Revue de presse

Les titres de la presse du lundi 31 août 2015

RÉGULATION

Législatif/France

•La secrétaire d'Etat au numérique a confirmé jeudi 27 août que l'un des projets de loi sur le numérique serait rendu public à la "mi-septembre" avant d'être soumis au conseil des ministres "à l'automne", dans un entretien accordé à quelques journalistes, en marge de l'Université d'été du Medef. L’arrivée du texte devant le conseil des ministres, maintes fois repoussée, est espérée « à l’automne, pour le mois de novembre », a-t-elle précisé. Le projet de loi doit en effet être transmis au préalable aux autorités administratives indépendantes comme la Cnil ou l’ARCEP. Il sera présenté « début 2016″ à l’Assemblée nationale. Axelle Lemaire, qui a annoncé être enceinte mi-août, souhaite porter le texte jusqu’au bout. (La gazette des communes, La Correspondance de la presse)

 

NUMÉRIQUE

IoT/objets connectés

• Intel multiplie les offensives dans le secteur de l’internet des objets en plein essor, comme en témoigne les 60 millions d’euros investis dans le spécialiste chinois des drones Yuneec. Confronté au déclin des ventes de PC, le géant américain voit dans l’internet des objets l’opportunité de retrouver le chemin de la croissance. (La Tribune)

Uber

• La Commission européenne va lancer en septembre une étude pour tenter de régler le litige opposant Uber aux chauffeurs de taxis à travers l’Europe. (Reuters, ZDnet)

• Suisse : un magistrat genevois présente un projet de loi ouvrant la voie à Uber  (Le Temps)

• Pour l’heure, Uber ne propose que son service UberPop (chauffeurs « amateurs ») à Bruxelles. Mais, selon Le Vif, la société californienne veut y déployer son offre UberX, avec des chauffeurs professionnels, comme elle l’a déjà fait un peu partout dans le monde. Pourtant, la réglementation bruxelloise demeure très restrictive : les services de VTC ne sont autorisés que pour des prestations de plus de 3 heures et/ou facturées plus de 90 euros. (Le Vif)

• Uber recrute massivement en prévision de la démocratisation des voitures autonomes et connectées. Et les travaux de deux chercheurs, qui ont piraté une Jeep Cherokee, ne sont pas passés inaperçus. (Numerama, The WSJ)

Innovations

• La réalité augmentée en pleine crise de « hype ». Malgré les progrès technologiques, le grand public boude toujours la réalité augmentée, qui semble mieux adaptée au BtoB. La faute au "cycle du hype" ? (La Tribune)

• Awaiting its iPhone moment. Virtual reality is a promising technology, but will no go mainstream in its current form. (The Economist)

TÉLÉPHONIE MOBILE

Cartes prépayées

• Bataille de cartes prépayées à Barbès et La Chapelle. (AFP)

Données mobile

• Plus de 3 milliards d’internautes mobiles sur la planète. (Silicon.fr)

Terminaux

• Si Apple doit présenter dans dix jours deux nouveaux téléphones, la version « bas de gamme » de son prochain iPhone ne devrait pas être présentée dans l’immédiat. (Numerama)

• Apple pourra accueillir jusqu’à 6 000 invités assis lors de sa prochaine conférence, ce qui est largement plus que pour ses derniers évènements. Certains tablent, du coup, sur une annonce produit surprise. (01Net)

 

TÉLÉCOMS - FRANCE

Alcatel-Lucent

• Michel Combes quitte Alcatel-Lucent sur une polémique concernant sa rémunération. Michel Combes, qui s'apprête à quitter la direction d'Alcatel-Lucent, pourrait toucher près de 14 millions d'euros sur 3 ans grâce à diverses primes, suscitant l'ire des syndicats et un appel du gouvernement à revoir sa rémunération. Selon le JDD, il s'agit d'actions et de stock-options et de l'application d'une clause de non-concurrence. Le jackpot du patron relance en tous cas la polémique sur les parachutes dorés (AFP, Le JDD, BFMBusiness, Les Echos, Libération, Le Parisien)

