Revue de presse

Les titres de la presse du mercredi 4 juin 2014

REGULATION

Colloque mondial des régulateurs

• Le Bahreïn accueille des décideurs de premier plan pour une importante réunion des Nations Unies rassemblant des régulateurs des télécommunications du monde entier. Des experts internationaux débattent des façons optimales de stimuler la croissance des services numériques (Communiqué UIT)

Usages data

• 4G, Wifi, VoIP : comment gérer l’explosion des usages Data ? Le succès des usages liés aux données est confirmé chaque jour. Derrière ce succès grandissant c'est la logique des réseaux qui est aussi interrogée : une chronique de Jean-Michel Huet, partner, Bearing Point (journaldunet.com)

Conseil de l'union européenne du 6 juin

• "Europe needs an ambitious digital agenda. The European Parliament must take its responsibility to make Europe the smartest and most connected continent, starting with the creation of one committee for Digital Affairs and Technology", writes Marietje Schaake, Member of the European Parliament (euractiv.com)

• "Lettre ouverte à Arnaud Montebourg et Axelle Lemaire : défendez la neutralité du Net !" (Communiqué la Quadrature du Net)

• La secrétaire d’Etat chargée du Numérique appelle l’Union européenne à adopter une stratégie numérique coordonnée face aux enjeux de la gouvernance mondiale de l'internet et des négociations sur le traité de libre-échange transatlantique (TTIP). La ministre a réaffirmé son soutien à "une politique européenne du numérique volontariste" au cours d'un entretien avec la commissaire européenne en charge des Nouvelles technologies, Neelie Kroes (AFP, Communiqué du ministère de l'Economie)

 

TELEPHONIE MOBILE

Couverture 4G

• 4G: Orange dépasse Bouygues Telecom pour les sites en service. Orange double son rival qui faisait la course en tête, avec 6 393 sites d'antennes 4G en service au 1er juin 2014 contre 6 083 pour Bouygues, selon l'ANFr. L'opérateur historique a activé 493 sites dans le courant du mois de mai contre 22 pour son concurrent (latribune.fr, zdnet.fr, Reuters, communiqué ANFr)

Roaming

• Bouygues Telecom inclut inclut les appels et SMS illimités et l'usage de l'internet mobile en Europe, dans deux forfaits pour les pros, à 44,99 € (10 Go) et 69,99 € (20 Go) (01net.com)

• Free inclut les communications en roaming depuis la Roumanie (appels, SMS/MMS et internet) dans le Forfait mobile Free sans engagement (Communiqué)

Systèmes d'exploitation

• Samsung défie le système d’exploitation de Google. Le coréen commercialisera un smartphone fonctionnant avec Tizen, un OS maison, et non Android (Le Monde)

• Avec son nouveau smartphone sous Tizen, Samsung espère gagner une part du marché à gros potentiel des objets connectés (AFP)

• Apple présente une série d'innovations dans les objets connectés. A l'ouverture de la conférence des développeurs, la société a dévoilé les contours d'iOS8, un système d'exploitation doté de nouvelles fonctionnalités (le Monde)

Applications

• Données mobiles : Facebook s'offre Pryte. Dans le cadre de son projet d’un internet pour tous, Facebook a racheté Pryte, qui commercialise des enveloppes de données mobiles sur-mesure, adaptées aux applications mobiles (AFP)

Usages

• Mobile subscriptions to exceed world population, according to Ericsson (Financial Times)

 

TELECOMS - FRANCE

Consolidation du marché

Bercy pousse Orange à racheter Bouygues Telecom

•             "Il peut y avoir de la concurrence à trois opérateurs mobiles" : auditionné hier soir par la commission des Affaires économiques du Sénat, le ministre de l’Economie a martelé la nécessité, selon lui, de revenir à trois opérateurs mobiles. Il a tenté de rassurer sur les conséquences pour les clients, en réponse aux craintes exprimées par l'UFC Que choisir, et de relativiser la volonté d'ingérence du gouvernement. "Favoriser la consolidation et le retour à trois opérateurs n'est pas synonyme d'entente. Je voudrais dire aux associations de consommateurs qu'il peut y avoir de la concurrence à trois opérateurs. La présence de Free, qui est le disruptif du secteur, maintiendra une pression sur les prix" (latribune.fr)

