Revue de presse

Les titres de la presse du lundi 3 août 2015

RÉGULATION

ARCEP/fréquences

Refarming/fréquences 2G

• L'ARCEP autorise Orange et SFR à déployer, dès le 25 mai 2016, des réseaux 4G dans la bande 1800 MHz. Comme Bouygues Telecom et Free Mobile, Orange et SFR sont autorisés à recycler leurs fréquences 2G. De quoi consolider leur couverture 4G  (zdnet.fr, itrnews.fr, totaltele.com)

Bande 700 MHz

• L'ARCEP publie son son "modèle de décision d’autorisation d’utilisation de fréquences en bande 700 MHz". Afin de déblayer le terrain pour les enchères, l'Autorité propose aux opérateurs de découvrir le contrat-type qui leur sera proposé lorsqu'ils décrocheront des fréquences 700 MHz. Le document rappelle entre autres les obligations qui accompagnent ces enchères, y compris en terme de couverture de la population. Les enchères organisées par l'État devront se clôturer en fin d'année (nextinpact.com)

NUMÉRIQUE

Transformation numérique de l'économie

• "Ne protégez plus vos innovations ; partagez-les ! A l'ère numérique, la propriété intellectuelle perd de son sens. Comme le montrent plusieurs grands patrons du digital, l'avenir est désormais au partage de l'innovation. Ce n'est plus la protection mais l'amélioration permanente qui permet de maintenir son avance" : le point de vue de Gilles Babinet, représentant de la France pour le numérique auprès de la Commission européenne (Les Echos)

• "L'ubérisation, ce tsunami qui va déchirer notre économie" : pour Bruno Teboul, directeur de l’innovation, de la recherche et du développement du cabinet de conseil en nouvelles technologies Keyrus et auteur de « Ubérisation = économie déchirée ? », l'invasion des Airbnb, Uber... et autres trublions de la nouvelle économie numérique n'aboutira qu'à détruire plus de valeur qu'elle n'en créera. Cet enseignant-chercheur à l’Université Paris-Dauphine redoute l'avènement d'une société totalement précarisée. Entretien (capital.fr)

• Après les Gafa, les nouveaux maîtres du monde sont les Natu (Netflix, Airbnb, Tesla, et Uber). Uber, qui pèse désormais 51 milliards de dollars, Tesla ou encore Airbnb, la nouvelle génération de start-up secoue tout le système avec son nouveau modèle (rue89.nouvelobs.com)

• Uber Valued at More Than $50 Billio. Uber Technologies has closed a new round of funding valuing the five-year-old ride-hailing company at close to $51 billion, equaling Facebook's record for a private venture-backed startup.  Uber raised close to $1 billion in the round, bringing its total funding to more than $5 billion. Investors in the latest round include Microsoft and the investment arm of Indian media conglomerate Bennett Coleman & Co (Wall Str. Jal, latribune.fr)

• Uber to invest $1 billion in India. Ride-hailing company says it is ‘extremely bullish’ in country (Wall Str. jal)

• La Compagnie veut appliquer les mêmes recettes qu'Easyjet et travaille sur le Wifi à bord (JDD)

• En France, des starts-up se lancent à l'assaut du marché du travail (JDD)

• L'essor discret du travail à temps partagé. Ce nouveau mode d'activité concernerait actuellement quelque 50.000 personnes en France, mais prend de l'ampleur grâce à l'essor du numérique. Selon l'Insee, la proportion des salariés qui exercent une activité secondaire non salariée est passée de 0,5 % en 2007 à 1 % en 2010 (Le Figaro)

• Les dirigeants aussi peuvent se partager. Le dispositif de direction à temps partagé permet à certaines start-up et PME de s'entourer de managers de haut niveau à des coûts raisonnables (Le Figaro)

IoT/objets connectés

• ELA Innovation surfe sur le marché de l’internet des objets industriels. Airbus et la SNCF testent une solution développée par cette TPE innovante (Les Echos)

• Près d’un tiers des entreprises déjà engagées dans l’internet des objets. Le cabinet Strategy Analytics vient de dévoiler une enquête pour comprendre la position des entreprises vis-à-vis de l’internet des objets. Un seul constat : tout le monde veut sa part du gâteau IoT… peut-être un peu trop tôt (atelier.net)

TÉLÉPHONIE MOBILE

Terminaux/usages

• Smartphones double-SIM : plus d'un demi-milliard seront vendus en 2016 selon Strategy Analytics, qui prévoit que leur croissance atteindra 19 %. Ces mobiles à deux cartes SIM ont le vent en poupe dans les pays émergents : Indonésie, Chine, Maroc, Inde... Ils permettent de jongler avec deux opérateurs (Les Echos)

• Le "système D" pour avoir plusieurs numéros de téléphone. Les applications de numéros virtuels ou les adaptateurs permettent aussi d'avoir deux abonnements téléphoniques (Les Echos)

TÉLÉCOMS - FRANCE

Opérateurs

• Altice finalise la vente d'Outre-Mer Telecom et a racheté des parts de Numericable-SFR pour un total de près de 65 millions d'euros (nextinpact.com, AFP, zdnet.fr, Communiqué)

Collectivités territoriales

• Hautes-Pyrénées: vers la fin des zones blanches. Michel Pélieu, président du conseil départemental, reste confiant sur l'accès au réseau mobile pour tous avant la fin de l'année 2016 (ladepeche.fr)

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Opérateurs

• Vivendi heads for Brazil exit with two Telefonica deals (totaltele.com)

• Verizon misses deadline for union contract; No Strike for Now. Communications Workers of America and the International Brotherhood of Electrical Workers said employees will keep working while talks continue (Wall Str. jal)

L'INTERNET

Données publiques

• Données publiques : bientôt la gratuité. Des exceptions sont toutefois prévues dans le projet de loi présenté vendredi en conseil des ministres. L'Insee, le ministère de l'Intérieur ou encore l'IGN facturent nombre de bases de données, ce qui rapporte au total  34 millions d'euros à l'Etat et à ses agences (Le Figaro)

Accès au net

• Facebook présente son système de drones pour accéder à Internet. La société américaine, qui veut connecter les régions du globe les plus démunies, a construit un premier prototype et va passer aux vols d'essai (Le Monde)

CONTENUS

TV

• Apple TV : une présentation en septembre ? Cette fois, la firme toucherait au but… (zdnet.fr)

SECTEUR POSTAL

Concurrence/colis

• Bruxelles examine la fusion FedEx-TNT. Une opération à 4,4 milliards d'euros sur le marché de la livraison des petits colis. Bruxelles redoute une trop faible concurrence sur plusieurs marchés européens. La Commission se donne jusqu'au 8 décembre pour déterminer si ses craintes sont fondées (Les Echos, Reuters, bfmtv.com)