• Alcatel-Lucent déplore les inexactitudes rapportées dans l’article du JDD. (Communiqué de presse d’Alcatel-Lucent)     

• Michel Combes se défend : « Je suis fier du travail accompli » (Les Echos)

• Le MEDEF va se pencher sur les rémunérations jugées « choquantes » (AFP)

• Moody’s relève la note à long terme d’Alcatel-Lucent d’un cran à « B2 » (AFP)

Opérateurs

Résultats financiers / Iliad

• Iliad a enregistré une hausse de 16% de son bénéfice net au premier semestre à 163 millions d'euros, grâce notamment au recrutement d'un million de nouveaux clients. Sur les six premiers mois de l'année, Iliad a réalisé un chiffre d'affaires de 2,2 milliards d'euros, en hausse de 7%, et confirme son objectif d'une croissance de son résultat brut d'exploitation (Ebitda) supérieure à 10% cette année. Le groupe maintient par ailleurs son objectif d'atteindre une marge brute d'exploitation (marge d'Ebitda) dépassant les 40% du chiffre d'affaires d'ici la fin de la décennie. De janvier à juin, l'excédent brut d'exploitation a progressé de 16,2% à 725 millions d'euros, grâce notamment à une "hausse du poids des services mobiles dans le chiffre d'affaires du groupe » (Communiqué de presse d’Iliad, AFP, Les Echos)

• Iliad signe un bon semestre avec une hausse du chiffre d'affaires et du résultat net par rapport à l'année dernière. En trois mois, le groupe a recruté 46 000 nouveaux clients sur le fixe et 400 000 sur le mobile. (La Tribune, Next Inpact,)

Points de vue

• Pour Maxime Lombardini, le directeur général de Free, « les opérateurs français devraient rester à quatre ». Le directeur général de Free a décrypté sr BFM Business les résultats semestriels de l’opérateur et les enjeux de la prochaine vente aux enchères de fréquences pour lui. (BFMBusiness)

Bouygues Telecom

• Bouygues chief bitter over Iliad’s inclusion. Speaking to analysts earlier today, Bouygues said the industry has gone through a "storm" in the last four years that has entailed the loss of 50,000 jobs. "We've not been against a fourth license but we have said it should be done under well-defined and well-controlled conditions," said Bouygues, implying he was far from happy with the actual conditions. Bouygues also claims he was previously informed that no "economic impact study" had been carried out regarding the licensing of Iliad when he requested access to such documentation. (Light Reading)

Collectivités territoriales

• Les  269 collectivités et établissements publics d’Ile-de-France du groupement de commandes de services de communications électroniques SIPPEREC attribuent leurs marchés pour 3 ans à SFR et Orange pour un montant prévisionnel de 82 millions d’euros. (Communiqué de presse de SIPPEREC)

Economie

• Les filières automobiles, aéronautiques et navales devraient connaître une embellie cette année. Mais l’activité dans le bâtiment et les travaux publics restera dans le rouge. Les prévisions d’activité pour 2015 : +2% dans les services télécoms. (Challenges)

 

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Opérateurs

• Swisscom a fait cet été deux annonces dans les infrastructures et services mobiles : un fort accroissement des débits et capacités en 4G LTE, et une amélioration de la qualité de réception à l’intérieur des bâtiments en utilisant le WiFi. À quand en France ? (ZDnet)

Chine

• Nokia crée une coentreprise en Chine avec China Huaxin (Reuters)

• C’est une marque encore peu connue en Europe, mais avec laquelle il va falloir compter. Créée en octobre 2014 par le chinois Huawei, Honor continue sa percée sur le marché très concurrentiel des smartphones. Dernier événement en date, le lancement jeudi dernier à Londres, en grande pompe, du Honor 7, un appareil haut de gamme à prix cassé destiné à la génération Internet. (Les Echos)

• China’s moves won’t help U.S. tech firms (The WSJ)

