Revue de presse

Les titres de la presse du jeudi 22 mai 2014

RÉGULATION

Fréquences

• Silence radio sur la mission "Spectre". Joëlle Toledano, ex-membre du collège de l’ARCEP, s’est vu confier en décembre par Fleur Pellerin, une mission sur la régulation du spectre radioélectrique, en particulier celle des fréquences stratégiques de la bande 700 MHz. Or l’étude n’a toujours pas été publiée. Plusieurs raisons peuvent expliquer ce retard : les opérations de consolidation dans le secteur, la préparation d’un projet de loi numérique, mais aussi la nomination d’Anne Lauvergeon à la tête de Sigfox. La start-up, qui utilise gratuitement la bande 700 MHz, serait d’accord pour que l’attribution des fréquences, aujourd’hui saturées, soit encadrée (La Lettre A)

Très haut débit fixe

•Le plan France très haut débit rendu obsolète par la fusion SFR-Numericable ? Les parlementaires Laure de la Raudière et Bruno Retailleau demandent au Gouvernement de revoir la copie du Plan France Très Haut Débit, craignant que la fusion de SFR et Numericable n'incite encore davantage les opérateurs à se concentrer sur les zones où Numericable est déjà présent. Ils notent également que l'on "ne sait rien de ce que deviendra l’accord de co-investissement que SFR et Orange avaient signé ensemble, pour un total de 10 millions de prises". En principe les contrats signés doivent être honorés, mais il est possible qu'une clause de sortie ait été prévue en cas d'acquisition par un tiers (Communiqué,numerama.com, nexinpact.com)

• Numericable, devant le Sénat, dévoile le plan SFR-Numericable pour le très haut débit (universfreebox.com)

•Les réseaux d’électricité au service du déploiement du très haut débit. ERDF, filiale d'EDF qui gère 750 000 km de lignes électriques, et la FNCCR, organisation qui regroupe plus de 600 collectivités territoriales et établissements publics de coopération spécialisés dans les services publics (électricité, eau, etc...), ont signé un partenariat pour "optimiser les conditions d'une utilisation massive des poteaux électriques afin de permettre un déploiement plus rapide et à moindre coût de la fibre optique" (AFP)

Royaume-Uni/Fibre           

• Ofcom to allow Openreach to set wholesale fibre prices…for now. U.K. regulator outlines rules that aim to make it cheaper and easier to switch service providers (totaltele.com)

Gouvernance du numérique 

• Neelie Kroes a plaidé pour que la question du numérique soit incluse dans les stratégies de développement de l’organisation (Discours de Neelie Kroes à l’ONU)

TÉLÉPHONIE MOBILE

4G

France

• Bouygues Telecom lancera la voix sur LTE en 2015.  Bouygues Telecom a confié à Ericsson la mise en place de la VoLTE, un service IP à très haut débit mobile qui apporte la voix HD et raccourcit les temps de latence (silicon.fr, Les Echos, AFP, nextinpact.com)

• MVNO : Coriolis étend la 4G à ses 400 000 clients. L'opérateur alternatif, qui se positionne sur une clientèle d'entreprises, est en passe de devenir le troisième MVNO de France (Les Echos)

• Couverture : la 4G s'étend à petits pas (60 millions de consommateurs)

Royaume-Uni

• EE LTE sales overtake 3G. U.K. mobile operator unveils in-car 4G WiFi router, affordable 4G tablet (totaltele.com)

Etats-Unis

• Verizon to launch VoLTE later this year. U.S. telco promises 'robust' line-up of compatible devices, offers potential lifeline to RCS (totaltele.com)

TÉLÉCOMS - FRANCE

Recomposition du marché

Valorisation et financement

• Ce que vaut un client mobile. Les récentes manœuvres dans les télécoms font ressortir des valorisations des opérateurs très différentes par rapport au nombre d’abonnés. Le rachat de Virgin Mobile (1,7 millions de d'abonnés) par Numericable valorise le client au prix unitaire de 190€. Les 21,3 millions de fidèles de SFR ont coûté chacun 800€ à Numéricable. Mais l’opérateur possède un pool de fréquences et un parc de clients fixes étendu, des atouts qui se monnaient cher (Challenges)

• Numericable a refinancé l’ensemble de ses facilités de crédit qui avaient été mises en place en juin 2006 ainsi que les obligations levées en février et octobre 2012. Le groupe a tiré 2,75 milliards d’euros sur de nouvelles facilités de crédit garanties mises en place dans le cadre du rachat de SFR. De plus, le groupe a accès à un nouveau crédit revolving de 300 millions d’euros, qui sera augmenté de 450 millions à la réalisation de l’acquisition de SFR (Communiqué de presse de Numericable)

Quels scénarios pour Free ?

