Revue de presse

Les titres de la presse du jeudi 4 septembre 2014

RÉGULATION

Fréquences / Europe

• Fréquences harmonisées pour les microphones sans fil. La Commission européenne a décidé d’attribuer, pour toute l’Union, les fréquences comprises entre 823 et 832 MHz et 1785 et 1805 MHz. (europa.eu)

Interconnexion mobile / Allemagne

• Le régulateur allemand (BNetzA) a proposé, hier, son projet de baisse de l’interconnexion mobile. Dans ce projet, le régulateur propose de faire passer le tarif de 1.79 €cent par minute (pour tous les opérateurs) actuellement, à 1.72 €cent par minute au 1er décembre 2014 (soit -4%), puis à 1.66 €cent au 1er décembre 2015 (soit -3.5%).  Ces tarifs sont à comparer à un niveau moyen (au 1er janvier 2014) en Europe de 1.27 €cent par minute, en baisse de 32% sur un an. (Natixis) 

Entente / Concurrence

• Cartel des cartes à puces : amendes de Bruxelles à Infineon, Samsung et Philips. La Commission européenne a infligé une amende de 138 millions d’euros à trois producteurs de cartes à puces pour leur participation à un cartel entre 2003 et 2005. (AFP)         

TÉLÉCOMS - FRANCE

Fibre optique / Collectivités territoriales

• Les Hauts-de-Seine réclament 45 millions d’euros à Numericable et SFR. Le conseil général des Hauts-de-Seine a annoncé mercredi avoir réclamé 45 millions d'euros de pénalités à Numericable et SFR pour le retard pris dans la construction du réseau de fibres optiques du département. Il envisage aussi "de prononcer la résiliation du contrat pour faute". (AFP)

Economie numérique

• La loi numérique repoussée à 2015. Confortée à son portefeuille de secrétaire d’Etat chargée du numérique, Axelle Lemaire a présenté en Conseil des ministres hier un projet de loi baptisé « République numérique ». Comprenant un double volet, économique et sociétal, ce texte veut faire des nouvelles technologies « un atout économique et une source de progrès social, au service des valeurs de la République ». Ce projet de loi sera soumis à l’examen du Parlement, non plus à la fin d’année, mais en 2015. (Le Figaro)

• « Faire de la France l’usine du monde des ingénieurs » Axelle Lemaire a présenté ce mercredi en Conseil des ministres plusieurs nouvelles mesures pour doper l’écosystème numérique français. Elle présente la stratégie du nouveau gouvernement en la matière. Interview. (Les Echos)

• « Un gouvernement branché ». Une fois par mois, Axelle Lemaire se rendra dans un ministère pour faire se rencontrer le ministre et des dirigeants de start-up de son secteur. A son programme, déjà : Bercy en septembre, l’Ecologie en octobre. Matignon s’est également porté volontaire. (Le Nouvel Observateur)

• La French Tech réussit sa rentrée. Une vaste concertation sur les grands enjeux du numérique sera lancée dans les prochains jours par Matignon. Elle servira de base au futur projet de loi numérique. (Les Echos)

Opérateurs

• NormHOST joue sur la qualité de service. Installé dans le Calvados, l’opérateur régional rayonne désormais sur toute la France. (Les Echos)

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Fusions / Acquisitions

• Telecom Italia accueille à bras ouverts Vivendi à son tour de table. La vente de la « pépite » brésilienne de Vivendi pourrait encore réserver des surprises. Au lendemain de son accord avec Vivendi pour la reprise de GVT moyennant 7,45 milliards d’euros, le président de Telefonica, Cesar Alierta, a clairement annoncé son intention de sortir complètement du capital de Telecom Italia dont l’opérateur espagnol détient encore 14,7 %. En cas de succès des négociations exclusives, outre 4,6 milliards d’euros en cash en échange de la cession de GVT, Vivendi devrait récupérer 8,3 % du capital de Telecom Italia, devenant ainsi son premier actionnaire. « Si Vivendi décide de devenir notre actionnaire, il sera le bienvenu », a déjà assuré le président de Telecom Italia, Giuseppe Recchi. (Les Echos)

Consolidation du marché européen

• Orange lorgne le marché espagnol des télécoms. Par petites touches, Orange affirme son statut de prédateur dans le mouvement de consolidation qui va s'opérer en Europe en général et en Espagne en particulier. Après les déclarations de Stéphane Richard, le PDG d'Orange, dans ce sens, c'est au tour de Federico Colom, le directeur financier d'Orange Espagne, d'enfoncer le clou. Orange pourrait se mettre sur les rangs pour racheter les opérateurs espagnols Jazztel et Yoigo, filiale du scandinave TeliaSonera, «s'ils étaient mis en vente», a-t-il affirmé. Au siège d'Orange, on confirme que si les dossiers étaient ouverts, l'opérateur français les regarderait, tout en estimant «qu'actuellement aucune opération n'est en cours». (Le Figaro)

• Orange Spain signs deal to offer 4G services to another MVNO (Telecompaper)