Prospective

• Les 100 qui changent le monde. Ils sont entrepreneurs, inventeurs, politiques… Challenges fait le tour du monde des personnalités qui façonnent notre futur. Parmi elles, les fondateurs d’Uber et d’Airbnb, Edward Snowden, Jeff Bezos, PDG et fondateur d’Amazon ou encore le chinois Jack Ma, fondateur d’Alibaba. Côté français, Challenges se penche sur les opérateurs français qui commencent à croiser le fer hors de leurs frontières. (Challenges)

Apple

• Apple takes Washington. Steve Jobs famously disdained DC. Tim Cook’s quietly takin git on. (Politico)

 

INTERNET

Google

• Sur le blog de Google dédié aux affaires publiques, le responsable juridique de Google, Kent Walker, juge « infondées » les accusations d’abus de position dominante émises contre lui par la Commission européenne. Google ne prend pas l'enquête à la légère : elle constitue à court terme la principale menace pour son modèle économique. Les dirigeants du groupe sont conscients du risque que fait encourir la procédure pour sa réputation. Mais pas seulement : l'Europe, avec son demi-milliard de consommateurs, est un marché crucial. Si l'enquête est menée à son terme, si la Commission reste convaincue des torts de Google, elle peut prononcer une amende de plusieurs milliards de dollars (dans la limite de 10  % de son chiffre d'affaires). Et surtout obliger le groupe à changer de comportement. (Le Monde, Silicon.fr)

• Déjà empêtré d'une manière qui s'est aggravée au cours des derniers mois dans plusieurs affaires en Europe, Google risque fort d'avoir empiré les choses en publiant sur son blog européen une critique acerbe visant sans jamais la nommer la commissaire européenne Margarete Vestager. Google y soutient en outre publiquement que le sponsoring sur Google Shopping augmente la pertinence des résultats sur son moteur de recherches, alors que la Commission avait déjà prévenu que sur ce point, elle n'avait aucun doute qu'il s'agissait bel et bien d'argent et non de pertinence. (Electron libre)

• Improving quality isn’t anti-competitive (blog Google)

• European publishers play lobbying role against Google (The NYT)             

• Silicon Valley’s young guns should cultivate a more disarming mien (The FT)

• Google se lance dans les services à la personne (ZDNet)

Vidéos en ligne

• Le marché de la publicité sur les vidéos en ligne devrait atteindre 8 milliards de dollars cette année. Et les concurrents se mettent sur les rangs pour tenter de détrôner Youtube. (Le nouvel Economiste)

Facebook

• Facebook dit non au piratage (Electron libre)

 

TECHNOLOGIES

Electronique

• L’administration américaine investit dans l’électronique flexible (AFP)

 

CONTENUS

Altice

• Alain Weill : « Avec Patrick Drahi, nous avons de très grandes ambitions dans les médias ». Le PDG de NextRadioTV, futur directeur général d'Altice Media Group, était l'invité du «Buzz Média TDF-Le Figaro». Extrait de l’interview: « l’avenir des médias dépendra rapidement de la fibre optique pour distribuer des contenus. Le rôle des opérateurs fixe et mobile va devenir de plus en plus important dans la télévision. Conclure une alliance avec le groupe de Patrick Drahi est une décision stratégique majeure »  (Le Figaro)

• Patrick Drahi s’est constitué un empire en un éclair. (Challenges)

Convergence

• « La convergence 20 ans après : avoir raison avant les autres ! «  Tel est le titre hardi de la conférence que Jean-Marie Messier donnera aux Rencontres de l’Udecam, le syndicat des agences médias, le 3 septembre à Paris. (Challenges)

Fiscalité

• Le Gouvernement empêtré dans la redevance. L’élargissement de la redevance aux tablettes et smartphones serait perçu comme la création d’une taxe antijeune. (Le Figaro)

Copie privée

• Fleur Pellerin va relancer la Commission copie privée, non sans menace (NextInpact)

Canal+

• Désormais seul aux commandes de Canal+, le président du conseil de Vivendi finit d’intégrer sa filiale. Un conseil de surveillance de cette dernière est prévu jeudi. (Les Echos, Le Figaro)