Revue de presse

Les titres de la presse du mercredi 24 septembre 2014

REGULATION

Commission Européenne

Roaming

• Mobile operators set to get reprieve on EU roaming rates. Long-fought proposals on roaming and spectrum ownership could be watered down, giving some breathing room for the EU’s large telecoms groups. According to a draft proposal from the Italian presidency of the European Council, there will be no change in wholesale roaming rates proposed with a review of the system in 2016. (Financial Times, Reuters)

Tarifs d’interconnexion 

• La Commission européenne pourrait déréguler les tarifs d’interconnexion des télécoms. La Commission européenne est près de déplafonner les tarifs que les grands opérateurs appliquent à leurs homologues de taille inférieure pour qu'ils puissent accéder à leurs réseaux. Les Etats membres de l'Union européenne ont approuvé la mesure, préparant le terrain à son adoption officielle d'ici la mi-octobre (Reuters)

Restructuration du marché français

Consolidation

• SFR-Numericable : premières tensions entre les futurs mariés. Le calendrier de la fusion SFR-Numericable s'accélère. Le 8 octobre, les directions de SFR, de Numericable et de toutes les parties concernées devraient être entendues par le collège de l'Autorité de la concurrence. Cette dernière rendra son avis fin octobre. La cession de SFR à Numericable pourrait être bouclée fin novembre. En attendant, les nuages s'accumulent. Parmi les sujets sensibles figure le rôle de Vivendi au sein du futur groupe SFR-Numericable (Le Figaro)

• Patrick Drahi, qui espère boucler le rachat de SFR d’ici à novembre, a approché trois candidats potentiels pour le poste de PDG de l’opérateur après le départ de Jean Yves Charlier. Deux des trois favoris auraient d’ores et déjà décliné l’offre. Michel Combes, d’abord, bien parti pour réussir à la tête d’Alcatel-Lucent. Michel Paulin qui dirige Meditel au Maroc. C’est donc un troisième polytechnicien, Olivier Huart (directeur général de TDF), qui tient la corde (Challenges)

 Emploi

• Bouygues Telecom engage la deuxième phase de son plan de suppression de postes. Le comité central d’entreprise se réunit cet après-midi pour valider le plan de sauvegarde de l’emploi, revu à la baisse : 112 postes ont été épargnés, faisant tomber à 1404 le nombre d’emplois supprimés sur environ 8500 salariés (Les Echos)

Neutralité du Net

• La ministre de la Culture rassure sur la neutralité du net. Alors que l'idée était soutenue par Canal Plus, abordée par le rapport Lescure et soutenue par le CSA, Fleur Pellerin s'est opposée à ce que les FAI puissent brider les services de VoD qui ne respecteraient pas la réglementation française, ou favoriser les acteurs "vertueux" (Le Monde, numerama.com.com)

TELEPHONIE MOBILE

4G

• SFR continue à miser sur les contenus premiums pour se démarquer. L'opérateur lance trois nouveaux Extras à choisir au sein de son forfait, notamment un catalogue de jeux (zdnet.fr)

Terminaux

• Pressé par Apple, Samsung avance la sortie du Galaxy Note en Chine et en Corée du Sud (AFP)

TELECOM - FRANCE

Marché des télécoms

• Le point sur les 10 dernières années de recrutement dans le fixe et la téléphonie mobile (nextinpact.com)

Outre-mer/marché Entreprise

• Zeop lance le service Business-Class VoIP sur l'Île de la Réunion (Communiqué)

Entreprises

• Les entreprises françaises à la traîne dans le numérique. Selon McKinsey, la mutation numérique peut pourtant avoir un effet positif sur leurs marges. Si la France rattrape son retard sur les cinq pays les plus performants dans ce domaine, c'est un potentiel de 70 milliards de PIB supplémentaire qui pourrait être créé (Les Echos)

Consommateurs

• Télécom Santé connecte les patients immobilisés à l'hôpital. L'entreprise vient d'installer dans un premier établissement de la Mutualité Française une centaine d'écrans tactiles  qui fonctionnent sur le réseau téléphonique filaire (Les Echos)

People

• Guerre de la moquette chez Orange (Le Canard Enchaîné)

TELECOMS - INTERNATIONAL

Consolidation du secteur/Etats-Unis

• Rumeurs sur un rapprochement entre AT&T et Vodafone. Les dirigeants des deux opérateurs seraient en train de jeter les bases d'une éventuelle acquisition, fusion ou partenariat, qui permettrait de renforcer la couverture du réseau combiné (Brightsidenews)