• Xavier Niel pourrait se tourner vers le marché allemand. D’après Thomas Reynaud, le directeur financier d’Iliad, « Xavier Niel peut avoir un intérêt pour le marché allemand ». A l’instar des Etats-Unis, les forfaits en Allemagne sont onéreux et les marges de manœuvre pour baisser les prix sont importantes. Compte-t-il créer un opérateur ou en racheter un ? Si tel est le cas, il devrait se tourner vers un opérateur virtuel. (Correspondance de la presse)

• Pays-Bas : KPN anticipe une consolidation. Dans un colloque, le CEO de KPN a estimé que le marché néerlandais se structurerait autour de deux acteurs fixe et mobile et un acteur seulement mobile. KPN se voit comme l’un des deux acteurs fixe et mobile, tandis que l’entité  fusionnée Ziggo-UPC est pressentie comme le deuxième acteur dans cette catégorie.  (Natixis)

TÉLÉPHONIE MOBILE

Couverture / France

• Orange et Bouygues toujours en avance. Orange et Bouygues Telecom sont les opérateurs les plus avancés dans le déploiement de la 4G au 1er septembre, selon l'observatoire du déploiement des réseaux mobiles de l’ANFR. Au 1er septembre, 17 140 sites sont autorisés pour la téléphonie mobile très haut débit, une hausse de 2,7% sur un mois, précise l'ANFR dans un communiqué, mercredi. "Orange détient désormais le nombre le plus important d'autorisations en 4G", détaille l'ANFR, avec 7 169 autorisations, devant Bouygues qui a reçu 7 121 autorisations. A eux deux, les opérateurs détiennent 83% des autorisations et représentent 92% des sites en service, toutes bandes de fréquences confondues. (AFP, Telecompaper)

Smartphones

• La demande mondiale des smartphones reste forte au 1S, les prix sous pression.  La demande de smartphones dans le monde a bondi de 26% au premier semestre sur un an, sur un marché où la concurrence s'intensifie et où les prix sont sous pression, indique l'institut GfK dans une étude publiée hier. (AFP)

Usages

• Moins d’utilisateurs et moins d’argent pour les applications payantes. Analyse (AFP)            

• « Echanger c’est maintenant. Miracle d’internet et des smartphones, l’offre de services de communication mobile explose, le nombre d’utilisateurs aussi. Voici cinq applis incontournables. (Challenges)

INTERNET

Gouvernance de l’internet

• La Turquie hôte d’un sommet sur la gouvernance d’internet, et cible des critiques. Quelques mois après le blocage des réseaux Twitter et YouTube qui en a fait l’un des pays les plus répressifs en matière de liberté sur le web, la Turquie accueille depuis mardi, le 9e forum des Nations Unies sur la gouvernance d’internet. (AFP)

Big data

• Internet frise l’embolie. La consommation de contenus vidéo, de l’internet mobile, des services de GPS ou de logistique augmente de façon exponentielle, au point qu’on la calcule désormais en zettaoctets – mille milliards de gigaoctets -, l’équivalent de 250 milliards de DVD ! Les opérateurs vont devoir adapter leurs réseaux. (Valeurs actuelles)

Usages

• Les entreprises cherchent à déconnecter leurs cadres. Vie professionnelle et vie privée sonr de plus en plus imbriquées grâce aux smartphones et aux tablettes. Dossier (Le Figaro)

TECHNOLOGIES

Equipementiers

• A Berlin, Samsung fait une démonstration de force. La présentation d’hier sur le salon de l'électronique de Berlin (IFA) avait simultanément lieu à Pékin et New York, afin de lui offrir le plus large retentissement possible. Le coréen s'est attelé à présenter des produits qui résument les enjeux de l'électronique grand public: la téléphonie mobile, une montre connectée et un casque vidéo. Le groupe a dévoilé deux nouveaux smartphones, entrant tous les deux dans la classe des phablets, avec des tailles d'écran à mi-chemin entre la tablette et le mobile. (Le Figaro)

• L’offensive de Sony face à Apple. A une semaine de l’annonce du lancement de l’iPhone 6 par Apple, Sony profite du salon de l’électronique grand public qui se tient à Berlin pour officialiser le lancement de ses smartphones Z3 et Z3 Compact… (20minutes)

• Nokia va offrir ses applications de cartographie sur Apple et Android. (AFP)

OTT / Usages

• Calico, l’entreprise de santé de Google, s’allie avec la biotech AbbVie. (AFP)

Tablettes

• La fin de l’état de grâce pour les tablettes. Malgré le boom de ces dernières années elles n’ont pas remplacé les ordinateurs. (Libération)

CONTENUS

VOD

• Netflix : La ministre Fleur Pellerin refuse de condamner des choix fiscaux « rationnels ». Interrogée sur l'imminent lancement en France de Netflix, depuis le Luxembourg, Fleur Pellerin a estimé mercredi qu'il ne fallait pas "vilipender les multinationales" qui cherchent une fiscalité avantageuse et espéré des offres concurrentes françaises. (AFP)            40