• Bercy pousse Free à investir dans la fibre avec Orange. Pour offrir un beau réseau en fibre optique aux Français, Bercy a prévu un édifice audacieux. La clef de voûte en est le mariage entre Orange et Bouygues Telecom, un projet qu'étudient sérieusement les deux groupes, même si toutes les options restent ouvertes et si les dirigeants concernés multiplient les précautions oratoires. Première phase de ce plan : l'opérateur historique rachèterait le numéro trois et le groupe Bouygues monterait au capital d'Orange, éventuellement en rachetant des actions sur le marché pour détenir une minorité de contrôle. Deuxième étape, Orange revendrait le réseau mobile de Bouygues Telecom et une partie de ses fréquences à Free Mobile. Couronnant l’édifice, Free s’engagerait à co-investir en FttH aux côtés d’Orange Cette association pourrait aussi prendre la forme d’une co-entreprise : le projet "coquelicot" de joint-venture entre la Caisse des dépôts, Orange et Free, voire des fonds d’investissements privés, qui déploieraient dans la zone non câblée (Les Echos)

Du côté de SFR

• Le PDG de SFR s’est prononcé sur la recomposition du secteur des télécoms et a annoncé ce qu’il aimerait récupérer de la dépouille de Bouygues Télécom s’il y avait un rapprochement avec Orange : "Si un rapprochement entre Orange et Bouygues devait se faire, il y aura des enjeux réglementaires puisqu’il faudra que ça passe devant Bruxelles, avec des part de marché au-delà de 60% notamment dans le mobile", explique Jean-Yves Charlier. "Donc on demandera des remèdes importants. Ça pourrait être de reprendre la base clients fixe de Bouygues, ça pourrait être reprendre la base entreprise de Bouygues pour renforcer ces métiers chez SFR" (universfreebox.fr)

• Une nouvelle box SFR/Numericable prévue pour Noël. SFR et Numericable veulent se marier au plus vite… Et proposer une box commune dès la fin de l’année à leurs clients. "Nous espérons avoir des produits convergents dès Noël dans nos boutiques" a indiqué Jean-Yves Charlier, PDG de SFR, en rappelant que cette offre "convergente internet et mobile" arborerait bien la marque SFR. Un espoir lié à la ratification "avant la fin de l’année" du rapprochement entre les deux entreprises par l’autorité de la concurrence (01 Net)

Emploi

• La Réunion : fin de la grève à Izi- Mobius. La direction s'est engagée à faire un point régulier sur l'emploi et à réunir rapidement les quatre services de l'entreprise. Izi a été rachetée l'année dernière par le groupe Altice qui détient aussi Only et SFR à la Réunion. Conséquence de ces rapprochements en chaîne, l'entreprise est passée de 85 salariés l'an dernier à 57 aujourd'hui. Très inquiets pour l'avenir de leurs emplois, les membres du personnel d'Izi reprochaient notamment à leur direction un manque de visibilité sur la stratégie de l'entreprise (clicanoo.re)

• Casse sociale en vue dans les télécoms. Le rachat de SFR par Numericable témoigne de la concentration d'un secteur en proie à la guerre des prix. Les opérateurs cherchent à retrouver des marges en rognant sur la masse salariale. L'âge d'or est révolu, les salariés s'en alarment (Liaisons Sociales)

Très haut débit fixe

• Acome porté par le décollage de la fibre en France. La coopérative qui fabrique du câble en Normandie s’attend à une croissance de 40 % de son activité fibre en 2014. "La France est enfin devenue une locomotive du déploiement du très haut débit fixe", souligne son PDG, Jacques de Heere : "Le travail technique, politique et réglementaire a été fait. Alors que nous avons été à la traîne par rapport aux pays du Nord, à l'Asie et à l'Amérique, nous avons maintenant le marché le plus dynamique d'Europe" (Les Echos)

• Pour l’inventeur du DSL, "le cuivre sera encore là dans cent ans". John Cioffi, qui a commencé sa carrière comme ingénieur aux Bell Labs d'ATT, a créé sa première start-up en 1989 et a mis au point un procédé permettant de faire passer de la vidéo sur les lignes téléphoniques : le DSL, qui permet aujourd'hui à des millions de Français de bénéficier du triple play en ADSL.

Q. : Pensez-vous que 100 % des Français seront connectés au très haut débit en 2022, dont 80 % en fibre, comme l'espère le gouvernement ?

