Revue de presse

Les titres de la presse du lundi 27 avril 2015

RÉGULATION

Le marché français

Bande 700 MHz

• Le cas Free complique la vente de fréquences. L'Arcep travaille actuellement à l'élaboration du scénario des enchères pour la vente des fréquences 700 MHz, qu'elle soumettra au gouvernement. L'une des hypothèses de travail consiste à réserver à Free une partie des fréquences qui seront allouées, afin de rééquilibrer les portefeuilles existants. Le groupe fondé par Xavier Niel dispose aujourd'hui de 30 MHz, dont 5 MHz dans la bande basse, quand ses concurrents, les trois opérateurs historiques, possèdent entre 75 et 85 MHz, dont 20 MHz dans la bande basse. Selon Free, c'est une question d'équité que de lui réserver une partie de la vente et il milite donc pour des enchères à deux tours. Si ce n'est pas le cas, l'opérateur pointe le risque de son éviction du marché de la 4G. L'argument ne passe évidemment pas chez les concurrents, qui sont vent debout devant le scénario d'une garantie de fréquences et font un lobbying intense auprès de Bercy. Pour les concurrents de Free, si l'opérateur possède si peu de fréquences c'est qu'il n'a pas voulu en acheter auparavant. Et de citer l'épisode des enchères de la bande 800 MHz, il y a cinq ans, au cours duquel Iliad aurait, volontairement, mis trop peu d'argent sur la table pour empocher quoi que ce soit (Les Echos)

Zones blanches

• Mobile : en finir avec les zones blanches. Emmanuel Macron a sommé les opérateur d'assurer la desserte des communes non-couvertes par les réseaux (Le Monde)

• Orange tout seul ? Alors que le gouvernement fait pression pour en finir avec les zones blanches, Orange se dit prêt à négocier avec SFR, Free et Bouygues. Mais si aucun accord n’est trouvé, l’opérateur accepte de s’en occuper tout seul (zdnet.fr)

Déploiement du FttH

• Le gouvernement reprend le dossier en main. Discrètement au Parlement, ou en recevant les patrons des quatre grands opérateurs, Emmanuel Macron veut redonner une impulsion au plan très haut débit. Le ministre veut mettre les opérateurs en face de leurs responsabilités en matière de développement de la fibre optique. En particulier dans les zones peu denses, où les opérateurs privés ne vont pas naturellement, faute de clientèle suffisante et en raison des trop lourds investissements à mener (Réseaux & Télécoms)

• Mobiliser l’investissement dans les infrastructures télécoms :

- Dans les territoires qu’ils ont chargés d’équiper en FTTH, le gouvernement a invité les opérateurs à formaliser leurs intentions d’investissements. Les engagements feront systématiquement l’objet de conventions passées entre les opérateurs chargés du déploiement, l’Etat et les collectivités territoriales concernées, afin que des calendriers précis soient connus.

- Dans les territoires qui seront équipés par les réseaux THD déployés à l’initiative des collectivités dans le cadre du plan France THD, le ministre a demandé aux opérateurs d’établir un plan de marche pour utiliser ces réseaux et fournir leurs services aux populations concernées (Communiqué de Bercy)

Consolidation

• La guerre des prix entre opérateurs de téléphonie mobile en France, déclenchée en 2012 par l'arrivée d'Iliad sur le marché, est terminée, a estimé samedi le PDG d'Orange, Stéphane Richard, qui a une nouvelle fois plaidé en faveur d'une consolidation du secteur (Reuters)

Loi sur le terrorisme

•  Projet de loi relatif au renseignement : Orange veut garder "la maîtrise technique" de ses réseaux indique Stéphane Richard (Correspondance de la presse, Libération, Les Echos)

• Le gouvernement croit avoir rencontré « les dirigeants d’internet ». Mercredi dernier, plusieurs géants du web et les principaux opérateurs français ont rencontré le ministre de l'intérieur pour évoquer la lutte contre la propagande terroriste. Une réunion qui a satisfait le gouvernement, bien que ses interlocuteurs aient été considérés à tort comme les dirigeants d'Internet. Et pour cause : ces derniers n'existent pas …. En effet, faut-il le rappeler, internet n’a pas de dirigeants. Ce n’est ni un Etat, ni une entreprise, ni une association, mais un réseau décentralisé (numerama.com)

Du côté des OTT

Abus de position dominante

• EBay Chief Executive John Donahoe has supported arguments made by Google in its defence in an antitrust case, saying the two companies are direct competitors in online shopping (Reuters)

• Bruxelles durcit le ton face à Google (Challenges)