• Reed Hastings/Netflix : "Je souhaite que ce soit Free qui remporte T-Mobile US" : le numéro un de Netflix a fait part de sa préférence pour l'offre de Xavier Niel. Et a beaucoup aimé visiter l'école 42 (lepoint.fr)

Opérateurs

• Telecom Italia envisage d’introduire en Bourse ses stations de base italiennes et de céder celles au Brésil. Il en retirerait 2 milliards d’euros, qui serviraient à réduire son endettement et à financer ses investissements (Les Echos)

Afrique

• Le Cameroun projette la distribution du triple play. C’est l’une des perspectives offertes par le câble sous-marin WACS lorsqu’il sera en exploitation (journalducameroun.com)

L'INTERNET

Google

• Le cancre Google fait les yeux doux à Bruxelles. Eric Schmidt a contribué au blog de Neelie Kroes. Au cabinet de cette dernière, on ne voit pas le problème Il n’y a vraiment aucun lien entre l’enquête de la Commission et l’article d’Eric Schmidt. Pour Neelie Kroes, qui écoute avec la même attention les suggestions des startup, ces sont les idées qui comptent (Le Monde)

• Google, objet d'une enquête de la Commission européenne pour abus présumé de position dominante de son moteur de recherche, pourrait subir de nouvelles investigations concernant le reste de ses services à la suite de plusieurs plaintes. Le commissaire européen à la concurrence, Joaquin Almunia a ajouté que cela signifiait que le dossier Google pourrait s'avérer plus important encore que celui de Microsoft, qui s'est trouvé embarqué dans une bataille qui a duré une dizaine d'années avec la Commission européenne et qui lui a valu plus de 2,2 milliards d'euros d'amendes. (Reuters, Les Echos, Wall Str. jal, zdnet.fr, nextinpact.com, AFP)

• La mainmise de Google. Accusé d'abus de position dominante par ses concurrents, Google pourrait être amené à modifier les pages de résultats de son monteur de recherche. Pas sûr que le consommateur s'y retrouve (Que choisir)

e-commerce

• La croissance du e-commerce en France ralentit au 1er semestre. "La consommation globale est proche de zéro. L'effet de la crise touche tout le monde, y compris la clientèle internet qui recherche de plus en plus les bonnes affaires", déclare François Momboisse, président de la Fevad (Reuters, Communiqué Fevad)

• Des achats plus fréquents compensent un panier moyen en baisse (zdnet.fr)

CONTENUS

Numérique

CSA

• La ministre de la culture et de la communication consacre la Hadopi en enterrant son transfert au CSA. La fusion des compétences de la Hadopi entre les mains du CSA n’est vraiment plus la priorité du ministère de la Culture. Dans une interview, Fleur Pellerin affiche son pragmatisme et sa différence et confirme que, désormais, la priorité est la lutte contre le streaming et le direct download (Le Monde, numerama.com, zdnet.fr, nextinpact.com)

Netflix

• "L’arrivée de Netflix n’est pas le big bang que certains ont voulu décrire"  déclare la ministre de la culture (Le Monde)

Redevance

• La ministre de la Culture a fermé la porte à une extension de la redevance audiovisuelle dans le cadre de la   loi de finances 2015 qui sera examinée cet automne mais a confirmé qu'une réflexion était en cours (AFP)

4K

• Tata communications, le 7ème opérateur mondial, a profité du Grand Prix automobile de Singapour pour tester la diffusion 4K par fibre optique. La killer application qui fera que le grand public exigera de la fibre optique ne serait-elle par la télévision en 4K ? (degroupnews.com)

SECTEUR POSTAL

Social

• Faute d'accord social, La Poste n'est plus tenue de ne pas faire de plan social. Le nouvel accord social de La Poste n'ayant pu être validé, le groupe n'est plus tenu de respecter son engagement de ne pas faire de plan social d'ici 2020, a laissé entendre la directrice des ressources humaines, tout en soulignant qu'un tel plan n'était pas à l'ordre du jour (AFP, Libération)

Colis/consommateurs

• Quand Chronopost oublie sa montre. Payer un service plus cher pour recevoir plus vite un produit commandé en ligne ou par téléphone c'est justifié… si le livreur remplit son contrat. Or Chronopost déçoit (60 Millions de Conso.)