R. : Il faut être réaliste. En privé, tous les dirigeants des opérateurs télécoms français disent qu'ils ne savent pas où trouver l'argent. Ce plan va coûter entre 20 et 30 milliards d'euros. Pour poser la fibre optique, il faut creuser, et un kilomètre coûte en moyenne 1 million d'euros. Pour équiper 10.000 personnes, c'est merveilleux. Mais s'il n'y a que dix foyers abonnés, c'est effrayant. N'oubliez jamais que la fibre, c'est du BTP, pas de l'électronique. Aux Etats-Unis, Verizon avait décidé de déployer la fibre à grande échelle. Ils ont dépensé 20 milliards de dollars, puis ils ont mis fin à l'initiative en 2011, avec une perte non récupérable de 800 dollars par foyer connecté. Quant aux Australiens, quand ils ont réalisé que le projet de réseau national en fibre optique impliquait des forfaits minimum de 200 dollars australiens par mois (135 euros), ils ont décidé de passer au VDSL (Les Echos)

Opérateurs

• SFR veut sa part du gâteau dans le jeu vidéo. L'opérateur lance une offre convergente sur téléphone mobile et sur décodeur TV (Les Echos, AFP)

Nominations

• Orange : Michaël Trabbia devrait prendre le poste de directeur de cabinet du président, en remplacement de Jérémie Dutray appelé à de nouvelles responsabilités au sein du groupe (La Lettre de l'Expansion)

Haut débit par satellite

• Eutelsat salue l’annonce du Gouvernement concernant la mise en œuvre de son programme "écoles connectées" (Communiqué)

 

TELECOMS - INTERNATIONAL

Opérateurs

• AT&T a rehaussé pour la seconde fois ses prévisions de revenus annuels 2014. Grâce notamment à l'activité "wireless", le groupe envisage désormais une progression de son activité annuelle d'environ 5%, contre 4% précédemment (AFP, Les Echos, Le Parisien)

• AT&T subscriber count up as carrier trades pricing for growth. Discounting has company expecting that wireless-service revenue will be flat in second quarter (Wall Str. jal)

Equipementiers

• Cisco sails into wave of the future (Wall Str. jal)

• L'empire Samsung précipite l'ascension des héritiers du clan Lee. La société servant de holding à l'ensemble de la galaxie Samsung sera introduite en Bourse. Les fonds levés permettront aux enfants de Lee Kun-hee de sécuriser leur mainmise sur le gigantesque chaebol (Les Echos)

• Pourquoi la holding derrière Samsung veut entrer en Bourse. A la tête de Samsung Everland Inc, Lee Kun-Hee a récemment été victime d'une crise cardiaque et prépare désormais son départ. Pour régler les frais de succession estimés à plusieurs milliards d'euros, l'introduction en Bourse du holding est envisagée car elle pourrait générer d'importantes liquidités (latribune.fr, Wall Str. Jal)

 

INTERNET

Cloud

• Une nouvelle ère. L'informatique à la demande, ou cloud computing, révolutionne notre quotidien. Un défi pour les acteurs du numérique. Le marché français devrait atteindre 4,9 milliards d'euros en 2015 (Le Monde)

• Le nuage gagne les grandes entreprises. Devenus la norme pour les start-up, les services disponibles sur le cloud séduisent désormais les grands groupes (Le Monde)

• Le scandale de la NSA pénalise les sociétés américaines (Le Monde)

• Un rempart contre le piratage informatique ? Le cloud, sans mettre fin à la cybercriminalité, devrait réduire l'utilisation illicite de logiciels (Le Monde)

• La bataille du cloud ne fait que commencer. Investissements géants, rachats, guerre des prix : les Etats-Unis dominent le marché. Mais les fournisseurs européens, et notamment français, s'imposent peu à peu grâce à des offres qui se veulent plus sécurisées (Le Monde)

• Le gouvernement français mise sur une stratégie diversifiée. La secrétaire d'Etat à l'économie numérique veut soutenir tous les acteurs du cloud en vue de la consolidation du secteur (Le Monde)

• Un paysage radicalement modifié. Contrairement aux éditeurs de logiciels historiques, trop lents à adopter un nouveau modèle, les nouveaux venus du cloud progressent de façon spectaculaire sur le marché de l'informatique d'entreprise (Le Monde)

• Octave Klaba présentera le Plan Cloud le 4 juin au ministre de l'Economie (Communiqué)

Objets connectés

• Révolution permanente. Des tablettes aux smartphones, en passant par les appareils photos, le big bang numérique s'accélère. En témoigne la prochaine déferlante des objets connectés (L'Express)

Google/Droit à l'oubli

• Google a mis en ligne ce week-end un formulaire qui a déjà attiré 41 000 plaignants européens. Mais les problèmes éthiques et juridiques sont loin d’être réglés (Libération, Financial Times)

 

CONTENUS

SVoD

• TF1 : une offre concurrente de Netflix à l'étude (La Lettre de l'Expansion)