Fiscalité / Rome étudie une redevance sur les multinationales du Net

• Un an après l’abandon d’un projet de « Google tax » à l’italienne, le gouvernement de Matteo Renzi réfléchit à une redevance de 25% sur les revenus réels des agrégateurs en Italie (Les Echos)

AAI

• Les autorités administratives indépendantes inquiètent. Le Sénat souhaite la création d'une commission d'enquêtes sur les AAI (La Gazette)

 

TÉLÉPHONIE MOBILE

Opérateurs

• Les MVNO sont morts, vive les Global Virtual Network Operator ! Après l'arrivée de Free, Orange, SFR et Bouygues Télécom ont baissé leurs tarifs pour éviter une fuite massive de leurs clients. Du coup, les MVNO, qui jouaient sur la différence entre leurs tarifs et ceux des NMO, ont été étranglés. Parallèlement, sur le marché du B2B (plus de 600 opérateurs déclarés), l'innovation n’a jamais autant offert d’opportunités commerciales, techniques et financière (journaldunet.com)

Suède

• The competition effect in Sweden, a 4 operator market, 4G smartphone volume caps doubled (for same price) (Communiqué Rewheel)

Paiement sans contact

• Le règlement par simple approche de carte ou smartphone se développe à petits pas en France. Les acteurs nationaux, banques et opérateurs télécoms, espèrent un décollage rapide de son usage avant que des concurrents américains ne s'imposent (La Tribune)

 

TÉLÉCOMS - FRANCE

Orange

• Après la nomination de Delphine Ernotte-Cunci à la tête de France Télévisions, Stéphane Richard annonce qu’il assurera la direction opérationnelle d’Orange France le temps de la transition (silicon.fr, Le Figaro)

• Orange Caraïbes : des pratiques inacceptables : une  tribune de l' Association des Consommateurs et des Citoyens de la Caraïbe (politiques-publiques.com)

Numérique & collectivités locales

• Les applications citoyennes boostent les collectivités (La Gazette)

              

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Opérateurs

• Vodafone chides India on taxes and red tape. India’s battered telecoms sector risks missing a “huge opportunity” to develop next-generation broadband services on account of heavy-handed regulation and slow-moving political reforms from Prime Minister Narendra Modi’s government, warns the outgoing chief executive of Vodafone in the country (Financial Times)

• Xavier Niel imprime sa marque chez Orange Suisse, renommé Salt (Les Echos)

Equipementiers

• Le fabricant chinois de smartphones Xiaomi accueille l'indien Ratan Tata à son capital (Les Echos)

Afrique

• Technology in Africa : the pioneering continent. Innovation is increasingly local (The economist)

 

INTERNET

Résultats financiers/GAFA

• Pour Google, la publicité sur mobile est plus que jamais stratégique. Le chiffre d'affaires du groupe n'a progressé " que " de 12  % , à 17,3 milliards de dollars au premier trimestre, perturbé par un dollar fort (Le Monde)

• La guerre s'intensifie entre les géants du cloud. Amazon Web Services a publié pour la première fois ses comptes, affichant une santé florissante. Il bataille ferme contre Google, Microsoft et IBM (Les Echos)

 

TECHNOLOGIES

Objets connectés

• L'Apple Watch lancée sans fanfare aurait 2,3 millions de précommandes (Les Echos, Financial Times, Le Monde, AFP)

 

 

Santé

• Des technologies pour vivre… 500  ans. A Mountain View, en Californie, Google a installé Google Life Sciences, un laboratoire où des scientifiques développent des outils pour anticiper les maladies. Et leur traitement (Le Monde)

• " La médecine du futur, c'est le suivi continu des données " du patient : une interview de Andrew Conrad, qui dirige une équipe de 150 scientifiques au cœur de Google X, le laboratoire secret du groupe (Le Monde)

 

CONTENUS

Recomposition du secteur/Etats-Unis

• Comcast renonce à racheter Time Warner Cable en raison de l’opposition des autorités américaines. Le rapprochement entre Comcast et Time Warner Cable aurait donné naissance à un mastodonte qui aurait contrôlé 57 % du marché de l’Internet haut débit, avec une position hégémonique dans presque toutes les grandes métropoles du pays. "Cette fusion aurait entraîné un risque inacceptable pour la compétition et pour l'innovation, étant donné l'importance de l'Internet haut débit pour les offres de vidéos en ligne et les nouveaux services innovants", explique Tom Wheeler, le président de la FCC, qui était prêt à bloquer cette opération au nom de l'intérêt public. Charter Communication pourrait récupérer le bébé (Le Monde, Le Figaro, Les Echos, zdnet.fr, Reuters, Communiqué FCC)

• Après l'échec de Comcast, l'internet américain est-il vraiment sauvé ? (Le Monde)