Revue de presse

Les titres de la presse du lundi 28 décembre 2015

RÉGULATION

Outre-mer

• La 4G au 31 décembre 2016 à Mayotte. Ce sera un cadeau de Noël… pour 2016. Lors d’une conférence CCI en début d’année, son chiffre et la majuscule associée avaient été soufflés : la 4G arriverait bientôt à Mayotte. Depuis, ça traine, et dans tous les DOM. Les changements d’opérateurs téléphoniques dans la zone n’ont pas arrangé les choses (Le Journal de Mayotte)

Concurrence

• Sous le sapin, la concentration du marché des communications électroniques en guise de cadeau empoisonné ? Après plusieurs mois terrée dans l’ombre, l’hypothèse d’une concentration dans les télécommunications prend à nouveau les lumières de l’actualité par le biais d’informations concernant un possible rachat de Bouygues Telecom par Orange. Il conviendra que toute la lumière soit faite sur ces tractations, et en cas de concentration du secteur, de mettre en place tous les éléments garantissant aux consommateurs qu’un défaut de concurrence constaté (aboutissant à une hausse des prix des forfaits mobiles et/ou une hausse des abonnements en Internet fixe) sera promptement corrigé (Blog d’ Alain Bazot, UFC-Que choisir)

• La concurrence rapporte gros. Les amendes anti trust infligées par l’Autorité de la concurrence aux entreprises ont atteint 1,2 milliard en 2015. Bruno Lasserre, son président, défend une politique de tolérance zéro. En réalité, l’institution a franchi « un cap de sévérité »  avec l’introduction en France, en 2009, des lignes directrices fixées à Bruxelles par la Commission de la concurrence en matière de sanctions (Le Journal du dimanche)

• Le gendarme siffle les top-modèles. Une quarantaine d’agences de mannequins pourraient être sanctionnées pour entente sur les tarifs (Le JDD)

NUMÉRIQUE

French Tech

• Comment le numérique transforme la France. Les grands groupes adoptent de plus en plus de vraies stratégies digitales pour adapter leur offre. La marque French Tech, qui abrite les start-up, est désormais reconnue à l'international (Les Echos)

• "Les entreprises françaises sont encore trop timorées" : la France a encore des progrès à faire, en matière d'accès au capital et d'éducation notamment, explique Gilles Babinet, « digital champion » de la France auprès de la Commission européenne, pour qui les entreprises n'ont pas encore pris toute la mesure des changements induits par la révolution numérique (Les Echos)

TÉLÉCOMS - FRANCE

Portabilité mobile/consommateurs

• Des clients SFR sans numéro à Noël. Des milliers d'abonnés à l'offre RED de SFR ont souffert de problèmes de portabilité à Noël. La ligne chez leur ancien opérateur a bien été coupée mais SFR n'a pas pris le relais. L'opérateur justifie ce couac par "un peu de surchauffe sur les portabilités" (Le Parisien, Les Echos)

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Fusions/acquisitions

• Les Français plus offensifs qu'il n'y parait. Ce sont les États-Unis et l'Asie - Chine en tête - qui ont porté en 2015 le marché des fusions-acquisitions vers ses records historiques. Pas l'Europe, qui aura rarement aussi peu pesé à l'échelle mondiale, ni la France. L'activité des entreprises tricolores, à l'achat ou à la vente, a même chuté de 30 % par rapport à 2014. Pourtant, les Français sont plus offensifs qu'il n'y parait, encouragés par les conditions de marché (exemple d’Altice avec Cablevision). Ils sont en revanche plus timorés s’agissant des opérations de consolidation à l’intérieur de l’Hexagone. La faute à une croissance poussive, au risque de veto de l’ADLC et à l’interventionnisme aléatoire du politique (Le Figaro)

Mouvements

• Chang Xiaobing, le patron de China Telecom, fait l'objet d'une enquête dans le cadre d'une vaste opération anti-corruption, a annoncé le gouvernement chinois (Les Echos, AFP)

INTERNET

Réseaux sociaux

• Viadeo arrête les frais en Chine. Le réseau social professionnel français n’a pas les moyens de lutter face aux acteurs locaux et à LinkedIn (Les Echos)

IPV4

• L'Agence Nationale de l'Informatique et de l'Apprentissage du Danemark vient d’annoncer la mise en place d’un processus officiel pour céder au plus offrant des adresses IPv4 dont elle n'a pas l'usage, et qu'elle remet donc sur le marché pour compléter son budget. La raréfaction des adresses IPv4 favorise le développement d’un marché spéculatif. Pourtant, on le sait, la seule solution pérenne pour poursuivre le développement d’internet est d’adopter massivement la norme IPv6 (zdnet.fr)

e-commerce

• Amazon a gagné plus de 3 millions d'abonnés dans le monde sur son service Prime sur la seule troisième semaine de décembre (AFP)

Cybersécurité

• Attaques par e-mails, détournement des objets connectés : de quoi encore trembler en 2016 (AFP)

• Turquie : les serveurs internet turcs ont subi, la semaine dernière, une vaste cyberattaque qui a ralenti les services bancaires (AFP)

CONTENUS

HADOPI

• Commission de protection des droits : Fabien Raynaud remplace Mireille Imbert-Quaretta ; il aura pour suppléante Sophie-Justine Lieber. Marcel Rigmenont est nommé membre du collège, en remplacement de Franck Riester (Correspondance de la presse, nextinpact.com)

Droits du foot

• Altice s'offre les droits TV du FC Porto, via sa filiale Portugal Telecom, opérateur historique racheté il y a un an. Une transaction réalisée au prix de 457,5 millions d'euros qui représente « le plus gros contrat de l'histoire du sport portugais » à en croire le club. Fin novembre, Altice, actionnaire de NextRadioTV - propriétaire de RMC et BFMTV - avait déjà raflé à Canal+ les droits de diffusion en France et à Monaco des matchs de la Premier League pour un montant estimé à 300 millions d'euros pour trois saisons (AFP, Le Figaro, Les Echos)

Usages

• En 2015, les médias ont fait le pari du premium. Faire payer les internautes n’est plus incongru. De nombreuses offres ont fleuri cette année (Le Figaro)

• Télé et mobile à la fête pour Noël. Les Français regardent davantage le petit écran et passent plus de temps sur mobile, selon Médiamétrie (Le Figaro)

SECTEUR POSTAL

Social

• La fédération CGT des télécommunications fustige l'expérimentation des livraisons de colis le dimanche menée le 20 décembre par La Poste et réclame un "service public de qualité 6 jours sur 7" (AFP)