• Free, seul dans le big bang. S'il y a bien un patron qui peut ruminer son malheur ces dernières semaines, c'est Xavier Niel. Le fondateur de Free voit le marché s'organiser autour de lui, et non avec lui. De quoi renvoyer Free dans les cordes ? Pas sûr. Il est habituel qu'un vendeur (Bouygues) laisse fuiter des informations sur une négociation en cours (avec Orange) pour mieux mettre la pression sur un autre acheteur potentiel (Free) (Le Point)

• Le grand Meccano des télécoms. Le marché français pourrait bien ne plus compter que trois grands opérateurs d'ici peu (Valeurs Actuelles)

Social

• Social : on "recompose"… tant pis pour les salariés, tant mieux pour les actionnaires (L’Humanité)

• Bouygues Telecom : déjà des départs… Les détails du plan de suppression de postes sont attendus le 11 juin. Il doit concerner entre 1500 et 2000 personnes sur un total de 9000. Mais certains managers de Bouygues Telecom ont déjà fait leurs cartons. Ces mouvements répondent aux objectifs de réduction des coûts – 300 millions d’€ par an – et à la volonté de simplifier les circuits de décision (La Lettre A)

• Bouygues Telecom, en passe de réduire ses équipes de 20%, pourrait également quitter son siège d’Issy les Moulineaux pour s’installer à Velizy (Challenges)

Haut débit par satellite

• Le satellite à l'assaut des montagnes. Orange et Eutelstat vont proposer l'accès à internet par satellite à 18 sites touristiques répartis dans les six massifs montagneux, du Jura à la Corse. Cette opération d'un an vise à couvrir les zones blanches inéligibles à l'ADSL et à renforcer l'attractivité de ces territoires (01net.com, lagazettedescommunes.com, latribune.fr)

Cession de TDF

• Un consortium emmené par le fonds de pension canadien PSP Investment revient dans la course pour le rachat des actifs français de TDF. Le fonds Dering Capital, qui avait remporté les enchères en proposant près de 3,7 milliards d'euros, n'a pas réussi à boucler le financement de son offre à temps, mais n'y renonce pas. La fusion SFR-Numericable plaide en faveur de TDF. Bpifrance, qui détient 24 % de TDF, pourrait conserver sa participation pour faciliter une cession (Les Echos)

A la Bourse

• Les prévisions de Vodafone, qui s'attend à une baisse de résultat opérationnel en raison de lourds investissements pour moderniser son réseau, ont fait chuter l'action d'Orange de 2,8% hier (Le Figaro)

Nomination/Open data

• La France se dote d’un "chief data officer". La France est le premier pays européen à créer la fonction d’administrateur des données. Ce poste est confié à Henri Verdier, patron d’Etalab. Il aura pour mission de développer la culture de la donnée dans les administrations et de favoriser la circulation des données (zdnet.fr, nexinpact.com, silicon.fr)

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Equipementiers/résultats financiers

• Samsung aims to lift its smartphone share. In the first quarter, Samsung lost global market share in smartphones for the first time in four years, falling to 31.2% from 32.4% a year earlier and ceding ground to competition from companies like Lenovo and Huawei (Wall Str. jal)

• Lenovo surfe sur la vague du smartphone. Le bénéfice du géant chinois de l'électronique a bondi de 29 % sur le dernier exercice (Les Echos)

• L'offensive de Lenovo dans les smartphones a rendu la Bourse de Hong-Kong méfiante (Crible/Les Echos)

INTERNET

OTT

Abus de position dominante

• Le commissaire européen à la concurrence, Joachim Almunia, défend son enquête sur Google. Dans un courrier aux ministres de l'Economie français et allemand, il justifie sa méthode (Le Monde, Reuters, Financial Times)

Valorisation

• Google bénéficierait de la meilleure valorisation au monde, selon le cabinet Millward Brown. Google n’est pas encore la société la plus chère au monde, mais c’est aujourd’hui celle dont la marque est la plus valorisée, à 158,8 milliards de dollars (116 milliards d’euros). Pour la première fois en 2014, le géant de l’internet américain prend la tête du classement annuel des 100 marques mondiales les plus puissantes (Libération)

Neutralité du Net

• Apple négocie avec les opérateurs pour interconnecter ses serveurs. Alors que la construction de son CDN avancerait à grands pas, Apple négocierait des interconnexions directes de ses serveurs avec les réseaux des FAI américains. Une façon de tordre le coup à la neutralité du Net qui veut que chacun accède de manière égalitaire à l’ensemble des sites et services du web (silicon.fr)

Protection des données personnelles

• Saucissonner la loi sur la protection des données personnelles pour l'adapter à chaque domaine et favoriser l’innovation (blog.grandesvilles.org)

CONTENUS

Arrivée de Netflix en France

• Netflix négocie dur avec les opérateurs. L’américain discuterait pour l’instant avec Orange, SFR et Bouygues Telecom - des négociations avec Free ont aussi été entamées mais aucune suite n’y a été donnée -, afin d’être directement distribué sur leurs box (medias.blog.lemonde.fr)

• Netflix lancera ses services en France, "avant la fin de l'année" et dans cinq autres pays (Belgique, Suisse, Luxembourg, Allemagne et Autriche). Gare à Canal+ (Libération, Reuters)

• Netflix est l'occasion de faire évoluer la réglementation. Les professionnels de l'audiovisuel réclament un règle du jeu identique pour tous les acteurs de l'audiovisuel (Le Figaro)

• Etats-Unis : la vidéo en ligne ouvre de nouveaux horizons aux groupes de télévision (AFP)

Etats-Unis

• Big telecom's war for content. Will ATT's customers even care about buyingwhat DirecTV has to sell ? (Wall Str. jal)

SECTEUR POSTAL

France

• Dans le cadre de son plan stratégique 2020, La Poste entame les négociations avec ses organisations syndicales (Le Figaro)

Royaume-Uni

• Royal Mail a annoncé une hausse de 12% de son bénéfice annuel, tout en disant que ses activités allaient être confrontées à une concurrence accrue (Reuters)