Revue de presse

Les titres de la presse du jeudi 24 décembre 2015

RÉGULATION

BEREC /Fatima Barros fait le débriefing de la présidence portugaise

• A Bruxelles, le 16 décembre, la présidente de l’Anacom, présidente en titre du BEREC pour l’année 2015, a résumé le travail des régulateurs européens durant leur dernière session plénière et lors des ateliers thématiques, et expliqué les résultats des élections de ses successeurs (Contexte)

ARCEP

• Arcep publishes opinion on Digital Republic bill. French telecom regulator has published its opinion to the government on the Digital Republic bill, which it describes as containing “ambitious measures aimed at strengthening the protection of individuals and building their trust in the digital economy and the digital society” (TelecomPaper)

• M2M : les opérateurs ont plus de temps pour mettre en place les numéros à 14 chiffres. L’ARCEP accorde finalement un délai supplémentaire aux opérateurs mobiles afin de mettre en place les numéros à 14 chiffres pour les M2M. Alors que cette obligation était programmée pour le 1er janvier 2016, elle n'interviendra finalement qu'au 30 juin 2017 (nextinpact.com)

NUMÉRIQUE

Retour sur le Slush

• Helsinki-Novembre 2015 : Slush : le rendez-vous numérique de référence du nord de l’Europe avec plus de 40 000 visiteurs sur trois jours,  14 000 participants, 800 investisseurs et plus de 3 500 entreprises dont 1 700 start-up venues de 100 pays (Le Journal des Télécoms)

IoT/objets connectés

• Objets connectés, quels marchés et quelle distribution en 2016 ? Le marché des objets connectés n'en est qu'à ses prémices. Il ne progresse pas encore de manière exponentielle, comme le prévoient divers institut d'études, mais à un rythme régulier. Il manque encore des services apportant une réelle valeur ajoutée dans certaines familles de produits, notamment les wearables, mais globalement l'offre s'enrichit et la distribution se diversifie. Point d'étape et perspectives 2016  (Le Journal des Télécoms)

• Orange : des offres concrètes pour l'internet des objets. Après avoir annoncé - en septembre dernier - le déploiement de son réseau LoRa dédié aux objets connectés, Orange sort Live Objects et Flexible Data, deux services qui permettent aux entreprises d'industrialiser leurs process et leurs offres bâties autour des objets connectés. Une première (Le Journal des Télécoms)

• Les réseaux 2G et 4G, ces autres voies pour l'internet des objets (Le Journal des Télécoms)              

TÉLÉPHONIE MOBILE

m-banking

• Les banques seront digitales ou ne seront plus. Dorénavant, l'application de l'Apple Bank sera nativement installée dans chaque iPhone : le point de vue de Joan Burkovic, cofondateur et CEO à Bankin.com (Les Echos)

Afrique/roaming

• L'Afrique sur le point de se débarrasser du roaming. La société Spiritage dispose d'une application capable d'éliminer les frais inhérents à la connexion des usagers à l'étranger (afrique.lepoint.fr)           

TÉLÉCOMS - FRANCE

Câble vs FttH

• Les associations de consommateurs veulent distinguer « la fibre » et le câble. Dans un avis envoyé à la DGCCRF, les associations de consommateurs ont adopté une position commune sur l’utilisation du terme « fibre » dans la communication des opérateurs. Elles réclament  une vraie distinction entre le FTTH et le câble et proposent que le mot « fibre » soit utilisé uniquement pour le FttH (les Echos)

Mutualisation des réseaux

• "Les réseaux mutualisés, la dernière frontière des télécoms. Les réseaux 4G se révèlent gourmands en spectre hertzien ; tous les acteurs en présence ne pourront physiquement y trouver de place pour des réseaux propriétaires à l’avenir. Puisque nous ne pouvons partager le spectre hertzien, partageons le réseau" : une tribune de Patrice Bélie, DG de Hub One (Le Journal des Télécoms)

Portabilité mobile/consommateurs

• SFR aurait-il des problèmes à assumer son offre "surnaturelle" ? Il y a un peu plus de deux semaines, l'opérateur cassait les prix avec un forfait 4G tout illimité (avec 20 Go de data) qualifié d'« offre surnaturelle ». Aujourd'hui, ce qui est naturel, c'est le mécontentement des clients dont la portabilité est arrivée... avant la carte SIM (clubic.com)  

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Opérateurs/Europe vs Etats-Unis

• Investissements : les opérateurs mobiles européens se feraient distancer par les américains. Selon une étude de l'Idate, la baisse des revenus des opérateurs pèse sur leur capacité à investir, capacité aujourd'hui bien inférieure à leurs homologues américains (zdnet.fr)

Belgique

• L’ouverture à la concurrence du câble en Belgique intéresserait Xavier Niel. Telle est en tout cas l’opinion du journal belge l’Echo, qui fonde son information sur des questions relatives à cette ouverture à la concurrence posées par un mystérieux opérateur qui a voulu rester anonyme. L’info est publiée dans un document de l’IBPT (Contexte, lecho.be)

Marchés financiers

• La Silicon Valley boude la Bourse. Abreuvées de capitaux privés, les start-up se sont tenues à l'écart des marchés en 2015 (Le Monde)

Retour sur le Digiworld Summit de l'Idate

• Montpellier-Novembre 2015 : 5G et régulation au centre des débats (Le Journal des Télécoms)

INTERNET

Réseaux sociaux et neutralité du Net

• Free Basics, l'Internet gratuit de Facebook est suspendu en Inde. Avec Free Basics, Facebook propose un accès à certains services dont son réseau social, et ce sans frais de données. En Inde, le régulateur a demandé à l'opérateur partenaire de Facebook de suspendre le service, accusé de violer les principes de la neutralité du net et de favoriser certains sites au détriment des autres (zdnet.fr)

Publicité/consommateurs

• Les autorités américaines veulent empêcher les publicités "natives", conçues pour ressembler aux autres contenus publiés sur des services en ligne, de tromper les consommateurs en cachant leur nature commerciale (AFP)

CONTENUS

HADOPI

• L’État condamné à payer pour identifier les adresses IP. Le Conseil d'État a imposé à l'administration de payer les FAI lorsque la Hadopi leur demande le nom et l'adresse des abonnés à qui ont été attribués des adresses IP. Le budget de la riposte graduée pourrait exploser... sauf si le gouvernement décide d'ignorer le jugement (numerama.com)