (Investir)

• Depuis l'arrivée de Free, les historiques du mobile français restent fragilisés (Challenges)

Croissance

• Stop ou encore. Patrick Artus, chef économiste chez Natixis et Daniel Cohen, professeur d'économie à l'ENS, débattent  sur la reprise de l'activité économique en Europe. Pour eux, internet n'est pas la véritable innovation de rupture qui dopera notre croissance (Challenges)

Enseignement du numérique

• Peut-on réussir l’école connectée ? La volonté de l’exécutif de développer l’enseignement du numérique pose de nombreuses questions (Libération)

• Laure de La Raudière, coauteure d’un rapport sur l’économie numérique : "Transformer le cours de technologie en cours d’informatique" (Libération)

•  Benjamin Bayart, président de la Fédération des fournisseurs d'accès à internet associatifs : "Une initiation au code dès le primaire, mais pas plus" (Libération)

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Opérateurs

Fusions-acquisitions

• Orange rachète les droits et les parts d'Orascom dans la société Mobinil (Communiqué)

• Telecom Italia suspends work on Brazil deal. Telecom Italia has halted work on a potential deal to merge its Brazilian business with rival Oi as it focuses on a €14.5bn plan to improve its mobile and fixed broadband network  (Financial Times, L'Agefi)

Allemagne

• Deutsche Telekom to add 5.9 million homes to fast internet plan (Reuters)

• Deutsche Telekom se lance dans les paris sportifs (L'Agefi)

Résultats financiers/ satellite

• L’année 2015 sera plus calme pour SES. Après un bon millésime 2014 et une nouvelle augmentation des marges, le groupe luxembourgeois mise sur une croissance limitée à 1 %. Le chiffre d’affaires a progressé de 4 % l’an dernier, à 1,92 milliard d’euros (Les Echos, AFP)

INTERNET

Données personnelles

• La SNCF fera payer ses données TGV aux géants du Net. Accompagnant la future règlementation sur l'ouverture des données dans les transports, la SNCF annonce l'ouverture de ses données TGV. Elles seront gratuites pour les start-up (ou peu chères) mais payantes pour les Gafa (Google, Amazon, Facebook, Apple), autrement dit, les majors de l'Internet (La Tribune)

•  "Big Uber" ou la délicate question des données privées (La Tribune)

Valorisation boursière

• Les "Gafa", plus forts que le CAC 40. Google, Apple, Facebook et Amazon valent autant que les 40 premières valeurs françaises cotées. Mais c’est bien Apple qui fait figure de superstar des marchés (Les Echos)

• Les nouvelles étoiles géantes du Web. Snapchat, Pinterest, Uber… Dans la Silicon Valley, on les appelle les "licornes". Ces start-up ont atteint une taille colossale en un temps record. Elles ont su profiter de la troisième révolution du Web, qui coïncide avec l'arrivée des smartphones, pour créer leur modèle ou étendre leur emprise (Le Figaro)

• Les secteurs à surveiller : les objets connectés, les FinTech (technologies financières) et l'e-commerce indien (Le Figaro)

TECHNOLOGIES

Objets connectés

• Anne Lauvergeon : "Sigfox est le Twitter des objets connectés". La startup toulousaine, qui déploie un réseau bas débit pour l’internet des objets, a convaincu ses actionnaires historiques mais aussi des industriels tels que GDF Suez, Air Liquide, Eutelsat et les opérateurs Telefonica, SK Telekom et NTT Docomo, d'investir 81 millions d’euros dans son développement. Un tour de table initial qui pourra se compléter jusqu'à 100 millions dans les mois à venir. L’ex-patronne d’Areva, qui préside le conseil d’administration de Sigfox depuis avril dernier, a joué un rôle déterminant dans cette levée de fonds record pour une startup française. Elle raconte les coulisses de l’opération (La Tribune)

• Anne Lauvergeon : "Le potentiel de Sigfox est énorme" (Challenges)

• A quand des objets interconnectés pour tous ? Les objets connectés peinent à devenir "grand public". Cette innovation prendra peut-être tout son sens et dépassera le stade de simple gadget lorsqu'elle donnera naissance aux objets interconnectés. Explications de Nicolas Glady, professeur de marketing à l'Essec (Les Echos)

• Le japonais Epson veut concurrencer Apple et Google en misant sur des produits innovants (Les Echos)

Intelligence artificielle

• Digital designs for life. Tech companies race to develop the dominant "virtual assistant" (Financial Times)

CONTENUS

Contenus illégaux

• Le statut d’hébergeur au coeur des débats. Plusieurs voix s’élèvent pour demander un statut hybride, entre celui de l’hébergeur et celui de l’éditeur. Mais cela passe par un débat à Bruxelles (Les Echos)

Cinéma

• Déjà dans la production et la diffusion de séries TV, Amazon passe au long métrage (Challenges)

SVoD

• Netflix est encore loin de son objectif en France, mais progresse (numerama.com)